Unes historiques

Unes historiques

Documents
15 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

JHANI *" Gtf;Alil"E$ so, e". ae NEW YORKNwÈs**W W,, LETTGARO,".wWWWW premier quotidien national françaris - (N" I/|IARDI 22 AVRIL 1997 16 386) PRIX:7,00 FRANCS C lssN 0182-5852 Jacques Chinac annonce une dissolution de I'AssembkSe nationale juinLégislatives mai les 25 et 1'" 6 Le président de Ia Républïque L'électrochoc être donné I'adhésion dairenent exprinée par le ronrou (,,,),,\\E!. o Pour r position de force /r-{ aborder les échéances ewopéennes en que lui ser-idéologique f - raient les tenants du\-! linistatu ouo. la France avait a ,r Nous de,,o, ,e,#fI!,Y:i;Ti,;::i'#i;!;X':,fi;X:ff,l;^ qui sont tres tnôtres, ll lui fallait unoar s'eidomtir. voici.èlectrochoc. Le . J'ai décidé de dissoudre la force, (...) le de la longtemps a+-il.ajouté. Or a conclu Drésident Philippe de Vit-". I'Assemblée nationale, a d'importantes décisions se- République qui, précisait-onliers, président du MouvePAR FRÂNZ.OtIVIER prises confirmé hier le chef de l'Etat ront au cours des tout dans son entourage, sïrn- ment pour la France, inter-" GIESBERT cours prochains au de son intervention mois (...\. Pour pliquera dansla campagne. pelle le gouvernement :" télévisée. Le décret de disso- abotder ces échéances en ( C En réaction à I'allocution Vous ne pourrez pas faire, ne permel encore de le position (...\, Risn lution et fixant la de force votre présidentielle, Jean-Fran- avec une majorité plus petite, point vue'dirc si.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 27 septembre 2019
Nombre de visites sur la page 2 792
Langue Français
Signaler un problème

JHANI *" Gtf;Alil"E$
so, e". ae NEW YORKNwÈs**W
W,, LETTGARO,".wWWWW premier quotidien national françaris
- (N" I/|IARDI 22 AVRIL 1997 16 386) PRIX:7,00 FRANCS C
lssN 0182-5852
Jacques Chinac annonce une dissolution de I'AssembkSe nationale
juinLégislatives mai les 25 et 1'"
6 Le président de Ia Républïque < Ia France a besoin d'un noarel élan.: Pour réussir,
Cet peuple élan ne peat que par du français. >L'électrochoc être donné I'adhésion dairenent exprinée
par le ronrou (,,,),,\\E!. o Pour r position de force /r-{ aborder les échéances ewopéennes en
que lui ser-idéologique f -
raient les tenants du\-!
linistatu ouo. la France avait a ,r Nous de,,o, ,e,#fI!,Y:i;Ti,;::i'#i;!;X':,fi;X:ff,l;^ qui sont tres tnôtres, ll lui fallait unoar s'eidomtir.
voici.èlectrochoc. Le . J'ai décidé de dissoudre la force, (...) le de la longtemps a+-il.ajouté. Or a conclu Drésident Philippe de Vit-". I'Assemblée nationale, a d'importantes décisions se- République qui, précisait-onliers, président du
MouvePAR FRÂNZ.OtIVIER prises confirmé hier le chef de l'Etat ront au cours des tout dans son entourage, sïrn- ment pour la France, inter-" GIESBERT cours prochains au de son intervention mois (...\. Pour pliquera dansla campagne. pelle le gouvernement :"
télévisée. Le décret de disso- abotder ces échéances en ( C En réaction à I'allocution Vous ne pourrez pas faire,
ne permel encore de le position (...\, Risn lution et fixant la de force votre présidentielle, Jean-Fran- avec une majorité plus petite,
point vue'dirc si. dc son de date des élections législatives adhésion votre et soutien Mancel, géné-secrélaire politique çois la que vous n'avezg \L bien fail de dis- juin C'hirac au 25 mai et au 1"' seront sont essentiels. queral du RPR, a alfirmé pas " été capables de faire.soudre i'.tssemblée nationale. publiés demain matin. ( O Des appels à la haine ce chaix était celui de l'inté- avec plus" une majorité Cc sont ls resultats du scrutin < quea J'ai acquis Ia convic- ont été lancés et des boucs rêt national tandis grande. D", qui apporleront la réponse. qu'il faut redonner la pa- émissaires désignés... En- présidenttion François Léotard, O Pour Lionel pre-Jospin, S"ils sont bons pour la majo- peuple, qu'il role au afin se semble nous devons réaffir- de I'UDF, estime la décision
mier secrétaire PS, du /enritc. les commcntateurs célé- prononce mer nos clairement sur valeurs et les re- de dissoudre légitime, né- " " n'imposait cette préci-breront sur tous les tons son pères I'ampleur et le rythme des civiques et moraux qui cessaire et conforme au bon pitation génie de : si ce n'est de votertactique, sur l'air changements à conduire sont les nôtres. exercice de la démocratie " " ".yous que I'avais bien tlit. > avant se confirmependant cinq prochaines < ".le les 3 Je vous demande de O Alain Madelin (UDF-PR),
poli-S'ils sont mauvais, le chef de l'échec aJgravé de la années a{-il expliqué. président " donner à Ia Fnnce une ma- d'ldées Actions.", I'Etât s€ra condamné à entrer tique économique ,. Jean-jorité qui pas le aura la force et la . c Ce n'est moment s'est dit ttès heureux desquelque temps en immersion " Marie Le Pen, président dude marouer une Dause. Notre durée nécessaires Dour rele- orientations indiquées quiprofonde, pour " se faire oublier, FN, a parlé d'" un véritablenos ver les détis d'aujourd'hui économie, entreprises, sont /es miennes deDuis", " avant de refaire surface quand politique ', hold-up imposantI'emploi ne peuvent at-< > l'expérience socialiste se joursune carnpagne de vingt (...). tendre Pour réussir, lasera déroulée dans sa < pureté Les articles jours de Christine CLERc, dont onze deFrance a besoin d'un nouvel " qle >cristal. Patrice.Henry DESAUB!IAUX, Faul GUILBERT, >.congès élan. Cet élan ne peut être
Anne FULDA, Sophie llUliT, Jean.Paul PIGApER,Iin attcndani. Nl. Chirac que par donné I'adhésion, a Alain Juppé lancera laOlivier POcl{Oll, llhiery PORTES,'pra-aura invcnté une nouvelle campagne clairement exprimée, du des législativesJean.René VAll DER PLAEI'SEiI, Judith WAIilTRAUE,tiquc institutionnelle avec la peuple .français. devant les déDutés RPR et. et Eric ZEMMOUR,
dissolution sans cause, assez O L'Europe nous pegês UDF, auiourd'hui Palaisappor- 6, 7, 8, 9 et 10, au " courante à l'étranger, nottm- pros-tera un supplément de des Congrès de Paris, etnrent en Grandc-Brctagne : lc Le FlGAilO pages économie, I et ll : les artieles depérité et de sécutité, taut sim- tiendra à Marseille sonieudi illarie-France pouloir en place n'cst pas tcnu CALLE, Murié[ ilOTTE, llaranine RAVAï',plement parce que l'Europe premier meeting de la cam-Jean-Pierê ROBlll, Sophie Jacques Chirac I'a affirmé, hier soir, par lcs dates du calendrier hrs- ROIQUELLE et Béatrice TAUPII{ ayec un ûon d6terminé :que c'est I'union et I'union fait pagne. < Notre économie, nos entreprises, I'emploi ne peuvent attendre ) (photo TFI/Reuter.)fitutionnel pcut ct choisir son
quand heure il veut, selon son
bon plaisir. C'est une méthode
qui permet d'éviter I'espèce de
nécrose attentist€ qui Albanies'empare Pollution pays, à Parris le plandc t0ut un avant un€ :
échéance électorale, quand Après 58 ans d'exil,tant de décisions sont
reporjusque técs, dans la plus petite de circulation Ieka I" reut accédeïa[ternéeentreprise, au lcndemain du
pcut scrutin. Elle durer un an, au trône,
parfois un an de perdu. 1\ous; En cas d'alerte de niveau 2, un million de voitwes dewontrester (La plein dépêcheétions cn dcdans.
d'Arnaud de [A GnANGË,aa La zone de restriction M. Jospin que cnnpend Ia capitalea dér:laré Ia Earage,
page 3)dissolution constituait un et ringt-deux cunnanes lïnifiuphes.< aveu d'échcc > pour le
gouvernement. Ce n'est certes pas
Nouvelle arme antioollu- impairs rouleront les jours gratuit. Sur les lignes REFIun aveu de succès, Depuis de Reportagre
tion, le plan de circulalion imoairs. gra-longs mois qui et SNCF-banlieue, la déjà, M. Juppé,
alternée pas a été orésenté hier tuité ne sera accordée n'est dépourvu de courage, a Toutefois de nom- oue
par préfet police, périmètre pen-loin de là, peinait le de Phi- dans le de lâ zone La France de la à la tâche. breuses dérogations sont
lippe préfet de restriction.Pour trois raisons au rnoins. Massoni, et le prévues pour les véhicules sée anique : aaiour-de région, Joë! Thoraval. a Les maires des villeside secours, les déplace-D'abord, pour rcspcctel
petite Ce dispositit, unique protessionnels de la couronne criti-en ments I'cngâgcmcnt qu'il avait pris et le d'hai, Roder ou Ia
quent qu'ils France, sera une mesure es-pcndant la càmpagne appliqué au
covoiturage.ôlectoprochain timent imposée par les pré- gaene des chefsrale, M. pas pic de Chirac n'avait niveau 2 O La zone de restriction
fets. Dans une interviewdissous l'Asscmbléc nationalc risquant d'évoluer vers le concerne Paris et vingt- (L'article
(.lcciion accordée pré-dès son pri,si- ' au Figaro, le à la niveau 3. deux communesi limi- de Thierry DESJARDINS,dence. fet de tout en recon-en 1995. cunme bearr- oolice. O En cas d'alerte publions un trophes. Nous laioul page 1 3)naissant coup dc scs anris I'y avaient In- I'amDleur despair, seules seront " autori- carte des sites de contrôlesvit(': pour miraculeusc qu'cllc pettutbations,, annonce la
sées à circuler qui les automo- seront effectués auxfût, la majorité n'y était pas création d'un plan régional.
biles dont le premier groupe périphérique sorties du etvraiment cn phasc pré-avcc lc (Les articlesde chiffres plaque de la mi- aux entrées de la capitalo. Batlsidcnt. d'Éric BrÉTRY.RtvtERRE
néraldgique pair. est Les O Le réseau du métro et et d'YYês THRÉARD,linsuite, lc pcuvoir n'avait voitures avec des numéros pages Au Japon, Ies essaïsdes bus sera èntièrement 2 et 27)pas plein utilisé à l'état de
grâce qui, dans les pre-ccnt du train à léritation
jours, permet micrs de fairc
passer les réformcs magnétiqae,difficilcs. ll
était niômc retombé, d'une Alertes {L'articlecertaine facon. sous la
tvrand'A!bert DUGROCO etnie du statu'quo, à la bombe Fabrice iloDÉ.L,AS|Gt OtS,
Enfin, dernièrc raison ctW page 26)non la moindre. les Francais
commençaient à reieter Salme Sérénitél'équipe en place pour rctour- UIRA
ncr à leur Consornmrationmasochisme et à
i
lcur conformismc social, pararyse
M. Chirac a donc donné un narché porteurLe
grand eoup picd dr dans notre Le gel ef la sécheressevieillc fournrilii,rc Loqrdres < assouDic. des seniors u
Face à M. .lospin qui, appa- (L'article de ilarire.Laetitlarernment, prêt cst à brâdcr (Les dépêches BOll^vlTA,finrEuiètenf l'l-uropc de Maastricht les agriculteursnour de rlacques DUPLOUIGH, Le FIGARO,économierassembler gauchc à toute, il page s)
page s'agit de préparcr l)la Francc à
I'euro ct à I'an Les rignes 2000. Donc de ont été grarement endonmagées dans Ie Sad-Est, 16$ 0$t[r F
créer << pourun nouvel élan >
Un violent coup de qel part,rclanccr les rôforntcs. les grands vins de la s'inquiètênt, d'autre allêger O Si - NOS (2s) RUBRTQUËS I ART ! CARNETprintanier s'est lcs dépenscs pubtiques abattu en-fin persistance ct rio- région ont été éPargnés, de la du qCONo-DU JOUR (14) r COURSES (30) r T:de semaine dernière tlcrniser nOs structurcs. Âprcs sur les manque d'eau. lls quelques appellations, et craignêni MIE-SOCtAL-FtNANCES (LE FTtGARO-ECOt{O- Ivignobles du sud-est avoir apuré passifs, de les la un été beaucoup plus surtout les côtes-du-rhône- dur page page MlE, | à X) r l-E BON FRANCAISFrance. producîion M. pouvoir La Juppé va rnencr le dè qu'en 1976, I'année de lavillage ont subi d'importants (2S) r MÉDrAS-PUBLTCTTÉ (LË IFTGARCT-ÉCO-cette région sera gravementcombat avec une ambition grande séchoresse. C'est le NOMIE, pageXl) I MËTEOIIOLOGIE (32) Idégâts.compromise. Iclaire, presque pour Cet aléa clima_trop belle caractère prématuré (8) (11 de MoTS CRoISES r NOTRE vlE et 12) rr.les vignoblesO Dans le Var, I ûtrc tique vient s'a.iouter vraic, : < Moins d'intpôts, aux ra- qui tc)cette situation leur n oPlNroNs (2) r PETTTES (20 àlaisse ANNONCES ontdes côtes-de-provence lclvages la moins d'Etat. t de sécheresse sur page craindre le oire. 24 er 30 ot LE FIGARO-ÉCONOMIE, X)été gravement touchés parles récolles de céréales. It'On en acceptc r PROGRAMMES SPECTACTES (28) II PRO.volontiers (Les tôtle froid. Les articlesorofgssionnelsO Ouatre départements totI'augure. plus, Il ne rcsterâ en- GRAMMES TÉLÉV|S|ON (32 rlt 30) s FIADTO-d'Alerandlrlno BO9ltHEl,estiment déjà à 2,4 millionsproducteurs de vin ont étésuife. qu'à libéraliscr cc pays. TELEVISTON (31) r SPECTACLES (2e) r vtEDECUGIS, t;;Jean.Mlchel per-touchés par le nombre de bouteilles un coup de oel lËt0u tout rimè AU FEMININ (15 (26 avcc étatismc. tladègo FORESIIER, et 16) I VIE A PARIS etjeudi dans la nuit de dues, toutes appellationsà vàn. l(:tClaud6 JOUlililE 27) r VrE TNTERNATTONALE (3 à 5) r VtE
Mais coest une autre af- dredi contondues.dernier : le Var, le Vau- et Phlllppe ilOTïA, POLTTTQUE (6 à 10) ! VtE SC|ENTTFTOUE (26) lt-.
faire, cluse, le Gard et la Drôme. o Agriculteurs et éleveurs pages 11 et 34) F VIE SPOHTTVE (r7). L:H
LUNDI 6 MAI 2002
(N° 17 958)
PRIX 1� (6,56 F)www.lefigaro.fr
« Sans la liberté de blâmer, il n’est point d’éloge flatteur » Beaumarchais
L’immense victoire
Jacques Chirac
82,1%
Jean-Marie
Le Pen
17,9%
Jacques Chirac a donc été réélu
hier président de la République, et
ce pour un mandat de cinq ans,
comme le veut désormais la
Constitution. Selon les résultats du
ministère de l’Intérieur, le
président-candidat l’a emporté avec 82,06 % des
suffrages exprimés, contre 17,94 %
à Jean-Marie Le Pen. Bénéficiant du
soutien de l’ensemble des forces
politiques, M. Chirac a remporté la
majorité absolue des inscrits et se
trouve ainsi le président le mieux
élu, en chiffres, de l’histoire de la
eV République.
Ce second tour a été marqué par
une très forte mobilisation. On a
compté un peu plus de 19 %
d’abstentions, alors qu’au premier tour
elles avaient atteint un record avec
28,4 % des inscrits.
Jacques Chirac a déclaré que «la
France a réaffirmé son attachement
aux valeurs de la République » et
s’est félicité que la France sache «se
retrouver sur l’essentiel ». Le
président a annoncé qu’il va mener son
action « avec détermination dans
un esprit de rassemblement ». Il
veut mettre en place, a-t-il promis,
« un gouvernement de mission qui
aura pour seule tâche de répondre
à vos préoccupations » et «
d’apporter des solutions à des
problèmes qui ont trop longtemps été
négligés » notamment sur la
sécurité.
Jean-Marie Le Pen a jugé que le
résultat de ce second tour est « une
défaite cuisante de l’espérance
française ». La victoire de M. Chirac
est, selon lui, « une victoire
équivoque, acquise à la méthode
soviétique ». Le président du Front
national s’est félicité que « le bloc
national soit resté solide ».
Jacques Chirac a fait sa
déclaration depuis son QG de campagne
edans le X arrondissement de Paris
puis a rejoint la place de la
République pour haranguer quelques
milliers de militants et
sympathisants massés sous la pluie.
Aujourd’hui, Lionel Jospin doit
remettre la démission de son
gouvernement au président de la
République. Celui-ci nommera un
nouveau premier ministre
immédiatement après. Jean-Pierre Raffarin
semblait, hier soir, être le favori pour
ce poste. Deux autres noms étaient
encore cités, ceux de Nicolas
Sarkozy et d’Antoine Rufenacht.
DITORIAL
Par Jean de Belot
Une responsabilité
devant l’Histoire
Page 21
r Chirac, un destin
r Déjà la bataille
des législatives
r Les favoris
pour Matignon
r Le jour où la gauche
a voté Chirac
Notre cahier r sultats
et pages 2 11
T 00139 - 506 - F: 1,00 E
3:HIKKLD=^UVUUW:?a@f@k@g@k;
E IMPRIMÉ EN FRANCE/PRINTED IN FRANCE
(Photo F. Bouchon / Le Figaro.)o
MARDI 11 MARS 2003
(N° 18 223)
PRIX 1� (6,56 F) www.lefigaro.fr
« Sans la liberté de blâmer, il n’est point d’éloge flatteur » Beaumarchais
Guide Mode Toumaï Retraites
Maintenant ou demain, Retour sur la découverte Bernard Thibault (CGT)
tout ce qu’il faut porter. du plus vieil ancêtre prévoit « une sérieuse
Spécial 32 pages de l’homme. Récit confrontation ». Entretien
Notre suppl ment Page 26 Figaro conomie, page II
L’ESSENTIEL Le président a expliqué hier l’opposition de Paris à une nouvelle résolution anglo-américaine aux Nations unies
DITORIAL
Pour un sommet
sur l’Irak
Par Pierre Rousselin, Chirac : la France
Page 14
Arafat tente
de reprendre la main
Le Parlement palestinien a créé mettra son vetohier le poste de premier ministre,
proposé à Abou Mazen.
International Page 7
Jacques Chirac a expliqué, l’Irak. » Selon lui, le projet d’ul- Le président de la Répu- dimir Poutine, a gardé le
sihier soir, aux Français pour- timatum ne recueille pas de blique a fait état de sa disponi- lence. « J’irai dans la mesureNouveau tir de missile
quoi il disait non à une guerre majorité au Conseil de sécurité. bilité à se rendre lui-même à où nous prendrons la décision
en Corée du Nord en Irak qui paraît, malgré tout, Et, si jamais le « camp de la New York pour voter sur le collectivement. Nous verrons
Pour la deuxième fois en deux imminente. Lors d’une inter- paix » devenait minoritaire au projet de résolution. Le chan- en fonction des discussions qui
view accordée à TF 1 et à Conseil de sécurité, sous l’effet celier allemand, Gerhard ont lieu actuellement », a dé-semaines, le régime a lancé hier
France 2, le président de la Ré- des pressions américaines Schröder, s’est déclaré hier claré le chef de l’Etat.un engin antinavire à courte portée.
publique a exposé sa détermi- exercées sur les « petits » pays, prêt à l’accompagner. Mais Chirac a consacré de
nomInternational Page 7 nation à se battre jusqu’au la France « votera non », c’est- l’autre pilier du « camp de la breux coups de téléphone ces
bout sur le terrain diploma- à-dire mettra son veto. paix », le président russe, Vla- derniers jours à tenter deLa formation des tique, à l’approche d’un vote convaincre alliés et indécis de
A LIREprofesseurs en accusation crucial au Conseil de sécurité ne pas rallier le camp
améride l’ONU. Signe de la gravité de cano-britannique. Selon lui, leUn rapport de l’Inspection générale
r Chirac, combattant de la paixl’heure, c’est la première fois vote nécessite la présence desremis à Luc Ferry critique
que le chef de l’Etat s’adressait chefs d’Etat et de
gouvernevivement les IUFM. r Veto mode d’emploi
directement aux Français de- ment des quinze pays
Soci t Page 10 puis le début de la crise ira- membres du Conseil, car touter Moscou votera « niet » à l’ultimatum de l’ONU
kienne, à l’automne. décision sur la guerre ou la
r Villepin fait le forcing auprès des Africains« La France refusera » un ul- paix doit être prise au plusCollision entre Mirage,
timatum, a déclaré Jacques haut niveau.deux pilotes tués r Bagdad dans l’œil du cycloneChirac. « Ma position, c’est Le président a expliqué aux
Les deux chasseurs évoluaient que, quelles que soient les cir- Français que l’enjeu de la criser Blair tente de colmater les brèches
en voltige au-dessus de la base constances, la France votera dépasse de loin l’Irak. C’est la
aérienne 112 de Reims. r La suite de notre enquête en Amérique profondenon, parce qu’elle considère future organisation du monde
qu’il n’y a pas lieu de faire une qui est en jeu, un monde quiSoci t Page 11 r Le non à la guerre du New York Times guerre pour atteindre l’objectif devra choisir entre
l’unilatéraque nous nous sommes fixé, à lisme et la gestion collective Jacques Chirac : « La France votera non, parce qu’elle considère qu’il n’y a pas lieu de faireDébats et opinions
Pages 2, 3, 4, 5 et 15savoir le désarmement de des crises. une guerre pour atteindre l’objectif que nous nous sommes fixé. » (Photo P. Kovarik/AFP.)
