Le comportement agressif des clients envers les agents du secours public. Une analyse configurative - article ; n°46 ; vol.12, pg 151-165
16 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Le comportement agressif des clients envers les agents du secours public. Une analyse configurative - article ; n°46 ; vol.12, pg 151-165

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
16 pages
Français

Description

Politix - Année 1999 - Volume 12 - Numéro 46 - Pages 151-165
15 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 janvier 1999
Nombre de lectures 16
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Exrait

Gabriel A. Almond
Harold D. Lasswell
Le comportement agressif des clients envers les agents du
secours public. Une analyse configurative
In: Politix. Vol. 12, N°46. Deuxième trimestre 1999. pp. 151-165.
Citer ce document / Cite this document :
Almond Gabriel A., Lasswell Harold D. Le comportement agressif des clients envers les agents du secours public. Une analyse
configurative. In: Politix. Vol. 12, N°46. Deuxième trimestre 1999. pp. 151-165.
doi : 10.3406/polix.1999.1061
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/polix_0295-2319_1999_num_12_46_1061Le comportement agressif des
clients envers les agents du secours
public : une analyse confîgurative*
Gabriel Almond et Harold D. Lasswell1
CETTE étude du comportement agressif des clients* à l'égard du
secours public à Chicago en 1932-1933 touche à deux aspects de
la théorie politique. Dans la mesure où ils révèlent des relations
entre les changements économiques et l'activité politique, ses résultats
renvoient à la théorie de Yéquilibre politique, qui tend à établir les
conditions générales dans lesquelles les changements politiques
apparaissent. Dans la mesure où ils révèlent des relations qui
concernent la diffusion de symboles et de pratiques
spécifiques, ces résultats sont pertinents pour les théories du
développement politique, qui soulignent la dimension temporelle du
changement politique2.
Du point de vue de la théorie de l'équilibre, des changements affectant
une variable quelconque dans une situation globale entraînent des
changements homologues parmi les autres variables (y compris les
variables politiques). En général, les privations (comme la baisse de
revenu) peuvent être considérées comme des éléments favorisant le
rétablissement d'un environnement social bienveillant. Quand les
privations affectent brusquement un grand nombre des membres d'une
* «Aggressive Behavior by Clients Toward Public Relief Administrators : a Configurative
Analysis», American Political Science Review, XXVIII, 1934, p. 643-655. Les intertitres
ont été ajoutés lors de la traduction. Les numéros entre crochets renvoient aux pages de la
version originale.
1. Les remerciements pour la coopération ayant rendu cette étude possible doivent
s'adresser en premier lieu à Miss Sonya Forthal, de l'Université de Chicago, qui a
contribué à la fois à la formulation des hypothèses et à l'analyse des études de cas. Merci
également à Mrs. J. D. Twitchell et Miss Margaret Diers, toutes les deux responsables au
secteur de Halsted du service de secours aux chômeurs au moment de la réalisation de
cette enquête ; à Mr. Joseph L. Moss et Mrs. Edward J. Lewis, respectivement directeur et
sous-directeur du Bureau d'aide sociale du comté de Cook, qui ont autorisé les
enquêteurs à recueillir les études de cas ; et les agents d'accueil qui ont accepté d'établir
les relevés tout au long de ces six mois.
* On a repris le terme américain de «client» comme désignation des demandeurs de
secours ; il ne doit pas ici être compris avec la connotation consumériste qu'il revêt
généralement en français.
2. L'usage prudent des modes d'analyse de l'équilibre et du développement s'intègre dans
la méthode configurative de l'analyse politique. Ceci est brièvement évoqué dans Lasswell
(H.), «The Strategy of Revolutionary and War Propaganda», in Wright (Q.\ ed., Public
Opinion and World Politics, Chicago, 1933.
