Elections municipales partielles : les Républicains largement en tête

Elections municipales partielles : les Républicains largement en tête

Documents
1 page
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

ARGU FLASH ÉLECTIONS MUNICIPALES PARTIELLES LES RÉPUBLICAINS LARGEMENT EN TÊTE Dimanche 14 juin, avait lieu le premier tour des élections municipales partielles dans

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 22 juin 2015
Nombre de lectures 0
Langue Français
Signaler un problème

ARGU FLASH
ÉLECTIONS MUNICIPALES PARTIELLES
LES RÉPUBLICAINS
LARGEMENT EN TÊTE
Dimanche 14 juin, avait lieu le premier tour des élections municipales
partielles dans cinq communes. Alors que les candidats sont déjà au
travail pour préparer le second tour dimanche prochain, que peut-on
retenir de ces premiers résultats ?
1. LES RÉPUBLICAINS LARGEMENT EN TÊTE
Les candidats les Républicains progressent dès le premier tour.
À Thionville, la liste des Républicains arrive très largement en tête (46,77 %).
À Asnières, notre liste sort du premier tour avec 11 points d’avance sur celle de l’ancien maire
socialiste alors qu’elle en avait un de retard en 2014.
À Puteaux, nos candidats sont élus dès le premier tour, avec cinq points de plus qu’en 2014 et plus de
60 % des voix !
2. LES SOCIALISTES EN GRANDE DIFFICULTÉ
Symbole de ce nouveau revers électoral : Clichy. Dernière commune « socialiste » des Hauts-de-Seine,
Clichy est sur le point de basculer à droite. La gauche y est en baisse constante (– 5 points), que ce soit
par rapport aux élections municipales de 2014 ou aux élections départementales de 2015.
3. LE FN EN BAISSE
Loin d’apparaître comme une alternative crédible, le FN perd du terrain. Le parti lepéniste obtient
neuf points de moins à Pontault-Combault, divise son score par deux à Asnières et perd ses conseillers
municipaux de Puteaux et Thionville.
En Moselle, pourtant l’une de leurs meilleures bases en 2014, le FN n’est plus en situation de se
maintenir au second tour.
Dès aujourd’hui, les Républicains repartent sur le terrain, pour démontrer dimanche prochain que
l’alternance n’est pas qu’un slogan : c’est une force en marche !
republicains.fr 15 juin 2015
© Les Républicains éditions