Le dessin de Jacques Faizant.
La chronique de Stéphane Denis.
Les articles d’Olivier Dassault,
Chris Patten et Florence Taubmann. Dans un entretien au « Figaro », le numéro un libyen estime que le président français doit « tenir bon »
Pages 14 et 15
Collections automne-hiver
2003-2004 à Paris Kadhafi : « La victoire de Bush ne serait que provisoire »
Minijupes et cuissardes triomphent.
Chanel raccourcit ses ourlets,
« Une guerre contre l’Irak servira les inté- que la guerre proprement dite sera une dera pas à découvrir si l’Iran, l’Arabie saou- Syriens n’est que provisoire. En tout cas, il tude du président de la République française :et Louis Vuitton part en croisade.
rêts d’Oussama Ben Laden », estime Muam- « promenade de santé » pour la superpuis- dite, la Libye seront également des cibles », écarte toute solution qui consisterait à nier le « Il faut que Jacques Chirac tienne bon et
Vivre aujourd hui Pages 16 à 18 mar Kadhafi dans l’entretien qu’il a accordé sance que constituent les Etats-Unis, « mais déclare-t-il. Si tel était le cas, la politique amé- droit des uns et des autres à habiter la alors tous les pays finiront par lui emboîter le
cette victoire ne sera que provisoire parce ricaine aurait perdu toute ambiguïté, «ce région : « Liquider les uns, chasser les pas. » L’attitude du chef de l’Etat français «aà l’envoyé spécial du Figaro. Pour le dirigeant
Paris-SG à l’heure libyen, les Etats-Unis n’ont aucune légitimité qu’elle va créer des réactions », analyse-t-il, sera celle d’un nouveau colonialisme », ac- autres, ce sont deux hypothèses également suscité un immense enthousiasme dans les
à s’engager dans un conflit alors que Saddam pronostiquant que « le terrorisme risque de cuse le dirigeant libyen. impossibles.» opinions arabes », déclare Kadhafi, quides regrets
Hussein fait preuve de sa bonne volonté en devenir un fléau général ». « C’est un baril de Sur le problème du Proche-Orient, Kadhafi Le seul aspect positif de la crise actuelle est constate que si une coalition s’était formée au-La large victoire obtenue à Marseille
collaborant avec l’ONU. poudre qui va exploser », affirme-t-il. prône la création d’un « Etat unique qui per- pour le Guide de la révolution l’émergence tour des Etats-Unis après le 11 septembre :
avive les regrets du club de foot Au-delà de l’aspect juridique, Kadhafi met Kadhafi craint par ailleurs que les ambi- mettrait aux Israéliens et aux Palestiniens « d’un monde multipolaire » face à l’Amé- « C’est aussi une coalition immense qui s’est
parisien trop souvent inconstant. George W. Bush en garde, lui prédisant des tions des Etats-Unis ne s’arrêtent pas au ren- de cohabiter dans la paix » sur le modèle du rique dont il estime qu’elle est internationale- formée, cette fois-ci, contre les Etats-Unis. »
Sports Page 27 lendemains qui déchantent. Certes, il pense versement de Saddam Hussein. « On ne tar- Liban dont il estime que le contrôle par les ment isolée. Il apprécie, en revanche, l’atti- Page 6
Le grand chantier La « smoking caravan »
des simplifications
Le gouvernement pourrait faire un tabac au Japon
impose la rigueur administratives
aux fonctionnaires
Jean-Paul Delevoye prévoit un gel nir en aide à ces naufragés du ment satisfait : « Nous ne Jacques Chirac et Jean- administrations seront jugées
des salaires jusqu’à l’automne. Guy Baret bitume qui préfèrent la soli- sommes pas tous mauvais Pierre Raffarin l’avaient pro- sur leur temps de réaction »,
tude du trottoir à l’abstinence mais les fumeurs sont vrai- mis, le gouvernement va le indique Henri Plagnol.Page I
conviviale avec encourage- ment traités comme des dé- faire : le chantier de la simpli- Autre petite révolution : la
Des hommes et des femmes ment mutuel. JT a donc lancé mons. C’est bien d’avoir un en- fication des procédures admi- déclaration sur l’honneurMetaleurop Nord liquidé
sont à la rue. On peut les voir la « Smocar » – smoking cara- droit où fumer. Il fait froid nistratives est engagé. Pour remplacera le plus possible la
L’avocat du comité d’entreprise regroupés au pied des im- van – pour les recueillir. Elle dehors et ici c’est chaud, je aller plus vite et plus sûre- fourniture de justificatifs,
fera appel de la décision meubles de bureaux ou des tient de la voiture-balai, du re- peux me détendre. » Tout est ment, on procédera par voie l’usager n’étant plus présumé
du tribunal de Béthune. magasins. Ils ont tous une ci- fuge pour animaux errants, du fait pour cela. Le véhicule jouit d’ordonnances. Un train de de mauvaise foi (mais la
Page V garette aux lèvres : ce sont des sas de décompression pour fu- de l’air conditionné, on y mesures sera soumis au fausse déclaration sera
sancfumeurs que la dureté des meurs persécutés. « Comme trouve de la bière, du café, des Conseil des ministres le tionnée plus sévèrement). Les
temps, l’inflexibilité de leur les endroits où l’on peut fumer sodas et un comptoir où dépo- 19 mars et le projet de loi Français nés à l’étranger ouLes marchés financiers
employeur, la pression des col- diminuent, nous essayons de ser sa peine et ses mégots. On d’habilitation sera débattu dans un ancien territoire fran-pris dans la tourmente
lègues, ou simplement la loi, réduire l’inconfort des fu- vend ce qu’il faut pour satis- par les députés le 8 avril. Les çais pourront prouver leur
naLe CAC 40 est tombé au plus bas contraignent à aller en meurs », a simplement expli- faire sa passion : briquets, re- textes sont centralisés par tionalité par tout document et
hier depuis le 4 février 1997, « griller une » dehors, à qué le porte-parole de la Ja- charges de gaz, sauf... des ci- Henri Plagnol, secrétaire d’É- non plus au terme d’un
parperdant 2,38 % à 2 513,61 points. l’heure de la pause. Même pan Tobacco. Une action garettes. Il faut pour cela une tat chargé de la Réforme de cours d’obstacles procédural.
quand ils ne sont plus là, ou humanitaire en quelque sorte. licence spéciale. l’Etat. Il s’agit d’abord de fa- On relève en outre une sim-Page VIII
pas encore là, on reconnaît Ouvert de 8 h à 21 h, le Smo- L’initiative est promise à un voriser l’accès au droit par plification du système de santé
leur pauvre territoire aux mé- car a hébergé pas moins de bel avenir car le Japon reste une codification simplifiée (en et un guichet unique sera
insgots dont le sol est jonché. Les 2 250 personnes depuis son un pays de gros fumeurs, 1991, le Conseil d’Etat avait titué pour le recouvrement des
courants d’air qui emportent ouverture, en novembre, avec quoique, comme partout, leur recensé 7 500 lois en vigueur cotisations sociales, réformeLe sommaire complet
leurs volutes au loin les expo- une moyenne de 300 par jour. nombre diminue. Ils sont et quelque 100 000 décrets, et qui procédera d’une série dedes rubriques sent aussi aux coups de froid « C’est une chasse aux sor- 31 % sur une population de le tableau s’est plutôt alourdi). mesures facilitant l’activité de
Page 31 qu’accentue encore le passage cières des temps modernes », 125 millions d’habitants, 49 % Par ailleurs, le gouverne- l’entreprise, comme le « titre
brutal de la chaleur d’un bu- soupire Tsuyoshi Teraoka, en des hommes y sacrifient pour ment entend améliorer les re- emploi simplifié ». Le projetALG : 40 D - BEL : 1,20 e - DOM : 1,65 e - CH : 2,4 FS -
CAN : 2,50 $C - D : 1,80 e - A : 1,80 e - ESP : 1,50 e - GB : reau à la fraîcheur de la rue. tirant une bouffée à l’intérieur 14 % des femmes. Pourquoi la lations de l’usager avec l’ad- comporte enfin « une
moder1£ - GR : 1,50 e - IRL : 1,80 e - ITA : 1,50 e - LUX : 1,20 e Faut-il aimer le tabac pour dé- du véhicule où il est à l’abri des Japan Tobacco n’irait-elle ministration. Celle-ci aura nisation de la commande pu-- NL : 1,50 e - PORT. CONT : 1,50 e - MAR : 10 DH - TUN :
1,5 DTU - ZONE CFA : 1 100 CFA ployer tant de vertu au service imprécations hygiénistes. Cela pas plus loin encore ? Elle obligation de fournir un ac- blique grâce au partenariat
de son vice ! fait une vingtaine de fois qu’il pourrait ajouter des wagons cusé de réception pour tout public-privé », à laquelleT 00108 - 311 - F: 1,00 E
Cette douloureuse situation utilise les services de la protec- aux fourgonnettes et dossier déposé, document qui Alain Madelin – il s’explique
UNE n’a pas échappé à un géant ja- trice camionnette. Le respon- réinventer les compartiments devra annoncer un délai de au Figaro – a apporté une
ponais du tabac, Japan To- sable de la communication fumeurs au moment où nous traitement. « Si un délai contribution décisive.
bacco (JT), qui a décidé de ve- d’une entreprise en est égale- y renonçons. unique n’est pas imposé, les Page 83:HIKKLA=]UVUU]:?a@d@l@b@k;
C IMPRIMÉ EN FRANCE/PRINTED IN FRANCE
www.chanel.com
La Ligne de CHANEL - Service Relations Clientèle - Tél. : 0 820 00 20 05 (0,12 � T.T.C/mn).
A. Beauvilain
S. Soriano/Le Figaroo
LUNDI 2 JUIN 2003
(N° 18 293)
PRIX 1� (6,56 F) www.lefigaro.fr
« Sans la liberté de blâmer, il n’est point d’éloge flatteur » Beaumarchais
Le Figaro entreprises Affaire Elf Catherine Deneuve
Art, musique, bolides, La justice française Elle incarne, pour Arte,
chevaux... les autres s’intéresse à l’ex-société Marie Bonaparte,
passions des patrons de Dick Cheney la princesse psy. Entretien
Notre suppl ment Page 12 Page 26
L’ESSENTIEL Les chefs d’Etat et de gouvernement du G 8 confrontés à une croissance mondiale en panne Semaine
DITORIAL
sociale Bush face
à l’autre monde Chirac impose les pauvres Par Charles Lambroschini à hauts
Page 13
risquesPrésidentielle
sous tension au Togo
A 65 ans, le général Eyadéma, à la table des riches
parvenu au pouvoir en 1967,
est quasiment assuré de remporter
un nouveau mandat de cinq ans.
Le club des grandes puis- vailles entre George W. Bush Une nouvelle semaine
d’agitaInternational Page 5 sances, le G 8, a cherché et Jacques Chirac, les pre- tion sociale s’annonce sur deux
hier, à Evian, à s’élargir à mières depuis les déchire- fronts. La grève des enseignants
Les critiques d’Israël une dizaine de pays en déve- ments de la guerre en Irak. se poursuit alors que débutent
sur la « feuille de route » loppement, au moment où Le président français, qui aujourd’hui les discussions sur la
défilaient des dizaines de a soigné hier son image décentralisation avec Luc FerrySous la pression américaine, Israël
milliers de manifestants tiers-mondiste, a approuvé et Nicolas Sarkozy. Second front,a accepté la « feuille de route » en
pour dénoncer une fois de la proposition de son homo- les retraites, avec la nouvelleformulant 14 points de désaccord.
plus ce « directoire mondial logue brésilien, Lula journée de mobilisation, demain,International Page 6
autoproclamé ». Da Silva, de financer un des opposants au projet
FillonSi le défilé principal, à la Fonds mondial contre la Delevoye. CGT, FO, Unsa et FSUNouveau voyage houleux
frontière franco-helvétique, faim par des taxes sur les entendent en faire « un
rendezde Sarkozy en Corse s’est déroulé dans une am- ventes d’armes. Il a égale- vous majeur ». « Le
gouverneA cinq semaines du référendum biance bon enfant, des inci- ment salué la décision de ment ne parviendra pas à nous
local, le ministre de l’Intérieur dents violents ont émaillé les George W. Bush de lancer un bâillonner », a insisté hier
Berest retourné, ce week-end, défendre rassemblements en Suisse. plan de lutte contre le sida de nard Thibault, le secrétaire
généle projet du gouvernement. Côté sommet, la journée a 15 milliards de dollars sur ral de la CGT, sur France Inter. A
été marquée par les retrou- cinq ans. la SNCF où six syndicats sur septPolitique Page 10
ont maintenu leur mot d’ordre,
les perturbations commencerontDébats et opinions A LIRE
dès 20 heures, ce soir. A laLe dessin de Jacques Faizant.
RATP, seule la CGT a décidé der Rétablir la confiance dans l’économieLa chronique d’Alain-Gérard Slama
passer à l’action à partir deet les articles de Robert C. Gallo r Baisse des taux européens attendue jeudi 22 heures. Demain, dans l’aé-et Luc Montagnier.
r Hubert Védrine : « Pour Washington, rien, la grève CGT et FO de l’avia-« Le Franc-Parler »
le multipartisme n’est qu’une option. » tion civile a contraint à annulerde Maurice Druon.
80 % des vols.r Se mobiliser pour sauver la planètePages 13, 14 et 34 Les salariés du privé
réponPages 2, 3, 4, 13, 14, 28 Dans le parc de l’Hôtel Royal, hier, la photo de famille rompt avec la tradition : aux côtés des dirigeants des grandes puissanc es dront-ils aux syndicats qui
ambifigurent onze représentants des pays émergents. (Photo J.-C. Marmara/Le Figaro.) tionnent une « généralisation duet Le Figaro économie, pages I et IVLES VAINQUEURS
mouvement public-privé
s’inscriDU WEEK-END SPORTIF vant dans la durée » ? C’est la
grande inconnue de demain.Tennis
Le gouvernement, qui a sansAmélie Mauresmo en quarts Patrice Alègre rompt le silence et s’accuse de deux meurtres commandités dans l’affaire de Toulouse
doute constaté avec embarrasà Roland-Garros
que 63 % des Français, selon unLa Russe Vera Zvonareva
sondage CSA-France 3, soutien-élimine Venus Williams
nent ou ont de la sympathie
Football pour le mouvement des ensei-Dominique Baudis veut être mis en examenLa Coupe de France gnants, est en revanche parvenu
pour Auxerre à convaincre une partie des
syndicats que les régimes spéciauxF1
eHier, M Francis Szpiner, avocat de meurtres, mais il a expliqué en outre rent d’un rebondissement de l’instruc- cette lettre dans son émission sur Ca- impliquais dans ces affaires sont des de retraite ne sont pas concer-Montoya prince de Monaco
l’ancien maire de Toulouse, Domi- avoir agi sur ordre. Vendredi, selon tion en cours. Le tueur en série toulou- nal +. « Je parle aujourd’hui (parce gens de pouvoir ! » (NDLR : les fautes nés par le projet Fillon. Les
Hippisme nique Baudis, a déclaré que son client, plusieurs sources concordantes, il au- sain, déjà condamné en février 2002 à que) j’ai constaté que de nombreuses de grammaire et d’orthographe sont autres restent persuadés que les
Dalakhani héros du Jockey Club s’estimant mis en cause par Patrice rait avoué, dans le bureau du juge, la peine maximale, a engagé des dé- personnalités soit-disant blanc bleu ce celles d’Alègre). régimes spéciaux, qui
concerRugby Alègre, demandait à être mis en exa- avoir supprimé Line Galbardi, une marches pour être entendu par le juge, sont exprimé longuement pour clamer Le changement de stratégie de dé- nent 5 % des salariés, ne
resteToulouse et Paris qualifiés men afin de prendre connaissance du prostituée, et Claude Martinez, un tra- et pour « revendiquer une tribune mé- leurs innocences ! (...) Je ne suis pas fense adopté par Patrice Alègre, jus- ront pas éternellement hors
répour la finale dossier et de mettre fin à la calomnie. vesti. Si ces aveux sont corroborés par diatique », comme il le dit dans une d’accord avec les affirmations des uns qu’à présent silencieux, ressemble à forme, ne serait-ce que pour des
En quarante-huit heures, Patrice des éléments et témoignages recueillis confession écrite adressée à Karl Zéro. et des autres, je ne peux imaginé que une riposte. raisons d’équité.Pages 12 et 30 à 33
Alègre a non seulement avoué deux par l’enquête, ces déclarations augu- L’animateur de télévision a lu hier la vérité soit étouffé car tous les gens Page 11 Le Figaro économie, pages I et II
Meurtre du préfet La tyrannie du chiffre trois Votre voiture
tiendra-t-elle tout l’été ?Erignac : un procès
Entretien avec sur l’économie françaisele vice-président d’EADS sans assassin
François Auque estime que
l’Europe spatiale est menacée
Le procès de huit séries d’attentats commis 3 % du PIB autorisé pour les de croissance, non seulementpar les Etats-Unis.
hommes, accusés d’avoir sur le continent et en Jean-Pierre Robin comptes publics, la règle re- les équilibres publics sont
obPages I et III participé à l’assassinat du Corse, en 1994 et 1997. monte à la République mitter- tenus sans effort particulier,
préfet de Corse, Claude L’ombre d’un absent randienne. En 1982-83 le gou- mais le chômage baisse
franLa France lance la semaine Érignac, le 6 février 1998 planera sur les débats : C’est le chiffre magique pour vernement de Pierre Mauroy chement. » Voilà qui est
radu développement durable à Ajaccio, et encourant à Yvan Colonna, présenté notre économie. Sa toise. Il se trouve confronté à la mon- tionnel.
ce titre la réclusion à per- comme le tireur, a pris la monopolise les gros titres des tée des déficits. Il décide de se On s’explique plus difficile-En retard sur ses voisins suédois, Félix Faure vous la reprend
pétuité, s’ouvre aujour- fuite en mai 1999, alors journaux. Lorsque le déficit fixer un garde-fou, de façon à ment pourquoi le taux de 3 %hollandais et allemand,
quel que soit son état !d’hui devant la cour d’as- qu’il était sur le point public atteint 3 % du produit vrai dire assez arbitraire, re- serait sacro-saint pour la ré-le gouvernement veut enclencher
sises spéciale de Paris. d’être arrêté. Il a été nom- intérieur brut, les portes de connaissent aujourd’hui les munération des Livrets A desune démarche vertueuse.
*Le verdict, qui devait mément mis en cause par l’Enfer commencent à s’ouvrir économistes. Mais c’était la caisses d’épargne. Faut-il y TTCPage V
initialement être rendu le certains de ses complices pour un pays membre de mode à l’époque de se donner voir une réminiscence de la fa- REPRISE 3.500g
4 juillet, sera selon toute présumés, qui se sont ré- l’Union européenne comme la des règles chiffrées, comme le meuse rente à taux fixe de 3 %Fraude contenue sur le Net pour l’achat d’une Citroën récente C8, ÉVASION, C5 OU XANTIA.
vraisemblance repoussé tractés par la suite. Son France. Mais 3 % annonce « 1 % du budget de l’État af- émise à la Restauration pour
En 2002, les e-commerçants TTC*d’au moins une semaine cas ayant été disjoint, le aussi l’entrée du Paradis en fecté à la Culture ». Cette dédommager les familles dont
ont multiplié les contrôles, REPRISE 2.000 gen raison de la longueur matière de croissance écono- norme, purement française, a les biens fonciers avaient étéberger de Cargèse sera **pour l’achat d’une Citroën récente XSARA, C3 , SAXO 3 portes, avec quelques succès. prévisible des débats, ce jugé séparément, s’il est mique. Les gouvernements en été reprise par l’ensemble des confisqués sous la Révolution ?
Berlingo D 600 kg ou Jumpy combi.Page VI qui présenterait par rêvent. A la présidentielle de pays européens quand ils ont Cette manne (le « milliard descapturé.
ailleurs l’avantage d’évi- 2002 Jacques Chirac et Lionel conclu en 1997 leur « pacte de émigrés ») a obsédé les ro- Reprise minimum de votre véhicule, quels que soient
eter d’éventuelles interfé- Jospin en avaient fait tous les stabilité et de croissance ». manciers du XIX siècle et fa- l’état, la marque et beaucoup plus si son état le justifie.
rences avec le référendum A LIRE deux leur objectif pour les cinq Pour la croissance, les sorti- çonné notre psychologie
natio*Offre valable jusqu’au 30/06/03 non cumulable avec d’autres promotions,
sur le « plan Sarkozy » or- années à venir. Quant aux lèges attribués à ce 3 % relè- nale des « acquis sociaux ».Le sommaire complet réservée aux particuliers dans la limite des stocks disponibles, en échange de
ganisé dans l’île le r Les galops d’essai épargnants détenteurs d’un vent d’un tout autre registre. La règle des 3 % exerce sa cette publicité. Carte grise au nom du propriétaire depuis 1 an. ** sauf HDi.des rubriques 6juillet. Livret A des caisses d’épargne, Lorsqu’elle se maintient à ce tyrannie dans d’autres do-du commando • FAIBLE KILOMÉTRAGE • GARANTIE DEUX ANS PIÈCES ET
Page 34 La cour d’assises spé- le taux de 3 % constitue pour rythme annuel pendant trois maines. A moins qu’il faille y MAIN D’ŒUVRE • PRIX ATTRACTIF • FINANCEMENT À LA CARTE •
r Le récit des ciale de Paris examinera eux le signe du bonheur. Au- décennies – le temps d’une gé- voir une forme de sagesse. Au-ALG : 40 D - BEL : 1,20 e - DOM : 1,65 e - CH : 2,4 FS -
trois jours décisifsCAN : 2,50 $C - D : 1,80 e - A : 1,80 e - ESP : 1,50 e - GB : d’abord d’autres faits cun gouvernement, et Jean- nération – la production du trefois c’était le taux de chô- CITROEN FELIX FAURE1£ - GR : 1,50 e - IRL : 1,80 e - ITA : 1,50 e - LUX : 1,20 e de l’enquêteconsidérés par la justice Pierre Raffarin moins que tout pays double. L’économiste Mi- mage considéré comme in- fournisseur officiel en bonnes affaires- NL : 1,50 e - PORT. CONT : 1,50 e - MAR : 10 DH - TUN :
1,5 DTU - ZONE CFA : 1 100 CFA ecomme constituant autre, n’oserait y toucher. chel Didier, qui a organisé ré- compressible, on parlait de Paris 15 10, Place Etienne Pernet 01 53 68 15 15r Yvan Colonna,l’« amont » de l’assassinat Le chiffre trois aurait-il la cemment un colloque sur ce « chômage frictionnel », l’inac- eT 00139 - 602 - F: 1,00 E Paris 14 50, bd Jourdan (100 m Porte d’Orléans) 01 45 89 47 47fugitif du préfet Claude Erignac même force en économie que thème auquel ont participé tivité inévitable entre deux eParis 19 59, avenue Jean Jaurès 01 44 52 79 79à bonne écoleUNE et traduisant la dérive cri- le « nombre d’or » des propor- Jean-Pierre Raffarin et Fran- contrats de travail. Heureuse
Bruges (Bordeaux) 8-10, ZI de Campilleau (sortie N°6)05 57 93 69 69
minelle du « groupe des tions en architecture cis Mer, estime que la France y époque où le chômage de
Corbas (69) ZI Corbas Mont Martin - rue M. Mérieux 04 78 20 67 77anonymes ». Il s’agit de Pages 8 et 9 classique ? Pour le plafond de trouverait son salut : «À 3% longue durée n’existait pas. 3:HIKKLD=^UVUUW:?k@g@a@m@a;
C IMPRIMÉ EN FRANCE/PRINTED IN FRANCE
DR.
Matt Baron/MAXPPPJEUDI 24 MARS 2005
(N° 18 859)
PRIX 1� (6,56 F)www.lefigaro.fr
« Sans la liberté de blâmer, il n’est point d’éloge flatteur » Beaumarchais
Le Figaro littéraire Santé Jules Verne
DEMAIN VENDREDI, Jean Baudrillard, La tuberculose Cent ans après,
PHILIPPE NOIRET ET
observateur paradoxal progresse en le visionnaire auTHIERRY LHERMITTE
de notre société Afrique et en Asie Musée de la marineDANS « RIPOUX
CONTRE RIPOUX »
Notre suppl ment Page 10 Page 20Lire la critique page 23
L’ESSENTIEL Le président a rendu un hommage appuyé à la manifestation des syndicats européens, samedi dernier à Bruxelles
DITORIAL
Court terme
Par Philippe Reclus, page 11 La charge de Chirac Liban : nouvel attentat
meurtrier
Après l’attaque d’hier,
près de Beyrouth, les services
prosyriens sont montrés du doigt.
International Page 2 contre « l’Europe libérale »
Elargissement : l’Ukraine
préférée à la Turquie
Les Européens donnent la priorité
à Kiev sur Ankara selon un sondage
Sofres réalisé dans six pays de l’UE.
Europe Page 4
Rainier dans un état
« grave mais stationnaire »
Le souverain monégasque a été placé
sous assistance respiratoire.
Europe Page 4
Le FN veut faire
entendre son non
Le parti lepéniste conteste à Villiers
et Fabius le rôle de porte-drapeaux
de l’opposition à la Constitution.
Politique Page 7
Racket à la grenade
contre des médecins
Une explosion, rue de Passy à Paris,
Prêt à tout pour empêcher une vic- rale en prenant dans sa ligne de mire texte sur le référendum du 29 mai noncé, hier, le retrait de la directive : doit proposer une nouvelle 1958 la base du marché intérieur.serait liée à une affaire d’extorsion
toire du non en France, Jacques Chi- la directive Bolkestein sur la libérali- sur la Constitution européenne. Il a « Reprendre entièrement un texte ou directive» plus conforme au modèle « Telle qu’elle est arrêtée, cette règlecontre six praticiens.
rac n’a pas mâché ses mots, hier, au sation des services en Europe. Du- ainsi obtenu de ses pairs une révision le retirer, pour moi, c’est la même social européen. Jacques Chirac s’en du pays d’origine n’est pas accep-Soci t Page 9
sommet européen qui s’est achevé à rant deux jours, le chef de l’État s’est en profondeur de la directive. Plus chose », a-t-il tranché. A l’adresse du est notamment pris au « principe du table pour la France », a déclaré
Bruxelles (Photo Isopix/Sipa). Le pré- posé en ferme défenseur de l’Europe encore, bien que le texte honni soit très libéral président de la Commis- pays d’origine », le cœur de la direc- Jacques Chirac. « Nous excluonsDébats et opinions
sident français s’est livré à une at- sociale et du modèle français pour toujours sur la table, Jacques Chirac sion européenne, José Manuel Bar- tive, auquel la Commission ne renon- cette référence. »
La chronique de Michel Schifres. taque en règle contre l’Europe libé- écarter la menace que faisait peser ce en parle déjà au passé. Il a ainsi an- roso, il a ajouté : « la Commission cera pas, car elle constitue depuis Page 5
Notre série « Quelle Europe
voulons-nous?»: la contribution
de Jean-Louis Bourlanges.
Un article de Pierre-Louis Blanc.
Evolution de l’espérance de vie à la naissance en France
Page 11 de 1740 à 2004, en années
80 ans90 Les Français vivent plus de 80 ansMode : nos armoires
80éthiquement correctes
70 Les sociologues ont beau disserter sur coude avec les Espagnoles. L’espérance 16 % seront centenaires. En deux ans, C’est le cas d’Henriette Clarenson qui,En réponse au souci écologique,
60 la déprime française, notre pays reste de vie des hommes était l’an dernier de l’espérance de vie des Français s’est al- du haut de ses 84 ans, veille sur ses en-les vêtements passent au « bio ».
celui de la douceur de vivre. Selon les 76,7 ans, dans la moyenne européenne. longée de dix mois. Une accélération par fants, petits-enfants et arrière-petits-en-Vivre aujourd hui Page 12 50
dernières statistiques de l’Ined, publiées La notion d’espérance de vie traduit la rapport aux périodes précédentes due à fants tout en continuant à gérer sa
fa40 hier, l’espérance de vie y a dépassé l’an santé globale d’une nation : elle prend l’efficacité de notre système de santé, brique de couvertures en mohair, prèsFootball : une attaque Guerre
30 dernier pour la première fois les 80 ans. en compte tous les décès, des nourris- mais aussi aux conditions de vie. de Castres (Tarn). « Je vais à l’usine
de 1939-1945bleue dans le flou La longévité française est l’une des sons aux personnes âgées. Un nombre Cet allongement de la durée de la vie tous les jours, notamment pour recevoir20 GuerreIncertitudes sur le front offensif de plus élevées au monde. Avec 83,6 ans, croissant d’adultes dépasse maintenant change les relations entre les généra- les clients, dit-elle. Quand je suis dansGuerres Guerre de
191410l’équipe de France avant d’affronter napoléoniennes de 1870 les Françaises se placent en seconde po- les 80 ans. Les projections de l’Ined pré- tions. Il n’est plus rare aujourd’hui de l’action, j’ignore mes petits bobos, et1918
la Suisse. sition dans le palmarès mondial, juste voient même qu’une fille sur deux née voir quatre, voire cinq générations ré- c’est ce qu’il faut faire. »0
1750 1800 1850 1900 1950 2000Sports Page 25 derrière les Japonaises et au coude à aujourd’hui vivra jusqu’à 94 ans, et unies autour d’aïeux en pleine forme. Page 8
Les autoroutesLa participation Razzia chinoise Le printemps de Félix ?font un malheurau service sur les PME
Les cheminots contre en Bourse encore des affaires !la notation au mérite du pouvoir d’achat allemandes
La grogne contre le nouveau
système de rémunération
Partager la croissance. En ner un peu d’air aux salariés L’introduction en Bourse du Les investissements chinois à souvent mal vécue dans la me-bloque plusieurs centres. C3Plurield’autres temps, la formule troisième réseau français d’au- l’étranger ont doublé en sept *au moment même où les sure où elle s’accompagne de
Page I avait mis à feu et à sang la fonctionnaires sont en passe toroutes, la Sanef (Autoroutes ans et l’Allemagne, avec son fermetures de sites et de licen- 14.900 u1.6i SensoDrive
majorité plurielle de Lionel d’obtenir gain de cause. Pré- du nord et de l’est de la France), tissu de PME, est la cible privilé- ciements. Immatriculée de janvier L’Insee diagnostique Jospin. Hier, devant les sentant la participation a suscité un véritable engoue- giée d’une offensive en règle du La convoitise chinoise à juillet 2004 •
7CV • moins demembres du Conseil écono- comme « une véritable voie ment chez les actionnaires indi- « capitalisme socialiste » origi-une reprise molle s’étend à tous les secteurs, de
10.000 km •mique et social, Jean-Pierre française dans la mondialisa- viduels. Ils sont près de 1,7 mil- naire de Chine populaire. Phé- l’industrie aéronautique àAprès avoir progressé de 1,2 % peinture métalli-Raffarin (Photo Soriano/Le Fi- tion », le chef du gouverne- lion à s’être laissés tenter en nomène sans précédent, les l’électronique en passant par lefin 2004, la consommation sée vernie • packgaro) l’a reprise à son compte ment exploite aussi avec à- réservant des titres. C’est Chinois sont devenus l’an der- textile ou les jouets. Beaucoupdevrait augmenter de 0,8 % climatisation •
pour tenter de calmer la polé- propos un thème gaullien et presque le double du nombre nier, après les de petites entre-au premier trimestre. jantes en alliage
mique sur le pouvoir d’achat. très social. Un caillou dans le de petits porteurs qui, il y a trois Américains, les prises familiales léger • garnissa-Page III Son atout : une réforme d’am- camp du non alors que se ans, avaient répondu présent plus gros acqué- allemandes ge des sièges en
pleur des dispositifs d’intéres- cristallisent les mécontente- lors de l’introduction des Auto- reurs de sociétés confrontées à tissu • Lèves-vitresLa DCN presse Thales électriques avant et arriè-sement et de participation. ments contre une Europe ac- routes du sud de la France. De allemandes avec des problèmes
La Direction des chantiers navals re • ABS avec répartiteurDépourvu de moyens d’action cusée d’être par trop libérale. leur côté, les investisseurs insti- 168 opérations. de succession
électronique de freinage et aidecherche à regrouper ses activités Le Figaro économie, tutionnels ont souscrit plus de Les « raiders »directs sur les salaires des en- constituent des au freinage d’urgence…avec l’électronique de défense. treprises privées, le premier pages II et III 14 fois la part d’actions Sanef chinois, dont proies faciles
et notre éditorial, page 11 qui leur était réservée. certains, commePage VI ministre tente ainsi de redon- pour les inves- *Offre valable jusqu’au 31/03/2005 non
La première cotation de la so- Zhou Jiang, sont tisseurs étran- cumulable avec d’autres promotions, réservée aux particuliers dans
ciété est prévue aujourd’hui à devenus des cé- gers. la limite des stocks disponibles, en échange de cette publicité.
midi. Le prix de vente a été fixé lébrités outre- Cette ruée en • FAIBLE KILOMÉTRAGE • GARANTIE DEUX ANS PIÈCES
dans le haut de la fourchette, Rhin, sont attirés ET MAIN D’ŒUVRE• PRIX ATTRACTIF direction de l’Al-Le sommaire complet
soit 41 euros pour les institu- par la bonne ré- lemagne pour-des rubriques tionnels et 40 euros pour les putation du sa- rait s’accélérer CITROEN FELIX FAUREPage 26 particuliers. Un prix qui valorise voir-faire alle- après le 1er mai, fournisseur officiel en bonnes affaires
ela société 3,9 milliards d’euros. mand. Mais leur stratégie, dans date à partir de laquelle les en-ALG : 60 D - BEL : 1,20 e - DOM : 1,80 e - CH : 2,5 FS - Paris 15 10, Place Etienne Pernet01 53 68 15 15
CAN : 3 $C - D : 1,80 e - A : 1,80 e - ESP : 1,80 e - GB : eLes salariés se sont également la très grande majorité des cas, treprises chinoises ne seront Paris 14 50, bd Jourdan (100 m Porte d’Orléans) 01 45 89 47 471,20 £ - GR : 1,70 e - IRL : 1,80 e - ITA : 1,80 e - LUX :
mobilisés. Plus de 80 % d’entre consiste à racheter des entre- e1,20 e - NL : 1,70 e - H : 460 HUF - PORT. CONT : 1,80 e - plus obligées de demander une Paris 19 59, avenue Jean Jaurès01 44 52 79 79MAR : 10 DH - TUN : 1,6 DTU - ZONE CFA : 1 200 CFA eux ont décidé de participer. Au prises dont ils délocalisent en- autorisation au ministère chi- Bruges(Bordeaux) 8-10, ZI de Campilleau (sortie N°6) 05 57 93 69 69
total, la participation de l’État suite la production pour ne nois du Commerce pour s’im-T 00108 - 324 - F: 1,00 E Corbas (69) ZI Corbas Mont Martin - rue M. Mérieux 04 78 20 67 77
devrait revenir à 74 % du capi- conserver qu’une marque en planter à l’étranger. (Photo M.
Nantes (44) 7 bd des Martyrs Nantais - Île-Beaulieu 02 40 89 21 21UNE tal de la société. vue et des circuits de distribu- Reynolds/Epa/Sipa)
Vitrolles (13) ZAC des Cadesteaux - avenue J. Cugnot 04 42 78 77 37Le Figaro économie, tion leur ouvrant le marché eu- Le Figaro Economie,
www.citroenff.compages I et VII ropéen. L’offensive est donc page XI3:HIKKLA=]UVUU]:?a@d@m@e@k;
IMPRIMÉ EN FRANCE/PRINTED IN FRANCE
C
WaG Source : INED
P. Singh/AFP
Rue des Archives