Pour Troyes, un sou est un sou
1 page
Français

Pour Troyes, un sou est un sou

Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF

Description

Pour Troyes, un sou est un sou Daniel Masoni, le président de Troyes, a tenu a

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 16 janvier 2013
Nombre de lectures 9
Langue Français
Pour Troyes, un sou est un sou

Daniel Masoni, le président de Troyes, a tenu a réagir après les déclarations de son homologue montcellien Claude Menotti, qui s'était dit "surpris" de voir les Aubois réclamer leur part de recette (7000 euros) après le match de 32èmes de finale de Coupe de France remporté (1-0) par l'ESTAC. "Ces 7000 euros, nous en avons besoin. Je rappelle que notre masse salariale est encadrée, et je n'ai pas les moyens de m'asseoir sur cette somme, a expliqué le patron de l'ESTAC dans des propos rapportés par l'Equipe.fr. D'autres clubs de Ligue 1 ont eux aussi réclamé leur argent. Quand nous rencontrons un club de DH ou de CFA 2, on laisse notre part de recette, mais pas pour un club de CFA. Si on rencontre plusieurs CFA lors de la Coupe, on va laisser combien?", a conclu le dirigeant troyen.