Lettre de Matthieu Orphelin à Emmanuel Macron
1 page
Français

Lettre de Matthieu Orphelin à Emmanuel Macron

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
1 page
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

¬ $QJHUV OH MDQYLHU ¬ 0RQVLHXU (PPDQXHO 0DFURQ 3UpVLGHQW GH OD 5pSXEOLTXH 3DODLV GH O eO\VpH UXH GX )DXERXUJ 6DLQW +RQRUp 3DULV ¬ 0RQVLHXU OH 3UpVLGHQW ¬ 'HYDQW OHV GH OD &RQYHQWLRQ FLWR\HQQH YRXV DYH] UpDIILUPp YRWUH

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 20 janvier 2021
Nombre de lectures 21 738
Langue Français

Exrait

¬
Angers, le 19 janvier 2021
¬ Monsieur Emmanuel Macron Président de la République Palais de l'Élysée 55 rue du Faubourg-Saint-Honoré 75008 Paris Monsieur le Président, Devant les 150 de la Convention citoyenne, vous avez réaffirmé votre volonté d’engager le processus de révision constitutionnelle pour inclure le climat et la biodiversité dans l’article 1. Un projet de loi en ce sens est présenté demain en Conseil des Ministres. Depuis 2018, j’ai porté à de nombreuses reprises cette proposition, en la complétant par le principe de non-régression. Certes, la modification de l’article 1 ne remplace pas les mesures urgentes qui manquent tant à notre Pays - vous connaissez nos divergences d’analyse quant à l’ampleur de l’action gouvernementale - mais cela permettra, à moyen terme, d’adopter des lois plus ambitieuses en élevant cet enjeu au même rang que celui d’autres principes constitutionnels. Il y a quelques jours, le président du Sénat a déclaré être ouvert à l’idée d’un vote conforme des deux assemblées parlementaires, n’excluant pas le verbe fort “garantit”. Les Français y semblent également très majoritairement favorables (à plus de 75 %, Odoxa, 12/20). Mais passer par le référendum est-il aujourd’hui la bonne solution ? J’en doute. D’abord, parce que la priorité en matière de scrutin doit être donnée à la tenue en juin des élections départementales et régionales, seule date qui faisait consensus entre toutes les forces politiques du pays et que, je l’espère, vous ne remettrez pas en cause. Ensuite, parce qu’un référendum dans l’année qui précède le scrutin présidentiel sera forcément interprété comme une manoeuvre politique ou électoraliste (60 % des Français, IFOP, 01/21), ce qui entacherait la démarche et diminuerait les chances d’un vote franc en faveur de cette avancée. Enfin, parce que le sujet - un peu aride - ne passionnera pas les foules (Seul 1 français sur 3 déclare vouloir aller voter sur cette réforme constitutionnelle). C’est pourquoi je vous invite plutôt à soumettre ce projet de révision constitutionnelle au Parlement convoqué en Congrès. Réunir le Congrès permettrait une adoption de la révision constitutionnelle avant l’été, loin des prochaines échéances électorales de 2022. Je vous prie de croire, Monsieur le Président, en l’assurance de ma très haute considération. Matthieu Orphelin,Député de Maine-et-Loire
Assemblée nationale – 126, rue de l’Université – 75007 PARIS Tél : 06 02 37 51 00 – Courriel : matthieu.orphelin@assemblee-nationale.fr
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents