Motion FN ligne Blaye-St-Mariens

Motion FN ligne Blaye-St-Mariens

-

Documents
2 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Séance plénière 18 – 19 décembre 2017 Motion du groupe Front National / Rassemblement Bleu Marine La Nouvelle Aquitaine ne doit pas rester sur le

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 21 décembre 2017
Nombre de lectures 12
Langue Français
Signaler un abus
Séance plénière 18 – 19 décembre 2017
Motion du groupe Front National / Rassemblement Bleu Marine
La Nouvelle Aquitaine ne doit pas rester sur le quai de la mobilité Oui, à la réouverture de la ligne Blaye - Saint-Mariens !
Considérantque « réouvrir une voie ferrée , c’est redynamiser une région entière » (discours d’Alain Rousset, inauguration ligne Oloron Bedous) ;
Considérantque « la Région se doit de promouvoir la dynamique des territoires et d'aider à la mobilité des habitants » (Alain Rousset) ;
Considérantque la voie ferrée est le moteur d’une mobilité rapide et écologique ; Considérantque sur ce territoire habitent 55 000 personnes, dont 27 000 personnes travaillant à Bordeaux et 4 000 élèves du secondaire ;
Considérant que le tourisme, l’emploi et l’action économique entrent dans les champs de compétences de la région ;
Considérantles demandes de très nombreux élus en faveur de la réouverture la ligne Blaye - Saint Mariens ;
Considérantque la SNCF n’a pas déclassé la ligne et que par conséquent seuls des travaux de remise en état sont à prévoir ;
Le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine s’engage à :
Mettre au cœur de ses préoccupations l’égalité réelle des territoires ;
Mettre fin au désert ferroviaire de la Haute-Gironde ;
Désenclaver ce territoire qui, aux heures de pointe, met plus de temps pour faire Blaye / Bordeaux que Paris / Bordeaux ;
Ouvrir une A.P. de 43 millions d’Euros pour la ligne Blaye - Saint-Mariens au titre du budget
2018, montant modeste comparé au coût de la ligne Pau - Canfranc et au budget 2018 relatif aux transports s’élevant à 739 millions d’Euro.