Suite du mouvement des « gilets jaunes » et disĐouƌs d’EŵŵaŶuel MaĐƌoŶ
LEVÉE D’EMBARGO MERCREDI Ϯϴ NOVEMBRE ϮϬϭϴ À ϭϳH
Sondage réalisé avec
pour
et
Recueil
Mét
hodologie
EŶƋuġte ƌĠalisĠe aupƌğs d’uŶ ĠchaŶtilloŶ de FƌaŶçais iŶteƌƌogĠs paƌ iŶteƌŶet les27 et 28 novembre 2018.
Echantillon
Echantillon de1 005 Françaisreprésentatif de la population française âgée de 18 ans et plus
La représentativité del’ĠchaŶtilloŶest assurée par la méthode des quotas appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, niveau de diplôme et profession del’iŶteƌǀieǁĠaprès stratification par région et catégorie d’aggloŵĠƌatioŶ.
PƌĠĐisioŶs suƌ les ŵaƌges d’eƌƌeuƌ
Chaque sondage présente une incertitude statistique quel’oŶappelle marged’eƌƌeuƌ. Cette marged’eƌƌeuƌsignifie que le résultat d’uŶsondage se situe, avec un niveau de confiance de 95%, de part etd’autƌede la valeur observée. La marged’eƌƌeuƌdépend de la taille del’ĠchaŶtilloŶainsi que du pourcentage observé. Sile pouƌĐeŶtage oďseƌǀĠ est de … Taille de l’EĐhaŶtilloŶ20% ou 80% 30% ou 70% 5% ou 95% 10% ou 90% 40% ou 60% 50% 1004,4 6,0 10,08,0 9,2 9,8 2003,1 4,2 5,7 6,5 6,9 7,1 3002,5 3,5 4,6 5,3 5,7 5,8 4002,2 3,0 4,0 4,6 4,9 5,0 5003,6 4,1 4,4 4,51,9 2,7 6001,8 2,4 3,3 3,7 4,0 4,1 8002,8 3,2 3,5 3,51,5 2,5 9002,6 3,0 3,2 3,31,4 2,0 1 0001,4 1,8 2,5 2,8 3,0 3,1 2 0001,8 2,1 2,2 2,21,0 1,3 30001,4 1,6 1,8 1,80,8 1,1 Lecture du tableau:Dans un échantillon de 1000 personnes, si le pourcentage observé est de 20% la marged’erreurest égale à 2,5% : le pourcentage réel est donc compris dansl’iŶterǀalle[17,5 ; 22,5].
5.
4.
2.
3.
Aprèsl’iŶterveŶtioŶ d’EŵŵaŶuelMacron les Français sont plus nombreux que jamais à soutenir le mouvement des gilets jaunes : 84% le trouvent « justifié » soit 7 points de plus que la semaine dernière ! 8 Français sur 10Ŷ’oŶtpas trouvé Emmanuel Macron convaincant… c’estle pire niveau enregistré depuis que nous post-testons des interventions ou annonces du président Pourtant, les mesures annoncées par Emmanuel Macron ne sont pas mal accueillies : 6 Français sur 10 en moyenne estiment que les 4 principales mesures annoncées sont plutôt de bonnes mesuresMais le problèmec’estque les Français sont persuadés que ces mesures pour la transition énergétique vont non seulement être inefficaces pourl’eŶviroŶŶeŵeŶtmais surtout vont nuire à leur pouvoird’achatet encore accentuer les inégalités en France Et surtout aucune de ces mesures ne répond àl’atteŶteunanime des gilets jaunes et partagée par 8 Français sur 10 : revenir sur la décision de hausse des taxes sur les carburants prévue pour janvier 2019
1.
Gilets jaunes Le discours d’EŵŵaŶuel MacroŶ a aliŵeŶtĠ la colğre
L’œil du soŶdeuƌ Gaël SliŵaŶ, PƌĠsideŶt d’Ododža
Sur les réseaux sociaux, Véronique Reille-Soult de Dentsu Consulting enregistre la grande frustration des gilets jaunes et de leurs soutiens. Le discoursd’EŵŵaŶuelMacron était très attendu, mais il a été jugé technocrate et en décalage avec la préoccupation sur le pouvoird’achat. Par ailleurs, le fait que ce soit François de Rugy qui reçoivent les gilets jaunes suscitel’iŶcoŵpréheŶsioŶ.
