PREMIER ACHAT PAS À PAS
3 pages
Français
Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement
3 pages
Français
Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement

Description

PREMIER ACHAT PAS À PAS Nombre d'aventures jalonnent le parcours du futur propriétaire. Entre votre décision de devenir propriétaire et celle d'acquérir votre première maison ou appartement, la route est semée d'embûches. C'est pourquoi, il est important et même primordial de vous informer au préalable, de connaître un certain nombre d'astuces et de partager les expériences avec votre entourage afin d'éviter les pièges. Ressources disponibles Première étape de la recherche de votre premier appartement ou maison : l'évaluation de votre budget. Celle-ci, dépendante de l'emprunt immobilier accordé par la banque, définit le ou les types de logements sur lesquels vous pouvez jeter votre dévolu. Commencez par prendre rendez-vous avec votre conseiller financier afin d'évaluer la somme que vous pouvez emprunter. Il suffit de lui apporter votre bulletin de salaire afin qu'il effectue une simulation. En fonction de vos revenus, le professionnel déterminera le montant et la durée de votre prêt en envisageant un taux d'endettement d'environ 33%. Si vous le pouvez, comparez les offres de plusieurs établissements prêteurs. Où chercher ? Petites annonces dans la presse, sites Internet spécialisés en logement et, bien évidemment, agences immobilières de la ville ou du quartier où vous souhaitez habiter : explorez toutes les pistes afin de mettre toutes les chances de votre côté. Sur le Web, des sites, comme Seloger.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 26 mai 2011
Nombre de lectures 31
Langue Français

Exrait

PREMIER ACHAT PAS À PAS

Nombre d'aventures jalonnent le parcours du futur propriétaire. Entre votre décision de devenir propriétaire et celle d'acquérir votre première maison ou appartement, la route est semée d'embûches. C'est pourquoi, il est important et même primordial de vous informer au préalable, de connaître un certain nombre d'astuces et de partager les expériences avec votre entourage afin d'éviter les pièges.

Ressources disponibles

Première étape de la recherche de votre premier appartement ou maison : l'évaluation de votre budget. Celle-ci, dépendante de l'emprunt immobilier accordé par la banque, définit le ou les types de logements sur lesquels vous pouvez jeter votre dévolu. Commencez par prendre rendez-vous avec votre conseiller financier afin d'évaluer la somme que vous pouvez emprunter. Il suffit de lui apporter votre bulletin de salaire afin qu'il effectue une simulation. En fonction de vos revenus, le professionnel déterminera le montant et la durée de votre prêt en envisageant un taux d'endettement d'environ 33%. Si vous le pouvez, comparez les offres de plusieurs établissements prêteurs.

Où chercher ?

Petites annonces dans la presse, sites Internet spécialisés en logement et, bien évidemment, agences immobilières de la ville ou du quartier où vous souhaitez habiter : explorez toutes les pistes afin de mettre toutes les chances de votre côté. Sur le Web, des sites, comme Seloger.com, offrent la possibilité d'être tenu au courant des dernières offres correspondant à vos critères par alertes e-mails. Si vous choisissez de passer par une agence immobilière, surtout dans les grandes villes comme Paris ou Lyon, concentrez-vous sur les agences du quartier où vous souhaitez acheter. Celles-ci se contentent souvent de ne couvrir que leur arrondissement, voire 1 ou 2 supplémentaires. Sachez décoder les annonces et méfiez-vous des termes vagues : «refait à neuf» lorsque le vendeur n'a fait que rafraîchir la peinture, «à proximité» ou «à 5 minutes» qui ne signifient pas grand-chose sans mention du mode de transport ou de la distance précise, par exemple.

ATTENTION...

... à ne pas présenter un compromis de vente à la banque sans être certain de votre capacité de financement (étape 1), au risque de voir vos efforts réduits à néant et l'achat annulé !

