//img.uscri.be/pth/49cb2542704eed6c48b1af7b8e7444a7c82237b7

Motion ports ouverts

-

Documents
2 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Motion La Région Nouvelle-Aquitaine déclare ses ports ouverts aux ONG humanitaires présentée par le groupe écologiste et citoyen EELV et le groupe Génération.

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 04 juillet 2018
Nombre de lectures 16
Langue Français
Signaler un abus
Motion
La Région Nouvelle-Aquitaine déclare ses ports ouverts aux ONG humanitaires
présentée par le groupe écologiste et citoyen EELV et le groupe Génération.s
Séance plénière des 25 et 26 juin 2018 du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine
Vue la motion votée en assemblée plénière du 24 octobre 2016 par laquelle la Région Nouvelle-Aquitaine se déclarait « Terre d’accueil des migrant.e.s et réfugié.e.s » et facilitait, à travers ses compétences et ses dispositifs, les accès à la formation, à l’emploi, à la vie sociale des réfugié.e.s ;
et vu le vœu "Accueil des réfugiés, migrants et demandeurs d’asile" voté en assemblée plénière du 26 mars 2018 ;
Considérant :
- qu'au moment où certains se distinguent par l’indignité, l’intolérance voire la xénophobie, la région Nouvelle-Aquitaine (interface maritime majeure et 2ème région quant à la longueur du littoral après la Corse), à rebours des égoïsmes nationaux, doit rester fidèle aux valeurs humanistes et à la devise républicaine ;
- que dans un monde où chaque jour la violence force des milliers de familles à fuir leur foyer pour survivre, l’assemblée régionale doit acter sa solidarité avec les réfugiés qui ont dû fuir la guerre, les persécutions et souvent la misère ;
- que près de 80 ans après l’errance du paquebot Saint Louis qui fut refoulé de partout, il est consternant qu’un autre bateau, l'Aquarius, affrété par SOS Méditerranée et Médecins Sans Frontières, subisse le même sort et nous rappelle ainsi de sinistres moments de l’Histoire contemporaine ;
- que la solidarité des gens de la mer doit continuer à gagner nos terres : lorsque des personnes sont en danger de mort le minimum est de leur porter aide et assistance ; tout citoyen doit porter assistance à son prochain à la mer, quelles que soient les circonstances ;
- que l’organisation des espaces d’accueil doit être renforcée, mieux identifiée et planifiée pour tous les acteurs engagés dans l’accueil et l’accompagnement vers l’insertion des personnes migrantes : leur donner notamment l’accès aux droits, un accompagnement adapté et leur permettre ainsi de trouver toute leur place dans notre région Nouvelle-Aquitaine ;
- que la Région peut aussi s’appuyer sur le FAMI (Fonds « Asile, Migration et Intégration) de l'Union Européenne qui peut financer des projets dans différents domaines d’action : asile, migration légale et intégration, solidarité et favoriser une approche commune pour assurer un niveau élevé de protection des migrants ;
- qu'une nouvelle étude macroéconomique du CNRS révèle que les flux migratoires ont eu un effet positif sur l’économie au cours des trente dernières années en Europe et que plus encore, les demandeurs d’asile ne pèsent pas sur les finances publiques des pays qui les accueillent ;
La Région Nouvelle-Aquitaine,
réaffirme le principe de sa solidarité dans le sauvetage des migrants, en pleine application des accords de Genève de 1951 ; s’inscrit dans la tradition de solidarité des gens de mer ; etdéclare ainsi solennellement ses ports ouverts aux ONG humanitaires.