Chapitre "Tertiaire" extait du TEP

-

Documents
7 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Au 1er janvier 2003, les 16 300 établissements commerciaux de Picardie représentent 2,1% du total national. Le commerce de détail regroupe 63% des établissements picards et le commerce de gros 23%. Depuis 1999, 6 hypermarchés se sont implantés dans la région, dont 4 dans le département de l'Oise, la Somme a bénéficié pour sa part de l'installation de 13 des 22 nouveaux supermarchés. Entre 2000 et 2003, le "hard discount" progresse en Picardie au même rythme qu'au niveau national : + 29%; l'évolution est plus importante dans la Somme où elle atteint 44%. Ce type de commerce concerne un établissement sur trois dans notre région.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 6
Langue Français
Signaler un problème
TERTIAIRE 18 Présentation er u 1 janvier 2003, les 16 300 établissements commerciaux de Picardie représentent 2,1 % groA% des établissements picards et le comupe 63 du total national. Le commerce de détail re merce de gros 23 %. Depuis 1999, 6 hypermarchés se sont implantés dans la région, dont 4 dans le départe ment de l’Oise, la Somme a bénéficié pour sa part de l’installation de 13 des 22 nouveaux supermarchés. Entre 2000 et 2003, le « hard discount » progresse en Picardie au même rythme qu’au niveau national : + 29 % ; l’évolution est plus importante dans la Somme où elle atteint 44 %. Ce type de commerce concerne un établissement sur trois dans notre région. La den sité de commerces en libreservice pour 1 000 habi tants est généralement plus importante en Picardie qu’en moyenne nationale. er Les services non financiers regroupent au 1 janvier 2002 un peu plus de 26 000 établissements en Picar die, soit 2 % du total national. Parmi eux, 36 % concer nent les services aux particuliers. Les services aux entreprises et le secteur éducation, santéaction so ciale sont représentés à part égale avec 30 % d’éta blissements chacun. Les hôtelsrestaurants consti tuent plus de la moitié des établissements picards de services aux particuliers, le conseil et l’assistance sont exercés par 61 % des établissements des services aux
Définitions
Autres personnels:ingénieurs d’études, techniciens, assistantsingénieurs, cadres administratifs et autres personnels de service.
Bricolage:la grande surface de bricolage a une sur face de vente d’au moins 300 m². Son assortiment se compose de la quincaillerie d’ameublement et du bâ timent, de matériel de décoration de maison et de jar din. Chercheur: scientifique ou ingénieur travaillant à la conception ou à la création de connaissances, de pro duits, de méthodes ou de systèmes nouveaux, ou ad ministratifs de haut niveau ayant des responsabilités d’animation des équipes de chercheurs. Commerce: regroupe les entreprises ou établisse ments dont l’activité principale est l’achat pour la re vente en état. Commerce de détail:activité de revente destinée prin cipalement à des particuliers.
174
entreprises et neuf établissements sur dix relèvent de la santé et de l’action sociale dans la branche éduca tion, santéaction sociale. La même représentativité des établissements pour les services non financiers est observée au niveau national.
En 2001, la Picardie a consacré 68 millions d’euros pour les dépenses intérieures de recherche et développe ment de ses organismes publics et employé 1 057 per sonnes en équivalents temps plein, dont 70 % de cher cheurs. La région représente 0,6 % des dépenses et 0,7 % des effectifs du secteur au niveau France en tière. Proportionnellement à l’effectif employé, la dé pense intérieure moyenne annuelle est plus faible en Picardie : 64 000 euros, contre 81 700 euros au niveau national. Les activités de recherche et développement ont mobilisé 3 276 personnes dans les entreprises pi cardes, soit 6 % de moins qu’en 1998. Les chercheurs y sont moins nombreux, ils occupent quatre postes sur dix contre huit en moyenne nationale. La dépense intérieure moyenne est également plus faible : 99 000 euros contre 109 000 euros dans les entreprises fran çaises. Le montant de la dépense et les effectifs con sacrés par les entreprises à la R&D classent la Picar e e die aux 12 et 13 rangs des régions, l’ÎledeFrance et la région RhôneAlpes occupent les premières pla ces de ce classement.
Commerce de détail et réparation: comprend les grandes surfaces à prédominance alimentaire (hyper marchés, supermarchés, magasins populaires), le commerce de détail alimentaire de petite surface ou spécialisé (épiceries, supérettes, boucheries, poisson neries, etc.), le commerce de détail non alimentaire spécialisé (habillement, librairie, pharmacie, sport et loisir, bricolage, etc.), le commerce de détail non ali mentaire non spécialisé (grands magasins, etc.), le commerce de détail hors magasin (marchés, ventes par correspondance, etc.) et la réparation d’articles personnels et domestiques.
Commerce de gros et intermédiaires du commerce: activité de revente destinée principalement à des com merçants ou à des utilisateurs professionnels.
Commerce et réparation automobile: comprend les activités de commerce de gros et de détail en pro duits liés à l’automobile (véhicules, motocycles, équi pements, carburants), ainsi que l’entretien et la répa ration automobile.
INSEE PICARDIE Dossiers n°37  2004