Politix, n°46( 1999, pages 151 à 165 151 Relectures
communauté, comme en période de crise économique, les efforts pour
rétablir le revenu conduisent à engager la réforme des modèles et
pratiques de la communauté (y compris de l'autorité publique*). Si des
compensations sous formes de «secours», et actuellement de
«recouvrement», apparaissent, l'équilibre antérieur est rétabli ; mais un
échec prolongé à rétablir des revenus mène à la redéfinition de
l'équilibre local à un autre niveau que la réforme (par la révolution).
Un intérêt particulier s'attache à l'étude de ceux qui répondent à la
privation en agissant le plus directement possible sur l'environnement,
car leur rôle est particulièrement important dans le rééquilibrage
politique. On peut dire qu'ils sont probablement recrutés parmi ceux
qui ont acquis le plus d'expérience de l'affirmation de soi dans des
situations comparables à celle à laquelle ils sont actuellement
confrontés ; on peut dire aussi qu'on trouve parmi eux ceux qui, ayant
été relativement exigeants par rapport au monde, subissent désormais
des pertes relativement importantes.
Pour recadrer de manière plus systématique les objectifs de cette
enquête, on peut dire que ceux qui manifestent un comportement
agressif face aux institutions du secours public sont probablement ceux
qui ont le plus eu affaire aux organismes de secours, et à Vautorité
publique ; qu'ils ont antérieurement été amenés à s'affirmer contre
Yautorité en général ; qu'ils ont eu davantage l'occasion de se mouvoir
dans un environnement humain que dans un environnement matériel ;
qu'ils ont été relativement exigeants par rapport au monde réel pour la
satisfaction de leurs besoins, et [6441 qu'ils ont subi des privations à la
fois très concrètes et récentes. Envisager la situation dans laquelle se
trouvent les clients des secours permet alors de mieux comprendre un
comportement structuré dans des situations antérieures incluant
secours, autorité publique, autorité en général et personnes ; cette
situation est ainsi vue comme un incident dans la succession de
réclamations et privations au cours de la carrière des personnes
concernées.
Les résultats présentés dans cet article concernent les théories du
développement politique aussi bien que les théories de l'équilibre
politique1. Les théories du développement politique insistent sur la
dimension temporelle et spatiale des situations politiques, les
envisageant en référence à la distribution des principaux symboles et
pratiques d'importance politique. La «politique systématique» comme
un des auteurs l'a dit quelque part, peut être considérée
* Government employé ici en un sens très large, incluant notamment les appareils
partisans et les institutions judiciaires, a été traduit par autorité publique.
1. Les éléments de l'«équilibre» ne seront pas étudiés plus avant ; mais les données sont
pertinentes pour l'ensemble de la théorie des réactions humaines à la privation. On peut
se référer au résumé du papier de Lasswell sur «L'influence de la prospérité et de la
crise sur les attitudes sociales», présenté au congrès de l'Association historique
américaine de 1933.
152 Gabriel Almond, Harold D. Lasswell
l'analyse de la forme et composition des modèles de valeurs de la
société. Les valeurs typiques sont le revenu, la sécurité, et la déférence ;
l'élite est formée de ceux qui obtiennent le plus de chaque valeur, le
commun des mortels obtenant le reste. L'ascendant d'une élite est
protégé par l'usage de symboles, la manipulation de biens et de
services, et par la violence. La politique est dès lors conçue comme
l'étude de qui obtient quoi, quand et comment (who gets what when and
how). Les changements politiques de la plus haute importance sont
ceux qui modifient substantiellement la composition de l'élite et les
symboles qu'ils manipulent. La révolution russe de 1917 a constitué un
tel changement, et une dimension de notre problème de choix de
méthode dans l'analyse politique est d'isoler les situations politiques
spécifiques en fonction de la diffusion ou de la limite de ce dernier type
de révolution mondiale1.
L'étude du comportement agressif à Chicago en 1932-1933 intéresse les
théoriciens du développement politique dès lors qu'elle révèle la
situation d'un centre important du capitalisme industriel au sein d'un
continent très éloigné du foyer du communisme, et très loin des
mouvements dictatoriaux qui ont contenu l'extension du communisme
en Europe. L'année au cours de laquelle ces observations ont été
conduites a été marquée par l'émergence de l'une des plus
spectaculaires de ces dictatures défensives en Europe, ramenant ce
modèle en quelque sorte plus près de Chicago, en particulier sur le plan
psychologique, du fait du grand nombre de personnes d'origine
allemande ou juive2.
Alors que plusieurs centres industriels d'Europe occidentale
connaissaient une crise aiguë, les proportions dans lesquelles la crise se
développait à Chicago étaient à vrai dire limitées. [645] Les clients du
secours public avaient rarement recours à autre chose que des symboles
individuels et des efforts individuels pour obtenir satisfaction. Cela
apparaît très clairement dans l'exemple présenté dans cette étude, et
est confirmé par des enquêtes complémentaires dans des organisations
de chômeurs, et dans des organisations ayant explicitement une
vocation «révolutionnaire». À partir des données recueillies en 1933, on
a pu établir quelques bases de comparaison susceptibles d'être
utilisées pour suivre les transformations ultérieures du comportement
agressif, en particulier la possible croissance ou la poursuite du déclin
de ressources pour des méthodes organisées améliorant l'efficacité des
demandes individuelles. Si le centre de la révolution et de la contre-
révolution se rapproche de Chicago, les redéfinitions corrélatives du
comportement peuvent être très clairement établies par des études
1. Pour de plus amples développements à ce propos, voir la communication citée plus
haut.
2. Voir Lasswell (H.), «The Psychology of Hitlerism», Political Quarterly, July-September
1933 ; «The Political Significance of German National Socialism», Religious Education,
January 1934.
153 Relectures
menées selon la présente méthode ; si de nouvelles couches de la
population se «radicalisent», on pourra alors voir si leurs
caractéristiques correspondent avec les indications issues de la présente
enquête.
Les événements sont dès lors signifiants pour l'analyste politique en un
double sens : ils dévoilent certaines relations entre variables sociales ;
ils rendent visibles la diffusion ou la limitation des symboles
historiques au nom desquels les élites entrent en concurrence dans le
processus temporel de développement politique. L'examen prudent de
la signification d'une situation précise tant du point de vue de
l'équilibre que de celui du s'intègre dans la méthode
configurative de l'analyse politique que cet article tend à exposer.
Protocole d'enquête
Cette enquête précise a été conduite selon des procédures sous certains
aspects inédites. Les clients du secours public ont l'occasion d'étaler
leur agressivité par leur comportement aux bureaux de réclamations
des agences de secours, qui sont là pour les accueillir en cas de
difficultés. Il a été décidé d'inventer une méthode standardisée
d'enregistrement du comportement dont font preuve les clients des
secours à l'une des principales agences de secours à Chicago, et de voir
dans quelle mesure le groupe des «agressifs» (opposé à celui des
«soumis») était formé parmi ceux prévus sur la base de nos hypothèses.
Les lacunes concernant les renseignements personnels ont pu être
comblées par des études de cas menées indépendamment. Un
échantillon de 100 agressifs et de 100 soumis a été sélectionné au sein
du nombre total de cas observés, et leurs histoires personnelles
classifiées, avec les résultats qui sont présentés ici.
Les agents d'accueil du service de secours aux chômeurs de Halsted se
sont mis d'accord pour dresser une liste d'adjectifs qui caractérisait de
leur point de vue la palette des différents comportements possibles des
clients du secours. Ils ont considéré comme non agressifs les types de
comportement suivants : «demandeur», «suppliant et plaintif»,
«déférents et réservés», «soumis», «embrouillé», «compulsif», «insistant».
Ils [646] ont considéré comme agressifs les types de comportement
suivants (comprenant à la fois des formes actives et passives) :
«revendicatif», «menaçant», «arrogant», «clair, net et laconique», «faisant
le malin», «perdant son contrôle» et «cherchant à s'attirer des bonnes
grâces». Une lettre de l'alphabet a été attribuée à chacun de ces
adjectifs. Le comportement d'un client formulant une requête peut ainsi
être classé comme RML, ce qui indiquerait qu'il a réclamé, menacé, et
parlé de façon nette et laconique. L'échantillon a été constitué parmi les
clients dont au moins cinq visites ont été classifiées.
