Cyclone Dina à La Réunion les 22 et 23 janvier 2002 : caractérisation, conséquences et retour d'expérience

-

Documents
56 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Après le cyclone Dina qui a touché la Réunion les 22 et 23 janvier 2003, la Direction de la prévention de la pollution et des risques a confié à un groupe de travail coordonné par Philippe Hugodot une mission de retour d'expérience. Cette mission devait porter sur les modes d'évaluation des dégâts, le respect et l'adaptation aux conditions locales des normes et des modes de construction, la mise en place et l'application des Plans de Prévention des Risques (PPR), et plus globalement sur les problématiques de la prévention des cyclones à la Réunion. Le présent rapport affine la caractérisation du cyclone, analyse la part d'inadaptation des réglementations neige et vent et de l'eurocode, tente de mieux cerner les modes de détermination des dégâts, étudie les modalités de mise en place des aides publiques, vérifie les normes et les pratiques locales de construction et analyse les lenteurs et les failles dans les procédures PPR.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 janvier 2003
Nombre de visites sur la page 28
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Affaire IGE/02/008
29 Janvier 2003 CYCLONE DINA A LA REUNION LES 22 ET 23 JANVIER 2002 CARACTERISATION, CONSEQUENCES ET RETOUR DEXPERIENCE Après phase contradictoire établi par Monsieur Philippe HUGODOT Inspection Générale de lEnvironnement Monsieur Pierre DUBOIS Conseil Général des Ponts et Chaussées avec lappui technique du CSTB
MINISTERE DE L'ECOLOGIE ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE
TABLE DES MATIERES
1.................................DOCUNIRT....ITNO............................3..................................2. ................5CYCLONE DINA, AU REGARD DU VENTCARACTERISATION DU 3. .............................8CONSIDERATIONS VIS-A-VIS DE LA REGLEMENTATION3.1.Approche règles neige et vent ...................................................................................... 8
3.2.Approche Eurocode ...................................................................................................... 9
3.3. .............................................. 10Le cyclone Dina : quelle réglementation appliquer ?
3.4.Aspects complémentaires ........................................................................................... 123.4.1. Pour une meilleure prise en compte de lorographie ............................................ 12 3.4.2. Leffet du changement climatique ........................................................................ 12
4. ....................................................................14CONSEQUENCES DU CYCLONE4.1.Un faible effet dévastateur ? ...................................................................................... 144.1.1. Cause : mobilisation, précautions, gestion de crise .............................................. 14 4.1.2. Conséquences annoncées, conséquences constatées : .......................................... 15 4.1.3. 2 morts, 1 mois après :.......................................................................................... 20 4.1.4. les glissements de terrains : .................................................................................. 20
4.2.Un fort effet révélateur............................................................................................... 214.2.1. Des comportements : ............................................................................................ 21 4.2.2. Des modalités locales dapplication du régime cat-nat : ...................................... 23 4.2.3. Des problématiques locales : ................................................................................ 25 4.2.4. de la contradiction entre surfaces constructibles et démographie : ...................... 26
5.LES EFFETS DU CYCLONE SUR LES CONSTRUCTIONS ............................285.1. 28Sommaire typologique des construction analysées : ...............................................
