Le marché du Commerce en France
10 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Le marché du Commerce en France

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
10 pages
Français

Description

Le marché du Commerce en France

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 78
Langue Français

Exrait

Études&Recherche
SYNTHÈSE
LemarchéduCommerceen France Octobre2007
Un marché en pleine croissance au 1er semestre 2007 L’année 2007 a bien débuté avec une bonne performance du commerce de détaildontlechiffre d’affaires a augmenté de plus de 3 % sur un an au premier semestre 2007 grâce à une consommation française soutenue. Les secteurs de l’habillement de la personne, de l’aménagement de l’habitat et de l’équipement du foyer sont ceux qui en profitent le plus avec des croissances annuelles de CA comprises entre 6 et 9 %. L’investissement en commerce bénéficie largement de l’attrait pour l’immobilier d’entreprise. On estime à 2,1 milliards d’euros l’investissement en immobilier commercial pour le premier semestre 2007 soit l’équivalent de l’année 2006 complète. Parmi les différents actifs commerciaux, les “Retail Park” en renouvelant la gamme des Parcs d’Activités Commerciales, accaparent une part croissante des flux d’investissements. Cette tendance est d’ailleurs à relier avec la bonne santé des secteurs de l’aménagement de l’habitat et de l’équipement du foyer. C’est ainsi que la périphérie de Reims verra naître deux " Retail Park " spécialisés dans ces secteurs d’ici 2009 : la Cité de l’Habitat et Maison +. Selon une étude récente sur l’immobilier commercial européen (Eurelia, Retail&Trade Marketing, Procos), la France est en 2007 le marché le plus importantavec 35 % des projets. Ce dynamisme s’explique par une conjonction de facteurs allant dans le même sens : niveau de consommation élevé, apparition de nouveaux actifs commerciaux, des régions dynamiques et une capitale française plus que jamais attractive. De plus, les commerces sont des actifs très bien répartis sur l’ensemble du territoire. C’est la raison pour laquelle les régions représentent une part croissante des investissements. Au premier semestre 2007, cette part était de 56 %. Ce dynamisme des régions nous a amené à étudier le marché de l’immobilier commercial des villes de Lille, Marseille, Strasbourg et Toulouse qui présentent toutes une actualité intéressante à analyser. Lille voit les centres commerciaux se multiplier dans son centre et Marseille réhabilite un de ses axes majeurs, la rue de la République. A Strasbourg, le secteur du prêtàporter, notamment du prêtàporter masculin, est en plein essor. Enfin, le marché de Toulouse est stimulé par les grands changements qui s’y opèrent. Dans ces quatre villes, les évolutions en cours s’accompagnent bien souvent de hausses des valeurs locatives. Paris est quant à elle toujours aussi prisée par les investisseurs.D’une manière générale, on constate une demande plus forte pour les pieds d’immeuble dont les surfaces dépassent 1000 m². De plus, les enseignes internationales se font plus présentes en créant notamment des flagship store dans les grandes rues parisiennes afin de promouvoir leur image de marque. Par ailleurs, à l’instar des régions, le secteur de l’habillement de la personne se porte bien, tout comme celui de la petite restauration grâce à la multiplication des snacking. Enfin, les valeurs locatives poursuivent également leur augmentation à Paris.
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents