MP-Cours photo generale full
21 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

MP-Cours photo generale full

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
21 pages
Français

Description

Module 2: Les bases de la photographieIntroductionLa photographie permet de capturer une partie de la lumière d'une scène, et de la restituer plus tard.Pour cela, nous avons besoin :D'un système optique qui va récupérer et mettre en forme la lumière ( l'objectif).Un système de dosage de la lumière récupérée ( diaphragme et obturateur)Un système permettant de stocker la lumière et de la restituer plus tard (capteur + carte mémoire ou Film)Plan1. La lumière2. Anatomie d'un appareil photo3. L'objectif4. Le capteur5. Exposition6. Diaphragme7. Effet du changement de diaphragme8. Notion de vitesse9. Effet du changement de vitesse10. Autofocus et mise au point11. Ecran de controle12. Spécificités du milieu sous marin1- La lumière- Elle est composée de rayons de plusieurs couleurs se déplaçant en ligne droite.-Chaque rayon peut être absorbé et / ou réfléchi par divers matériaux.-Chaque matériau a une absorption et une réflexion propre pour chaque couleur. ( feuille d'arbre en été et à l'automne)-Certaine matériaux transmettent la lumière, mais en dévient le chemin (prisme, lentille, miroir...mais aussi surface de l'eau)1- La lumière-Il existe plusieurs sources de lumière possible- Naturelle (soleil, feu...)- Artificielle (bougie, ampoule a incandescence, néon, flash...)- Chacune des sources de lumière a sa propre signature de couleurs-Pour reproduire les couleurs, on utilise deux techniques:Par addition Par soustractionon combine ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 74
Langue Français

Exrait

Module 2: Les bases de la photographie
Introduction
La photographie permet de capturer une partie de la lumière d'une scène, et de la restituer plus tard.
Pour cela, nous avons besoin :
D'un système optique qui va r écupérer et mettre en forme la lumière ( l'objectif).
Un système de dosage de la lumière récupérée ( diaphragme et obturateur)
Un système permettant de stocker la lumière et de la restituer plus tard (capteur + carte m émoire ou Film)
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
La lumière
Anatomie d'un appareil photo
L'objectif
Le capteur
Exposition
Diaphragme
Plan
Effet du changement de diaphragme
Notion de vitesse
Effet du changement de vitesse
Autofocus et mise au point
Ecran de controle
Spécificités du milieu sous marin
1- La lumière
l-igEnllee  dersoti tceo.mposée de rayons de plusieurs couleurs se déplaçant en 
- Chaque rayon peut être absorbé et / ou r éfléchi par divers matériaux.
-cCouhlaequur.e  ( mfeautiélrliea ud' aa rubrnee  eanb séotrépteito nà le'ta uutnoe mrnéfel)exion propre pour chaque 
- Certaine matériaux transmettent la lumière, mais en d évient le chemin (prisme, lentille, miroir...mais aussi surface de l'eau)
1- La lumière
- Il existe plusieurs sources de lumi ère possible - Naturelle (soleil, feu...) - Artificielle (bougie, ampoule a incandescence, néon, flash...) - Chacune des sources de lumière a sa propre signature de couleurs
- Pour reproduire les couleurs, on utilise deux techniques:
Par addition on combine plusieurs sources de couleurs
(écran CRT)
Par soustraction on part d'une lumière blanche, et on arrête les couleurs successivement
(écran LCD)
Anatomie d'un appareil photo
- La lumière collecté et mise en forme par l'objectif traverse la t fr célhéammebnrtes  npohiorte o(séetnasnicblhees  ad lua  cluapmtieèurre. externe) vienapper les 
-dL'eexs pinofsoitriomna,t ionis  sstoonct keéxetsr asituer sl a  dcua rctaep tmeéurm, otirraei.tes par le système pu s
intégré permet de contrôler l'im 'afficher -cUernt aéicnreasn informations utiles au photograpahge.e, ainsi que d
- L'écran peut servir de système de visée selon les modèles.
L'objectif
-qCm'uoei ispnt seu rgnmr saeytn sdat.  èl'Omanpe  paoasprsiteiimql iulde'e a lc'veoonimrs peuonms écblheda ed mepp ll u'dosiebe jvueurcste i lfp elanu tusil nloeeu s  seule lentille de distance focale équivalente. - La scène étant en trois dimensions, l'image en deux, un système de mise au po (i ncte tpteer zmoent ed see définidri squelle zone de la scène sera nette ra a tance égale du capteur – zone de mise au point)
- On distingue deux catégories d'objectifs selon que l'on peut ou non modifier leur focale : les focales fixes, et les zooms
- On classe les objectifs par leur focale (équivalent 24x36) - Les très grands angulaires (15 a 20mm - de 180 à 95°) - Les grands angulaires (20 a 28mm - de 95 à 75 °) - Les trans- standard (28 à 100mm – de 75 à 20 ° ) - Les téléobjectifs (plus de 100mm - 135mm : 18 °, 600mm: 6 °)
- De plus certains objectifs permettent de photographier de très prés : On les appelle objectifs macro
L'objectif
Le capteur
- Il est composé de points sensibles à la lumière ( les pixels). - Chaque pixel donne de manière individuelle une valeur électrique proportionnelle à la quantité de lumière qu'il reçoit pendant un laps de temps
- Un pixel est sensible à toutes les couleurs visibles (et même
plus) : il 'voit' en noir et blanc.
- On met un filtre de couleur devant chaque pixel physique, on les regroupe de façon à reconstituer les couleurs d'une image par logiciel
Matrice de Bayer
Le capteur
- Le nombre de pixels par mm2 double environs tous les deux ans, mais en dessous d'une certaine taille, un faisceau de lumière a des propriétés optiques différentes (phénomènes de diffraction)
- Aujourd'hui, on utilise la combinaison de plusieurs pixels voisins pour am éliorer la dynamique du capteur ( un pixel physique pour les faibles lumières, son voisin pour les hautes)
L'exposition
C'est la quantité de lumière reçue que l'appareil "stocke" sur la carte mémoire pour 'faire' l'image.
Trois paramètres sont à prendre en compte et sont liés les uns aux autres: (la gestion de ces trois param ètres sera développée dans un autre module)
1.
2.
3.
lLu'omuivnerture du diaphragme (taille du faisceau eux entrant dans l'appareil)
La vitesse d'obturation (le temps pendant lequel les pixels du capteur sont autoriser à "mesurer" la lumière qu'ils reçoivent)
La sensibilité déclarée du capteur (les ISO), c'est un coefficient multiplicateur appliqué par logiciel à la mesure de lumière donnée par chaque pixel.