Charlie et la Chocolaterie, les répliques cultes

Charlie et la Chocolaterie, les répliques cultes

-

Documents
8 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Retrouvez les dialogues et répliques cultes de Willy Wonka et les autres grâce à ce document.
Charlie et la Chocolaterie est un film américain réalisé par le célèbre Tim Burton en 2005.
Synopsis :
Charlie est un enfant issu d'une famille pauvre. Travaillant pour subvenir aux besoins des siens, il doit économiser chaque penny, et ne peut s'offrir les friandises dont raffolent les enfants de son âge. Pour obtenir son comptant de sucreries, il participe à un concours organisé par l'inquiétant Willy Wonka, le propriétaire de la fabrique de chocolat de la ville. Celui qui découvrira l'un des cinq tickets d'or que Wonka a caché dans les barres de chocolat de sa fabrication gagnera une vie de sucreries.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 13 octobre 2011
Nombre de visites sur la page 2 705
Langue Français
Signaler un problème
Charlie et la chocolaterie
Le narrateur
: Ceci est l'histoire d'un petit garçon ordinaire nommé Charlie Bucket.
Il n'était pas plus rapide, ni plus fort, ni plus futé que les autres enfants. Sa famille
n'était ni riche, ni puissante, et n'avait pas d'amis influents. En fait, ils avaient à
peine de quoi manger. Charlie Bucket était le garçon le plus chanceux du monde,
mais il ne le savait pas encore...
La mère de Charlie
: La soupe va être prête chéri. J’imagine qu'y a rien d’autre à
mettre dedans… Ca n'fait rien, rien n’vaut le chou pour accompagner le chou.
Grand père Joe
: Je sais de quoi j'parle, j'ai vu Willy Wonka de mes propres yeux !
Je travaillai pour lui dans le temps.
Charlie
: C'est vrai ?
Grand père Joe
: Eeet oui !
Grand-mère Joséphine
: Eeet oui !
Grand père Georges
: Eeet oui !
Grand-mère Georgina
: J'adooore le raisin moi !
Grand père Joe
: Cet homme était un vrai génie, figure-toi qu'il a inventé un
nouveau procédé pour la glace au chocolat qui permet de la garder froide pendant
des heures sans qu'elle soit au frigo. On peut même la laisser au soleil un jour de
forte chaleur, elle ne fondra pas !
Charlie
: Mais c'est impossible !
Grand père Joe
: Non, puisque Willy Wonka l'a fait !
Grand-mère Georgina
: Rien n’est impossible Charlie !
Journaliste
: Cinq tickets d'or ont été cachés dans le papier d'emballage ordinaire
de cinq tablettes ordinaires de chocolat. Ces cinq tablettes Wonka peuvent être
n'importe où dans n'importe quelle boutique de n'importe quelle rue dans n'importe
quelle ville de n'importe quel pays du monde.
Grand père Georges
: Notez bien c'que j'vous dis. L'enfant qui trouvera le premier
ticket d'or sera gros, gros, gros !
Augustus
: Je mange la tablette Wonka, et je sens
quelque chose qui n'est pas du chocolat… Ou de la
noix de coco... Ou de la noix... Ou du beurre de
cacahuètes. Ou du nougat. Ou des pralines. Ou du
c
aramel. Ou des sprinkles ? Alors je regarde et... J’ai
trouvé le ticket d’or !
Journaliste
: Augustus, comment as-tu fêté ça ?
Augustus
: Je mange plus encore !
[...]
Grand père Georges
: J'vous
l’avais
dit c'est un gros
lard !
Charlie
[S'apprête à ouvrir une tablette de chocolat Wonka]
: Je devrais peut-être
attendre demain.
Grand père Georges
: Foutre non...
Mr Bucket
: Papa...
Grand père Joe
: À nous quatre nous avons trois cents quatre-vingt-un ans. On
attend pas !
Violette
: Je suis championne du monde junior de
gomme mâchée. Le chewing-gum que je suis en
train de mâcher, ça fait trois mois que je l'travaille
sans relâche ! ÇA, c’est un record !
Grand-mère Joséphine
: Quelle petite fille odieuse
!
Grand-mère Georgina
: Insupportable !
Grand père Georges
: Tu n'sais même pas de quoi
on parle !
Grand-mère Georgina
: De libellules ?!
Mike
: Il suffisait de suivre les dates de fabrication en tenant compte de la météo
dans la dérivée de l'indice Nikkei. Un débile aurait pu l'faire !
Mr Teavee
: La plupart du temps je n'comprends rien de c'qu'il raconte ! Les
enfants aujourd'hui avec toute cette technologie...
Mike
[Jouant à son jeu vidéo]
: CRÈVE ! CRÈVE !! CRÈVE !!!
Mr Teavee
: Ils ne restent pas des enfants très longtemps.
Mike
: ET à la fin je n'ai acheté qu'une tablette.
Journaliste
: Et quel goût elle avait ?
Mike
: J’n'en sais rien moi! Je déteste le chocolat !
Charlie
: Non,
on n’ira
pas. Une femme m'a proposé cinq cent dollars pour le ticket,
je pense qu'on peut m'en offrir plus. Nous avons plus besoin d'argent que de
chocolat.
Grand père George
: Mon garçon, viens ici. Il y a plein d'argent dans le monde, on
imprime des billets tous les jours. Mais des tickets d'or, il n’y en à
que cinq en tout
et pour tout dans le monde entier ! Et il n'y en aura pas un de plus. Seul un bêta
renoncerait à ça pour une chose aussi aussi commune que l'argent. Serais-tu un
bêta ?
Charlie
: Non monsieur.
Willy Wonka ! Willy Wonka ! L'étonnant chocolatier,
Willy Wonka, Willy Wonka, tout le monde veut l'acclamer.
Sa modestie, son élégance, il ne peut s'en départir.
Sa grande générosité pas moyen de la contenir,
La contenir, contenir, contenir, conteniiiir....
Willy Wonka, Willy Wonka, vous allez bientôt le rencontrer,
Willy Wonka, Willy Wonka, un génie qu'on ne peut égaler.
Magicien, expert en chocolat,
Y'a pas meilleur que ce type là,
Willy Wonka le voilà !!!!
Willy Wonka
: Laissons entrer le soleil ! La terre vous dit : Hello !
Grand père Joe
: Monsieur Wonka je ne sais pas si vous vous souvenez de moi,
mais j’ai déjà travaillé ici à la chocolaterie.
Willy Wonka
: Faisiez-vous partie de ces espions méprisables qui volaient chaque
jour le travail de ma vie pour le vendre à ces infâmes confiseurs parasites qui me
copiaient ensuite ?
Grand père Joe
: Non monsieur...
Willy Wonka
: Alors tout va bien ! Ravis d'vous revoir !
Augustus
: Vous ne voulez pas savoir notre nom ?
Willy Wonka
: Je n’en vois pas l’utilité…
Violette
: Monsieur Wonka, moi c'est Violette Beauregard !
Willy Wonka
: Oh ! Peu m'importe !
Veruca
: Je suis Veruca Salt ! Ravie de vous
connaître !
Willy Wonka
: J’ai toujours cru qu’une Veruca
était une sorte de verrue qu'on a à la plante
des pieds ! Hahaha !
Veruca
: Dady, je veux un autre poney !
Augustus
:
[La bouche pleine de chocolat]
Je suis Augustus Gloop ! J'adoore votre
chocolat !
Willy Wonka
: C'est ce que j'vois ! Moi aussi ! Je ne m'attendais pas à ce qu'on ait
tant de choses en commun !
[Se tourne vers Mike]
Toi, tu es Mike Teavee, le petit
monstre qui a piraté le système.
[Se tourne vers Charlie]
Et toi ! Tu as juste la
chance d'être ici...
[Se tourne vers les parents]
Et vous vous êtes leurs P... P...
Mr Salt
: ... Parents...
Willy Wonka
: Oui ! Les mères et pères ! Père... Papa... Ok, alors on y va ?
Augustus
: Tu veux du chocolat ?
Charlie
: Bien sûr !
Augustus
: Tu aurais dû en acheter !
Willy Wonka
: La cascade est des plus importantes. Elle mélange le chocolat, elle le
fouette, elle le rend léger et mousseux. Soit dit en passant, aucune autre
chocolaterie au monde, ne mélange son chocolat avec une cascade. Mes chers
enfants, c'est aussi vrai que deux et deux font quatre !
Willy Wonka
: Et tout ce qui est dans cette salle est comestible. Même moi je le
suis, mais ça s'appelle du cannibalisme mes
chers enfants et c’est désapprouvé
dans la plupart des sociétés ! Oui.
Willy Wonka
: Bien sûr que ce sont de vraies
personnes, ce sont des Oompa Loompas.
Mr Salt
: Oompa Loompas ?
Willy Wonka
: Importés, directement de
l'Oompaland.
Mr Teavee
: Cet endroit n'existe pas...
Willy Wonka
: Pardon ?!
Mr Teavee
: Monsieur Wonka, j'enseigne la
géographie dans un collège et je peux vous
assurer...
Willy Wonka
: Booon, alors vous saurez tout
sur ce pays et ooh quel horrible endroit ça peut être.
Mrs Gloop
: Où est mon fils ? Où ce tuyau débouche-t-il ?
Willy Wonka
: Ce tuyau, il se trouve qu'il mène directement à la salle où je fabrique
le plus délicieux des fondants à la fraise, enrobé de chocolat.
Mrs Gloop
: Alors il sera transformé en fondant à la fraise enrobé de chocolat, et il
sera vendu au Kilo dans le monde entier ?
Willy Wonka
: Non, je n'le permettrai pas. Ce serait affreusement mauvais. Vous
imaginez un Gloop fondant chocolaté à l'augustus ? Glp, personne n'en voudrait.
Willy Wonka
: Le chewing-gum c'est très vulgaire, le Chewing-Gum ça m'exaspère !
Willy Wonka
: La cascade est des plus importantes. Elle mélange le chocolat, elle le
fouette, le rend léger et mousseux. Soit dit en passant, aucune autre chocolaterie
au monde...
Violette
: Vous l'avez déjà dit ça !
Willy Wonka
: Vous êtes tous petits, je trouve...
Willy Wonka
: S'il vous plaît ! Ouvrez l'
œil
, nous passons devant plusieurs salles
importantes !
Mrs Beauregard
: À quoi sert la crème pour cheveux ?
Willy Wonka
: Ça évite le dessèchement, héhé !
Willy Wonka
: Pour ton information petite fille, une crème fouettée n'est pas une
crème fouettée tant qu'elle n'est pas fouettée avec un fouet, tout le monde sait ça!
Willy Wonka
: Je l'ai testé sur une vingtaine d'Oompa Loompas, et chacun d'eux
est devenu une grosse myrtille ! C'est très bizarre !
Mrs Beauregard
: J'veux pas d'une grosse myrtille pour fille ! Comment va-t-elle
concourir ?
Veruca
: Vous la présenterez au concours agricole !
Willy Wonka
: Vous allez rouler mademoiselle Beauregard jusqu'au bateau, et la
conduire à la salle au pressoir tout de suite. D'acc ?
Mrs Beauregard
: La salle au pressoir ? Qu'est-ce qu'ils vont lui faire ??
Willy Wonka
: Ils vont la presser! Comme un point noir! Il faut qu'ils fassent vite
sortir tout ce jus en la pressant.
[Devant la salle des noix]
Mr Salt
: Oh, c'est un domaine que je connais bien, je suis moi-même dans la
cacahuète et dans la noix, monsieur Wonka. Est-ce que vous utilisez le havermax
4000 pour les trier ?
Willy Wonka
: Mmmm non, ahahahaa, vous êtes bizarre!
Willy Wonka
: Ne touche pas aux noix de l'écureuil !
Mr Salt
: Où est-ce qu'ils
l'emmènent ?
Willy Wonka
: Où vont toutes les noix pourries, dans le conduit à ordures.
Mr Salt
: Et il va jusqu'où ?
Willy Wonka
: A l'incinérateur... Oh mais rassurez-vous, on ne le met en route que
le mardi.
Mike Teavee
: Mais on est mardi aujourd'hui !
Willy Wonka
: Alors espérons qu'ils auront renoncé à s'en servir aujourd'hui.
Mike
: Pourquoi tout ce qui est ici est parfaitement
inutile ?
Charlie
: Un bonbon n'a pas à être utile, c'est pour ça
que c'est un bonbon !
Mike
: C'est nul! Les bonbons c'est une perte de temps !
Willy Wonka
: J'espère qu'aucune partie ne se perdra en route.
Mr Teavee
: Comment ça ??
Willy Wonka
: Oh et bien quelques fois seule la moitié de ces petits morceaux
trouvent leur chemin. Si vous deviez choisir une seule moitié de votre fils, laquelle
ce serait ?
Mr Teavee
: Vous vous rendez compte de ce que vous dites ?
Willy Wonka
: Ooh Dieu merci, il en est sorti indemne...
Mr Teavee
: Indemne ?! Vous appelez ça indemne vous ??
[...]
Mr Teavee
: Et qu'est-ce que vous avez à proposer pour changer ça ?
Willy Wonka
: Je n'sais pas... Mais les jeunes garçons sont extrêmement souples et
étirables. Ooh ! Passons-le dans l'étireuse de guimauve !
Mr Teavee
: L'étireuse de guimauve ?!!
Willy Wonka
: Eh oh, c'était mon idée !
Charlie
: Monter et sortir ? Mais qu'est-ce qu'on y fait dans cette salle ?
Willy Wonka
: Accroche-toi... Aïe aïe aïe, il va falloir qu'on aille beaucoup plus vite
sinon nous ne traverserons jamais...
Charlie
: Mais traverser quoi ?
Willy Wonka
: J'ai envie d'appuyer sur ce bouton depuis des années, voilà c'est
parti. On monte et on sort !
Grand père Joe
: Non, ne m'dites pas que nous…
Willy Wonka
: Si, c'est ça !
Grand père Joe
: Mais il est en verre ! Il se fracassera en millions de p'tits éclats !
Willy Wonka
: Hahahahaha !
Violette
: T'as vu maman, je suis beaucoup plus souple maintenant !
Sa mère
: Oui... mais tu es bleue !
Grand-mère Georgina
: Vous sentez la praline !
J’adore les pralines !
Willy Wonka
: Oh merci ! Et vous, vous sentez... Les vieilles personnes... Et le
savon... J’aime bien !
Willy Wonka
: On ne dirige pas une chocolaterie avec une famille qui s'accroche à
vous comme un vieux crouton à sa canne.
[Se tourne vers les vieux dans le lit]
Ne le
prenez pas mal.
Grand Père Georges
: Y'a pas d'mal...
P'tit con…
Willy Wonka
: Je n'vais pas très bien ! Qu’est
-ce qui t'remonte le moral quand ça ne
va pas ?
Charlie
: Ma famille...
Willy Wonka
: Oooh...
Replikultes.net