43 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
43 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

IUFM DE BOURGOGNE

Informations

Publié par
Nombre de lectures 137
Langue Français
Poids de l'ouvrage 4 Mo

Extrait

IUFM DE BOURGOGNE
CONCOURS DE RECRUTEMENT Professeur des écoles
2006
COPIER EST-CE CREER ?
BELIME Christelle
Directeur du mémoire : GUICHARD Régis
numéro : 05STA00694
INTRODUCTION
INDEX
1- QU'EST-CE QUE COPIER? 1-1 Définitions 1-2 Copier pour vivre 1-3-Copier pour apprendre et comprendre 1-4 Copier pour conserver 1-5 Les répliques 1-6-Les copies certifiées
2- COPIE ET CREATION 2-1 Copier avec citations 2-2 Copier avec dérivations 2-2-1 d'après 2-2-2 détournement 2-2-3 un thème 2-3 Conclusion
3- MES SEQUENCES 3-1 Les instructions officielles de 2002 3-2 Place de la copie dans les programmes 3-3 Mes séquences 3-3-1 nature morte en pâte à sel 3-3-2 composition géométrique 3-3-3 livre des couleurs
CONCLUSION
BIBLIOGRAPHIE
p.1
p.2 p.2 p.3 p.5 p.7 p7 p.9
p.9 p.10 p.12 p.12 p.13 p.14 p.15
p.17 p.17 p.17 p.18 p.18 p.22 p.28
p.37
INTRODUCTION
Lors de ma première année de préparation au concours de professeur des écoles à l'IUFM d'Auxerre, je n'avais pas choisi l'option arts plastiques. L'année dernière, j'ai été pré recrutée dans une classe de Moyenne Section, ce qui m'a permis de prendre conscience de l'importance des arts plastiques dans le développement de l'enfant, particulièrement à l'école maternelle. D'ailleurs, il n'est pas anodin de constater que la page de couverture des programmes de 2002 présente une enfant montrant ses productions artistiques. Lors de mon stage tutelle à l'école élémentaire, inclus dans la deuxième année de formation, je me suis aperçue que les arts plastiques étaient, quelques fois, 'sacrifiés' au profit d'autres matières jugées comme 'fondamentales' (la maîtrise de la langue et les mathématiques). C'est pourquoi, lors de ce stage, j'ai mené une séquence d'arts visuels et lors des stages en responsabilité, j'ai veillé à respecter le volume horaire attribué à l'éducation artistique (pour l'élémentaire) et à insérer des séquences dans le domaine 'le regard et le geste' (pour la maternelle).
Ayant travaillé plusieurs étés dans divers musées dijonnais, j'ai pu compléter ma culture artistique ; cette année j'ai voulu faire partager cette culture aux élèves, comme cela est mentionné dans les programmes. Mon idée est donc d'apporter des reproductions d'œuvres d'art en classe pour que je puisse fournir aux élèves certaines références dont ils pourront s'inspirer pour leur création. En choisissant ce procédé, j’ai eu peur que les élèves copient l'œuvre apportée. Je me suis donc interrogée sur ce qu'était un travail de copie et en quoi ce travail pouvait apparaître comme une création artistique.
Dans un premier temps, j'ai cherché à définir ce qu'est une copie et dans un deuxième temps, j'ai orienté ma réflexion sur les apports de la copie aboutissant à une réelle création. Pour terminer, je parlerai de mes séquences mises en place lors des différents stages.
3
1- QU'EST-CE QUE COPIER?
1-1 Définitions
Avant de commencer ce mémoire, il me semble indispensable de donner les définitions du terme « copier ». Selon le dictionnaire1, copier signifie : reproduire une œuvre d'art et, péjorativement, imiter servilement, plagier, démarquer. Un autre sens est proposé : chercher à reproduire quelque chose, s'en inspirer. Il faut remarquer que le terme ‘copie’ vient du latin ‘copia’ qui signifie abondance, la copie sous-entend donc la notion de plusieurs exemplaires. De là découlent d'autres définitions. « imiter » signifie faire ou chercher à faire la même chose que quelqu'un. Quant à « plagier » il s'agit de piller les œuvres d'autrui. « démarquer » se traduit par : copier une œuvre en l'altérant de façon à dissimuler l'emprunt. Enfin « s'inspirer » veut dire se déterminer d'après (un auteur, une idée ….).
Les différents sens du mot « copier » nous laissent libres de choisir l'interprétation qui nous convient, mais il semble que copier se résume à vouloir faire la même chose que.
Le terme « copier » peut-il s’appliquer à la peinture ?Léonard de Vinci(1452-1519), artiste italien aux multiples talents, disait dans une apologie de la peinture : «Parmi les sciences inimitables, la peinture vient la première … La peinture ne se copie pas, … celle-là ne se moule pas comme la sculpture, dont le moulage reproduit l'original. Quant à la puissance de l'œuvre, celle-là ne se reproduit pas en d'innombrables exemplaires comme les livres imprimés; celle-là reste noble, honorant son auteur, toujours précieuse et unique et n'engendre pas des filles qui l'égalent … »2. PourVinci, aucun copiste ne pouvait avoir le talent du maître, aucune copie ne pouvait refléter les sentiments que le peintre avait mis dans son œuvre. Et pourtant de nombreux exemples prouvent que la copie de tableaux existe depuis longtemps et que même les spécialistes en art ont été trompés. Les œuvres de Léonard de Vinci ; la, elles aussi, ont été copiées célèbre Joconde a été le tableau le plus copié, le plus pastiché, le plus plagié3.
1 Larousse encyclopédique en couleurs, 22 volumes, 1981 2  Léonard de Vinci, extraits duTraité de la peinture, traduits et reproduits par Sâr Péladan, dans laNouvelle revue, Paris, 1910, Juillet-Août, t. 16, p. 101 et suivantes (Site agora.qc.ca) 3 Site atelier-artemisia.com 4
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text