1 Le Canard Enchaîné ou les fortunes de la vertu De Laurent ...
6 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

1 Le Canard Enchaîné ou les fortunes de la vertu De Laurent ...

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
6 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

1 Le Canard Enchaîné ou les fortunes de la vertu De Laurent ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 186
Langue Français

Exrait

LeCanard Enchaînéou les fortunes de la vertu 1 De Laurent MARTIN
Par Cyril Lemieux
L'histoire du journalisme français au XXesiècle peut s'interpréter à travers le lent déclin de la presse d'opinion au profit de la pressedite d'information (même si le caractère mutuellement exclusif de ces catégories mériterait sans doute d'être fortement nuancé). Plusieurs travaux récents d'historiens nous permettent de nous faire une idée plus précise du type de mécanismes sociauxà l'œuvre dans cette transformation. On pense par exemple à l'ouvragecollectif dirigé par M. Lagrée, P. Harismendy et M. Denis au sujetdu journalL'Ouest-Eclairpetite feuille militante de quatre pages, fondée en 1899 par une, une poignée de démocrateschrétiens bretons, qui deviendra avant la seconde guerre mondiale, au prixd'une évolution constante vers l'information et d'une euphémisation de ses prises de position idéologiques,l'un des plus forts tirages de la presse française, l'ancêtre deOuest-France (MichelLagrééet alii, L'Ouest-Eclair. Naissanceet essor d'un grand quotidien régional, Rennes, Presses universitaires de Rennes, coll. “Histoire”, 2000). On pense égalementà l'ouvrage dont il va être ici question, l'histoire par Laurent Martin du plus fameux des journaux satiriques français, leCanard Enchaîné. Sil ne fallait eneffet retenir de ce livre de plus de 700 pages (fruit d'un travail de thèse plus conséquent encore !) qu'uneseule idée, ce pourrait être celle de la “mue(l'expression est de l'auteur) qui a mené un journalau départ satirique et d'opinion (en l'occurrence, très marqué à gauche) versla “synthèse originaleentre satire et information qui le caractérise aujourd'hui. Cechangement de registre journalistique a pour conséquence, commele montrebien le travail de L. Martin, que leCanard Enchaînéque nous lisonsaujourd'hui n'a en réalité plus grand chose à voir avec le projetéditorial de celui qui fut créé en 1915. D'un autre point de vue – et c'est ce qui rend le propos de l'ouvrage si intéressant –, il est remarquable que quelque chose comme un “espritCanard” (issu, lui même, en ligne directe de la culture journalistiqueparisienne du XIXe siècle) ait réussi à être reconduit, quitte bien sûr à être sensiblement “déplacé”, au sein de la rédaction et y ait contribué àmaintenir, aujourd'hui encore, un mode d'organisation, une structure capitalistique et un rapport à la pratique
1 . Note de lecture parue dansRéseaux,vol. 19, n°108, 2001.
1
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents