19 pages
Français

L'Irak : l'Amérique en quête de sens

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

L'Irak : l'Amérique en quête de sens

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 58
Langue Français

Exrait

Alexandra de HOOP SCHEFFER, in Maghreb-Machrek  n°193, éditions Choiseul, automne 2007.
Alexandra de Hoop Scheffer  alexandr _ opscheffer@yahoo.fr Email : a deho   L’Irak : l’Amérique en quête de sens    Alexandra de Hoop Scheffer est politologue spécialiste des Etats-Unis, des doctrines et pratiques américaines et multilatérales de l’intervention extérieure et de la reconstruction post-conflit. Son étude de cas : l’Irak. Elle a effectué de nombreuses enquêtes de terrain aux Etats-Unis et plus récemment, en Syrie. Elle est enseignante à l’Institut d’Etudes Politiques de Paris, chercheur associée au Centre d’Etudes et de Recherches Internationales (CERI), au Centre d’Etudes en Sciences Sociales de la Défense (C2SD) du Ministère de la défense à Paris et au Centre d’Etudes Transatlantiques (CET). Elle est l’auteur de l’ouvrage remarqué Hamlet en Irak , CNRS éditions, 2007.     Résumé / Abstract   Cet article vise à mettre en lumière ce que l’auteur appelle le « paradoxe du sens  en Irak, après avoir dressé le bilan de la stratégie américaine et de ses implications à Bagdad et à Washington. Alors que le gouvernement américain est déjà plongé, depuis la fin du mois de mai 2007, dans le débat de l’après-escalade militaire ( surge ), une analyse des contradictions entre le discours et la pratique, du décalage entre les calendriers politiques américain et irakien, permettra de réfléchir à la réinterprétation américaine de la relation triangulaire entre puissance, responsabilité et souveraineté en Irak.  This article sheds light on what the author calls the « paradox of meaning  in Iraq, following a study of the American strategy and its implications in both Baghdad and Washington. Building on the post-surge debates taking place within the US government since May 2007, Alexandra de Hoop Scheffer analyses the contradictions between rhetoric and practice and the growing gap between the American and the Iraqi political clocks. This approach will help understand the US reinterpretation of the triangular relationship linking power, responsibility and sovereignty in Iraq.      
 
1