Fenêtre sur cour
25 pages
Français

Fenêtre sur cour

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Analyse filmique

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 06 septembre 2012
Nombre de lectures 441
Langue Français
Poids de l'ouvrage 4 Mo
Analyse filmique
Claire DAVID - UE Architecture en représentation - Décembre 2010
1
- Sommaire -
1- Présentation du film  Synopsis .............................................................................................................................p 03  Les personnages ...............................................................................................................p 03  Le déroulement narratif ...................................................................................................p 05  La scène choisie ................................................................................................................p 09
2 - Analyse de la scène : quand structure et narration ne font qu’un ...  Répartition des plans et narration ..................................................................................p 11  Cadrage, trois grands principes .....................................................................................p 15  Des valeurs de plan au service de l’intrigue .................................................................p 18  Une caméra et beaucoup de rythme .............................................................................p 19  
3 - Une ambiance au service du suspens  Un décor de théatre .........................................................................................................p 22  L’importance de la lumière et du son ............................................................................p 24
4 - Conclusion ...........................................................................................................................p 25
02
1 - Présentation du film
- Fenêtre sur cour , du titre original Rear Window, est un film américain à suspense pro -duit et réalisé par Alfred Hitchcock, le célèbre réalisateur de thrillers. Il est sorti en août 1954 aux États-Unis, et en 1955 en France. Le film est écrit par John Michael Hayes d’après la nouvelle It Had to Be Murder2 de Cornell Woolrich. - 
 a Synopsis - Après s’être cassé une jambe au cours d’un reportage sur un circuit automobile, le photographe de presse L.B. « Jeff » Jeffries se retrouve dans un fauteuil roulant. Son état l’oblige à rester dans son appartement new yorkais de Greenwich Village, dont la fenêtre donne sur une petite cour et plusieurs autres appartements. C’est une matinée d’été et il fait particulièrement chaud. Jeff, par ennui, passe son temps à observer ses voisins qui, pour aérer leur intérieur, laissent leurs propres fenêtres ouvertes. Parmi les locataires d’en face figurent un compositeur, un couple mûr et son yorkshire, une jeune et jolie danseuse, une dame qui s’adonne à la sculpture abstraite, un couple de jeunes mariés, une femme d’une quarantaine d’années qui vit seule, ainsi qu’un autre couple : un homme d’une carrure assez imposante, et sa femme, semble-t-il malade, qui reste au lit toute la journée et avec laquelle il semble fréquemment se disputer. Jeff a une petite amie très séduisante et riche, Lisa Fremont, mais il hésite à s’engager plus  dans cette relation, par crainte que celle-ci ne constitue un frein à sa vie aventureuse. Cependant, tout le monde dans son entourage, à commencer par Stella, l’infirmière qui vient lui rendre visite chaque matin, l’encourage à sceller cette union... La nuit tombée, après avoir entendu un cri, Jeff surprend le voisin d’en face, à la carrure imposante, à rentrer et sortir de chez lui plusieurs fois dans la nuit avec une valise. Au petit matin, il s’apercoit que la femme du voisin n’est plus là. C’est à partir de cet instant que Jeff va mener son enquête et découvrir la vérité sur la soudaine disparition de cette inconnue...
 b-Les personnages
James Stewart
- Le protagoniste -L.B Jeffries dit Jeff , est un photographe de reportage d’une quarantaine d’années, aventurier et indépendant. Accidenté sur un circuit automobile, il a une jambe platrée et doit rester encore une semaine immobilisé dans sa chaise roulante. Habitué à toujours voyager, il se retrouve bloqué et affaibli,  situation qu’il n’a jamais vécue. Par ennui, il observe ses voisins, passant peu à peu du spectateur au voyeur. Sa lassitude comblée, un nouvel objectif arrive : découvrir la vérité sur le voisin d’en face qu’il soupsonne d’avoir tué de sa femme.
- Les personnages extérieurs ne résidants pas dans ce lieu -Les deux personnages féminins qui rendent visite à Jeff, seront les femmes d’action qui permettront d’avoir des preuves concrètes de la culpabilité du voisin.
Grace Kelly
Lisa Fremont , mannequin dans la haute-couture, est la petite amie de Jeff. Belle et sophistiquée, son objectif est de convaincre Jeff de s’engager dans une relation sérieuse, de se marier. Elle est le personnage «semi-antago -niste» c’est à dire qu’elle ne va pas tout de suite croire à la réalité du meutre. Jeff la convaincra tout de même.
03
elma Rider
Wendell Corey
Stella est l’infirmière venant tous les jours s’occuper de Jeff à son domicile. Elle est la touche d’humour du film et la personne à qui Jeff se confis. Elle le pousse à s’engager avec Lisa.
- L’antagoniste -Tom Doyle est un ami détective de Jefferies. Il va aider Jeff a découvrir la vérité en enquêtant sur lars et anna Thowarld (le couple qui s’est disputé). Seulement, il va apporter des preuves qui vont à l’encontre de la théorie de Jeff. Ainsi il est le personnage objectif qui ne rentre pas dans les fantasmes du protagoniste. Et c’est lui qui va empêcher le meutre de Jeff en arrivant au bon moment.
Les personnages secondaires --Lars Thorwald est personnage secondaire le plus important, il est l’objet des fantasmes de Jeff, c’est le tueur. C’est un homme de forte corpulance qui donne une impression de puissance et dont la force révèle en regard l’état de faiblesse du protagoniste, immobile en raison de son handicap. Son couple traverse une mauvaise passe. Il doit s’occuper de sa femme malade, qui est de ce fait exécrable avec lui ; l’état de santé est à l’origine des disputes régulières dans le couple. Sa femme sera sa victime.
Raymond Burr Les autres personnages, les autres voisins, objets des observations de Jeff sont en lien direct avec l’as -pect romantique du film. Ils personnifient différentes réalités de la relation homme/femme :  Le compositeur apporte un aspect romantique au film. Le musicien célibataire adulé de la gent féminine sort beaucoup et invite des amis chez lui. Il est le personnage qui donne l’ambiance musicale au film.  La danseuse est la fille séduisante des voisins. Elle est sujette du voyeurisme de Jeff, c’est la fille qu’il aimerait avoir car elle n’a pas d’attaches amoureuses et représente le fantasme d’une partie de la gent masculine.  Miss cœur solitaire est le personnage déprimé du film, la vieille fille qui a du avoir une énorme peine de cœur. Elle cherche à la surpasser mais n’y parvient pas, et essayera de se suicider. Le person -nage suscite l’empathie de Jeff et de Lisa.  Le jeune couple marié est heureux, il vit dans l’excitation de cette nouvelle situation. Volets fer -més, ils passent tout leur temps au lit. La femme ayant plus d’attentes que l’homme, ils se disputeront à la fin.  Le couple mûr et son yorkshire est le couple exemplaire qui ne se dispute jamais. N’ayant pas d’enfants, leur chien est devenu leur bébé, la prunelle de leurs yeux.  Le couple qui se dispute tout le temps, c’est Anna et Lars Thowarld.  La voisine du dessous, femme d’une cinquantaine d’années, artiste sculpteur aime s’occuper des affaires de ses voisins.  Tous ces personnages révèlent la vision qu’Hitchcock a des relations amoureuses ; le réalisateur s’exprime à travers Jeff et ses réactions. Ainsi, on peut imaginer que Jeff est le sosie de Hitchcock ; cette impression sera accentuée dans la scène où le personnage devient le directeur des actions de Lisa et de Stella.  
04
 
La rue extérieure
Les jeunes mariés
- Situation des personnages -
La danseuse, Melle Dorso
La cour intérieure
Jeff
Schéma du plan du 1er étage
Melle Dorso
Hearing aid
Schéma de la facade
c-Le déroulement narratif
Anna et Lars Thorwald
Le couple avec le chien
Anna et Lars Thorwald
Melle coeur solitaire
Le compositeur
 Dans ce film comme dans de nombreux de ses films, Hitchcock, organise son récit de manière très miticuleuse, rien n’est laissé au hasard. La composition est, de ce fait, assez simple à comprendre. Il utilise des cut ou noirs, des elipses temporelle, pour passer d’une scène à l’autre ce qui lui permet également de rythmer son histoire. Les scènes ont une durée plus ou moins longue selon l’importance et l’intensité du moment dans le récit.  Le générique  n’est pas une séquence mais nous montre dès le début du film la conception d’Hitchcock. Les stores de l’appartement du protagoniste se lèvent au fur et à mesure que le générique
05
se déroule. Nous pouvons comparer cela à une levée de rideau au théatre ( les stores se baissant dans le générique de fin). Ainsi Hitchcock identifie des à présent cet appartement comme une salle de théatre. L’intérieur de l’appartement étant le lieu où le spectateur va pouvoir observer les scénes qui vont suivre à travers la fenetre de ce dernier. La fenêtre devient un écran dans l’écran. Plus précisément, le réalisateur positionne la caméra à partir du point de vue du protagoniste. Ainsi, durant la quasi totalité du récit, le spectateur voit les scènes à travers le regard de Jeff.
- Situation initiale -
Longue présentation - Le décor en suivant le chat dans la cour. - Le personnage principal et le contexte, journée de chaleur extrême (par un gros plan sur l’homme et sur thermostat). - Les personnages secondaires, ses voisins (camera balayallant les façades). - Développement sur la situation du protagoniste par des zooms sur les objets dans son appartement. Puis découverte de son passe temps, observer ses voisins. Il est un voyeur et un spectateur. - Les scènes de crime, l’appartement du voisin et son parterre de fleurs ainsi que le tueur lui même. Annonce des théma -- Présentation de Stella qui annonce les deux thématiques : un drame va se tiques du film produire. (le film policier) Jeff lui confie qu’il ne veut pas se marier avec Lisa. (le film romantique) Présentation du point - Présentation de Lisa Frémont sublimant l’image. Son objectif: persuader Jeff de vue d’hitchcock de se marier avec elle. Elle lui expose sa vision de leur avenir. (film romantique) - Présentation des situations amoureuses avoisinantes. - Présentation de la vision de Jeff sur son couple. Son souhait: garder son indépendance, continuer de voyager seul.
- Elément perturbateur 1 -
Déclenchement de - La nuit est tombée, Jeff est seul dans son appartement. Un cri et le bruit l’histoire policier. d’assiettes se brisant au sol, le crime a lieu.
Indice 1 Indice 2 Indice 3 Enjeu
- Intrigue policière -
Phase 1 - Les stores sont baissés chez Thorwald. Il sort et rentre chez lui à plusieurs reprises avec une valise. Or il est 2h du matin il fait ses vas et viens étranges pendant que ses voisins dorment et/ou rentrent de soirée. Le jour s’est levé et les stores sont toujours fermés, il sort avec sa ‘femme’ -de chez lui (jeff dort). - Jeff réveillé, il voit les strores de son voisins levés mais la femme n’est plus dans la chambre. --> Début du fantasme du meutrier pour Jeff. - Jeff doit découvrir si son voisin a tué sa femme. Le protagoniste passe du voyeur à l’enquêteur.
06
Indice 1 Indice 2 Indice 3 Enjeu Objectif atteind
Indice 1 Arrivée de l’antagoniste Enjeu Indice 2 Objectif non atteind
Enjeu 2 Indice 3 Indice 4
Indice 5
Phase 2
- Thorwald nettoie sa valise qui est pleine de bijoux de sa femme. Il se posi -tionne à sa fênetre l’air suspect. - L’homme range scie et couteau dans du papier. - Thorwald arrive chez lui une corde à la main et s’apprète à ficeller une malle. - Pendant ce temps, Lisa est chez Jeff et compte y passer la nuit. - Jeff veut persuader Lisa (septique) que son voisin est un tueur. - Lisa voit Thorwald avec le sac à main de sa femme.-->Elle est convaincue, à son tour, que ce voisin a fait disparaitre sa femme. (intuition féminine, une femme ne part jamais sans son sac) ----> Lisa devient actrice au service de lenquêteur Jeff. Elle          part regarder le nom de ce voisin sur sa boite aux lettres.
Phase 3
- La malle est récupérée par des transporteurs. Le tueur se débarrasse de ses preuves.         ----> Stella devient, à son tour, actrice au service de Jeff. Elle part voir le nom inscrit sur la malle. - Doyle, rend visite à Jeff et démonte un par un les arguments de Jeff sur son hypothèse de meutre. - Jeff doit convaincre Doll que son voisin est un tueur. Son objectif est que son ami l’aide à résoudre l’enquête en se renseigant sur son voisin et en trouvant des preuves réelles de la culpabilité de ce dernier. - Le yorkshire du couple creuse dans le parterre de fleurs. Thorwald le re -pousse. --->indice supplémentaire pour Jeff, croyant que l’homme a enterré ses outils de crime dans son parterre. - Doyle ayant accepté d’effectuer la recherche demandée par Jeff, revient chez ce dernier. Il réaffirme la non culpabilité de Thorwald avec des preuves véridiques: un témoin a vu le couple sortir de chez eux le matin même, par la suite, le mari a reçu une carte postale de sa femme.         ----> Doyle ne croit pas à son hypothèse de meutre, il le prend pour un fou et le nomme de «policier amateur».  - Jeff d’abdique pas. Son nouvel objectif est d’aller dans l’appartement de Thowarld pour récupérer une preuve. Obstacles: son handicap et le refus de Doyle. - Thorwald a racheté de nouveaux vêtements et prépare ses affaires sur son lit. Il vide le sac de sa femme contenant ses bijoux et son alliance. - Lisa pense que la femme vu avec Thorwald est sa maitresse. - Un cri surgit dans la nuit, ils’agit de la femme au yorkshire. Elle voit son chien mort près du parterre de fleurs. Effondrée, elle hurle dans la cour. - Tous les voisins sortent voir ce qui se passe sauf Thowarld qui reste dans le noir fumant sa cigarette.               ----> Lisa et Jeff sont désormais sure à 100% que Thorwald a tué sa femme et le chien. - Le lendemain, Stella, Lisa et Jeff surprennent Thorwald nettoyant sa salle de bain, la pièce ou a eu lieu le crime. Renforcement de la culpabilité du tueur.
