Sur la Musique

Sur la Musique

-

Documents
3 pages
Lire
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Description


Un essai de traduction de ce qu'évoque en moi
une certaine musicalité.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 29 octobre 2011
Nombre de visites sur la page 248
Langue Français
Signaler un problème
SUR LA
MUSIQUE
Poète, tu as dit: j'aime le son du cor ,le soir au fond des bois
Et moi, là, je técris :ô, le chant du hautbois
Qui évoque l'aurore, je l'aime ,je l'adore !
Des miasmes de la nuit ,n'est-il pas l'antidote ?
D'un souffle il nettoie tout et ranime la flamme
Des cerveaux, des regards embués, englués
Dans les bras de Morphée.
Il suffit qu'il gazouille , pour qu'aussitôt matin
Nous paraisse serein;
Sa musique légère annonce l'aube claire
Elle en est le reflet et tel le jour renaît
Succédant à la nuit,tels les corps engourdis
Aspirent encore à vivre, dans la félicité la nouvelle journée.
Tel une douche fraîche il vivifie l'esprit
Et dissipe les brumes de nos terreurs nocturnes.
Sa résonnance saine est l'aimant qui attire
De l'au-dedans des êtres, leur plus belle musique,
La grâce du papillon , sortant de son cocon !
C'est un alleluia qui irradie tout l'être
Innondé de lumière et d'un écclat si beau,chargé de renouveau,
Il ressent du pardon ,même pour ses bourreaux!....
Adieu aux cauchemars,adieu vaines passions !
Ô, musique si pure ,accompagne ma route,éclaire mon destin,
Anéantis les ombres dressées sur mon chemin.
Tu égrènes tes notes en gerbes d'étincelles,
De cristal est le son; aux perles de rosée je compare ta beauté;
C'est un feu d'artifice en ce que, ô supplice !
Cet éblouissement ne dure qu'un instant.
En ton jaillissement il m'est venu l'idée, la soif d'éternité.
Bienvenues harmonie,tendressse, compassion, exultation de l'âme
Douce félicité, joie et sérénité.....
Tu es vivante flamme qui vacille et chancelle
Mai!s ne s'éteint jamais !
En ce qu'elleest parcelle de lumière éternelle !
-
-