Plantes Aromatiques et Médicinales au Maroc : Les milles et une vertus

Plantes Aromatiques et Médicinales au Maroc : Les milles et une vertus

-

Documents
130 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Le Maroc, de par sa situation géographique, constitue un cadre naturel tout à fait original offrant une gamme complète de bioclimats méditerranéens favorisant une flore riche et variée avec un endémisme très marqué. Sur les 7000 espèces et sous espèces existantes 537 sont endémiques du pays et 1625 rares ou menacées. Le Maroc occupe ainsi la première place parmi les pays du Sud de la Méditerranée pour sa richesse en plantes endémiques. Cependant, sur les 800 espèces de PAM potentiellement exploitables, seule une dizaine l'est effectivement (romarin, thym, camomille, armoise, origan, menthe pouliot, laurier sauce, lichen, câpre, pyrèthre). Ainsi, la valorisation de ce patrimoine souffre d'un manque de connaissances précises aussi bien sur les potentialités en phytomasse des espèces végétales, sur la nature chimique et les caractéristiques biologiques de ses extraits que sur la période optimale de la collecte de la matière première destinée spécialement à l'extraction des huiles essentielles.
Pour assurer le développement de la filière des PAM au Maroc, il faut introduire le concept de labellisation en maitrisant la qualité et les prix des produits, connaitre le marché, son évolution et ses exigences et également impliquer les populations rurales dans les concertations et les programmes de développement.
Dans le but de mieux valoriser cette ressource et élaborer un référentiel national des principales PAM, des opérations de recherches ont été entamées par le Centre de Recherche Forestière (CRF). Ainsi les objectifs globaux assignés à ce programme sont axés sur l’identification botanique et l’estimation du potentiel en phytomasse, la mise au point de techniques d’exploitation rationnelle et de domestication, la valorisation et la caractérisation chimique et biologique des extraits des PAM.

