EXCLUSIF. Seuls 35% des Français soutiennent une intervention en Syrie
6 pages
Français

EXCLUSIF. Seuls 35% des Français soutiennent une intervention en Syrie

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
6 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Les Français et la crise syrienne Adélaïde ZULFIKARPASIC PUBLIÉ PAR Directrice Département Opinion Institutionnel 01 55 33 21 41 adelaide.zulfikarpasic@lh2.fr Thomas GENTY LEVÉE D’EMBARGO : LUNDI 9 SEPTEMBRE 2013 À 13H Chargé d’études Département Opinion Institutionnel 01 55 33 20 74 thomas.genty@lh2.fr Observatoire de l’Opinion - Les Français et le principe d’une intervention militaire en Syrie - Septembre 2013 Note technique Sondage réalisé par l’institut LH2 pour Le Nouvel Observateur les 6 et 7 septembre 2013, par téléphone. Echantillon de 950 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Echantillon constitué selon la méthode des quotas appliquée aux variables suivantes : sexe, âge, profession du chef de famille, après stratification par région et catégorie d’agglomération. Toute diffusion des résultats de cette enquête doit être accompagnée des éléments suivants : le nom de l’institut, la méthode d’enquête, les dates de réalisation, la taille d’échantillon. Les données émanant de sous-catégories de population connaissent les marges d’erreur inhérentes aux résultats d’enquêtes quantitatives.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 09 septembre 2013
Nombre de lectures 4 486
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Exrait

dADiréelactïrdiec eZULFKIRAPASIC
Département Opinion Institutionnel 01 55 33 21 41 adelaide.zulfikarpasic@lh2.fr Thomas GENTY Chargé d’études Département Opinion Institutionnel 01 55 33 20 74 thomas.genty@lh2.fr
Les Français et la crise syrienne
PUBLIÉ PAR
  
LEVÉE D’EMBARGO : LUNDI 9 SEPTEMBRE 2013 À 13H
erbsOanças Fr -LenionOipedl ri eavot301 2ret lais ese s crinn eryeietbmS-pe
Echantillon constitué selon laméthode des quotasappliquée aux variables suivantes : sexe, âge, profession du chef de famille, après stratification par région et catégorie d’agglomération.
Sondage réalisé parl’institut LH2pourLe Nouvel Observateurles 6 et 7 septembre 2013,par téléphone.
Echantillon de950 personnes, représentatifde lapopulation françaiseâgée de 18 ans et plus.
 
Les données émanant de sous-catégories de population connaissent les marges d’erreur inhérentes aux résultats d’enquêtes quantitatives.
Toute diffusion des résultats de cette enquête doit être accompagnée des éléments suivants : le nom de l’institut, la méthode d’enquête, les dates de réalisation, la taille d’échantillon.
O srF- eLinnoOipde lire vatobser sseieyre nnep-Saçnae sial tirc etbmer2 103 avorentne oir unaaç srFcéalsid de% 56occnreanloaldn eançois He par Fr noiéneml edtcaatége ivnipi nonsèn « rtinnoo ip une 26%dontie, ryS ne esirc al den iostgea  sntous neeulu pes lel emmocj sulp sent ontriquecritlpmô sidesm sé- aç f dont on clelà sagéd dral ere cette crise. eh fedl Eat tègc euq erulcxeà spac on dste nIlraitnep ne tietnse tons pinies oq elt iugétiabolopmparuldee i lio soHlltnF arçntuellemeouche acvi»egétaitreU. ns sos de seundés( tnemelemé )%33unt enttenemug j topisit.fI  lset difficile dafmrifq rec euetteer pptcen iot est imemenusivexclrcsilà alb eupatsqui pneenrisye étac sel emêm eue populagories drobael sitnof vae ipund pauncriitne- noni evretpop al ed ivius écexle éditarulaborrt e eoneud l densuee memètrad sèrptisosevireièag va  lrnde %eslumenaed( 92inions pent dop
  
Alors que les ministres européens des Affaires étrangères ont appelé samedi à une «réponse claire et forte» aux attaques chimiques en Syrie, sans aller jusqu'à soutenir les frappes militaires souhaitées par Paris et Washington, et que le calendrier d’une éventuelle opération militaire est suspendu à la publication du rapport des inspecteurs des Nations unies sur le massacre chimique du 21 août, seule une minorité des Français estime que le principe d’une intervention militaire en Syrie de la France et des Etats-Unis est aujourd’hui justifié. Ces fortes réticences se doublent d’une défiance à l’égard du président de la République et de sa gestion de la crise syrienne.
utif, àparaître ecj uo)r.
l’action du président de la République sur le dossier syrienLes Français critiques à l’égard de
Si presque toutes les catégories de la population se déclarent majoritairement contre le principe d’une intervention, les opposants les plus virulents sont les seniors (63% des 65 ans et plus), les retraités (63%) et les personnes ayant un niveau d’études inférieur au bac (60%). A contrario,quelques rares catégories de la population se distinguent en adhérant majoritairement au principe d’une intervention :c’est le cas des plus jeunes (51% des 18-24 ans jugent le principe d’une intervention justifié), des cadres et professions intellectuelles supérieures (55%) ainsi que des personnes les plus diplômées (55% des personnes ayant un niveau d’études équivalent à Bac+3).
D’un point de vue politique, les résultats apparaissent également clivés.Seuls les sympathisants du parti socialiste estiment majoritairement que le principe d’une intervention militaire de la France et des Etats-Unis est justifié (57% dont 18% « tout à fait justifié »). Les sympathisants du Modem se montrent très partagés (49% justifié, 45% pas justifié). Assez logiquement, les sympathisants d’Europe Ecologie-Les Verts (53%) tout comme ceux du PC (53%) et du Parti de Gauche (47%) se déclarent plutôt hostiles au principe d’une telle intervention, fidèles à la tradition de ces partis, opposés aux logiques « interventionnistes » dès lors qu’elles ne sont pas légitimées par l’ONU. Les sympathisants de la droite, eux, sont largement majoritaires à déclarer que le principe d’une intervention n’est pas justifié (70%). On peut supposer que cette position est en partie « politique ». Ainsi, 69% des sympathisants de l’UMP jugent le principe d’une intervention non justifié, tout comme 76% des sympathisants FN.
Une majorité des Français juge que le principe d’une intervention militaire en Syrie de la France et des Etats-Unis n’est pas justifié
déclaré que le principe d’une intervention militaire de la56% des personnes interrogées par LH2 pour le Nouvel Observateur ont France et des Etats-Unis en Syrie n’était aujourd’hui pas justifié, dont 36% « pas du tout justifié ».A l’inverse, à peine plus du tiers des Français estiment que le principe d’une telle intervention est justifié (35%), dont 9% seulement « tout à fait justifié ».
Adélaïde Zulfikarpasic, Directrice du département Opinion de LH2
Les indicateurs mesurés dans le cadre de ce sondage sont au rouge et tout semble donc montrer que les Français sont pour le moment hostiles à une intervention militaire en Syrie, en tout cas en l’état actuel des choses (hors cadre onusien). Il s’agit là d’un sujet épineux pour le chef de l’Etat qui a promis, samedi dernier, de s’adresser aux Français après le vote du Congrès américain et la remise du "rapport des inspecteurs" de l'ONU. Dans un contexte de rentrée difficile, avec notamment l’amorce de la réforme des retraites, François Hollande ne pourra vraisemblablement pas compter sur la crise syrienne pour « redorer sa popularité » - alors que les chantiers diplomatiques constituent pourtant souvent pour le président de la République un moyen de compenser en partie les difficultés rencontrées sur le plan intérieur - à moins d’une évolution importante de l’opinion. Les prochains jours sont donc capitaux pour lui : d’une part, avec la publication du rapport de l’ONU, susceptible de faire bouger les lignes, d’autre part, avec son intervention prévue dans la foulée : saura-t-il convaincre les Français ?
  
En tout état de cause, sur ce sujet, le président de la République compte peu de soutiens.Toutes les catégories de la population portent un jugement négatif sur sa gestion de la crise en Syrie, à une exception près : les cadres et professions intellectuelles supérieures (50% d’opinions positives versus 43% d’opinions négatives). pour le principe d’une intervention :En termes de sympathie politique, les lignes de clivage sont les mêmes que seuls les sympathisants socialistes sont majoritaires à porter un jugement positif sur la façon dont le chef de l’Etat gère la crise syrienne (64% dont 14% seulement d’opinions « très positives »). Les sympathisants du Modem se montrent à nouveau partagés : 50% d’opinions positives contre 41% d’opinions négatives. Les sympathisants d’Europe Ecologie-Les Verts (52%) tout comme ceux du Parti de Gauche (58%) se montrent majoritairement critiques. Notons toutefois que pour les sympathisants d’Europe Ecologie-Les Verts, cette position est à relier principalement à la crise syrienne car ils portent par ailleurs un jugement majoritairement positif sur l’action globale du président de la République (ce qui n’est pas le cas des sympathisants du Parti de Gauche). Enfin, les sympathisants de la droite se montrent très critiques à l’encontre de la gestion de la crise syrienne par François Hollande (75% de jugements négatifs chez les sympathisants de l’UMP, 71% chez les sympathisants FN). Notons pour terminer que 65% des Français qui jugent le principe d’une intervention justifié portent un jugement positif sur l’action du président de la République alors que 78% de ceux pour qui cette intervention n’est pas justifiée émettent un jugement négatif.
re 2temb-Sepnne ryeiess c ir tal eisçaanFrs Le -noinipOl ed eribservatoO301
sbreOri eavotaçnarF sal te sipiO ldeLe -onnire 2013-Septembryeinn ec iress tI *n meréon suggé
9
359 26 20 3656
18- 24 ans : 51% / Cadres : 55% / Diplôme Bac et plus : 41% Retraités : 26% / 65 ans et plus : 24% / Diplôme inférieur au bac : 26%
Le principe d’une intervention de la France et des Etats-Unis en Syrie est justifié
Tout à fait justifié Plutôt justifié Plutôt pas justifié Pas du tout justifié
   ' '(
Principe justifiéEn %Principe non justifiéNe se prononcent pas*
)'  ' (
        !      "#$  %&
Aujourd’hui, diriez-vous que le principe d’une intervention militaire de la France et des Etats-Unis en Syrie est tout à fait justifié, plutôt justifié, plutôt pas justifié ou pas du tout justifié ? A tous (950 individus)
21% 76% 3%
*
Ensemble des Ensemble des sympathisants de la sympathisants de la gauche droite Principe justifié47% 57% 39%49%49%27%28% Principe non justifié 53%47% 35%42%45%70%69% Ne se prononcent pas* 8%6% 8%9%6%3%3%
ré songéugtI *n me
30 2656
$  + '!   '   '    &
11
335 28
   ' '(
Très positive Assez positive Assez négative Très négative
Cadres : 50% / Diplômés Bac+4 et plus : 43% / Revenus du foyer de 2500 à 3000 € : 46%
Avoir une opinion positive de l’action menée par François Hollande
Ensemble des Ensemble des sympathisants de la sympathisants de la gauche droite Opinion positive 42%28% 64%49%50%21%21% Opinion négative58% 26% 52%40%41%73%75% Ne se prononcent pas* 6%14% 10%11%9%6%4%
,
19% 71% 10%
A propos de sa gestion de la crise en Syrie, quelle opinion avez-vous de l’action menée par François Hollande ? A tous (950 individus)
)'  ' (
En %Opinion négativeNe se prononcent pas*
Opinion positive
toirervaObsno- ipinl O eedmbre 201e -Septe3isçat  es LeanFrrys nneic alesir
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents