PREMIER MATCH AMICAL : DÉBUTS TIMIDES
1 page
Français
Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF

PREMIER MATCH AMICAL : DÉBUTS TIMIDES

Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF
1 page
Français

Description

PREMIER MATCH AMICAL : DÉBUTS TIMIDES Comme c'est souvent le cas, le premier match amical de Saint-Etienne de l'été n'a pas vraiment permis de tirer des enseignements sur le futur onze qui débutera le championnat de Ligue 1 2011-

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 14 juillet 2011
Nombre de lectures 14
Langue Français

Exrait

PREMIER MATCH AMICAL : DÉBUTS TIMIDES

Comme c'est souvent le cas, le premier match amical de Saint-Etienne de l'été n'a pas vraiment permis de tirer des enseignements sur le futur onze qui débutera le championnat de Ligue 1 2011-2012 à Bordeaux le 6 août. Au terme de son premier stage de préparation à Chambon-sur-Lignon, l'ASSE a ainsi affronté Istres, pensionnaire de Ligue 2 qui avait une semaine d'entraînement supplémentaire dans les jambes. Et s'est, presque logiquement, incliné sur un but de de Préville (83e). Mais pour la confiance de l'intéressé, ce n'est pas Jérémie Janot qui a dû aller ramasser le ballon au fond de ses filets, mais sa doublure Jessy Moulin. Car nous étions en seconde période, et comme c'est souvent de coutume pour le premier match, l'entraîneur a aligné deux équipes différentes de part et d'autre de la pause. Pas forcément celle des titulaires et celle des remplaçants, un subtil métissage de chacune des deux étant le meilleur moyen pour offrir une opposition cohérente et mobiliser tout le monde. Même si le résultat importe très peu. Janot avait donc débuté la rencontre, avec un quatuor composé de Cros, Bayal, Monsoreau et Ghoulam devant lui, un trio composé de Perrin et des jeunes Diomandé et Mahaya dans l'entrejeu, et Florent Sinama-Pongolle débutait sous ses nouvelles couleurs avec Bakary Sako et Laurent Batlles pour l'aider dans l'animation offensive. La première recrue stéphanoise n'a donc pas marqué, ni même véritablement inquiété le portier adverse (Flégeau) mais il faudra patienter un peu avant de tirer des conclusions sur les qualités du Réunionnais. Idem pour Paulão, la seconde recrue s'étant contenté d'un long footing d'échauffement en compagnie de Blaise Matuidi et Gonzalo Bergessio. En seconde période, la formation stéphanoise était, à l'exception de Sylvain Marchal promu capitaine, uniquement composée de jeunes joueurs (Guilavogui, Andreu, Néry, Saadi, Bojang, ...) De la à en conclure que Marchal ne sera que le troisième ou le quatrième défenseur central dans l'esprit de Christophe Galtier, il y a là aussi un pas qu'il faudra attendre avant de franchir... Mauvaise nouvelle néanmoins la blessure au genou gauche (distension des ligaments croisés) de Yohan Andreu qui devrait être indisponible six mois !

Marchal promu capitaine des Verts contre Istres en 2ème période.