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 19 octobre 2011
Nombre de lectures 3 183
Langue Français
Signaler un problème
Plantes Aromatiques et Médicinales du Maroc Les milles et une vertus
LaCollection Maroc Natureest éditée par le Centre de Recherche Forestière
Directeur de la collectionChargée d’édition
Création graphiqueGraphismesLecture Impression
Dépôt légal : ISBN :
Mohamed Benzyane Ghizlane El Bayed
Biloba Hind Cherkaoui et Said El Bouchikhi Salwa El Antry Tazi Catchycom
Collection Maroc Nature
Sous la direction de Mohamed Benzyane
Plantes Aromatiques et Médicinales du Maroc Les milles et une vertus
Mohamed GHANMI Badr SATRANI Mohamed ABERCHANE My Rchid ISMAILI Abderrahman AAFI Abdelhak EL ABID
Centre de Recherche Forestière
ChariaOmarIbnKhattab,B.P.763AgdalRabatMaroc Tél. : +212 (0) 5 37 67 25 47 / +212 (0) 5 37 67 27 59 Fax : +212 (0) 5 37 67 11 51 e-mail฀ ฀:rechfor@iam.net.ma
4
A la mémoire de notre regretté feuDr. Fechtal Mohamed () que Dieu l’ait en Sa sainte miséricorde quia contribuéàl’initiation des travaux de recherches sur les Plantes Aromatiques et Médicinales au Centre de Recherche Forestière
5
Sommaire
Introduction .........................................................................................................09
Chapitre I : Généralités sur les HE ................................................................... 10 01 Tissus sécréteurs des HE .............................................................................12 02 Séchage des PAM ....................................................................................... 13 03 Composition des HE ..................................................................................... 13 04 Propriétés physicochimiques des HE ...................................................... 15 05 Domaine d’utilisation des PAM et leurs HE .............................................. 15 06 Toxicité des HE .............................................................................................. 18 07 Contrôle de qualité ....................................................................................... 18 08 Importance socioéconomique de la filière PAM ................................... 19 09 Techniques d’extraction desHE................................................................. 20 10 Rectifications des HE ................................................................................... 20 11 Détermination du rendement en HE .......................................................... 21 12 Méthodes d’analyses des HE ..................................................................... 21 13 Tests de bioactivités des HE ....................................................................... 22 14 Acquis de la recherche forestière dans le domaine des PAM ............. 23
Chapitre II : Valorisation et caractérisation des PAM des strates arbustives et herbacées ................................................................................... 2401 Romarin (Rosmarinus officinalis,ettournefortii)..................................... 26 02 Myrte (Myrtus communis) ........................................................................... 40 03 Origan (Origanum elongatumetO. compactum) ..................................... 46 04 Lavande (Lavandula dentataetLavandula stoechas) ............................ 52 05 Armoise (Artemisia herba albaetA. campestris) ................................... 58 06 Thym (Thymus capitatus, T. riatarum, T. ciliatus munbyanus,  T. ciliatusetT. bleicherianus)...................................................................... 68 07 Menthe pouliot (Mentha pulegium) ........................................................... 76 08 Menthe à feuilles rondes (Mentha rotundifolia) ..................................... 80 09 Satureja (Satureja calaminthaetS. alpina) ............................................. 84 10 Khella (Ammi visnaga) ................................................................................. 48 11 Camomille sauvage (Cladanthus mixtus) .................................................. 51
8
Chapitre III : Valorisation et caractérisation des PAM de la strate arborée ou arborescente..................................................................................94 01 If commun (Taxus baccata)......................................................................... 96 02 Genévriers (Juniperus thurifera, Juniperus oxycedrusetJuniperus  phoenicea) ................................................................................................... 100 03Thuya(Tetraclinis articulata).................................................................... 104 04 Cèdre (Cedrus atlantica)............................................................................ 108 05 Eucalyptussp. ............................................................................................. 112
Conclusion........................................................................................................... 118
Bibliographie ..................................................................................................... 120
InTRoducTion
Senteurs, effluves, fragrances, essences, parfums autant de mots délicats pour nommer les substances aromatiques qui nous sont offertes par les Plantes Aromatiques et Médicinales (PAM). De tout temps, le règne végétal a offert à l’Homme des ressources essentielles à son alimentation, hygiène et sa santé. Il semblerait que l’Homme a connu et utilisé les PAM depuis la haute antiquité. Toutes les grandes civilisations anciennes (chinoise, grecque, romaine, musulmane…) ont eu recours aux PAM pour leurs propriétés médicinales, parfumantes ainsi que des utilisations rituelles.
Actuellement, et selon l’Organisation Mondiale de la Santé (2003), 80% de la population mondiale a recours aux médecines traditionnelles pour satisfaire des besoins en soins de santé primaires. Plus de 20 000 à 25 000 plantes sont utilisées dans la pharmacopée et plus de 50% des produits pharmaceutiques disponibles sur le marché sont d’origine naturelle (Hamilton, 2003).
Le Maroc, de par sa situation géographique, constitue un cadre naturel tout à fait original offrant une gamme complète de bioclimats méditerranéens favorisant une flore riche et variée avec un endémisme très marqué. Sur les 7000 espèces, et sous espèces et variétés existantes, 537 sont endémiques du pays et 1625 rares ou menacées (Benabid, 2000). Le Maroc occupe ainsi la première place parmi les pays du Sud de la Méditerranée pour sa richesse en plantes endémiques (Fennane & Ibn Tattou, 1998). Cependant, sur les 800 espèces de PAM potentiellement exploitables, seule une dizaine l'est effectivement (romarin,
thym, camomille, armoise, origan, menthe pouliot, laurier sauce, lichen, câpre, pyrèthre). Ainsi, la valorisation de ce patrimoine souffre d'unmanquedeconnaissancesprécisesaussi bien sur les potentialités en phytomasse des espèces végétales, sur la nature chimique et lescaractéristiquesbiologiquesdesesextraits que sur la période optimale de la collecte de la matière première destinée spécialement à l'extraction des huiles essentielles (HE).
Pour assurer le développement de la filière des PAM au Maroc, il faut introduire le concept de labellisation en maîtrisant la qualité et les prix des produits, connaître le marché, son évolution et ses exigences et également impliquer les populations rurales dans les concertations et les programmes de développement.
Dans le but de mieux valoriser cette ressource et élaborer un référentiel national des principales PAM, des opérations de recherches ont été menées par le Centre de Recherche Forestière (CRF). Ainsi, les objectifs globaux assignés à ce programme sont axés sur l’identification botanique et l’estimation du potentiel en phytomasse par Abderrahman Aafi, la mise au point de techniques d’exploitation rationnelle et de domestication par My Rchid Ismaili et la valorisation et les caractérisations chimique et biologique des extraits des PAM par Mohamed Ghanmi, Badr Satrani et Mohamed Aberchane. Ces travaux ont été initiés par Feu Mohamed Fechtal et réalisés au sein du Service de Technologie du Bois et Valorisation des Produits Forestiers (Centre de Recherche Forestière) dont la gestion est assurée par Abdelhak El Abid.
9
1
0
Chapitre I Généralités sur les HE