Avec Sarkozy, les Français s'appauvrissent les banksters - Front ...
1 page
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Avec Sarkozy, les Français s'appauvrissent les banksters - Front ...

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
1 page
Français

Description

Avec Sarkozy, les Français s'appauvrissent les banksters - Front ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 74
Langue Français

Exrait

AVEC SARKOZY,
LES FRANÇAIS S’APPAUVRISSENT
LES BANKSTERS S’ENGRAISSENT !
Nom :
Prénom :
Adresse :
Code Postal :
Ville :
Téléphone :
Mail :
Je souhaite adhérer au Front National et recevoir un coupon d’adhésion
À RETOURNER À : FRONT NATIONAL - 78 RUE DES SUISSES 92000 NANTERRE
TÉL : 01 41 20 20 00 - www.frontnational.com
SOUTENEZ LE FRONT NATIONAL
Le seul recours : le Front National
Pour mettre fin à cette prédation financière qui enrichit une minorité de privilégiés du système au
détriment de la majorité des Français, le Front National demande :
- L’interdiction des bonus et autres rémunérations complémentaires
aux dirigeants d’entreprises bénéficiant d’aides publiques.
- La démission des grands patrons qui se sont accordé des avantages indus
alors que leurs entreprises en difficulté ont bénéficié de l’aide des contribuables.
- La restitution immédiate de l’ensemble de ces avantages.
- L’interdiction de toute spéculation à partir des fonds propres des banques
et la mise sous tutelle publique du crédit.
Les banques s’enrichissent sur le dos des Français
En juillet 2008, quand les taux directeurs de la BCE étaient à 4,25 %, les prêts immobiliers étaient à 5,25%.
En mars 2009, les taux de la Banque centrale européenne sont tombés à 1% et les banques ont maintenu
les prêts immobiliers à 4,46%, les crédits à la consommation à 7,37% et les découverts à 11%,
reconstituant ainsi leur marge bénéficiaire sur le dos des Français !
Des Banksters protégés par le pouvoir
Alors que l’Etat vole au secours des établissements bancaires avec l’argent des contribuables, certains
grands patrons s’enrichissent scandaleusement. Quand les bénéficiaires de l’allocation de solidarité
perçoivent 633 euros par mois, l’ex-PDG de Valeo touche des indemnités de départ de 3,26 millions
d’euros et le PDG d’une grande banque empochera une retraite de 730 000 euros par an.
La gauche complice
Converti au mondialisme et à l’ultra-libéralisme, le Parti socialiste a abandonné depuis longtemps les
travailleurs français au profit des prédateurs financiers. En 2000, alors qu’il était au pouvoir, le
gouvernement Jospin a assoupli la fiscalité des stock-options, abaissant le taux d’imposition de 30 à 18 %.
Hausse vertigineuse du chômage, recul du pouvoir d’achat, augmentation de la précarité… Pendant que
Les Français subissent les effets dévastateurs de la crise, les Banksters s’enrichissent
avec la complicité
du gouvernement Sarkozy. De qui se moque-t-on ?