Le zigzag, c est maintenant
2 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
2 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

ARGU FLASH M. HOLLANDE LE ZIGZAG, C’EST MAINTENANT Il y a un an, dans un entretien au «Monde »,François Hollande déclarait que « tout zigzag rendrait incompréhensible notre politique ». Pourtant, en 3 ans, que de reculades et de revirements! Le fossé est béant entre la parole et les actes. Revue de programme des multiples « assouplissements » et « aménagements » de la novlangue socialiste, qui ne cachent que des promesses trahies, des revirements et des renoncements. M. HOLLANDE PROMET UNE PSEUDO-BAISSE DES IMPÔTS. UN NOUVEAU MENSONGE ! OLe 27 février 2012,François Hollande promettait untauxd’imposition de 75 % pour la part des revenus dépassant un million d’euros paran. Mais fin 2012, leConseil constitutionnel supprimait cetaux d’imposition qu’il jugeait confiscatoire. OEn janvier 2012,François Hollande jugeait une hausse de la TVA « inopportune, injuste, infondée et improvisée». EnseptemPierrebre 2012, Moscovici promettait «non, la TVA n’augmentera pas». Pourtant, deux mois plus tard,François Hollande décideque le CICE (crédit d’impôt compétitivité emploi) serait financé parune… hausse de la TVA,le taux normal passant de 19,6 % à 20 % et le taux intermédiaire, de 7 % à 10 %. OEn 2012,Jérôme Cahuzacque airmaitl’efort demandé aux ménages était « un peu rude ».En 2013,Pierre Moscovisci pointait le «ras-le-bol fiscal».

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 07 octobre 2015
Nombre de lectures 2
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Exrait

ARGU FLASH
M. HOLLANDE LE ZIGZAG, C’EST MAINTENANT
Il y a un an, dans un entretien au « Monde », François Hollande déclarait que « tout zigzag rendrait incompréhensible notre politique ». Pourtant, en 3 ans, que de reculades et de revirements ! Le fossé est béant entre la parole et les actes. Revue de programme des multiples « assouplisse-ments » et « aménagements » de la novlangue socialiste, qui ne cachent que des promesses trahies, des revirements et des renoncements.
M. HOLLANDE PROMET UNE PSEUDO-BAISSE DES IMPÔTS. UN NOUVEAU MENSONGE ! lLe 27 évrîer 2012,François Hollande promettait untauxd’imposition de 75 %pour la part des revenus dépassant un mîllîon d’euros paran. Maîs fin 2012, leConseil constitutionnel supprimait ce taux d’împosîtîon qu’îl jugeaît confiscatoire.
lEn janvîer 2012,François Hollande jugeait une hausse de la TVA « inop-portune, injuste, inondée et improvisée ». En septemPîerrebre 2012, Moscovîcî promettaît « non, la TVA n’augmentera pas». Pourtant, deux moîs plus tard,François Hollande décideque le CICE (crédît d’împôt compétîtîvîté emploî) seraît financé parune… hausse de la TVA,le taux normal passant de 19,6 % à 20 % et le taux înter-médîaîre, de 7 % à 10 %.
lEn 2012,Jérôme Cahuzacque airmaît l’efort demandé aux ménages était « un peu rude ».En 2013,Pierre Moscovisci poin-tait le « ras-le-bol fiscal ».Pourtant cela n’a pas empêché labaisse du quotient amilial, la diminution des allocations amiliales et l’augmentation de 20 % de la taxe d’habitation pour les propriétaires de résidences secondaires en zone tendue.
republîcaîns.r
© Les édîtîons des Républîcaîns
25 août 2015
ARGU FLASH
M. HOLLANDE S’ATTAQUE AUX ENTREPRISES ET FAIT SEMBLANT DE FAIRE MARCHE ARRIÈRE lDans leprojet de loi de finances 2013,Françoîs Hollande avaît décîdé dedoubler la taxation des plus-values de cession de parts d’entreprises, de 34,5 % à 62 %. Devant la ronde des « pigeons » à l’automne 2012, le gouvernement décîde finalement la taxatîon des plus-values de cessîon au barème de l’împôt sur le revenu.
lEn juîllet 2012,PierreMoscovici,reprenant une promesse de Françoîs Hollandesur les salaires des patrons, assurait qu’une « loi régulera, voire prohibera certaines pratiques qui nous semblent excessives ». Dix mois plus tard, il annonçait l’abandondu projet de loî. Comme le regrettaîtJean-Christophe Cambadélis « ce n’est pas une reculade, mais à l’évidence, on n’est pas au niveau que nous nous étions nous-mêmes fixé ».
lEn 2012, Françoîs Hollande prend plusîeurs mesures contre l’emploi à domicile : il supprime les15 points d’exonération de cotisation patronale, il rabote le plaond de la niche fiscale, il supprime la déclaration au orait.Ces réormes n’ont eu pour conséquence que la dîmînutîon des heures déclarées, encourageant aînsî le travaîl au noîr.En 2014, afin d’atténuer cet alourdissement des charges,la déductîbîlîté Eckert allège de 75 centîmes d’euros l’heure de travaîl.Trop tard et sans succès.
L’ÉCOLE ÉTAIT UNE « PRIORITÉ », MAIS ÇA, C’ÉTAIT AVANT lPendant sa campagne, François Hollanden’avaît qu’un seul mot à la bouche,« la jeunesse, sa prio-rité ».Pourtant, dès 2013, îl décîde lasuppression d’une partie des aides à l’apprentissageayant pour résultat îmmédîat une chute du nombre d’entrées en contrat (-8 % en 2013, -3 % en 2014 et -13 % en 2015).Nouveau revirement en septembre 2014,une prîme de 1000 euros est votée pour tout nouvel apprentî embauché dans les entreprîses de moîns de 50 salarîés.
lEn catîmînî,dans la loi de finances 2015, le gouvernement avait supprimé les bourses aux mérites créées par Nîcolas Sarkozy pour les bachelîers. Fînalement, après une ronde des étudîants, le gouvernement arétabli la bourse au mérite pour les années unîversîtaîres 2014-2015 et 2015-2016,mais en divisant son montant par deux.
CONCLUSION Ces nombreux « assouplîssements » ou « reculades » du gouvernement soulîgnent l’amateurîsme au sommet de l’État. Françoîs Hollande ne cesse de zîgzaguer dans ses décîsîons comme îl zîgzague entre les dîférents courants du PS. Ces nombreux atermoîements mettent en lumîère les erreurs passées et pîre encore, le temps perdu. Sans vîsîon, nî lîgne claîre, la France ne se réormera pas en proondeur. La France a besoîn d’un cap et non d’un capîtaîne de pédalo à la dérîve.
republîcaîns.r
© Les édîtîons des Républîcaîns
25 août 2015
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents