Paris aux deux visages
1 page
Français
Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF
Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF
1 page
Français

Description

Paris aux deux visages Redevenue provisoirement mensuelle, ma chronique va récapituler les évènements footballistiques du mois d'Octobre. Avec bien sûr, l'objectif atteint par Laurent Blanc : la qualification des bleus pour le prochain Euro.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 09 novembre 2011
Nombre de lectures 3
Langue Français

Exrait

Paris aux deux visages

Redevenue provisoirement mensuelle, ma chronique va récapituler les évènements footballistiques du mois d'Octobre. Avec bien sûr, l'objectif atteint par Laurent Blanc : la qualification des bleus pour le prochain Euro. De leur coté les bleuets, 1er de leur groupe à égalité avec la Slovaquie, totalisant 9 points sur 9 possibles et sont sur la bonne voie. Quant aux bleues de Bruno Bini, après une nouvelle victoire 5/0 face Israël elles sont seules en tête avec 12 points. Par contre la dernière journée de Champion Ligue et d'Europa Ligue à été très médiocre pour nos cinq représentants. Pas une seule victoire. Dans ce calendrier très chargé de ce mois d'Octobre est venu s'insérer la Coupe de la Ligue où l'on à vu disparaître trois grosses pointures de la L1 : Rennes, Montpellier et surtout le PSG, battu par le promu, Dijon, alors qu'il menait 2/0, ce qui confirme une évidence dans l'état actuel cette équipe si talentueuse, n'est pas une équipe de Coupe. Un constat déjà vu lors de son dernier match en Europa Ligue, pourtant dominateur l'équipe parisienne s'est inclinée, terminant même à 9 .A leur décharge, si les expulsions à l'encontre des joueurs de la capitale étaient justifiées, il aurait dû au minimum en être de même chez leurs adversaires. Ce qui reste malgré tout impressionnant chez les hommes de Kombuaré, c'est que même à neuf, ce sont eux qui se sont crée le plus d'occasions en fin de match. Formidable et déroutante équipe parisienne qui à l'image de son match face à Caen nous offre un superbe spectacle offensif avec 4 buts à la clé, mais qui offre aussi 2 buts aux caennais. Toutes ces contradictions n'empêchent pas le PSG de se maintenir en tête de la L1. Cette équipe ne mérite pas les commentaires de certains médias aux avis à géométrie variable. Laissant entendre une générosité arbitrale concernant les deux penalties accordé lors de ce match, sanctions pourtant incontestables. Comme il était à craindre, l'adaptation de Lugano à l'arbitrage français ne va pas être aisé, ce qui n'arrange pas l'efficacité de la défense parisienne . Mais en championnat, le PSG reste une superbe machine à gagner, même lorsque Pastore est moins bien, c'est Néné qui se transcende, Menez qui explose et Gameiro qui fait trembler les filets. Alors peut-être que cette équipe bâtie à coup de millions ne plait pas à tout le monde, nous les amateurs de beau jeu on se régale. Est-il fréquent de voir un joueur parisien ovationné par le public d'Ajaccio ? Ce fut pourtant le cas pour Pastore lors de sa sortie. A l'image de la 12ème journée qui nous gratifie encore de 28 buts, cette saison est vraiment tournée vers l'offensive, à notre plus grand plaisir. Déjà 347 buts marqués, ce qui porte la moyenne à 2,9 buts par match, de quoi donner envie de retourner dans les stades. Un constat édifiant et encourageant : pour faire partie des cinq premier il faut avoir dépassé la barre des 20 buts.

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents