Propriété intellectuelle
10 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Propriété intellectuelle

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
10 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Propriété intellectuelle

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 79
Langue Français

Extrait

Journal des économistes, 1859 Léon Walras
De la propriété intellectuelle De la propriété intellectuelle
DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE
POSITION DE LA QUESTION ÉCONOMIQUE
De la propriété intellectuelle, études par MM. Frédéric Passy, Victor Modeste et P. Paillottet, avec une préface par M. Jules Simon. 1 volume in-18. Paris, E. Dentu, libraire-éditeur, 1859.
Malheur aux questions qui ne sont pas, comme les questions purement scientifiques, réservées aux investigations d’un petit nombre de savants compétents qui les discutent en termes techniques ! Malheur aux questions qui, soit parce qu’elles touchent directement à des intérêts particuliers, soit parce qu’elles tiennent à des principes de morale générale, tombent immédiatement dans le domaine de la discussion publique. Elles sont bientôt soustraites à la juridiction de la raison pour être livrées au caprice du sentiment individuel, et pour longtemps ravies à la science, elles demeurent abandonnées à tous les hasards de l’empirisme.
Tous les hommes qui sont au fait de l’histoire des sciences, et tous les hommes qui, de nos jours, dévoués au progrès scientifique, se sont avancées jusqu’à la limite des vérités acquises pour explorer la région des vérités controversées me comprendront. Ils savent que jamais, une question nouvelle se produisant, l’objet n’en est défini, l’étendue circonscrite, les termes fixés du premier coup. Ils savent qu’avant d’être définitivement résolu, avant même d’être péniblement élaboré, tout problème, à l’origine, se pose confusément. Supposez qu’alors la foule s’en empare, qu’arrivera-t-il ?
Chacun, sous l’influence de sa nature et de ses croyances, ou simplement de ses habitudes et de ses préjugés, ou même de son caprice, tranche en son sens ce problème peu précis. D’une part on affirme je ne sais trop quoi ; d’autre part on nie toute sorte de choses qui ne furent jamais affirmés. La science s’arrête ; les mêmes arguments sont indéfiniment ressassés ; les faits mutilés semblent, suivant l’expression de Jouffroy, de lâches témoins prêts à déposer indifféremment pour et contre la vérité. La discussion se poursuit ; mais tous les raisonnements ultérieurs ne tendent qu’a soutenir le sentiment préconçu. Cela dure ainsi jusqu’au jour où quelques savants se dévouent à pénétrer dans le chaos des opinions pour le débrouiller, ou jusqu’à ce qu’un penseur reprenant la question à l’origine la pose, l’éclaircisse et la résolve tout à la fois.
Peut-être me trouvera-t-on trop sévère ; peut-être le suis-je en effet, peut-être la science trouve-t-elle dans la critique de l’empirisme un point d’appui nécessaire ; peut-être ces débats incohérents ont-ils leur raison d’être et leur utilité. Je ne sais. Toujours est-il qu’il me serait bien difficile de ne pas me réjouir quand la méthode reprend ses droits, et quand je vois un rayon de la science percer avant de les dissiper les nuages de l’empirisme. C’est surtout à ce titre que je louerai le livreDe la propriété intellectuellede MM. Frédéric Passy, Victor Modeste et P. Paillottet.
Presque toutes les grandes questions économiques ont eu à subir les traverses que j’ai dépeintes, et non-seulement celles à l’élaboration desquelles devaient concourir simultanément l’économie politique proprement dite et la morale, mais celles aussi qui, complétement indépendantes du droit naturel, ne ressortaient que de la science de l’échange. C’est dire assez que la question de la propriété intellectuelle n’y a point échappé. Que dis-je ! elle est une de celles qui se sont le plus rapidement déplacées, une de celles où le sentiment s’est le plus tôt introduit pour en chasser la raison. A rès les tentatives infructueuses de 1826 et 1836 a rès la discussion de 1839 à
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents