OTAN
2 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

no comment

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 05 avril 2019
Nombre de lectures 6
Langue Français
Je réponds à Rasmusen , vu qu'il était secrétaire général de l'OTAN et donc je suppose, il sait de quoi il parle .
Il me semble , le problème de l'OTAN n'est pas la Russie de Poutine ou d'autres dirigeants du Kremlin. Quoiqu'il existe une difficulté de compréhension et de communication entre les pays de l'OTAN et le Kremlin. Le système bipolaire d'avant la chute du mûr de Berlin en 1989, était basé sur une future confrontation militaire,une dissuasion ''fais moi peur'', entre l'Est et l'Ouest et cet affrontement militaire n'a pas eu lieu et pourtant la Russie de l'époque était faible ,militairement parlant, si on considère que le cheminement de l'ordre n'était établi et par voie de conséquence , l'Ouest qui aurait fait une démonstration militaire avait pensé deux fois pour prendre une fausse décision à ne rien faire militairement car les conséquences seraient néfastes avec , à un moment ou à un autre, l'utilisation du nucléaire(startI et startII...) les faux calculs de l'Ouest avec des avertissements de la Russie sur une telle violation serait le déclenchement d'une troisième guerre mondiale.
Jusqu'aux années 80 la Russie qui englobait les pays satellites de l'Est de l'Europe avait un certain poids militaire ; avec le pacte de Varsovie une organisation qui faisait un certain équilibre avec l'OTAN .
Psychologiquement parlant, comment un tel pays peut admettre facilement une défaite politique qui a donné naissance à une désagrégation de tout le bloc de l'Est ?. Il faut savoir et j'imagine le parti communiste russe de l'époque avait une méthode de travail basée sur l'établissement des fiches de ces pays avec l'intervention directe dans tous les pouvoirs en place dictatoriaux ( Roumanie de Ceausescu...) , ces pouvoirs placés par le Kremlin et dirigeaient du Kremlin , d'où la révolte populaire qui n'avait pas le droit au chapitre , en parallèle aujourd'hui la situation en Algérie et dans tous les pays arabes.
L'OTAN avait donc,un ennemi sérieux, mais il n'a rien fait pour montrer que l'OTAN est une puissance qu'il faut tenir compte en sus le pacte de Varsovie ,schématiquement parlant, s'est rétréci pour ne défendre que la Russie et dans une moindre mesure ses alliés. Pas de pacte de Varsovie mais un semblant qui englobe d'autres pays...
Les pays qui constituent l'OTAN n'ont aucune attention guerrière d'affronter l'ours blanc car les valeurs que ces pays défendent sont à l'opposé des valeurs russes si on considère que le kremlin a des valeurs à défendre en dehors des intérêts économiques et commerciaux...et puis la Russie , militairement parlant, n'est plus faible et ces politiques sont des va-t-en-guerre qui sont animés par ce sentiment que la Russie s'est fait avoir et que le résultat depuis Brejnev était torpillée de l’intérieur...donc il y a une revanche à prendre de l'occident à travers l'OTAN .
Quand la Russie attaque la Géorgie et l'Ukraine ,c'est pour se confirmer devant l'occident et donc en négligeant l'OTAN, que la Russie est aussi une force militaire à tenir compte . Alors que la Russie viole le droit international ,en plein jour et, aucun pays au monde n'ose faire le quoique se soit ; l'OTAN ne faisait que s'agiter mais les États ne donnent pas ou ne peuvent donner un feu vert pour attaquer la Russie et dont le pourquoi en partie est cité plus haut. Si on veut considèrer qu'il y a un ordre mondial à établir. Et dans le même sens, le Kremlin défend la Syrie,...et dernièrement l'Algérie... , ce sont des anciennes alliances doublées des intérêts plus importants. Je ne dis pas que la Russie n'a pas le droit aux alliances mais je constate que l'OTAN qui a détruit la Libye ne fait rien pour rétablir l’État car, comme toujours les pays de l'OTAN tergiversent et préfèrent la fuite en avant, ce que le Kremlin a constaté et sait encore aujourd'hui qu'il ne peut exister un consensus politique au sein de l'OTAN pour affronter la Russie ,quand celle-ci à tort et ,ce point faible est dû aux valeurs de démocratie qui ne sont applicables qu'à la tête des clients !.
Et par voie de conséquence, le Kremlin ne remettra jamais en question,sa politique de défense et affronterait tôt ou tard l'OTAN ,par exemple d'inciter les européens à avoir leur propre défense sans les américains ,qui fixeront entre-eux et les objectifs et les contributions budgétaire et j'ajouterai que les pays de l'Est ,les anciens socialistes , à défaut de cette solution purement européenne, ils s'attachent tant mal que bien à l'OTAN tout en sachant si l'ours blanc veut encore annexé d'autres régions , il le fera sans tenir compte de l' OTAN ou d'une force américaine qui est de plus en plus en retrait si on croit les remarques du Pentagone qui convergent sur la reconstruction de l'armée américaine .
Il me sembla aussi important de remarquer que l'OTAN a une existence effective car la contribution américaine existe et conséquente et surtout l'OTAN sert d'un levier pour les américains plus que pour les européens.
C'est pour cette raison, il me semble qu'il faut se concentrer sur une force de défense purement européenne et non de chercher ,tout le temps, un affrontement direct avec la Russie . Car la Russie qui ne défend pas réellement cette position vus les dirigeants du Kremlin veulent une hégémonie militaire sur l'Europe . Maintenant, les champs d'affrontement existent comme disait autrefois Reagan''la guerre des étoiles'' quoiqu'il existe et de l'Est et de l'Ouest un phénomène psychologique qui consiste à ne pas s'affronter ni directement ni sur un terrain neutre...