Motion renards
1 page
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
1 page
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Retirer le renard de la liste des espèces « susceptibles d’occasionner des dégâts » en Nouvelle-Aquitaine Motion présentée par le groupe écologiste et citoyen EELV Séance plénière du 3 juillet 2020 du Conseil régional de

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 03 juillet 2020
Nombre de lectures 88
Langue Français

Exrait

Retirer le renard de la liste des espèces « susceptibles d’occasionner des dégâts » en Nouvelle-Aquitaine
Motion présentée par le groupe écologiste et citoyen EELV
Séance plénière du 3 juillet 2020 duConseilrégionaldeNouvelle-Aquitaine
Chaque année, entre 500600000 et sont tués (tir, déterrage, piégeage,000 renards enfumage) selon les données estimées par divers acteurs chargés du suivi de la faune sauvage. En Nouvelle-Aquitaine, c’est au bas mot entre 20000 et 30000 renards qui sont exterminés. Pourtant, cette espèce s'autorégule en fonction du territoire et de la ressource alimentaire disponible.
Récemment une ONG a remis en lumière une pratique barbare en publiant une vidéo dans laquelle un équipage de vénerie sous terre traque avec une violence sans limite des renardeaux dans un terrier. Ces images insoutenables, vue des dizaines de milliers fois et abondamment commentées, ont révolté de nombreux Français.
Cette pratique archaïque doit être abolie et n’a plus sa place au 21eme siècle.
Par ailleurs, selon plusieurs études scientifiques, le renard participerait activement à la lutte contre la maladie de Lyme. Cette maladie infectieuse touche environ 50000 personnes chaque année en France. La Borréliose de Lyme est transmise par des morsures de tiques lors de balades en forêt ou dans la nature. Or, ce sont les rongeurs qui sont au d épart porteurs de cette maladie. Leur prolifération favorise le potentiel contact avec les tiques. C’est pourquoi nous avons bien tort de nous priver du renard.
En effet, chaque année, un renard consomme en moyenne 6000 petits rongeurs. Quand on sait qu’un campagnol terrestre peut consommer jusqu’à 50 kg de végétaux par an, on imagine aisément la plus-value que peut représenter le renard pour les cultures agricoles. Le renard est donc également un précieux auxiliaire pour les agriculteurs, parfois obligé d’avoir recours à la chimie pour protéger leurs cultures des rongeurs.
Ainsi, pour des raisons éthiques, sanitaires et environnementales, le Conseil Régional, chef de file depuis la loi NOTRe pour la préservation de la biodiversité, demande à Madame la Préfète de Région de retirer le renard de la liste des espèces « susceptibles d’occasionner des dégâts » en Nouvelle-Aquitaine.
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents