Rapport sur l

Rapport sur l'État du Mal-Logement en France de la Fondation Abbé Pierre

Documents
312 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

La Fondation Abbé Pierre, avec la sortie de ce 19e rapport annuel sur « L’État du mal-logement en France », commémorera également les 60 ans de l’appel que son fondateur lança à la Nation le 1er février 1954. Le cri d’un soulèvement de solidarité populaire qu’on appellera « l’insurrection de la bonté »…
Plus précisément, ce rapport explore les liens entre logement et emploi, soutenant la thèse selon laquelle le logement (ou leur absence) et l’habitat peuvent générer d’importantes — et parfois graves — conséquences sociales dans la vie quotidienne des ménages. Mais ces liens peuvent, a contrario, constituer des éléments de développement et de stabilité. Un message que pourraient entendre les collectivités locales, qui disposent de leviers en l’espèce, à quelques semaines d’une élection municipale aux enjeux conséquents

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 31 janvier 2014
Nombre de visites sur la page 1 977
Langue Français
Signaler un problème

e RAPPOR T ANNUEL91
2014Préface
Ce nouveau rapport sur « L’État du mal-logement en France » restera forcément
comme une édition particulière, au regard de l’anniversaire qu’elle va marquer.
Car en commémorant ainsi les soixante ans de l’Appel de l’abbé Pierre, la
Fondation renvoie inévitablement à l’origine de son combat.
Soyons lucides : si la situation actuelle du logement dans notre pays ne peut
être comparée à celle que la France connaissait en février 1954, les difficultés
que rencontrent les plus mal logés s’en approchent ; et pour les plus fragiles
d’entre eux, rien n’a vraiment changé.
C’est évidemment le cas pour les personnes à la rue, mais le quotidien est
également particulièrement violent pour celles et ceux qui sont contraints
à des situations de fortune, voire même — à des degrés divers — pour les
ménages vivant dans les copropriétés en dégradation, un phénomène massif
et préoccupant dont les pouvoirs publics doivent prendre toute la mesure.
Plus généralement, la Fondation Abbé Pierre attend du Gouvernement et du
Président signataire de son « Contrat social pour une nouvelle politique du
Logement » une inflexion plus nette que les intentions ou les avancées (encore
trop timides) des nouvelles lois. Mais elle attend aussi que les candidats aux
élections municipales du printemps 2014 s’engagent fermement dans les
territoires, pour offrir à leurs administrés des solutions à leurs besoins en
matière de logement et des espoirs de parcours résidentiels aux familles.
Ce rapport 2014 met également en évidence les liens entre emploi et logement,
où l’on rappelle que « sans logement, pas de travail » et (très souvent)
« sans travail, pas de logement », certes, mais où l’on montre également les
conséquences d’un habitat inadapté sur la situation professionnelle, comme
l’on montre a contrario que le logement peut représenter un formidable atout
en matière de développement économique.
Et de voir ainsi le logement non pas comme un problème, mais comme une
solution…
Raymond Étienne
Président de la Fondation Abbé PierreOnt participé à la préparation de ce Rapport :
Comité de pilotage et d’experts
Animation : Christophe Robert
Patrick Doutreligne,
René Ballain,
Yves Colin,
Josette Delpiano,
Noria Derdek,
Jean-Claude Driant,
Sylvie Guichard,
Anne-Claire Vaucher,
Bruno Six,
Joaquim Soares,
Didier Vanoni.
Contributeurs externes
PaCte : René Ballain (avec la participation de Yolande Encinas, Emilie Fruchard, Francie
Mégevand et Juliette Moreau de l’Observatoire de l’Hébergement et du Logement de
l’Isère).
Fo RS-Recherche Sociale : Didier Vanoni, Anne Sauvayre et Sarah Faucheux-Leroy (avec
la participation de Benjamin Badia, Juliette Baronnet, Audrey Carrera, Marie Genin et
Janoé Vulbeau).
institut d’Urbanisme de Paris : Jean-Claude Driant.
Groupe de travail interne à la Fondation abbé Pierre
Le Président, Raymond Etienne et les administrateurs de la Fondation Abbé Pierre.
Salariés et bénévoles : Nicole Bandelier, Michel Blanchard, Pierre Bouisset, Fathi
Bouaroua, Patrick Briens, Charlotte Brierre, Dominique Cécile-Varnat, Malika Chafi,
Marie-Eva Charasson, Patrick Chassignet, Eric Constantin, Sarah Coupechoux, Michèle
Crémieux, Isabelle Daumares, Fadila Derraz, Pascal Dujardin, Véronique Etienne, Julia
Faure, François Fassy, Philippe Girier, Bruno Guillaumot, Thierry Hergault, Chantal Hugot,
Frédérique Kaba, Christian Laidebeur, Stéphanie Lamarche-Palmier, Patrice Lanco,
Bertrand Lapostolet, Antoine Laurendeau, Margaux Leduc, Isabelle Lehuger, Sylvie
Leroux, Josiane Leroy, Benoit Linot, Geoffroy Malcor, Dominique Mallay, Guy Marion,
Stéphane Martin, Patrick Meyer, Samuel Mouchard, Frédérique Mozer, Pascal Paoli,
Michel Raynaud, Marie Rothhahn, Florine Siganos, Véronique Stella, Marc Uhry.
Coordination textes : Yves Colin.
aide à la relecture : Sylvie Leroux, Pavlina Novotny, Sylvie Ortolan, Emilie Perraudin, Delphine
Picard, Marine Ségui.
directeur scientifique de l’ouvrage : René Ballain.
Responsable de la rédaction : Christophe Robert.
directeur de la publication : Patrick Doutreligne.Sommaire
Préface du Président .............................................................3
Chapitre 1
Le logement et l’emploi, facteurs de précarisation
mais aussi de développement
1. Le logement, reflet des évolutions de l’emploi .................... 15
2. Le logement aggrave les effets de la crise économique ..... 27
3. L e logement, potentiel facteur de développement
économique et territorial ................................................... 37
Chapitre 2
Les ménages en difficulté dans l'ombre des copropriétés
fragilisées
1. La fonction sociale des copropriétés,
insuffisamment connue et prise en compte ........................ 63
2. Des situations de mal-logement souvent invisibles
dans les copropriétés en difficultés ................................... 79
3. les politiques publiques face à la spirale de dégradation
des copropriétés ................................................................ 89
Chapitre 3
Le tableau de bord du mal-logement
1. Le « mal- logement» ses formes et ses manifestations ...... 111
2. le suivi des politiques du logement dans un contexte de crise
du logement sans précédent ............................................. 147Chapitre 4
La politique du logement, des avancées, des inquiétudes…
1. Un logement abordable pour tous ? .................................. 187
2. Des territoires plus équitables ? ....................................... 201
3. Une protection sociale de l’habitat pour
les plus fragiles ? .............................................................. 211
Chapitre 5
mobiliser les collectivités locales contre le mal-logement
1. Les collectivités locales confrontées à la question
de l’habitat ....................................................................... 241
2. Les collectivités locales confrontées à la question du
mal-logement ................................................................... 259
annexes
Les chiffres du mal-logement 2014 ....................................... 283
Glossaire ............................................................................... 291
Bibliographie ....................................................................... 297