Fiches pédagogiques - FICHES PEDAGOGIQUES_AL FONCE
4 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Fiches pédagogiques - FICHES PEDAGOGIQUES_AL FONCE

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
4 pages
Français

Description

Fiches pédagogiques - FICHES PEDAGOGIQUES_AL FONCE

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 83
Langue Français

Exrait

- fiche « Aglagla »……….………………………………P. 1 - fiche « Même pas peur »…….…………………….P. 2 - suite des propositions relatives aux 2 spectacles…….P. 3 - annexe « expression théâtrale »……………………………P. 4 46, rue de la Crête Propositions d’activités pédagogiques 74 960 Cran Gevrier autour du spectacle de théâtre jeune public 04 50 46 08 97 « AGLAGLA » 06 03 13 87 76 www.alfonc -theatre.com info@alfonce-theatre.com Propositions de travail en amont de la représentation Cycle 1, Cycle 2, Cycle 3 EXPRESSION ORALE « Aglagla » est un conte fantastique. La sorcière Aglagla a des pouvoirs magiques. Ali, le jeune héros, aussi (il peut faire apparaître de l’eau, parler avec les animaux et fabriquer de l’or). Seuls ou en groupes, les enfants peuvent inventer une petite histoire où le héros se sert de ses pouvoirs magiques pour déjouer les tours d’un personnage maléfique (sorcier, magicien, etc.). Cycle 1 EXPRESSION THEATRALE :jouer la rencontre du héros et du personnage maléfique 1) Nous vous proposons d’inviter les enfants à travailler sur la construction d’un personnage maléfique, avec un travail de la voix, de l’attitude, de la transformation physique (exemples: ogre, sorcier, monstre). 2) Puis, à l’inverse, travailler sur un personnage dit héroïque (prince, princesse, chevalier, magicien). Tout l’intérêt repose sur la différence : on ne parle pas et on ne se déplace pas de la même manière si l’on est un héros ou un personnage maléfique. 3) Ensuite, organiser des petites scènes (environ 2 à 3 minutes) où deux personnages se rencontrent. Le choix du lieu est important (château, forêt, désert, etc.). > voir annexe 1 pour l’organisation générale de l’atelier. Cycle 2 et Cycle 3 EXPRESSION THEATRALE :improvisations sur le thème du conte fantastique 1)peut reprendre le travail proposé au cycle 1, mais les enfants peuvent intégrer d’autres On personnages magiques (animaux, arbres) et jouer àplusieurs une scène fantastique (exemple : dans une forêt, le héros, pris au piège de la sorcière, se fait aider par des animaux ou des arbres).L’intérêt :pour les comédiens est de travailler sur une idée fantastique mais de garder une gestuelle réaliste(le spectateur doit comprendre de quel animal il s’agit sans que cela ne soit dit ou bien il doit tout de suite voir qu’il s’agit d’un arbre ou d’une fleur). L’idée est de faire un véritable travail de recherche sur la gestuelle2) En duo : la rencontre. 3) Collectif : la rupture théâtrale.Dans un univers bien défini (un bureau, une forêt, une cuisine), la scène débute par l’arrivée d’un héros ou d’un personnage maléfique. Au départ tout est normal, puis peu à peu les objets, les plantes, les arbres prennent vie (ils peuvent parler et bouger mais doivent garder leur identité d’objet ou d’arbre). Excellent travail sur la gestuelle ainsi que sur l’imaginaire. > voir annexe 1 pour l’organisation générale de l’atelier
s s o c i a t i o nl o i1 9 0 10 0 0 2 56 6 93 1 44 0 3 S I R E T2 115640s p e c t a c l ed ee n t r e p r e n e u r L i c e n c e; 3115641