07
Situation d’urgence Enjeu
- Elément perturbateur 2 -
- Thorwald fait sa valise. Il est sur le point de partir. - Jeff doit trouver une preuve du crime de son voisin chez lui avant qu’il s’en aille.
- Intrigue policière -
Action 1 - 1ère prise de contact avec le tueur. Jeff lui ecrit une lettre anonyme que lisa va glisser sous sa porte. Objectif - Jeff veut vérifier sa culpabilité. En lisant la lettre, le tueur a un visage inquiet. Action 2 - 2ème prise de contact avec le tueur. Jeff lui passe un coup de fil anonyme lui avouant qu’il sait tout et voulant le rencontrer dans un bar. Objectif - Jeff veut faire sortir Thorwald de son appartement pour pouvoir aller vérifier le parterre. Action 3 - Lisa et Stella sort de chez Jeff, une pelle à la main et vont dans la cour. Objectif - Elles veulent trouver le couteau et la scie dans le parterre.           ----> Objectif non atteind, aucun objet se trouvent enterrés dans le parterre. Déception de tous. action 4 - En réaction avec la déception de ne pas avoir trouver les preuves, Lisa décide de pénétrer dans l’appartement de Thorwald. Objectif - Récupérer les bijoux et l’alliance de la femme défunte.              ----> Objectif atteind elle les a trouvé et sapprète à partir. Enjeu pour Jeff - Eviter que Lisa ne se fasse surprendre par le tueur et qu’elle meurt. Action 5 - Thorwald rentre chez lui alors que Lisa est toujours dans l’appartement. - Rencontre entre Lisa et le tueur. Thorwald veut récupérer les bijoux. - Début de la dispute entre eux. Résolution de - Les policiers arrivent avec des voisins, appelés par Jeff un peu plutôt pour l’intrigue sauver melle coeur solitaire sur le point de se suicider.              ----> Soulagement de Jeff et Stella. Nouvel objectif pour - Elle doit se faire accompagner au commiceriat pour tout racconter à l’inspec -Lisa teur et pour etre en lieu sur.
- Crise -
Les masques tombes - Lisa porte la bague de la victime à son doigt et la montre à Jeff. Suite à cela,  le tueur découvre d’ ou vienne toutes ces menaces et répère Jeff dans son appartement.
08
Intrigue 1 Enjeu Intrigue 2 Résolution
- Climax - 
- Jeff s’attend à la visite du tueur et fait partir Stella de l’appartement. Elle  doit aller payer la caution de Lisa. ----> Il se prépare à sa venue avec des ampoules de flash pour se défendre. - Va t il réussir à se défendre et ne pas se faire tuer? Jeff et le tueur se bagarre. Thorwald fait basculer Jeff par la fênetre. -- Les policiers accompagnés de Lisa, Stella et Tom Doyle accourent sous l’appartement de Jeff et le récupère. - Thorwald est arrété par les policiers montés dans l’appartement.
- Dénouement -
Dénouement du film - La vie reprend son cour dans les appartements des voisins. romantique - Les relations amoureuses des voisins sont au beau fixe comme celle de Jeff et Lisa. - Lisa est allongée sur le lit, près de la fenêtre, lisant un magazine de mode pendant que Jeff dort. --> Jeff aurait-il accepter de se marier avec Lisa?
 Durant toute la narration policière, Hitchcock intègre une narration de film romantique. Il insère à tout moment dans le film les relations amoureuses de ses personnages principaux et celles des voisins. Hitchcock propose ainsi un panel d’état de couple qui ne conviennent pas à Jeff. On peut se demander pourquoi Jeff est interressé par cet homme qui se débarasse de sa femme. Veut-il, peut etre, lui aussi se débarasser de Lisa? Hitchcock fait évoluer la relation entre Lisa et Jeff pendant le film, mais ce n’est qu’à la fin lorsqu’elle devient une baroudeuse, qu’elle trouve grâce à ses yeux. Cependant, le dénouement reste ambigue puisque la dernière scène montre que la communication entre hommes et femmes reste difficile.
 
d -La scène choisie
- Situation de la scène -
09
 La scène que j’ai choisie se situe donc juste avant la crise. Il s’agit du moment où Lisa entre dans l’appartement de Thorwald. L’intéret de cette séquence est du au fait que se soit certainement l’un des exemples les plus brillant qu’ Hichcock puisse donner, puisque le regard de Jeffries épouse alors totale -ment celui du spectateur, qui ne porte plus d’attention à James Stewart mais qui se trouve dès lors dans sa peau. A cet instant, nous tremblons en même temps que lui. Notre avance n’existe plus, nous sommes en phase avec le personnage. Nous assistons ainsi à une scène de suspense total.
- Narration -Durée de la scène: 1.33.20’ à 1.37.07’
De 0 à 1,42’ Lisa réussit à pénétrer dans l’appartement du meurtrier et son objectif est de récupérer les preuves pour l’inculper c’est à dire les bijoux de sa femme. Va t elle les trouver? De 1,43’ à 2,33’ Thorwald rentre chez lui et découvre que quelqu’un s’est immisé chez lui.
De 2,34’ à 3,26’ Rencontre des deux personnages. Thorwald cherche à récupérer ses biens, la bagarre s’opère entre eux. Lisa va t elle s’en sortir vivante? A 3,27’ La police est arrivée et frappe à la porte.
De 3,28’ à 3,42’ Le combat s’arrête et le meutrier rallume la lumière, Lisa est sau -vée. Thowarld se dirige vers la porte pour la leur ouvrir.
10
2 - Analyse de la scène: quand structure et narration ne font qu’un...
 
a- Répartition des plans et narration
Intrigue : Lisa doit trouver les preuves, les bijoux de la femme défunt Plan 7: Enjeux, Lisa va-t-elle réussir à entrer chez le tueur? Danger, elle ne doit pas tomber. Plan 11: Objectif de l’intrigue non atteind, Lisa trouve le sac sans les bijoux. Intrigue secondaire: Melle Coeur solitaire va -t elle se suicider?
Elément déclencheur : La musique du compositeur Elément perturbateur: Retour du tueur
Plan 31: Situation urgente, Jeff appelle la police. Angoisse chez Jeff et Stella, la police va-t-elle arriver à temps? Plan37: Le tueur se rapproche de lisa qui recule. Que va-t-il lui faire? Crainte de la réaction du tueur.
Résolution de la scène: La police est dans le couloir. Plan 54: Enjeu, réflexion chez le tueur va-t-il ouvrir aux policiers?
 Suite à l’analyse effectuée si dessus, nous pouvons comprendre la construction narrative de Hitchcock. Il utilise quasi pour la moitié des plans, une durée courte de 1 à 2’s. Il donne ainsi un effet de rythme et surtout une intensité à la scène en cour. Le spectateur passe très rapidement de l’action au ressenti du personnage. De plus, cela accentue la gravité de la situation et augmente le suspens. Nous pouvons voir ce principe dans les plans 17 à 20, où il s’agit d’une situation d’urgence. Melle Coeur soli -taire s’apprête à se suicider. Ainsi les vas et viens entre ses gestes et le ressenti des personnages, plonge le spectateur dans un état d’angoisse. Le principe est le même pour les plans de 37 à 41 où le tueur s’avance vers Lisa. Le spectateur se met également dans un état d’angoisse similaire à Jeff. Hitchcock  utilise un principe différent pour faire monter l’intensité de l’intrigue chez les spectateurs: l’étirement des plans. Ainsi, les plans longs de 10 secondes et plus sont les plans principaux de la narration policière (exemples des plans 7, 11, 31, 37 et 54). Il traite d’une façon particulière et efficace l’arrivée de l’élément perturbateur, du plan 23 au plan 27. En quatre plans, il amène un moment d’acalmie dans cette intrigue prenante. 1er plan, le son, le composi -teur joue un air apaisant. 2ème et 3ème plan, lisa et Melle Coeur solitaire sont envoutées par la musique et arrêtent leur action en court. Les objectifs des deux intrigues sont achevées, Lisa a les bijoux et Melle Coeur solitaire ne se suicide pas. Tout va pour le mieux, la fin du film est proche. 4ème plan, Stella et Jeff ont une réaction de peur face à la scène qu’ils voient. Et là, à cet instant, contraste, élément perturbateur, le tueur arrive dans l’image. L’objectif d’Hitchcock est donc de torturer l’esprit du spectateur...
11