Xénophobie
4 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Xénophobie

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
4 pages
Français

Description

no comment

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 27 janvier 2019
Nombre de lectures 17
Langue Français

Exrait

Si vous adapter ce concept de fascisme aux situations d'aujourd'hui ,telle l'immigration, vous saurait que le fascisme ouvre la voie à un extrémisme . L'Italie des 5 stars est dans ce cas de figure . Et puis la langue du troisième Reich avait réussie pour un temps mais elle continue à réussir aujourd'hui dans tous les pays arabes et en particulier au Maroc, Algérie, Égypte , pour la simple raison que cette langue trouve un terrain fertile qui n'est rien d'autre que l’illettrisme de tout un peuple . Aujourd'hui au Maroc cette langue est devenue une politique de l’État comme en Algérie, en Égypte...appelée le dialecte du ''bergague'' ,qui s'exprime par un ostracisme, le favoritisme des ethnies minoritaires... qui engendre un autre fascisme des minorités sur la majorité (au Maroc se sont les soussis et touarègues sur l'ensemble de la population) qui engendre donc un extrémisme comportemental .
Il ne faut pas oublier que Hitler était élu du peuple allemand et donc une démocratie qui a fait apparaître ce fascisme hitlérien et qui a pris forme dans un extrémisme à outrance.
Les phénomènes similaires sont ,aujourd'hui, dans les 4 coins du monde. Et aucun pays ou nation ne peut être épargné de ce fascisme politique qui prend racine dans la vie sociétale de tout un peuple ; partout dans les secteurs privés et dans les secteurs publiques et j'ajouterai même chez les sans abris , les chômeurs... et même dans les situations de guerres larvée comme en Syrie ou en Libye,...ou encore en Égypte de Sissi .
Et il est vrai que le mensonge ,la propagande ...sont les instruments de base de cette idéologie car se sont des idées qui s'accumulent et qui donne naissance à un fascisme ,du moment que le citoyen lambda ,un quidam , ne peut faire la différence entre une guerre et une paix , puisque les dictateurs en place font miroiter cet illusionnisme qui permet de dire que le citoyen est en paix du moment qu'il respecte les prorogatifs de l'Etat en place, du régime en place. Donc c'est la force de Coriolis qui donne l'impression c'est le monde qui se déplace et pas le passager. Pendant la seconde guerre mondiale les allemands qui supportaient le troisième Reich croyaient vivre en paix, comme ce fut le cas des français sous occupation allemande ...il y va donc de soi que se ont les petits mots qui forge les esprits et par voie de conséquence les idées destructrices du monde ou ,tout de moins ,déstabilisatrice de tout un peuple.
Et pour exemple, le racisme et la xénophobie en Europe comme aux USA se déclenchent d'une insulte à l'égard d'un étranger, d'un sans abris,...et vite les gens la prennent pour argent comptant ; tout le monde croit car il signifie un ostracisme .
Il est vrai d'un autre côté l'Italie qui veut expulser pus de 500.000 de marocains, algériens,égyptiens,..chez eux est une franchise qui ne peut être considéré comme un fascisme politique puisqu'il est transparent et aide à une évolution des pays d'origine au niveau de la démocratie et de la création d'emploi chez eux avec l'aide financière des italiens .
Ce genre de fascisme n'est pas à comparer avec celui de Mussolini ou de Hitler qui n'avait pas hésiter à créer des centres de concentrations et des juifs,des Roms,des communistes,...et de chercher d'autres juifs au Maroc,...pour les envoyer aux camps de concentrations. Cela nous permet d'expliquer que les mots ont une extension et des actes concrets qui peuvent naître de ce fascisme qu'on croit être cerné et contenu.
Par voie de conséquence, on ne peut parler ou de dater une rhétorique fasciste . Puisque Trump comme d'autres contiennent en eux-mêmes des surdoses de ce fascisme et l'extension est la création des murs pour empêcher les immigrés de l'Amérique latine, accompagnés aussi des éléments de DAESH ...et que sais-je ? Donc il s'agit d'une conception , développée par le monde politique mais aussi économique et de toute une société.
Et puis, les mots sont toujours les mêmes depuis la civilisation grecque, la civilisation romaine, la civilisation arabe et aussi chez les juifs qui les utilisent à travers les lobbys . Et ces mots sont vendus aux pouvoirs dictatoriaux arabes en place dont l’exercice se base sur la populace et donc des pauvres citoyens qui contrecarrent d'autres pauvres citoyens , des dissidents politiques par exemple.
Je me permets de donner un exemple plus explicatif de ce genre de comportement ; la populace constitue le dénominateur commun et donc ,par voie de conséquence ,toute propagande doit être comprise dans la petite vision , philosophie de cette populace qui constitue plus de 98% au Maroc, Algérie, Égypte...les gens ont un comportement fonction de leur propre interprétation des choses;une sorte de correspondance très limitée, qui se résume par ''vous faites cela ,c'est donc vous êtes ainsi'' et à partir de cette donne toutes les manipulations sociétales couleraient de l'eau de source, compris donc par tout un peuple .
Donc pour s'y faire, en cas d'application sur les intellectuels, les dissidents politiques, les militaires, les policiers,....il y a donc des fiches préétablies par la police mais surtout par cette force parallèle à la police(''bergague'') sur le comportement des citoyens et donc il suffit de cadrer et de donner une certaine interprétation des comportements ou des tics pour que ''les mouches'' envahissent l'espace des intellectuels, des dissidents....donc finalement, se sont des citoyens qui s'entre-attaquent de là découle un fascisme politique qui banni les victimes et crée une situation déstabilisante que les pouvoirs dictatoriaux comme les politiques dans les pays dits démocratiques en profitent .
En France Lepen veut exploiter le mouvement des gilets jaune en propageant un certain fascisme léger ,au même titre que Melanchon de gauche qui contrecarre Lepen ,mais le mouvement en lui même ,prend une dimension de plus extrémiste car il banni les immigrés , les étrangers, les sans abris …. l’extrême droite comme l’extrême gauche s’anéantissent au niveau du vocabulaire et au niveau de la propagande ciblée. Et il y va de soi, c'est le peuple qui tranche selon sa compression des mots et leurs applications au niveau de la dignité humaine. D'abord. Hitler faisait marcher l'argument sur l'occultation de la victoire allemande de 1918, par les autres puissances et donc il se présente comme quelqu'un qui peut rendre la dignité aux allemands ;dans Mein Kampf , Hitler ne cachait rien de ces attentions et était approuvé par Goering , Goebbels , Himler,Hess...tout un État major du troisième Reich.
Les allemands de 1934 ont voté pour ce fascisme hitlérien défendu par la classe ouvrière et toute la classe moyenne allemande . De ce fascisme politique des mots choisis, a donné naissance à un extrémisme de droite au détriment d'un extrémisme de gauche issue de Moscou et de la révolution bolchevique. Comme quoi le fascisme s'exprime à droite comme à gauche et que le peuple ,dans cette démocratie est celui qui tranche .
Et c'est pour cette raison, les politiques en Europe se sont dressés contre toute tentative de l’extrême droite, en particulier en France où JM Lepen aurait gagné les élection de 2001 contre Chirac ou encore Marine Lepen contre Macron.
Et l'erreur de ces politiques est de ne pas avoir une conscience politique et donc l'existence d'un comité d'éthique car le peuple français a été spolié par le nombre d'abstention, par les bulletins blancs, par d'empêcher le peuple français de s'exprimer librement. Et puis une élection présidentielle ,en théorie(pour être juste),ne pourrait être valider que si le taux de participation dépasse les 50% au moins, qui représente un français sur deux si ce n'est plus de 89% ,car il s'agit de la destinée de tout un pays .
Afin d'éviter tout dérapage,qui permet ce genre d’idiotie politique, des non chevronnés politique . Il
me semble pour être court , tous les politiques dans l’exécutif devraient être passible d'un Nuremberg , car si le fascisme l'emporte c'est que le peuple est fasciste et dont les raisons sont énormes , à commencer par l'exclusion et la non dignité d'un peuple . Il y va donc de soi , tous les ''zbirs'' devraient être jugés afin de garantir un seuil de démocratie.
La violence n'est plus,aujourd'hui, le leitmotiv des fascistes , des extrémistes. À l'exemple aujourd'hui au Maroc, Algérie, Égypte et dans tous les pays arabes ,les''zbirs'' qui sont des bergagues traitent les citoyens avec des fiches qui contiennent et le comportement des citoyens et leurs tics...et à partir de cette donne les fascistes qui sont les régimes en place, trouve de quoi faire peur , de faire endurer la crainte, ….exemple au Maroc,depuis que Zefzefi a écopé de 20 ans de prison ferme, personne dans le Rif ne pouvait manifester, de même dans les autres régions du Maroc. L'objectif des fascistes est toujours le même mais seuls les moyens diffèrent d'une époque à une autre ; celle de Napoléon à Hitler à Tito à Sissi et j'en passe !!!
Il est effectivement vrai, que le fascisme se base sur le groupe et comme je l'ai dit plus haut sur l'état d'esprit bas de la populace . En démocratie comme en dictature, il faut une base populaire pour que l'influx nerveux puissent circuler tranquillement. Il est un fait sans l'équipe soudé de Hitler le troisième Reich aurait été de passage de même en Italie de Mussolini, de même en Espagne de Francisco Franco,...et aujourd'hui Sissi et les autres dictateurs et les autres dits démocrates ; c'est l'effet effervescent d'un peuple qui penche vers l'un ou l'autre système. Et c'est toujours le peuple qui est tortionnaire ou démocrate ,car pour la simple raison, le milieu de culture qui est la société est favorable ou non au fascisme politique, sociétal,...
Pour rester dans la sobriété du langage , les mots utilisés par les politiques sont de nature à transformer une pseudo réalité ou une réalité préfabriquée à un concret qui n'est rien d'autre qu'un pouvoir exécutif. Je mets en exergue le gouvernement italien pendant la période électorale et maintenant ,quelques mois après son installation. L'Italie s'aligne au groupe de visgrad et met en accusation la France et par voie de conséquence l'union européenne sur son supposé,laxisme vis-à-vis des immigré. Et donc de la coupe aux lèvres, les mots d'autre fois ne servent pratiquement à rien si ce n'est à la période même des élections.
Les américains sont dans le même cas de figure, qu'ils soient des démocrates ou des républicains.
Par ailleurs la volatilité des mots sont selon les circonstances et selon la situation économique du moment. Pour exemple, il y a plus de 11 millions d'immigrés aux USA et, les américains disputent leur job , il y va donc de soi, que les politiques hausse le ton, verbalement, en choisissant des mots chocs pour aplanir la situation sociétale américaine. Autant que les républicains traitent les immigrés des sauvages et des chômeurs des fainéants et des sans abris des incapables et qui comptent sur l'assistanat de l’État autant que les démocrates traitent ce monde des humains qu'il faut respecter et les républicains comme des politiques qui applique la suprématie des blancs sur les autres couleurs qui sont en général des immigrés ,des chômeurs de longue date,des sans abris...en France ,Marine Lepen les traite comme ''des bougnoules'' alors que Melanchon les traite comme des pauvres,sans connotation, et que l’État français doit les assister...
Il me semble que l'idée profonde de Fave est de faire le parallèle entre l'antiracisme et la discrimination raciale . Car pour s'y faire , on ne fait pas d’omelette sans casser d’œuf. Il faut dénoncer l'antiracisme en tant que doctrine pour essayer de donner une issue à la discrimination raciale car les protagonistes sont au fond d'eux mêmes des racistes convaincus pour comprendre les méfaits du racisme et comment cela se forme dans la société;en général ceux qui ont souffert qui savent comment alimenter le racisme pour avoir de quoi faire dans leurs organisation antiraciste et comme doctrinaire . Je me souviens à une époque ou la gauche était au pouvoir,eh bien, c'est avec ces politiques dits de gauche, que j'ai eu des difficultés car ils savaient comment vous sauver et en
même temps comment vous plonger dans des difficultés. En effet,il s'agit d'un non sens politique et en même un savoir faire du langage pour jouer sur ces cordes sensibles...
Il faut distinguer chez les fascistes la guerre est la paix ou encore l'antiracisme est le racisme...car la compréhension est plus particulière ,comme je viens de l'expliquer sur le racisme des politiques de gauche en France. Mais d'une façon plus substantielle, les fascistes jouent ce genre d'illusion qui parfois peut atteindre des dimensions autres, par exemple le dilemme de la révolution française''si vous n'êtes pas avec nous, c'est que vous êtes contre la révolution''. Ici c'est dit ,en toute transparence mais au niveau sociétal et politique , il y a un non dit ; il faut deduire....