La philosophie de matrix
6 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

La philosophie de matrix

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
6 pages
Français

Description

analyse de la philosophie sous jacente du film matrix

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 4 319
Langue Français

Exrait

LA PHILOSOPHIE DE MATRIX
Introduction
I- Matrix, un film " idéaliste " (le monde dans lequel nous vivons est une illusion)
II- L’idéalisme problématique (Descartes) : l’hypothèse du Malin génie, précurseur de Matrix
1) Descartes, continuateur des sceptiques
2) Existe-t-il au monde quoi que ce soit de certain ?
3) Le Malin Génie et Matrix
III- L’idéalisme absolu (Berkeley)
1) Idéalisme et immatérialisme
2) Difficultés de l’idéalisme
3) Avantage (philosophique !) de l’idéalisme
Conclusion
INTRODUCTION
Qu’est-ce que l’idéalisme (en philosophie) ?
Rien à voir avec l’acception commune de ce terme, selon laquelle est idéaliste quelqu’un qui
prend ses rêves pour la réalité, ou qui vit d’idéaux irréalisables. (Quoique …)
C’est une théorie philosophique qui cherche à rendre compte des relations entre l’esprit et le
monde.
Plus précisément, l’idéalisme cherche à répondre à la question suivante : comment l’esprit
humain peut-il connaître le monde (extérieur) ? Et peut-il le connaître ? L’idéalisme répond en
général à cette question, soit qu’il est difficile de connaître le monde tel qu’il est
(indépendamment de la façon dont nous le connaissons, de nos idées), soit qu’il est impossible
de le connaître. Il s’agit là d’une problématique épistémologique, qui concerne la connaissance,
et ses conditions de possibilité. C’est ce qu’on appelle l’idéalisme problématique. Cf. Descartes,
Kant.
Mais
la
problématique
est
encore
(parfois,
i.e.,
dans
une
ou
plusieurs
de
ses
variantes) ontologique, i.e., elle concerne encore la constitution même du monde qu’il s’agit de
connaître. Ici, l’idéalisme cherche alors à répondre à la question suivante : de quoi le monde
extérieur est-il composé ? Mais existe-t-il un monde extérieur à l’esprit qui connaît ? Qui ou
qu’est-ce qui nous assure qu’il n’est pas une illusion ? Dans ce cas, on dira qu’il n’existe que un
ou des esprits… L'idéalisme est ici un immatérialisme (= la matière n'existe pas, ce n'est
qu'une fiction). C’est ce qu’on appelle l’idéalisme absolu. Cf. Berkeley, Hegel (différence entre
eux : pour le premier il existe plusieurs esprits après Dieu, pour le second, il n’existe qu’un
seul esprit : nous-mêmes sommes des illusions…).
Ce genre de thèse doit vous paraître bien étrange. Ainsi ai-je choisi d’éclairer cette/ ces
théorie(s) par un film de science-fiction sorti sur nos écrans l’année dernière : il s’agit
de
Matrix
. En effet, quand vous rencontrez, sous une forme imagée et non conceptuelle, ce
genre de thèses, elles ne vous étonnent pas tant que ça… Après tout, à l’heure du virtuel,
l’idéalisme ne devrait plus vous étonner (bien sûr, il s’agit surtout de la seconde forme
d’idéalisme, celle qui stipule que le monde extérieur n’existe pas, n’est qu’une illusion –mais la
première forme stipule quand même, nous le verrons avec la fameuse hypothèse du malin
génie de Descartes, véritable précurseur de Matrix, que nous n’avons aucun moyen de prouver
qu’il ne l’est pas…) !