5.2.des dégâts observés sur les différents types de constructionConstat  .................... 29
5.3.Nouvelles orientations techniques et mesures préventives envisageables ............. 30
5.4.Synthèse et propositions en termes de construction ................................................ 315.4.1. Le constat.............................................................................................................. 31 5.4.2. Les mesures préventives....................................................................................... 31 5.4.3. La durabilité liée au choix des matériaux :........................................................... 32
6. URBANISATION ET ZONES A RISQUES ...........................................................336.1. Données géographiques et prévisions dévolution démographique ............................ 33
6.2. Typologie des risques naturels sur lIle de la Réunion ................................................ 34
6.3. Situation des documents durbanisme et autres outils de planification .................... 37
1
6.4. Dispositifs réglementaires de prévention : les plans de prévention des risques naturels. ................................................................................................................................... 39
6.5. Lutte contre les constructions et occupations illicites. ................................................. 42
6.6. Travaux de protection des lieux habités contre les inondations.................................. 44
6.7. Propositions en matière durbanisme ............................................................................ 45
CONCLUSION .......................................................................................................... 48Annexe 1 : Organisation et déroulement de la mission Annexe 2 : Lettre de mission
2
1. ITCOINTNORUD
Le cyclone Dina, qui a touché la Réunion les 22 et 23 janvier 2002, est intervenu après plus de 10 années sans que cette île ait dû faire face à un phénomène météorologique dune telle envergure : la caractérisation de ce cyclone le fait comparer par sa puissance à Firinga, intervenu en 1989, Dina étant cependant plutôt un cyclone de vents quun cyclone de précipitations, lesquelles ont cependant battu des records dans une petite moitié Ouest de lîle. Les dégâts ont été très rapidement répertoriés afin de permettre le déclenchement de la procédure de déclaration de catastrophe naturelle (cat-nat). Sur les bases des évaluations établies par les communes et les services publics, et transmises par le préfet, les crédits publics mobilisés sélèveraient à 32,2 Millions d (évaluation préfectorale au 4 juillet 2002), tandis que les assureurs remboursaient les dommages aux particuliers à hauteur de 95 Millions d (chiffre communiqué par la Caisse Centrale de Réassurance). Immédiatement après le cyclone, la DPPR a souhaité confier conjointement à lIGE, au CG PC et au CG GREF une mission de retour dexpérience, portant non pas sur la gestion de crise mais sur les modes dévaluation des dégâts, le respect et ladaptation aux conditions locales des normes et des modes de construction, la mise en place et lapplication des Plans de Prévention des Risques (PPR), et plus globalement sur les problématiques de la prévention des cyclones, compte-tenu des caractéristiques particulières de la Réunion, de sa géographie, de sa topographie, et de sa démographie. Pour des raisons de disponibilité des inspecteurs généraux désignés, les réunions de travail sur place nont pu se tenir avant début juillet 2002, soit 5 mois plus tard, même si  deux semaines après le cyclone - le représentant de lIGE qui était présent à la Réunion à titre personnel mais informé pendant son séjour de la mission projetée par la DPPR avait pu en observer les conséquences en préfiguration de la mission, sen entretenir avec le préfet et la DIREN et établir une première note dinformation. Compte tenu de ce retard, les dommages sur les milieux naturels et l'agriculture n'étaient plus guère visibles; les évaluations entre temps portées sur ces points par les services locaux étaient considérés comme satisfaisantes ; d'autres points en revanche, notamment sur les relations entre les modes constructifs et l'importance des dommages et sur l'adaptation des normes de construction françaises et communautaires au contexte de la Réunion, ont paru mériter une analyse plus approfondie, impliquant une réorientation des objectifs de la mission et une modification de sa composition. C'est pourquoi en définitive, la mission a été constituée de P. Hugodot de l'IGE, de P. Dubois, du CGPC auxquels ont été adjoints deux ingénieurs du CSTB, Guy Barnaud, spécialiste des effets du vent sur les constructions, et Olivier Henno, spécialiste des structures des bâtiments. Le présent rapport a ainsi voulu : ¾affiner la caractérisation du cyclone ¾analyser la part dinadaptation des réglementations « neige et vent » et de leurocode ¾mieux cerner les modes de détermination des dégâts ¾étudier les modalités de mise en place des aides publiques ¾vérifier les normes et les pratiques locales de construction ¾analyser les lenteurs et les failles dans les procédures PPR.
3
La mission sest efforcée de tenir compte, dans lensemble de ses analyses et à lorée dune nouvelle phase de décentralisation, des circonstances locales et des mentalités qui, par bien des nuances, ne sont, à la Réunion, ni celles de la métropole, ni dailleurs celles des DOM antillais.
4