Principaux enseignements du sondage :
Synthèse détaillée du sondage (1/3)
Les annoncesd’EŵŵaŶuelMacron ont non seulement été inefficaces pour éteindre le brasier social des « gilets jaunes », mais elles ont même remis du carburant sur le feu.
Apƌğs l’iŶteƌǀeŶtioŶ d’EŵŵaŶuel MaĐƌoŶ les FƌaŶçais soŶt plus Ŷoŵďƌeudž Ƌue jaŵais à souteŶiƌ le ŵouǀeŵeŶt des gilets jauŶes :84% le trouvent « justifié » soit 7 points de plus que la semaine dernière ! Nos concitoyens sont désormais 84% à estimer que le mouvement des « gilets jaunes » est « justifié ».
Ils étaient 74% (10 points de moinsƋu’aujouƌd’hui)il y a quinze jours lors de notre première mesure du 16 novembre et étaient 77% lors de notre dernière mesure effectuée juste avant la dernière mobilisation de samedi sur les Champs-Elysées (le 22 novembre).
Ni les images de violences et de dégradations choquantes de ce week-end, ni surtoutl’iŶteƌǀeŶtioŶ d’EŵŵaŶuelMacron hierŶ’oŶtpermisd’attĠŶueƌ le soutien au mouvement ; bien au contraire il semble même quel’iŶteƌǀeŶtioŶ d’EŵŵaŶuelMacron et ses annoncesŶ’oŶtfait que renforcer la colère.
La progression de 7 points du soutien au mouvement en témoignemais pas uniquement.
« Grâce » à Emmanuel Macron le consensus est maintenant total dansl’opiŶioŶpour soutenir un mouvement de plus en plus violent : non seulement les « gilets jaunes » sont soutenus unanimement par pratiquement tous les sympathisantsd’edžtƌġŵe-gauche (90% pour les sympathisants à la gauche du PS), de gauche (90% au PS) etd’edžtƌġŵe-droite (96%) en France ainsi que par les trois-quarts des sympathisants de droite (75% des LR), mais ils sont désormais soutenus aussi par un sympathisant LaREM sur deux (50%).
ϴ FƌaŶçais suƌ ϭϬ Ŷ’oŶt pas tƌouǀĠ EŵŵaŶuel MaĐƌoŶ ĐoŶǀaiŶĐaŶt… Đ’est le piƌe Ŷiǀeau eŶƌegistƌĠ depuis Ƌue Ŷous post-testons des interventions ou annonces du président Les deux-tiers des Français ont été exposés aux annoncesd’EŵŵaŶuelMacron.
66% de nos concitoyens ont, au minimum, entendu parler de ces annonces, soit en voyant/suivant directement son discours en intégralité (13%l’oŶt fait) ou au moins en partie (18%), soit en en voyant ou entendant des extraits ou des commentaires à ce sujet (35%).
Synthèse détaillée du sondage (2/3)
CeŶ’estpas mal du tout en termesd’edžpositioŶ,compte-tenu del’hoƌaiƌemoins favorableƋu’uŶJT. En comparaison, les FrançaisŶ’aǀaieŶtété « que » 56% à avoir été exposés à sa dernière grande intervention au 20h de TF1 du 14 novembre dernier.
Le problèmed’EŵŵaŶuelMacron,Ŷ’estdonc pas de ne pas avoir été entendu, mais bien de ne pas être parvenu à convaincre nos concitoyens
et de fait, les personnes interrogées dans notre sondage ayant été exposées à la parole macronienne (les 66% «d’edžposĠs») sont 78% à juger Ƌu’EŵŵaŶuelMacronŶ’apas été convaincant.
Même si cela fait maintenant de nombreux mois que la parole présidentielleŶ’iŵpƌiŵeplus dansl’opiŶioŶetƋu’uŶemajorité de Français juge systématiquement Emmanuel Macron « pas convaincant » après ses interventions,Đ’estde loin le pire niveau enregistré aprèsl’uŶede ses interventions. Et la pente ne cesse des’aĐĐeŶtueƌ: il y a six mois, 48% des Françaisl’aǀaieŶttrouvé « convaincant » lors de son intervention au JT de 13h de Jean-Pierre Pernaut ; il y a deux semaines, ilsŶ’ĠtaieŶtplus que 31% àl’aǀoiƌtrouvé « convaincant » lors de sa précédente grande intervention au JT de TF1 de Gilles Bouleaudésormais les « convaincus » sont 10 points de moins avec seulement 21%.
Et encore, la moyenne observée est tirée vers le haut par ceux qui sont déjà, de fait, convaincus, les sympathisants LaREM (71%l’oŶttrouvé « convaincant »).
Pourtant, les mesures annoncées par Emmanuel Macron ne sont pas mal accueillies : 6 Français sur 10 en moyenne estiment que les 4 pƌiŶĐipales ŵesuƌes aŶŶoŶĐĠes soŶt plutôt de ďoŶŶes ŵesuƌes… Si le présidentŶ’apas convaincu, ceŶ’estpas parce que les principales mesuresƋu’ila annoncées suscitent le rejet del’opiŶioŶ.
Nous avons testé dans notre sondage ses 4 principales annonces et chacuned’ellesest perçue comme étant plutôt une bonne mesure par une nette majorité de Français : 56% le disent concernant la réduction de la part du nucléaire à 50% à horizon 2035, 61% de la modulation de la taxe sur les carburants en fonction du prix du pétrole, 66% del’oƌgaŶisatioŶ d’uŶeconcertation nationale sur la transition énergétique (pourquoi pas) et 67% de l’augŵeŶtatioŶdel’iŶǀestisseŵeŶtdans les énergies renouvelables de 5 à 8 milliardsd’euƌos.
Synthèse détaillée du sondage (3/3)
Mais le pƌoďlğŵe Đ’est Ƌue les FƌaŶçais soŶt peƌsuadĠs Ƌue Đes ŵesuƌes pouƌ la tƌaŶsitioŶ ĠŶeƌgĠtiƋue ǀoŶt ŶoŶ seuleŵeŶt ġtƌeinefficaces pouƌ l’eŶǀiƌoŶŶeŵeŶt ŵais suƌtout ǀoŶt Ŷuiƌe à leuƌ pouǀoiƌ d’aĐhat et eŶĐoƌe aĐĐeŶtueƌ les iŶĠgalitĠs eŶ FƌaŶĐe Si les FrançaisŶ’oŶtpas été convaincus à ce point par les annoncesd’EŵŵaŶuelMacron, ceŶ’estpas parceƋu’ilsseraient opposés sur le principe aux mesures pour la transition énergétique que le président a annoncées hier… Đ’estparceƋu’ilsestiment que ces mesures seront à la fois assez inefficaces pourl’eŶǀiƌoŶŶeŵeŶtet surtoutƋu’ellesseront, encore une fois, très mauvaises pour leur pouvoird’aĐhat.
Ainsi, une nette majorité de 55% des Français jugent que ces mesures ne « permettront pasd’agiƌefficacement surl’eŶǀiƌoŶŶeŵeŶtet le climat », et 54% pensentƋu’ellesne pousseront pas les Français à modifier leur consommationd’ĠŶeƌgiesfossiles.
Réciproquement, une écrasante majorité des trois-quarts des Français estiment que ces mesures vont « accentuer les inégalités entre les Français » (75%) etƋu’ellesvont « nuire au pouvoird’aĐhat» de nos concitoyens (73%).
Et suƌtout auĐuŶe de Đes ŵesuƌes Ŷe ƌĠpoŶd à l’atteŶte uŶaŶiŵe des gilets jauŶes et paƌtagĠe paƌ ϴ FƌaŶçais suƌ ϭϬ : ƌeǀeŶiƌsur la décision de hausse des taxes sur les carburants prévue pour janvier 2019 La principale raison del’aĐĐueilsi mauvais des annoncesd’EŵŵaŶuelMacron tient probablement plus encore à autre chose.
Même si ces annonces avaient été jugées moins inefficaces pourl’eŶǀiƌoŶŶeŵeŶtet moins nuisibles pour le pouvoird’aĐhataux yeux des Français, elles ne répondent pas à la seule réelle attente unanime des « gilets jaunes » - et del’opiŶioŶ- et qui était en outre àl’oƌigiŶedu mouvement : revenir sur la hausse des taxes sur les carburants prévue pour janvier 2019.
Or, si Emmanuel Macron a dit avoir compris la colère et les attentes des gilets jaunes il se refuse à revenir sur ces hausses de taxes sur les carburants et a préféré proposer des mesures compensatoiresparfois très coûteuses comme le retour àl’edž« TIPP flottante » mise en place il y a près de 20 ans (ou un systèmes’eŶinspirant)or les Français sont 79% à penserƋu’ila eu tort de ne pas revenir sur cette décision.
S’il l’aǀaitfait, sans doute aurait-il davantage convaincu et obtenu aussi soutien moins important aux gilets jaunes.
Gaël SliŵaŶ, PƌĠsideŶt d’Ododža
Réseaux sociaux L’œil de VĠƌoŶiƋue Reille Soult, CEO de DeŶtsu CoŶsultiŶg
UŶ disĐouƌs teĐhŶoĐƌate et teĐhŶiƋue eŶ dĠĐalage aǀeĐ l’ĠŵotioŶ pƌoǀoƋuĠe paƌ le ŵouǀeŵeŶt des gilets jauŶes
Un discours long et mal perçu,Đ’estla tonalité essentielle des messages sur les réseaux sociaux. Ce discours était très attendu et a été très commenté avec plus de 313 100 messages dans la journée du mardi 27 novembre. Le discours était attendu car un grand nombre de gilets jaunes souhaitent trouver une solution et ne veulent pas poursuivre le mouvement qui leur coûte cher et les inquiète.
Malheureusement, cette grande attente a été déçue.
-Le premier constat estune grande incompréhension:« Pourquoi MacronŶ’a-t-il pas annoncé immédiatement un moratoire pour adresser un message simple et apaiser ? Le diesel a augmenté de 22% en 12 mois, il est tantd’agir» , « Emmanuel Macron a dit avoir compris la colère et les attentes des gilets jaunes mais refuse de revenir sur les hausses de taxes sur les carburants prévues pour janvier 2019 ». Ce constatd’iŶĐoŵpƌĠheŶsioŶet de non écoute pousse à la radicalisation et lance des débats sur les pages des gilets jaunes. Tous sont d’aĐĐoƌdpour affirmerƋu’EŵŵaŶuelMacron ne leur a pas apporté de réponses, mais la suite du mouvement avec un « ACTE 3 A PARIS » clive toutefois.
-Le deuxième constat est ledécalage entre le président et les Français:« Un discours de technocrate, un vocabulaire compliqué et technique » , « une concertation annoncée après avoir rappelé que le cap est donné et que les mesures sont actées, çac’estune concertation ! » Le mouvement est secoué et la représentativité ainsi que la capacité à fédérer des porte-paroles sont souvent remises en cause.
-Le dernier constat est celuid’uŶsentiment dehors sujet:« Rugy qui reçoit les gilets jaunesquand tu as mal aux dents et qu'on t'envoie chez l'ophtalmo ! » , « Pas un mot sur le pouvoird’achatet ils disent nous avoir entendus !!!! »
Véronique Reille-Soult, CEO de Dentsu Consulting
Retrouvez les éléments détaillés del’aŶalysesur les réseaux sociaux à la fin de ce rapport
Résultats du sondage
84% des Français jugent le mouvement des « gilets jaunes » justifié
Vous personnellement, trouvez-vous le mouvement dit des « gilets jaunes », justifié ou pas justifié ?
S/T Pas justifié : 16%
Plutôt pas justifié 12%
Plutôt justifié 31%
*Sondages Odoxa-Dentsu Consulting pour France info et Le Figaro
Pas du tout justifié 4%
S/T Justifié : 84% 77% le 22/11* 74% le 16/11*
Tout à fait justifié 53%
37%
Tout à fait justifié
79%
17%
10%
Plutôt pas justifié
10%
16%
6%
3%1%
23%
4%
77%
96%
Vous personnellement, trouvez-vous le mouvement dit des « gilets jaunes », justifié ou pas justifié ?
Pas du tout justifié
49%
84%
17%
28%
Plutôt justifié
52%
90%
38%
22%
S/T Pas justifié
8%
12% 4%
29%
7% 1%
Symp. FI
21%
Symp. LaREM
Symp. PS
Symp. LR
Symp. RN (ex-FN)
31%
84% des Français jugent le mouvement des « gilets jaunes » justifié regard selon la proximité partisane
50%
70%
Ensemble
53%
92%
13%
S/T Justifié
50%