Décrocher la perle rare

Une annonce retient votre attention ? Vérifiez par téléphone les informations qui vous ont séduit afin d'éviter de vous déplacer pour rien. À ce stade, la subtilité est de mise ! Ne demandez pas si le prix est négociable avant même de visiter le bien. Rendez-vous pris, vous voilà sur les lieux. Avant de visiter le logement en lui-même, promenez-vous dans le quartier pour voir s'il vous plaît. Observez la localisation de l'appartement : se situe-t-il côté rue ou côté cour ? Dans une rue calme, ou tout près de bars et de restaurants ? S'il s'agit d'un appartement, il est conseillé de lire le règlement de copropriété ainsi que le carnet d'entretien de l'immeuble afin de connaître l'échéancier du programme des travaux votés par l'assemblée générale. Lors de la visite, il faut prendre votre temps parce que chaque détail compte et que l'achat d'un bien immobilier est une décision qui coûte cher. Inutile, donc, de placer les rendez-vous sur votre pause déjeuner !

La négociation du prix

Au bout d'une quête de quelques mois et de nombreuses découvertes, vous trouvez le logement dont vous rêviez tant. Est-il dans vos moyens ? Il est très courant de demander une remise sur le prix du bien, surtout lorsque celui-ci semble surévalué et que le vendeur est pressé de réaliser la transaction. Comme dans toute négociation, il va falloir étayer vos demandes d'arguments. Observez les tarifs de vente dans le même immeuble ou à proximité et comparez les biens avec celui qui vous intéresse. Pourquoi ne pas jeter un oeil aux annonces du quartier ou se renseigner auprès des voisins ? Si l'appartement n'est pas en parfait état, il faut le mentionner au vendeur et, au besoin, faire réaliser un devis du montant des travaux. Comme au poker, le bluff fait partie du jeu et vous devez cacher vos émotions si vous voulez rester maître de la situation. Méfiez-vous des vendeurs qui affirment avoir reçu d'autres propositions... Cela dit, si le prix est correct et que les biens partent vite dans le quartier, il ne faut pas risquer non plus de laisser filer la bonne affaire !

SITES INTERNET UTILES...

lFédération nationale de l'immobilier : www.fnaim.fr lDe particulier à particulier : www.pap.fr lSeloger.com : www.seloger.com lLogic Immo : www.logic-immo.com lEntre Particuliers : www.entreparticuliers.com lParu Vendu : www.paruvendu.fr lExplorimmo : www.explorimmo.com

Le compromis de vente

La décision prise et le prix négocié, vient le moment de signer une offre ou une promesse d'achat. Cette étape prend une forme écrite et personne, à ce stade, ne peut encore vous demander d'argent. L'avant-contrat prend soit la forme d'une promesse unilatérale de vente, soit d'un compromis de vente. Dans cet avantcontrat, le vendeur doit indiquer la superficie de l'appartement. Si la surface annoncée dans l'acte définitif est inférieure de plus de 5% à la surface réelle, vous pouvez, dans un délai de 12 mois, intenter une action légale (ou négocier à l'amiable avec le propriétaire) pour obtenir la diminution du prix. L'actuel propriétaire doit également avoir fait réaliser un diagnostic sur l'absence de termites, d'amiante et de plomb.

À savoir : depuis le 1er juin 2001, vous disposez d'un délai de 7 jours après signature de la promesse ou du compromis de vente pour vous rétracter.

L'obtention du prêt

Une fois le prêt accordé, la banque vous envoie l'offre par écrit, avec un échéancier de remboursement et le taux effectif global. Cette proposition commerciale est valable 30 jours. Vous avez 10 jours pour réfléchir avant de vous engager. Vous ne pouvez pas signer votre offre de contrat de prêt avant l'expiration de ce délai obligatoire de réflexion.

Chez le notaire

L'acte de vente est obligatoirement constaté par un acte authentique devant le notaire, environ 3 mois après avoir signé le compromis ou la promesse de vente. Dès qu'il a été averti de la signature de l'avant-contrat, celuici a normalement procédé à quelques vérifications, notamment que l'appartement n'est pas hypothéqué. Le vendeur doit lui remettre les titres de propriété. Si vous êtes passé par une agence, c'est à ce moment que vous le rencontrez. Profitez de cet instant pour poser toutes les questions que vous souhaitez au notaire. La banque verse directement le montant du prêt au notaire et ce dernier remet au vendeur un chèque représentant le prix de l'achat. Le notaire vous remet un gros dossier listant l'ensemble des documents liés au bien et un papier libre justifiant de votre qualité de propriétaire auprès des administrations.

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents