QATAR: comment pénétrer  ce nouvel eldorado?

QATAR: comment pénétrer ce nouvel eldorado?

-

Documents
3 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Avec ses investissements toujours plus nombreux
en Europe, le Qatar fait parler de lui. Inversement,
ce pays du Golfe regorge de possibilités pour des PME
belges dynamiques. Lesquelles ? Et comment y faire
du business ? Conseils de spécialiste

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 20 février 2013
Nombre de lectures 93
Langue Français
Signaler un problème
BIZZINTERNATIONAL
À LA RE C H E R C H ED ’ I N V E S T I S S E M E N T S QATAR: comment pénétrer ce nouvel eldorado?
Avec ses nvestssements toujours plus nombreux en Europe, le Qatar fat parler de lu. Inversement, ce pays du Golfe regorge de possbltés pour des PME belges dynamques. Lesquelles? Et comment y fare du busness? Consels de spécalste. JACQUELINE REMITS
e Qatar est un pays à part dans le gole Persue. «L’émrat a l’ambton de lDatepverL,mmoconçXasceenraF,pseucesedelstéca.séhcramdevenr auss connu et reconnu ue Dubaï, mas sa vson est mons spécu ver Conscent ue l’abondance des res sources n’aura u’un temps, ce pays se prépare en dversfiant ses placements.
706 SEPTEMBRE 2012WWW.TRENDS.BE |
Sa stratége est basée sur le long terme, avec une vson sane et réalste.» S le pétrole est présent, l l’est en plus pette uantté u’en Arabe Saoudte ou au Koweït, par eemple. «En revanche, trosème producteur mondal de gaz, l possède d’énormes gsements u génèrent une manne colossale de gazodollarsau mans de la amlle régnante. Il y en a encore pour au mons 20 ans. Le pays est un peu comme une
entreprse géante assurée d’avor du cashflow pour au mons deu décennes. C’est une garante déale pour nvestr.» Mas l’ambton des Qatars n’est pas unuement économue. «Il s’agt de trer le melleur profit de la rente gazère, de se dversfier, de trouver de nouveau relas de crossance, de préparer l’avenr, mas auss de renorcer sonsoft power, sa dplomate d’nfluence.» Cet argent du gaz reflue auss vers la Belgue. «Les Qatars sont cons tamment à la recherche d’nvestsse ments u pourraent être ntéressants pour leur développement. Beaucoup d’nvestsseurs atars désrent prendre des parts dans des socétés en Europe. Ils ont beson de produts de lue, mas auss de produts de premère nécessté. Un nvestsseur sera ntéressé par une
Les investisseurs qataris sont favora-blesà des prises de participation dans des sociétés belges.
socété proposant un produt ou un servce pontu, de nche. Il le fat pour obtenr des dvdendes en msant sur un retour sur nvestssement rapde.» Les nvestsseurs atars sont également favorables à des prses de partcpaton dans des socétés belges. La famlle royale du Qatar, déjà dans le captal de Galler depus 2007, aurat
10 conseilsen or Avat de se lacer, ue PME dÔtÔse prÔpÔse des prx plus attrac se reseger et se préparer.ts. «Mas les Qatars e reveet et se tÔuret à Ôuveau vers 1IChosssezles prÔduts de qualté supéreure.be vÔtre parteare. Preez le temps de défir la cÔtreLes prÔduts belges Ôt ue bÔe parte déale: aget, dstrbuteur ÔuréputatÔ partÔut das le mÔde. vestsseur ?«U aget va pÔuvÔrMettez lemade in Belgiume avat.» vÔus pÔstÔer sur u marché. U dstrbuteur achète du stÔckIFates monter le désr. S vÔus 6 et reved das dérets pÔtsavez u prÔdut de luxe Ôu u servce de vete.»derer cr, jÔuez sur le setmet d’exclusvté. «Fates leur cÔmpre 2IProposezu package cÔmplet.dre l’aura qu’ls pÔurrÔt e trer.» Evtezleur des dficultés de cÔm préhesÔ. «Les Qatars sÔt trèsIGardez votre calme.Quad 7 rads du savÔrare eurÔpée.vÔtls cÔmmader? «Les Qatars Mettez e avat la qualté, la sécutravallet avec ue méthÔdÔlÔge rté, le séreux, la flexblté. Présedérete de la ôtre. S Ô e tez ue Ôre fialsée. OrezleurcÔaît pas ce marché de réseaux, ue sÔlutÔ clé e ma. SélectÔÔ ’y retre pas. Quad ls sÔt dé ez deux Ôu trÔs prÔduts maxmumcdés à travaller avec vÔus, l vÔus susceptbles de leur plare. Reseaudra ecÔre pateter quelques gezvÔus sur vÔs cÔcurrets évemÔs avat le démarrage. N’héstez tuels. PrÔpÔsez u beau prx, traspas à les appeler. SÔyez récept pÔrt clus etincotermsmÔdre sge d’térêt.»apprÔprés au (CIF Ôu FOB).» IRendezleur vsterégulère 8 3IDonnez la prortémet. Preez le temps de vÔyagerau cÔtact huma. Les Qatars Ôt besÔ duue Ôs par a. «CÔtactezles régu cÔtact. «Ils e travallet pas, Ôulèremet pÔur parler busess, mas alÔrs très peu, avec des emals.surtÔut predre de leurs Ôuvelles. Rappelezles, evÔyez des échaS’ls vÔus vtet, ls paet. N’Ôrez tllÔs avat de vÔus déplacer.pas tÔut de sute u cadeau. Après CÔmme ls ’Ôt pas l’habtude d’equelques cÔmmades d’u dstrbu vÔyer d’emals, s l’u de vÔsteur, quad vÔus rez le vÔr, appÔr cÔtacts le at quad même, c’esttezlu des prales (sas alcÔÔl!), qu’l a vramet u térêt pÔur vÔtrepas de fleurs. U cadre avec ue prÔdut. Vstezle régulèremet.»phÔtÔ de vÔus deux vÔus serrat la ma, c’est très be.» 4IInt éressezvousà leur culture et 9IImpos leur relgÔ. Acceptez les us et cÔuezvÔtre mÔde de pae tumes dérets. «Quad vÔus remet. Dscutez et égÔcez. «Ue cÔtrez vÔs prÔspects pÔur la prePME e va pas vÔulÔr vedre sas mère Ôs, parlez du prÔdut, masavÔr reçu l’arget. AsseyezvÔus et auss de la amlle. Etrez das desdscutez. NégÔcez: prépaemet, dscussÔs mÔs busess. Meuxlettre de crédt, paemet à 30 Ôu 60 vaut leur dre que vÔus êtes maré,jÔurs fi de mÔs... Fates leur cÔm que vÔus avez des eats, que vÔuspredre qu’ls ÔtgagnécrÔyez e u deu et que vÔus êtes pratquat. S pÔssble, egagez10IPrvlégezl’exclusvté a ue cÔllabÔratÔ chaleureuse.uelle reÔuvelable. E ÔctÔ Prvlégez le côté huma.»des prestatÔs Ôbteues sur l’aée. «Fates le pÔt avec vÔtre cÔtre IDfférencezvousparte pérÔdquemet pÔur évter lesde la cÔcur 5 rece. Be sûr, la cÔcurrece chmauvases surprses de fi d’aée.»
| WWW.TRENDS.BE6 SEPTEMBRE 201271
BIZZINTERNATIONAL
reprs le contrôle duet loyers attracts, prêts à chocolater. «LaQàtàrtau encourageants auprès Invetment Authortyla Banue du développeest de actvement à la recherche dement ndustrel, eonératon possbltés d’nvestssedes drots de douanes en ments dans notre pays,vgueur, des machnes ou reprend FrançosXaverencore des matères Depreu. Il s’agt souventpremères.» de ce u’on appelle lesL’object du Qatar état de FRANÇOIS-XAVIER Soveregn Weàlth Funddevenr un pays leader en, des DEPIREUX onds étrangers au manstermes d’envronnement des Associé CEO chez des autortés u nvestssentGBN Europe, sociétéaares et d’nvestssements spécialisée dans des entreprses ouconstants. «Ces derners en développement secteurs prometteurs, etn’ont cessé d’augmenter ces d’affaires sur paros stratégues, dansdernères années grâce à un les marchés l’Unon européenne. Ils neenvronnement poltue du golfe Persique. sont pas seulement ntéwww.gbn-stable, à la ualté des nra europe.com ressés par des partcpatonsstructures, à un tau d’m dans de grandes entreprses.poston sur les socétés Ils s’orentent également vers de jeunesparm les plus bas du monde (10%), entreprses technologues. Lesans u’à une lo de 2010 sur les nves banues prêtant de mons en monstssements u permet désormas au chez nous, les PME u ont beson deétrangers de posséder la totalté des ludtés ont tout ntérêt à se tournerparts d’une socété dans des secteurs vers ce type de balleurs de onds.»comme les technologes de l’norma ton, le consel, la culture, le sport et la Belles opportunités pourdstrbuton. A condton cependant de les entreprises étrangèressuvre leurbune plànet d’amener L’économe du Qatar s’ouvre bel etune plusvalue, snon c’est à 49% ben au entreprses étrangères. «Lesmamum. Ans, un nvestsseur belge contrbutons étrangères dans despeut créer une socété locale sans avor projets communs à travers la mse àà s’assocer à un Qatar et bénéficer des dsposton des technologes, la gestonlos fiscales avantageuses du pays.» du marché et l’entrée dans le captal,D’autres los ont également vu le jour sont les benvenues au Qatar, soulgnetelles ue celle pour la ondaton du le spécalste.parc des Scences et de la Technologe D’alleurs, le gouvernement a proposéau Qatar, déclarézone rànche. «Dans de nombreuses ntatves afin d’attrerun tel pérmètre, toute entreprse u des nvestssements étrangers vers les’mplante bénéfice d’eonératons pays. Ctons, entre autres, l’adoptonfiscales. Une telle zone autorse la d’une lo en 2000 avorsant laproprété étrangère à 100%. régulaton des nvestssements étranL’nvestsseur bénéfice d’un envron gers dans le pays. Le Qatar avorse lanement lbre d’mpôts, de los transpa venue de captau étrangers susceptrentes et du rapatrement à 100 % du bles de les ader à se développer pluscaptal et des bénéfices. Une vlle ndus rapdement selon leur vson du uturtrelle en cours de constructon en proposant des nctants drects : msebénéficera, elle auss, de la ualté de à dsposton des terrans nécessaresvlle rànche
L’objectif du Qatar était de devenir un pays leaderen termes d’environnement des affaires et d’investissements constants.
726 SEPTEMBRE 2012WWW.TRENDS.BE |
Le Qataret le sport Le Qatar n’en fint pas de développer son mage sportve. Pour avor une vtrne en Europe, le pays a racheté le PSG et est devenu actonnare du Barça en Espagne. L’Aspre Academy a récemment racheté l’AS Eupen. Cette assocaton natonale vse à for mer de eunes éltes sportves, notam ment des footballeurs. Elle fat venr les melleurs entraîneurs du monde. Le Qatar organsera les champonnats du monde de handball en 2015 et la Coupe du monde de football en 2022. Un événement qu attrera, à n’en pas douter, de nombreux nvestsseurs étrangers dans les prochanes années. Le pays, en outre, a porté sa candda ture pour accuellr les Jeux olym pques en 2024 en proposant des stades clmatsés. Le Qatar a déà accuell lesindoorsd’athlétsme. Il compte désormas un tour cyclste de renommée nternatonale, un tour no de tenns et un grand prx de moto.
Alors, uelles sont les réelles opportu ntés pour des PME belges làbas? «Les entreprses de constructon, bureau d’n géneurs, entreprses de dragage et éner gétues belges sont déjà ortement présents et très ben notés dans le gole Persue, et notamment au Qatar, poursut FrançosXaver Depreu. Les amlles royales respectves développent de très bonnes relatons. Un atout non néglgeable dans ces pays. Le Qatar nvestt en masse dans le développement de son ensegne ment supéreur. Nos centres de connas sances unverstares ont certanement des chances d’y jouer un rôle. Encore aut l u’ls sasssent ces occasons. Les mnstres régonau y uvrent. Le Qatar maneste un grand ntérêt pour les spécaltés et technologes nouvelles belges. Les startup nnovantes avec une valeur ajoutée, uel ue sot leur domane, ont toutes leurs chances.»z