Les oiseaux - The birds de Alfred Hitchcock

Les oiseaux - The birds de Alfred Hitchcock

-

Documents
4 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Fiche technique du film " Les oiseaux "
Produite par le Centre de Documentation du Cinéma[s] Le France.
Site : abc-lefrance.com

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 223
Langue Français
Signaler un problème
Les oiseaux The birdsF de Alfred Hitchcock FICHE FILM Fiche technique USA - 1963 - 2h Réalisateur : Alfred Hitchcock Scénario : Evan Hunter d'après la nouvelle de Daphné du Maurier Montage : Georges Tomasini Interprètes : Alfred Hitchcock Rod Taylor Résumé Critiques(Mitch Brenner) Victime d'une plaisanterie de l'avocat Une campagne publicitaire très bien "Tippi" Hedren Mitch Brenner, Mélanie Daniels se venge orchestrée et une bande-annonce remar- (Mélanie Daniels) en déposant chez lui, à Bodega Bay, deux quablement bien réalisée (présentée par perruches en cage. Blessée au front par Hitchcock en personne, donnant un coursJessica Tandy une mouette, Mélanie reste pour le week- d'ornithologie tout en savourant malicieu- (Mrs Brenner) end chez Mitch, qui vit en compagnie de sa sement un poulet) contribuèrent à assurer Suzanne Pleshette mère et de sa sœur Cathy. Au cours d'une un immense succès à cette œuvre du fête organisée pour les enfants, des maître, alors au sommet de sa gloire. Par(Annie Hayworth) oiseaux se jettent sur eux. Alors que avance, le public recherchait le spectacu- Veronica Cartwight Mélanie se trouve chez les Brenner, la mai- laire et il fut servi, car, grâce à de savants (Cathy Brenner) son est envahie par des oiseaux qui les trucages, le résultat reste encore aujour- attaquent... d'hui surprenant. Avec le recul, on s'aper-Ethel Griffies Henri Guieysse çoit qu'il s'agit aussi d'une belle fable à (Mrs Bundy) Guide des Films portée écologique, avec en toile de fond la ... lutte du bien et du mal. La trame psycholo- gique reste tout aussi importante avec les rapports mère-fils.Grâce au génie d'Hitchcock, l'ensemble est parfaitement L E F R A N C E 1 D O C U M E N T S équilibré, un modèle pour ceux qui veu- sans se presser à leurs activités quoti- Entretien Truffaut-Hitchcock lent apprendre ou apprennent le cinéma. diennes, semble bien être le dernier Résultat : un chef d'œuvre. endroit du monde où les oiseaux puis- Alfred Hitchcock. La vraisemblance ne Henri Guieysse sent donner libre cours à leur fureur, et m’intéresse pas. C’est ce qu’il y a de Guide des Films leur attaque, lorsqu'elle survient, paraît plus facile à faire. Dans The Birds, il y d'autant plus féroce. a cette longue scène dans le bistrot où La "patte" de Hitchcock est constam- les gens parlent des oiseaux. Parmi ces Après Psychose, Hitchcock se lance ment présente dans ce film qui débute gens, il y a une femme avec un béret sur dans un projet dont Ies nombreux pro- dans une boutique chic d'animaux de la tête, qui est justement une spécialiste blèmes techniques et les effets spéciaux San Francisco, au rayon oiseaux. Les des oiseaux, une ornithologue. Elle se particulièrement complexes demande- oiseaux sont en cage et Mitch dit à trouve là par pure coïncidence. ront trois ans de travail, de la concep- Mélanie : "Je vous rends à votre cage Naturellement, j’aurais pu tourner trois tion jusqu’à la sortie en salle. C’est là dorée." Remarque qui prendra toute sa scènes pour la faire arriver vraisembla- son troisième film important tiré de saveur ironique lorsque, plus tard, blement, mais ces scènes n'auraient l’œuvre de la prolifique romancière Mélanie se trouvera prise au piège dans aucun intérêt. Daphné du Maurier . une cage humaine : une cabine télépho- François Truffaut. Et elles constitue- Hitchcock se rendait bien compte nique assiégée par les oiseaux. La raient pour le public une perte de temps. qu'après Psychose le public attendait mouette qui, au milieu de la nuit, vient Alfred Hitchcock. Non seulement une de lui qu'il se surpasse, et c'est ce qu'il s'écraser contre la fenêtre d'Annie perte de temps, mais ce serait comme fit. Les oiseaux comporte quelque 370 Hayworth, est un autre indice de mena- des trous dans le film, des trous ou des plans avec trucages et la dernière scène ce. Annie dit : "Elle ne voyait probable- taches. Soyons logiques: si vous voulez en utilise à elle seule 32. ment pas où elle se dirigeait". Et tout analyser et tout construire en Jusqu'alors Hitchcock avait employé la Mélanie de répondre : "Mais c'est la termes de plausibilité et de vraisem- musique comme écrin sonore de ses pleine lune ce soir." Par de telles blance, aucun scénario de fiction ne inventions visuelles : pour Les oiseaux répliques, Hitchcock nous prévient en résisterait à cette analyse et vous il demanda à Bernard Herrmann, son douceur : "Soyez patients, les oiseaux n’auriez plus qu'une chose à faire: des compositeur favori, non pas d'écrire une arrivent." Ainsi, il crée un climat de ten- documentaires.(...) partition, mais de s'improviser conseiller sion qui jamais ne se relâche et qui cul- C’est la même chose dans The Birds en matière de son. Au lieu d’une mine lors des attaques des oiseaux.(...) lorsque "Tippi" Hedren va être piquée musique de film traditionnelle, on a au front par une mouette dans le canot; ainsi affaire à une partition électronique En fait Les oiseaux, c'est du Hitchcock le trajet de la mouette dans le cadre où des sons retravaillés en studios rap- d'avant-garde, plus excessif et humoris- serait tellement rapide qu’on pourrait pellent cris d’oiseaux et battements tique que jamais, où le héros souffre penser que c’est seulement un morceau d’ailes. Même la bande-son du géné- tandis que le public trépigne. de papier qui est venu toucher son visa- rique de début est une duplication élec- ge. Si la scène est subjective, vous mon- tronique de bruits d’oiseaux. Hitchcock trez la fille dans la barque, puis vous Le sujet attirait Hitchcock parce que les par Robert A. Harris et Michaël Lasky montrez ce qu’elle regarde, par exemple volatiles en question ne sont pas des l’embarcadère, et soudainement oiseaux de proie, mais des oiseaux ordi- quelque chose la frappe à la tête; c’est naires qui dans Ie passé ont toujours trop rapide. Alors le seul moyen, c’est vécu en harmonie avec les humains. de briser la règle du point du vue; il faut Bien entendu le tout est une fiction tota- quitter le point de vue subjectif pour le le et le public ne croit pas vraiment que point de vue objectif, c’est-à-dire mon- cela puisse arriver, mais Hitchcock arri- trer la mouette avant qu’elle ne frappe ve presque à nous convaincre que tout la fille, afin que le public soit conscient est possible.(...) de ce qui se passe. (...) Dans The Birds, lorsque Jessica Tandy L'horreur distillée par le film est renfor- repart dans sa camionnette après avoir cée par les tons doucereux de la photo- découvert le cadavre du fermier, elle a graphie en extérieurs. Bodega Bay, peti- vraiment reçu un choc et, pour préserver te ville assoupie où les gens vaquent cette émotion, j’ai fait sortir de la L E F R A N C E SALLE D'ART ET D'ESSAI CLASSÉE RECHERCHE 8, RUE DE LA VALSE 42100 SAINT-ETIENNE 77.32.76.96 2 RÉPONDEUR : 77.32.71.71 Fax : 77.25.11.83 D O C U M E N T S fumée du tuyau d’échappement de la Le réalisateur (1899 - 1980) Filmographie voiture et aussi de la poussière sur la route; cela contraste avec sa scène The Pleasure Garden 1925 Deux parties dans la longue carrièred’arrivée paisible: route légèrement d’Hitchcock : la période anglaise demouillée et pas de fumée dans le tuyau The Mountain Eagle 1926 1922 à 1940, puis la période américained’échappement. (...) qui le conduit à travailler dans les princi-François Truffaut Dans le genre de The Lodger 1926 paux studios d’Hollyvvood, Paramount,films que vous pratiquez, il y a quelque (L’éventreur ou Les cheveux d’or Warner, M.G.M., Fox, Universal.chose d’ingrat, parce que les gens y prennent généralement du plaisir mais Downhill 1927 La période américaine s’ouvre sur uneils ont tendance à montrer qu’ils ne sont adaptation de Daphné du Maurier. Davidpas dupes et cela les amène parfois à Easy Virtue 1927 O’Selznick avait attiré Hitchcock auxbouder leur plaisir. Etats-Unis pour lui confier la directionAlfred Hitchcock Oui, évidemment; ils The Ring 1927 de Rebecca avec Joan Fontaine etvont au cinéma, ils s’assoient et ils Le ring Laurence Olivier. C’est un triomphedisent : " Montrez-moi." Puis ils ont le consacré par un oscar. Hitchcock s’ins-désir d’anticiper: " Je devine ce qui va The Fartner’s Wife 1928 talle à Hollywood. Il va utiliser à sonarriver." Et je suis obligé de relever le La fermière ou Laquelle des trois ? profit les conditions techniques excep-défi: " Ah oui! vous croyez ! Eh bien! on tionnelles qui lui sont offertes. Filmsva voir." Dans The Birds j’ai fait en Champagne 1928 d’espionnage (le terrifiant Notorioussorte que le public ne puisse jamais A l’américaine qui réunit la plus belle galerie de minesdeviner quelle serait la scène suivante. patibulaires jamais vue jusqu’alors àHitchcock -Truffaut The Manxman 1929 l’écran), histoires criminelles (La corde,Editions Ramsay Le grand alibi, avec Marlène Dietrich, Blackmail 1929 Strangers on a Train auquel collabore Chantage du bout des lèvres Raymond Chandler), simples comédies (M et Mme Smith),Propos du réalisateur Elstree Calling 1930 I’œuvre qui achève de se dessiner va avec A. Brunel faire délirer la jeune critique des Cahiers "Au temps du montage parallèle, on du Cinéma et faire passer Hitchcock du donnait une double émotion : d'abord Juno and the Paycock 1930 rang de spécialiste chevronné du sus- avec le groupe des héros menacés, puis Junon et le paon pense à celui de grand maître du cinéma avec ceux qui vont les délivrer. Je fais à l’égal d’un Renoir, d’un Murnau ou un pas de plus. Dans The birds, pen- Murder 1930 d’un Dreyer. Francois Truffaut explique- dant que les oiseaux se posent dans la ra, dans Le cinéma selon Hitchcock, les cour d 'une école, le professeur fait sor- The Skin Game 1931 raisons d’une telle fascination : "Son tir les enfants en silence. Le cadre reste œuvre est à la fois commerciale et expé- sur les oiseaux et l'on entend seulement Rich and Strange rimentale, universelle comme le les pas des enfants qui s'éloignent. Un A l’est de Shangaï 1932 Ben-Hur de William Wyler et confiden- type du Studio me demandait où était le tielle comme Fireworks de Kenneth plan des enfants quittant l'école. Je lui Number Seventeen Anger." réponds qu'il n'y en a pas. Numéro dix-sept 1932 "Mais, dit-il, je me souviens de l'avoir vu." "Non, dis-je, vous croyez l'avoir vu." Waltzes from Vienna 1933 Le parallélisme de Koulechov était très Le chant du Danube fort, mais cela restait une juxtaposition : plan A + plan B. Tandis que je donne les The Man Who Knew Too Much 1934 raisons du plan A et du plan B, je les L’homme qui en savait trop mets en scène." Alfred Hitchcock The 39 steps 1935 Cahiers du Cinéma n°143 mai 1963 Les 39 marches L E F R A N C E SALLE D'ART ET D'ESSAI CLASSÉE RECHERCHE 8, RUE DE LA VALSE 42100 SAINT-ETIENNE 77.32.76.96 3 RÉPONDEUR : 77.32.71.71 Fax : 77.25.11.83 D O C U M E N T S The Secret Agent 1936 The Rope 1948 Topaz 1969 Quatre de l’espionnage La corde L'étau Sabotage 1936 Under Capricorn 1949 Frenzy 1972 Agent secret Les amants du Capricorne Young and innocent 1937 Stage Fright 1950 Family Plot 1975 Jeune et innocent Le grand alibi Complot de famille The Lady Vanishes 1938 Strangers on a Train 1951 Une femme disparaît L’inconnu du Nord-Express Jamaica Inn 1939 I Confess 1953 L’auberge de la Jamaïque La loi du silence Rebecca 1940 Dial M for Murder 1954 Le crime était presque parfait Foreign Correspondant 1940 Rear Window 1954 Correspondant 17 Fenêtre sur cour Mr. and Mrs. Smith 1941 To Catch a Thief 1955 M. et Mme Smith La main au collet Suspicion 1941 The Trouble With Harry 1956 Soupçons Mais qui a tué Harry ? Saboteur 1942 The Man Who Knew Too Much Cinquième colonne L’homme qui en savait trop 1956 Shadow of a Doubt 1943 The Wrong Man 1957 L’ombre d’un doute Le faux coupable Life boat 1944 Vertigo 1958 Lifeboat Sueurs froides Bon Voyage 1944 North by Northwest 1959 (Court métrage) La mort aux trousses Aventure Malgache 1944 Psycho 1960 (Court métrage) Psychose Spellbound 1945 The Birds 1963 La maison du docteur Edwards Les oiseaux Notorious 1946 Marnie 1964 Les enchaînés Pas de printemps pour Marnie The Paradine Case 1948 Torn Curtain 1966 Le procès Paradine Le rideau déchiré L E F R A N C E SALLE D'ART ET D'ESSAI CLASSÉE RECHERCHE 8, RUE DE LA VALSE 42100 SAINT-ETIENNE 77.32.76.96 4 RÉPONDEUR : 77.32.71.71 Fax : 77.25.11.83