Sondage BVA/La Tribune : les Français, le pouvoir d

Sondage BVA/La Tribune : les Français, le pouvoir d'achat et les "Gilets jaunes" déc. 2018

-

Documents
9 pages
Lire
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Description

Les Français, le pouvoir d'achat et le mouvement des "Gilets jaunes" - Décembre 2018 (Sondage BVA/La Tribune )

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 04 décembre 2018
Nombre de lectures 14 555
Langue Français
Signaler un abus
Les questionsde l’économie
L e s F r a n ç a i s , l e p o u v o i r d ’ a c h a t e t l e m o u v e m e n t d e s « G i l e t s j a u n e s »
D é c e m b r e 2 0 1 8
LEVÉE D’EMBARGO :MARDI 4 DECEMBRE À 19H
Contacts BVA OPINION Erwan Lestrohan, directeur de clientèle 01 71 16 90 93 erwan.lestrohan@bva-group.com
Clément Fouchier, chargé d’études 01 71 16 87 43 clement.fouchier@bva-group.com
Recueil
Echantillon
Enquête réalisée auprèsd’unéchantillon de Français interrogés par Internetdu 03 au 04 décembre 2018.
Echantillon de1177 personnes, représentatif de la population française âgée de18 ans eLtaprluesp.résentativité del’échantillona été assurée grâce à la méthode des quotas appliqués aux variables suivantes : sexe, âge et CSP du chef de famille. La représentativité del’échantillona été assurée grâce à la méthode des quotas appliquée aux variables suivantes : sexe, âge, CSP du chef de famille et de la personne interrogée, après stratification par région et catégoried’agglomération
Pour 75% des Français, la politique économique menée actuellement est mauvaise (+8 points en comparaison à septembre 2018) L’indicateurBVA-La Tribuned’évaluationde la politique économique du mois de décembre amorce un nouveau recul dansl’opinion. 75% des Français jugentaujourd’hui que la politique économique du gouvernement est mauvaise (+8pts en comparaison à septembre 2018) alors que 24% la jugent bonne. La comparaison avec notre mesure de décembre 2017 illustre lebasculement del’opinionquis’estopéré au cours des 12 derniers mois : en décembre 2017, 49% des Français jugeaient que la politique économique menée était bonne contre 48% qui la jugeaient mauvaise.
81% des Français pessimistes quant àl’évolutionde leur pouvoird’achat d’ici2022 (+7pts depuis février 2018) Alorsqu’enfévrier 2018, 24% des Français se déclaraient optimistes pourl’évolutionde leur pouvoird’achat d’icià la fin du quinquennatd’EmmanuelMacron, ils ne sont aujourd’huique 18% (-6pts) alors que 81% se déclarent pessimistes (+7pts). Parmi les Français plus optimistes que la moyenne nationale, on trouve les sympathisants LaREM (67%) et les Français considérantqu’ilsappartiennent aux classes aisées (42%). Al’inverse,près de9 personnes sur 10 se disent pessimistes quant à l’évolutionde leur pouvoird’achat d’icià 2022chez les employés et ouvriers (89%), dans les communes rurales (87%), auprès des sympathisants LFI (95%), LR (88%) et RN (91%) ou encore chez les Français des classes populaires (93%).
71% des Français approuvent le mouvement des « gilets jaunes » (+6pts depuis novembre), un soutien particulièrement clivé socialement er Après une journée de mobilisation marquée par des violences le 1 décembre et un mois après notre première mesure (6-7 novembre),la part de Français soutenant le mouvement des « gilets jaunes » progresse de 6 points pour atteindre 71%.
Dans le détail, le soutien au mouvement est très clivé. Les « gilets jaunes » sont soutenus par 76% des moins de 35 ans, 78% des employés et ouvriers, 77% des habitants de communes rurales, 75% des Français appartenant aux classes moyennes modestes et 87% de ceux des classes populaires. Al’inverse,le soutien aux « gilets jaunes » se situe très en dessous de ces niveaux chez les 65 ans et plus (62%), dansl’agglomérationparisienne (60%), chez les cadres (56%), auprès des Français des classes moyennes supérieures (54%) ou des classes aisées (52%). Notonsqu’hormischez les sympathisants LaREM (21%), le soutien est majoritaire dans toutes les catégories de populations.
La revalorisation des petites retraites, mesure la plus adaptée pour que les « gilets jaunes » arrêtent les manifestations, devant une revalorisation du SMIC Parmi les différentes mesures au sujet desquelles nous avons testé l'idéequ’ellesjustifieraient que les « gilets jaunes » arrêtent de manifester,c’estla revalorisation des petites retraites qui apparait la plus pertinente pour les Français. 82% des Français jugent que si le Gouvernement décidait de mettre en place une revalorisation des petites retraites, le mouvement des gilets jaunes devrait arrêter ses manifestations alorsqu’unerevalorisation du SMIC justifierait également fortement largementl’arrêtdes mobilisations (77%).
Autres mesures testées, le rétablissement del’ISFjustifierait un arrêt des manifestations pour 71% des Français alors quel’intérêtstratégique de cette mesure est clivé politiquement (sympathisants LFI : 75%, PS : 91%, LaREM : 70%, LR : 63%, RN : 67%). En revanche, une revalorisation des APL apparaitrait moins puissante (59% des Français valideraient sa pertinence).
Enfin, dans le sillage del’annonce d’unmoratoire par le Premier ministre, 70% des Français considèrentqu’unreport de la hausse des prix des carburants prévue au 1er janvier justifieraitl’arrêtdes manifestations, un sentiment partagé par 69% des Français approuvant le mouvement des « gilets jaunes ».
65 ans et plus
Moins de 35 ans 35-49 ans 50-64 ans
oct-17
déc-17
75% % Mauvaise
janv-18
55%
Classes populaires
53%
49%
49%
Ne se prononce pas (non suggéré) 1%
58%
40%
Cadres Employés et ouvriers Retraités
Classes aisées
De 20.000 à < 100.000 habitants
ACTIVITE
21% 22% 24% 30% 39% 15% 29% 21% 24% 27% 24% 27% 6% 23% 84% 26% 7% 55% 34% 20% 7%
mai-18
févr-18
Communes rurales
< 20.000 habitants
Plutôt mauvaise 29%
Vous personnellement, diriez-vous que la politique économique menée actuellement par le gouvernement est très bonne, plutôt bonne, plutôt mauvaise ou très mauvaise ? Mauvaise Base : 1177 Français âgés de 18 ans et plus% Bonne%
100.000 habitants et plus
Agglomération parisienne
79% 77% 75% 70% 60% 85% 71% 79% 75% 72%
La France Insoumise
Le Parti socialiste
sept-18
La République en Marche !
Le Rassemblement national
Les Républicains
Classes moyennes modestes
PROXIMITE PARTISANE
% MAUVAISE 75%
HABITAT
Classes moyennes supérieures
76% 73% 94% 77% 16% 74% 93% 44% 65% 79% 92%
CLASSE SOCIALE SUBJECTIVE**
% BONNE 24%
Très bonne 3%
Plutôt bonne 21%
Evolution depuis octobre 2017
*Sondages BVA pour La Tribune **Voici différents groupes de population. En fonction de votre situation personnelle, de celle de votre foyer et de votre manière de vivre, auquel de ces groupes pensez-vous appartenir ?
% Bonne 24% déc-18
32%
ÂGE
Très mauvaise : 46%
48%
43%
46%
37%
67%
Enfin, en ce qui concerne l’évolution de votre pouvoir d’achat d’ici à la fin du quinquennat d’Emmanuel Macron en 2022, diriez-vous que vous êtes… Base : 1177 Français âgés de 18 ans et plus % Optimistes% Pessimistes
Optimistes 18%
RappelFévrier 2018 Sondage BVA pour La Tribune 24%
Assez optimiste 16%
Très optimiste 2% Ne se prononce pas * 1%
*Item non suggéré
Très pessimiste 43%
Pessimistes 81%
RappelFévrier 2018 Sondage BVA pour La Tribune 74%
Assez pessimiste 38%
ÂGE
ACTIVITE
HABITAT
PROXIMITE PARTISANE
CLASSE SOCIALE SUBJECTIVE
Moins de 35 ans
35-49 ans 50-64 ans 65 ans et plus
Cadres Employés et ouvriers Retraités Communes rurales < 20.000 habitants De 20.000 à < 100.000 habitants
100.000 habitants et plus
Agglomération parisienne
La France Insoumise
Le Parti socialiste
La République en Marche !
Les Républicains
Le Rassemblement national
Classes aisées
Classes moyennes supérieures
Classes moyennes modestes
Classes populaires
17% 17% 18% 21% 31% 11% 21% 13% 21% 18% 18% 23% 5% 20% 67% 11% 9% 42% 26% 15% 7%
83% 83% 82% 78% 68% 89% 78% 87% 79% 82% 81% 76% 95% 80% 33% 88% 91% 58% 73% 84% 93%
Le mouvement des « gilets jaunes » appelle les Français à se mobiliser pour protester contre la hausse du prix des carburants et la baisse du pouvoir d’achat. En ce qui vous concerne, diriez-vous que vous approuvez leur mouvement ? Base : 1177 Français âgés de 18 ans et plus % Oui% Non % Approuvent le Moins de 35 ans23% 76% mouvement des 35-49 ans72% 28% « gilets jaunes » ÂGE 50-64 ans70% 29% 71% 65 ans et plus 62%38% RappelNovembre 2018Cadres 56%43% Sondage BVA pour La Tribune ACTIVITEEmployés et ouvriers21% 78% du 6 au 7 novembre Oui, tout à Retraités63% 36% 65% fait Communes rurales 44%77%22% 33% < 20.000 habitants67% Oui, plutôt HABITATDe 20.000 à < 100.000 habitants72% 28% 27% 100.000 habitants et plus72% 27% 40% Agglomération parisienne60% 97% La France Insoumise3% Le Parti socialiste66% 33% PROXIMITE 78% La République en Marche !21% PARTISANE Les Républicains72% 28% % N’approuvent87%13% Le Rassemblement national pas le mouvementClasses aisées52% Non, plutôt pas48% Non, pas du tout 13%16%des « gilets CLASSE 46% Classes moyennes supérieures54% SOCIALE jaunes » 75% SUBJECTIVEClasses moyennes modestes24% 29%87% Classes populaires10%
16%
71%
82%
% Oui
77%
Une revalorisation des petites retraites
Une revalorisation des APL (Aides personnalisées au logement)
70%
Un report des hausses prévues au 1er janvier des prix des carburants
59%
29%
Oui, plutôt
44%
45%
Une revalorisation du SMIC
% Non
22%
12%
27%
39%
15%
43%
37%
26%
27%
26%
Oui, tout à fait
Ne se prononce pas*
Pour chacune des mesures suivantes, selon vous, considérez-vous que le mouvement des « gilets jaunes » devrait arrêter ses manifestations si elle était mise en place par le Gouvernement ? Base : 1177 Français âgés de 18 ans et plus
45%
*Item non suggéré
6%2%
10%
2%
44%
11% 2%
16%
7% 1%
Le rétablissement de l’ISF
30%
28%
2%
12%
16%
Non, pas du tout
Non, plutôt pas
Détails par profils
Pour chacune des mesures suivantes, selon vous, considérez-vous que le mouvement des « gilets jaunes » devrait arrêter ses manifestations si elle était mise en place par le Gouvernement ?
ÂGE
ACTIVITE
HABITAT
PROXIMITE PARTISANE
CLASSE SOCIALE SUBJECTIVE
% Oui
Moins de 35 ans 35-49 ans 50-64 ans 65 ans et plus Cadres Employés et ouvriers Retraités Communes rurales
< 20.000 habitants De 20.000 à < 100.000 habitants 100.000 habitants et plus Agglomération parisienne
La France Insoumise Le Parti socialiste La République en Marche ! Les Républicains Le Rassemblement national
Classes aisées Classes moyennes supérieures Classes moyennes modestes Classes populaires
Une revalorisation des petites retraites
82% 75% 83% 84% 86% 72% 83% 87% 82% 82% 84% 81% 81% 71% 89% 84% 93% 79% 80% 86% 80% 82%
Une revalorisation du SMIC
77% 74% 75% 81% 77% 66% 82% 79% 74% 75% 77% 77% 81% 70% 90% 80% 75% 73% 71% 78% 74% 84%
Le rétablissement de l’ISF
71% 65% 76% 75% 70% 70% 75% 73% 76% 71% 72% 69% 70% 75% 91% 70% 63% 67% 64% 68% 72% 81%
Un report des hauses prévues au 1er janvier des prix des carburants
70% 57% 69% 75% 83% 66% 66% 82% 76% 68% 70% 70% 65% 63% 81% 80% 82% 62% 79% 77% 65% 72%
Une revalorisation des APL (Aides personnalisées au logement)
59% 50% 56% 64% 67% 55% 59% 68% 59% 56% 62% 59% 60% 64% 78% 64% 57% 41% 54% 58% 56% 70%
2,0
2,1
0,9
3,3
3,6
6,5
5,7
4,6
1,5
1,4
1,4
1,8
0,9
1,3
0,8
4,0
0,9
5,3
4,6
3,5
3,2
3,7
1,4
1,6
1,3
2,8
2,2
3,0
3,0
3,2
3,5
2,5
2,8
2,6
2,2
2,5
3,0
2,3
4,2
3,5
3,0
3,1
4,4
6,0
0,8
1,5
2,1
1,1
INTERVALLE DE CONFIANCE À 95% SELON LE SCORE
40 OU 60%
9,8
9,2
1,6
1,9
1,8
20 OU 80%
8,0
10 OU 90%
5 OU 95%
Comme pour toute enquête quantitative,cette étude présente des résultats soumis aux marges d'erreur inhérentes aux lois statistiques.Le tableau ci-dessous présente les valeurs des margesd’erreursuivant le résultat obtenu et la taille del’échantillon considéré.
1,0
Dans le cas présent, les résultats sont calculés sur la base de 1177 individus. Ainsi, pour un pourcentage obtenu par enquête de 20%, la marged’erreurest égale à 2,5. Le pourcentage a donc 95% de chanced’êtrecompris entre 17,5% et 22,5%.
50%
3,5
4,5
5,0
3,3
1,6
3,1
2,2
4,9
7,1
4,1
5,8
3,8
10,0
1,4
6,9
5,7
TAILLE DE L’ÉCHANTILLON
100 200 300 400 500 600 700 800 900 1 000 2 000 4 000 6000 10 000
Exemple de lecture :Dans le casd’unéchantillon de1000 personnes, pour un pourcentage obtenu par enquête de20%, la marged’erreurest égale à2,5. Le pourcentage a donc 95% de chanced’êtrecompris entre 17,5% et 22,5%.
0,4
4,4
4,0
0,7
0,6
1,0
0,6
4,1
3,7
1,8
1,3
2,7
2,4
30 OU 70%