SONDAGE MUNICIPALES 04 10 2019

SONDAGE MUNICIPALES 04 10 2019

-

Documents
34 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Embargo : mardi 8 octobre 8h00 Climat politique à Bordeaux Sondage ELABE pour La Tribune 4 octobre 2019 Fiche technique Etude ELABE réalisée pour La Tribune Interrogation Echantillon de1 022personnes représentatif des résidents de Bordeaux âgés de 18 ans et plus, dont un sous-échantillon de805personnes inscrites sur les listes électorales de Bordeaux. ŽŶƐƚŝƚƵƚŝŽŶ ĚĞ ů͛ĠĐŚĂŶƚŝůůŽŶ >Ă ƌĞƉƌĠƐĞŶƚĂƚŝǀŝƚĠ ĚĞ ů͛ĠĐŚĂŶƚŝůůŽŶ Ă ĠƚĠ ĂƐƐƵƌĠĞ ƐĞůŽŶ ůĂméthode des quotasappliquée aux variables ƐƵŝǀĂŶƚĞƐ ͗ ƐĞdžĞ͕ ąŐĞ͕ ĐĂƚĠŐŽƌŝĞ ƐŽĐŝŽƉƌŽĨĞƐƐŝŽŶŶĞůůĞ Ğƚ ƋƵĂƌƚŝĞƌ ĚĞ ƌĠƐŝĚĞŶĐĞ ĚĞ ů͛ŝŶƚĞƌǀŝĞǁĠ͘ Mode de recueil et dates de terrain Interrogation par téléphone du24au29 septembre 2019 ELABE rappelle que les résultats de ce sondage doivent être interprétés comme une indication significative deů͛ĠƚĂƚdu rapport de force politique actuel à Bordeaux dans la perspective des élections municipales de 2020. Ils ne constituent en aucun cas un élément prédictif des résultats le jour du vote. La notice de ce sondage peut être consultée sur le site internet de la Commission des sondages : www.commission-des-sondages.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 08 octobre 2019
Nombre de visites sur la page 11 847
Langue Français
Signaler un problème
Embargo : mardi 8 octobre 8h00
Climat politique à Bordeaux
Sondage ELABE pour La Tribune 4 octobre 2019
Fiche technique
Etude ELABE réalisée pour La Tribune
Interrogation Echantillon de1 022personnes représentatif des résidents de Bordeaux âgés de 18 ans et plus, dont un sous-échantillon de805personnes inscrites sur les listes électorales de Bordeaux. CoŶstitutioŶ de l’ĠĐhaŶtilloŶ La ƌepƌĠseŶtatiǀitĠ de l’ĠĐhaŶtilloŶ a ĠtĠ assuƌĠe seloŶ laméthode des quotasappliquée aux variables suiǀaŶtes : sedže, âge, ĐatĠgoƌie soĐiopƌofessioŶŶelle et Ƌuaƌtieƌ de ƌĠsideŶĐe de l’iŶteƌǀieǁĠ.
Mode de recueil et dates de terrain Interrogation par téléphone du24au29 septembre 2019
ELABE rappelle que les résultats de ce sondage doivent être interprétés comme une indication significative del’Ġtatdu rapport de force politique actuel à Bordeaux dans la perspective des élections municipales de 2020. Ils ne constituent en aucun cas un élément prédictif des résultats le jour du vote.
La notice de ce sondage peut être consultée sur le site internet de la Commission des sondages : www.commission-des-sondages.fr
Climat politique à Bordeaux 4 octobre 2019
2
Note suƌ les ŵaƌges d’eƌƌeuƌ
Pouƌ uŶ ĠĐhaŶtilloŶ de ϴϬϬ peƌsoŶŶes, les ŵaƌges d’eƌƌeuƌ soŶt les suivaŶtes aveĐ uŶ Ŷiveau de ĐoŶfiaŶĐe de ϵϱ% :
Pour un pourcentage de : 5% 10% 15% 20% 25% 30% 35% 40% 45% 50% 55% 60% 65% 70% 75% 80% 85% 90% 95%
La ŵaƌge d’eƌƌeuƌ est de : +/- 1,5 +/- 2,1 +/- 2,5 +/- 2,8 +/- 3,0 +/- 3,2 +/- 3,3 +/- 3,4 +/- 3,4 +/- 3,5 +/- 3,4 +/- 3,4 +/- 3,3 +/- 3,2 +/- 3,0 +/- 2,8 +/- 2,5 +/- 2,1 +/- 1,5
Climat politique à Bordeaux 4 octobre 2019
Le résultat réel se situe dans une fourchette entre : 3,5 et 6,5 7,9 et 12,1 12,5 et 17,5 17,2 et 22,8 22 et 28 26,8 et 33,2 31,7 et 38,3 36,6 et 43,4 41,6 et 48,4 46,5 et 53,5 51,6 et 58,4 56,6 et 63,4 61,7 et 68,3 66,8 et 73,2 72 et 78 77,2 et 82,8 82,5 et 87,5 87,9 et 92,1 93,5 et 96,5
Exemple de lecture :
Pour un résultat observé de25 %, il y a 95% de chances pour que le résultat réel soit compris entre22 %et28 %.
3
Composition socio-démographique de la commune de Bordeaux
En % - Résidents âgés de 18 ans et plus
SEXE
AGE
Homme Femme
18 à 24 ans 25 à 34 ans 35 à 49 ans 50 à 64 ans 65 ans et plus
CATÉGORIE SOCIO-PROFESSIONNELLE Agriculteur, artisan, commerçant Cadre Profession intermédiaire Employé Ouvrier Retraité Autre Inactif
LOGEMENT
Propriétaire Locataire/Logé gratuitement
Climat politique à Bordeaux 4 octobre 2019
Commune de Bordeaux
46,1 53,9
21,6 21,4 23 17 17
4,1 16,9 16,6 14,8 7,4 18 22,2
32 68
4
France Métropolitaine
47,5 52,5
10,9 15,1 25,2 24,8 24
4,5 9,5 15 17 13 28,1 12,9
62,1 37,9
7,39
PS
UDI
Génération.s
PC
RN
EELV
Jacques COLOMBIER - RN
Participation 51,9%
6,06
Emmanuel MACRON
Alain JUPPÉ -UMP/UDI/MoDem
Vincent FELTESSE -PS/EELV
Marine LE PEN
Climat politique à Bordeaux 4 octobre 2019
5
DLF
Philippe POUTOU - NPA
Autres listes
3,04
1,79
1,33
1,4
Parti animaliste
9,02
6,2
LR
Urgence Ecologie
1,97
29,47
9,4
21,55
8,5
FI
Elections européennes 26 mai 2019
2,12
François FILLON
23,43
21,8
10,06
31,26
Jean-Luc MÉLENCHON
Benoît HAMON
22,58
60,95
er Elections municipales 1 tour 23 mars 2014
er Election présidentielle 1 tour 23 avril 2017
Vincent MAURIN - FG
2,51
2,79
Yves SIMONE - SE
Fanny QUANDALLE - LO
0,51
Participation 55,3%
6,06
LREM/MoDem
er er Résultats à Bordeaux aux dernières élections municipales (1 tour), présidentielle (1 tour) et européennes
4,60
Autres listes
4,21
Participation 77,6%
Principaux enseignements
Le maire actuel Nicolas Florian bénéficied’uŶenotoriété moyenne, mais devance ses principaux concurrents
Maire de Bordeaux entre 2006 et 2019,Alain Juppé est connu par la quasi-totalité des personnes inscrites sur les listes électorales: 99% le connaissentau moins de nom, dont 92% le connaissant bien (assez bienoutrès bien).
Nicolas Florian, actuel maire de Bordeaux depuis la nominationd’AlaiŶJuppé au Conseil constitutionnel,bénéficied’uŶenotoriété globale(70%au moins de nom)etd’uŶenotoriété qualifiée(42% le connaissent bien)moyennes, et nettement moins importantes que son prédécesseur.
Le candidat PS-EELV aux élections municipales de 2014Vincent Feltesseest connuau moins de nompar56%des Bordelais (dont 34%connaît bien).
Le candidat investi par La République en MarcheThomas Cazenaveestconnu par prèsd’uŶBordelais sur deux(48%), mais bénéficied’uŶenotoriété qualifiée(13%connaît bien)bien plus en retrait. Le député de La France Insoumise de la 3ème circonscription de la GirondeLoïcPƌud’hoŵŵebénéficied’uŶenotoriété globale(33% de nom) et d’uŶenotoriété qualifiée(10%connaît bien)relativement faibles.
Les autres personnalités testées sont connues de nom par moinsd’uŶBordelais sur trois: PierreHurmic(29%), MatthieuRouveyre(25%), Pascal Jarty(12%) et BrunoPaluteau(10%).
Quatre personnalités bénéficientd’uŶenotoriété globale plus importante auprès des plus de 65 ans et des cadres : Nicolas Florian (respectivement 86% et 79%connaissent de nom), Vincent Feltesse (73% et 70%), Pierre Hurmic (53% et 38%) et Matthieu Rouveyre (38% et 32%).
Climat politique à Bordeaux 4 octobre 2019
6
Principaux enseignements
Prèsd’2 a une bonne image de Nicolas Florian, il devance Vincent Feltesse et Thomas Cazenave1 Bordelais sur
Connu par la quasi-totalité des personnes inscrites sur les listes électorales,Alain Juppé bénéficie égalementd’uŶetrès bonne image dansl’opiŶioŶ bordelaise: 81% ont unebonne imagede leur ancien maire, dont 39% unetrès bonne image. Al’iŶǀeƌse,seuls 15% en ont une mauvaise opinion. er L’iŵage d’AlaiŶJuppé est très solide auprès des électeursd’EŵŵaŶuelMacron du 1 tour de la présidentielle de 2017 (92%bonne image), et ceux de François Fillon (87%). Fait notable, tous les électorats Bordelais ont majoritairement unebonne imaged’AlaiŶJuppé,Ƌu’ilssoient abstentionnistes (82%), électeurs de Benoît Hamon (79%), électeurs de Jean-Luc Mélenchon (65%) ou même électeurs de Marine Le Pen (58%).
Nettement derrière les scores de son prédécesseur,46% des Bordelais ont unebonne imagede Nicolas Florian(dont 9% unetrès bonne image). Son image est particulièrement positive chez les électeurs de François Fillon (75%) et ceuxd’EŵŵaŶuelMacron (65%). Mais contrairement à Alain Juppé, la proportiond’opiŶioŶpositive est minoritaire dans tous les autres électorats (entre 23% et 42%).
30% des Bordelais ont unebonne imagedel’aŶĐieŶcandidat PSVincent Feltesse, contre 15% unemauvaise image.C’estauprès des électeurs de Benoît Hamon (50%) etd’EŵŵaŶuelMacron (43%) que son image est la plus positive.
Enfin,Thomas Cazenaveest crédité de19%d’opiŶioŶspositives, et 26% chez les électeursd’EŵŵaŶuelMacron. A noter que prèsd’uŶBordelais sur deux connaissant Thomas Cazenave au moins de nomŶ’eŶa ni une bonne ni une mauvaise image.
Du fait de leur plus faible notoriété, les autres personnalités testées sont créditées de 15% ou moinsd’opiŶioŶspositives : PierreHurmic(15% d’opiŶioŶspositives), MatthieuRouveyre(13%), LoïcPƌud’hoŵŵe(13%), PascalJarty(6%) et BrunoPaluteau(4%).
Le jugement des Bordelais sur la capacité à être un bon maire suit les même tendances que leur opinion de chacune des personnalités: Nicolas Florian est en tête (46%bon maire), devant Vincent Feltesse (27%), Thomas Cazenave (18%), Pierre Hurmic (13%), LoïcPƌud’hoŵŵe(10%), Matthieu Rouveyre (9%), Pascal Jarty (4%) et Bruno Paluteau (3%).
Climat politique à Bordeaux 4 octobre 2019
7
Principaux enseignements
Prioritésd’aĐtioŶpour Bordeaux : la protection del’eŶviƌoŶŶeŵeŶt,la circulation et le logement
Parmi les trois prioritésd’aĐtioŶpour le prochain maire de Bordeaux,44%des inscrits sur les listes électorales citentla protection del’eŶviƌoŶŶeŵeŶt er (dont 18% en 1 ). Cet enjeu est particulièrement important pour les plus jeunes (59% de citations chez les 18-24 ans, et 53% chez les 25-34 ans), et pour les électeurs de gauche (68% chez les électeurs de J-L. Mélenchon et 59% B. Hamon).
er er er La circulationest le deuxième enjeu le plus cité (37%). Il est le 1 des citations, dont 16% en 1 enjeuenjeu ex-aequo chez les cadres (48%) et le 1 chez les 50 ans et plus (45%).
er Le logementest évoqué par33%des Bordelais (dont 14% en 1 ), un enjeu important pour les électeurs de B. Hamon (48%), pour les 18-24 ans (42% des citations) et pour les locataires (41%).
Viennent ensuite : Le développement économique(28%des citations), notamment cité par les électeursd’E. Macron (36%) Les transports en commun(26%), un enjeu majeur pour les 25-34 ans (37%) et les cadres (36%) La propreté etl’eŶtƌetieŶdes villes(23%), un sujet pour les 65 ans et plus (37%) La sécurité(22%les électeurs de M. Le Pen (61%) et également important pour ceux de F. Fillon (34%)), enjeu prioritaire pour L’ĠduĐatioŶ(22%), cité notamment par les catégories populaires (35%), les électeurs de J-L. Mélenchon (33%), de Benoît Hamon (32%) et les 35-49 ans (32%)
Les autres sujets sont cités par moinsd’uŶBordelais sur cinq : lafiscalité locale(18%),l’accès au soin(16%), lestationnement(15%), lavie culturelle et lesanimations(10%) et lesinstallations sportives(4%).
Climat politique à Bordeaux 4 octobre 2019
8
Principaux enseignements
er Rappel 1 tour des élections municipales de 2014 : La liste UMP-UDI-MoDem menée par Alain Juppé avait reçu 61% des suffrages exprimés, devançant : - La liste du Parti Socialiste etd’EuƌopeÉcologie Les Verts menée par Vincent Feltesse (22,6%), - La liste du Front National menée par Jacques Colombier (6,1%), - La liste du Front de gauche menée par Vincent Maurin (4,6%), - Une liste sans étiquette menée par Yves Simone (2,8%), - La liste du NPA menée par Philippe Poutou (2,5%), - La liste de Lutte Ouvrière menée par Fanny Quandalle (0,5%).
Cette étuded’opiŶioŶteste deux hypothèsesd’offƌepolitique lors des élections municipales de Bordeaux de 2020. Ces hypothèses reposent sur différentes candidatures pour la listed’EuƌopeÉcologie Les Verts et la liste du Parti Socialiste. L’eŶseŵďledes hypothèses testées inclut les sept listes ci-dessous auxquelless’ajouteŶtles listes spécifiques à chaque hypothèse : - Une listed’edžtƌġŵe-gauche - Une liste menée par Loïc Prud'homme, soutenue par La France Insoumise - Une liste menée par Vincent Feltesse, divers gauche - Une liste menée par Thomas Cazenave, soutenue par La République en Marche - Une liste menée par Nicolas Florian, soutenue par Les Républicains,l’UDIet le MoDem - Une liste menée par Bruno Paluteau, soutenue par le Rassemblement National - Une liste menée par Pascal Jarty, sans étiquette
Hypothèse 1 : Une liste menée par PierreHurmic, soutenue parEurope Ecologie-Les Verts Une liste menée par MatthieuRouveyre, soutenue par leParti Socialiste
Hypothèse 2 : Une liste menée par PierreHurmic, soutenue parEurope Ecologie-Les Vertset leParti Socialiste
Climat politique à Bordeaux 4 octobre 2019
9
Principaux enseignements
Intentions de vote
Nicolas Florian arrive en tête, mais il est loin derrière le scored’AlaiŶJuppé aux précédentes municipales Quelle que soit la configuration testée à gauche,le candidat LR-UDI-MoDem Nicolas Florian arrive en tête des intentions de vote(31,5%32,5%). ère er Malgré cette 1 place, ce résultat est très éloigné de celui obtenu par Alain Juppé au 1 tour des municipales 2014 (60,95%). Celas’edžpliƋuepar le fait queNicolas Florian ne fait pas le « plein » à droite. « Seuls » 7 électeurs de François Fillon sur 10 ontl’iŶteŶtioŶde voter pour ce candidat, et 62% des électeursd’AlaiŶJuppé en 2014. Plus de la moitié des 65 ans et plus qui ont exprimé une intention de votes’oƌieŶtevers cette liste (55%-56%), elle réalise également un bon score auprès des catégories sociales aisées (34%-35%).
ème La liste écologiste menée par Pierre Hurmic est 2 et se voit renforcée en casd’uŶioŶavec le PS Dansl’hLJpothğse d’uŶegauche fragmentée,la liste EELV menée par Pierre Hurmic, qui bénéficie pourtantd’uŶefaible notoriété,arrive en 2ème place avec 24,5%d’iŶteŶtioŶsde vote.C’estauprès des plus jeunes que la liste écologiste enregistre ses meilleurs scores : 38% chez les 18-24 ans et 35% chez les 25-34 ans. Elle arrive en tête chez les employés (29%). Politiquement, elle arriveen tête auprès de tous les électorats de gauche: 40% auprès des électeurs de J-L. Mélenchon, 33% ceux de B. Hamon, 33% auprès des électeurs de la liste PS-EELV en 2014. Elle est également le premier choix desabstentionnistes(34%) qui ont exprimé une intention. Dansl’hLJpothğse d’uŶeunion EELV/PS, la liste menée par Pierre Hurmic est créditée de 30,5%d’iŶteŶtioŶsde vote. Le report de voix est « mécanique », la quasi-totalité des personnes ayantl’iŶteŶtioŶde voter pour les listes PS ou EELV dans la première hypothèse testées’oƌieŶtevers cette listed’uŶioŶdans la seconde.
ème La liste LREM distancée, elle est le 2 choix des électeursd’EŵŵaŶuelMacron La liste menée par Thomas Cazenave et soutenue par la République en Marche est créditée de 11,5 à 13% des intentions de vote. Ces scores, loin derrière ceux des candidats LR et EELV,s’edžpliƋueŶtpar le fait que cette listeŶ’estpas le premier choix des électeursd’E. Macrondu 1er tour de la présidentielle : 38% (dans les deux hypothèses)d’eŶtƌeeux se dirigent vers la liste LR contre 30%-27% vers la liste LREM. De plus, 19% des électeurs d’EŵŵaŶuelMacron exprimentl’iŶteŶtioŶde voter pour la liste écologiste, etjusƋu’à25%d’eŶtƌeeux dansl’hLJpothğse d’uŶioŶEELV/PS.
Viennent ensuite les autres listes : La liste menée par Vincent Feltesse, divers gauche (9%-9,5%) La liste menée par LoïcPƌud’hoŵŵemenée par la France Insoumise (6%-6%) La liste menée par Bruno Paluteau, soutenue par le Rassemblement National (6%-5%) La liste menée par Matthieu Rouveyre, soutenue par le Parti Socialiste (5,5%-NP) Une listed’edžtƌġŵe-gauche (3,5%-3,5%) La liste menée par Pascal Jarty, sans étiquette (1%-1,5%)
Climat politique à Bordeaux 4 octobre 2019
10
Nicolas Florian
56
71
25
12
10
29
67
22
44
23
42
34
14
16
10
13
7 1
 Assez bien
 Seulement de nom
Je ne le connais pas
7
Pascal Jarty
Pierre Hurmic
13
Loïc Prud'homme
2
5
52
2 3
Bruno Paluteau118
6
4
7
23
11
Question : Pour chacune des personnalités suivantes, diriez-vous que vous les connaissez très bien, assez bien, seulement de nom ou pas du tout ? TOTALTOTAL Inscrits sur les listes électorales - En %« CONNAIT« CONNAÎT BIEN »AU MOINS DE NOM»
92
99
30
Matthieu Rouveyre
9
11
7
7
 Très bien
Climat politique à Bordeaux 4 octobre 2019
15
5
23
69
Thomas Cazenave
Vincent Feltesse
88
75
Alain Juppé
Le ŵaiƌe aĐtuel NiĐolas FloƌiaŶ ďĠŶĠfiĐie d’uŶe ŶotoƌiĠtĠ ŵoLJeŶŶe, ŵais devaŶĐe ses principaux concurrents
90
19
19
70
35
28
8
33
48