Afin de déterminer la fiabilité de la procédure, l'un des employés
observait les entretiens des quatre autres et recueillait en même temps
154 Gabriel Almond, Harold D. Lasswell
ses impressions. Ce test de contrôle a révélé que même si les comptes-
rendus pouvaient être plus ou moins complets d'un employé à l'autre, il
n'y a pas eu un seul cas où l'employé observateur a considéré un
comportement comme agressif et observé comme non agressif,
ou vice-versa. La vérification du recensement de 1930 a été effectuée
dans le but d'établir la représentativité de l'échantillon. Contrôler
l'échantillon à partir d'indicateurs tels que la composition de la
population, l'activité, la propriété ou la location du logement a révélé
que correspondait aux normes de la communauté.
L'ancienneté des relations
avec des services de secours
La première hypothèse concernant un facteur discriminant entre
agressifs et non agressifs avait trait au degré de familiarité acquis au
travers de la durée du contact avec le service de secours aux chômeurs
de Halsted ou des organismes similaires dans leurs objectifs et
procédures. Le traitement des données a révélé que la plupart des
agressifs avaient déposé leur première demande au cours des dix-huit
mois entre juillet 1931 et décembre 1932. La plupart des non agressifs
ont déposé leur demande courant 1933. En moyenne approximative,
l'agressif-type aurait deux ans d'expérience avec le bureau du district de
Halsted, le non agressif seulement un an.
Le traitement des données concernant l'expérience antérieure avec des
organismes de protection sociale et de secours a établi que 60% des
agressifs ont été en relation avec des organismes sociaux entre 1911 et
1930 et 68% des non agressifs entre 1930 et aujourd'hui. L'agressif-
type a eu des relations avec des organismes de protection sociale et de
secours depuis 1926, le non agressif type depuis 1930. Par conséquent,
la première hypothèse concernant l'expérience antérieure avec des
organismes publics et privés comparables a été vérifiée de manière
assez impressionnante par les écarts résumés ci-dessus.
Le rapport à l'autorité publique
En second lieu, on a considéré que la relation au bureau de secours
était celle d'un demandeur face à une autorité publique. Un contact
antérieur avec une autorité publique de quelque nature qu'elle soit
jouerait alors un rôle déterminant pour le type de comportement [647]
manifesté dans une telle institution. L'autorité publique au sens
entendu ici comprend les autorités partisanes, tels que les chefs
politiques locaux et les membres des comités d'arrondissement. La
fréquence et le type de contact antérieur avec l'autorité publique sont
l'une et l'autre des variables pertinentes. Les autorités
gouvernementales ou partisanes avaient pu jouer un rôle complaisant
en leur donnant des emplois, en intercédant en leur faveur auprès du
bureau de secours, ou en leur attribuant primes ou pension d'invalidité
comme anciens combattants. L'autorité publique avait pu jouer un rôle
155 Relectures
pénalisant en leur infligeant des sanctions de quelque importance que
ce soit ; et elle pouvait avoir joué un rôle impartial, en leur accordant la
citoyenneté, en les appelant comme jurés ou en arbitrant entre les
parties dans un procès.
TABLEAU 1. EMPLOIS POLITIQUES
Type d'emploi Agressifs (%) Non agressifs (%)
emploi 9 Démarchage et Ö
électoral
Emploi permanent 11 1
Aucun 80 99
Le tableau 1 indique que 20% des agressifs ont obtenu l'un ou l'autre
des types d'emplois politiques alors qu'ils ne sont que 1% parmi les non
agressifs. 11% des agressifs ont obtenu une travail stable grâce à un
organisme public. Ce net écart peut être interprété comme apportant
deux éléments au problème. D'abord, l'agressif a vu l'autorité publique
«de l'intérieur», ensuite, c'est parce qu'il savait s'y prendre avec les
politiciens de son quartier qu'il a été rétribué par l'attribution d'un
emploi de ce type.
TABLEAU 2. INTERCESSION POLITIQUE
Nombre de lettres Agressifs (%) Non agressifs (%)
17 4
2 6 1
3 1 0
4 10
Une interprétation analogue peut être faite du tableau 2, où il apparaît
que 17% des agressifs contre 5% des non agressifs ont eu recours à une
intercession politique au bureau de secours. L'écart est encore plus
considérable si on considère la fréquence de l'intercession, dont le taux
serait de 27% contre 6%. Ici, la relation avec une autorité telle que
responsables de circonscriptions, conseillers municipaux, membres de
comités électoraux, sénateurs ou députés d'Etat ou parlementaires
fédéraux semble fournir d'abord un indice de familiarité avec l'autorité
[648] et ensuite un indice de la capacité des agressifs à exploiter les
techniques d'influence disponibles.
156 Gabriel Almond, Harold D. Lasswell
La question se pose de savoir quel peut être l'effet prédisposant d'une
relation judiciaire avec l'autorité publique. Ici nous parlons d'un
contrevenant contre cette partie des mœurs* qui a été cristallisée dans
la loi. Une telle infraction peut être sanctionnée à des degrés divers de
sévérité. A priori la lourdeur de la sanction est censée être
proportionnelle à la gravité de l'infraction. On peut dès lors considérer
les tableaux suivants en termes de degré de la sanction pénale, en
admettant que la gravité de l'infraction soit révélatrice du degré
d'agressivité engagé dans l'infraction.
TABLEAU 3. RELATIONS JUDICIAIRES AVEC DES AUTORITÉS
PUBLIQUES
Nombre de relations Agressifs (%) Non agressifs (%)
0 78 89
1 15 8
2 5 3
3 1 0
4 10
Le tableau 3 présente les sanctions prononcées par des autorités
publiques pour la famille, telles que la Cour des conflits familiaux, le
Tribunal enfants ou l'Association de protection des enfants. La
sanction peut prendre la forme d'une admonition, d'une étroite
surveillance de la famille, et en certains cas d'une peine de prison pour
abandon ou non paiement de pension alimentaire. La surveillance des
enfants par le tribunal pour mineurs ou l'Association de protection des constitue en général une sanction à l'égard du ou des parent(s),
telle que le placement des enfants ou la soumission du foyer à une
étroite surveillance. On trouve 22% des agressifs avec un ou plusieurs
contacts avec ces organismes ou des organismes similaires, contre 11%
parmi les non agressifs. Les différentes atteintes subies de la part de
ces organismes peuvent être comprises comme autant d'éléments qui
contribuent à la formation d'un comportement agressif, dans la mesure
précisément où les contacts avec l'autorité publique rendent celle-ci plus
familière ; où toute atteinte venant d'elle provoque un ressentiment à
son égard ; et où toute nouvelle infraction indique un comportement
agressif antérieur.
* Souligné dans le texte.
157 TABLEAU 4. INFRACTIONS
Agressifs (%) Non agressifs (%)
Infraction 37
Arrestation 20
11 Emprisonnement
[649] Les infractions enregistrées dans le tableau 4 sont passibles de
sanctions pénales, dont certaines n'ont pas été appliquées, pour cause
soit de clémence, soit de non elucidation, soit de non arrestation. Le
taux de 37% d'infractions parmi les agressifs contre 7% parmi les non
agressifs établit clairement l'écart qui tient à cet important facteur.
L'écart de 20% contre 3% d'arrestation et de 11% contre 2%
d'emprisonnement est également significatif en ce qu'il indique la
gravité de l'infraction ; il s'agit là de pratiques contraires aux mœurs
ayant fait l'objet de sanctions pénales.
Une relation avec des tribunaux civils et d'expulsion a aussi été
considérée comme un facteur déterminant l'attitude du demandeur à
l'agence de secours. Le traitement de cette variable a donné un taux de
29% contre 19% concernant un tel contact. Faire l'objet d'une procédure
d'expulsion ou être accusé dans un procès civil impliquerait, du fait de
la pauvreté des individus concernés, une perte ou un préjudice subie à
travers l'institution publique. L'hypothèse est plausible que la
responsabilité d'un tel préjudice puisse être attribuée à l'autorité
publique, et fonde une rancœur à son égard.
Le rapport à l'autorité
Certaines des relations entre agressivité et autorité publique ont été
explorées dans la section précédente. Il devrait également s'ensuivre
que le conflit avec des autorités non publiques et avec des mœurs non
juridiquement codifiées prédispose à un comportement agressif, et
puisse être établi comme favorisant son apparition ou son aggravation.
L'autorité non publique comprend la famille, l'église, le travail, et les
personnes correspondantes - parents, prêtres, employeurs. Cela
comprend également les usages non codifiés et les préjugés sociaux, qui
donnent lieu à des sanctions moins tangibles. L'histoire familiale
précoce de ces individus n'étant pas facilement accessible, seuls
quelques indices ont pu être recueillis.
158 Gabriel Almond, Harold D. Lasswell
Les déviances* suivantes à l'égard des mœurs ou des normes
dominantes ont été considérées comme des indices révélateurs d'un
comportement plus anti-autoritaire de la part des agressifs : 10% des
agressifs contre 1% des non agressifs ont eu des comportements
déviants tels que l'ivresse ou le trouble à l'ordre public ; 4% des contre 1% des non se sont rendus coupables de
chapardage ; et 16% des agressifs contre 2% des non agressifs ont
abandonné leur famille au moins une fois.
Le mariage mixte et la fréquentation de l'église ont également été
considérés comme des variables pertinentes d'un comportement anti
autoritaire antérieur susceptible de prédisposer un individu à avoir
affaire avec les autorités. Les deux seuls cas de mariages mixtes qui
engageaient un grave défi à l'autorité ont été trouvés parmi les
agressifs, un mariage mixte entre blanc et personne de couleur et le
mariage d'un Juif et d'une non Juive. On compte 7% [650] de mariages
avec mixité religieuse entre Protestants et Catholiques parmi les
agressifs, aucun parmi les non agressifs. 30% des agressifs se sont
mariés avec une personne de nationalité différente, et seulement 5%
des non agressifs. En résumé, 26% des agressifs contre 8% des non
agressifs se sont mariés en dehors de leurs différentes affiliations. On a
là un indice de comportement anti-autoritaire et contraire aux mœurs,
tout d'abord, et ensuite de la relativement large palette des
appartenances sociales au sein desquelles les agressifs évoluaient.
Le quartier au sein duquel l'échantillon a été établi fait partie de ceux
dans lesquels la fréquentation de l'église va à peu près de soi.
L'absence régulière de constitue dès lors une rupture
assez importante des normes de la communauté. Ici, 6% des agressifs
contre 1% des non agressifs ont opéré une telle rupture.
Trajectoire personnelle et relations humaines
La relation entre agents d'accueil et client a été posée premièrement
comme une relation de secours, deuxièmement comme une relation à
l'autorité publique, troisièmement comme une relation à l'autorité en
général, et quatrièmement comme une relation personnelle. Quels sont
les facteurs liés à l'histoire personnelle du client susceptibles de l'aider
à se mouvoir dans un environnement humain plutôt que matériel ?
Trois facteurs ont été considérés comme particulièrement pertinents, et
beaucoup des indices ci-dessus et ci-dessous sont susceptibles d'être
utilisés de façon croisée. La première variable qui a été considérée
comme particulièrement significative dans la facilitation de l'échange
avec autrui a été la relation professionnelle. Une distinction peut être
opérée entre activités professionnelles selon le type d'objets auxquels
* S'agissant de pratiques non sanctionnées juridiquement, offenses a été traduit ici par
déviance, et non par infraction comme dans les passages précédants.
159

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents