Les trafics sous le sceau du ralentissement économique

-

Français
2 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

La conjoncture, morose en 2001, a ralenti la croissance des transports de marchandises et de voyageurs. Le transport aérien a subi le contrecoup des attentats du 11 septembre.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 15
Langue Français
Signaler un problème

TRANSPORTS
Les trafics sous le sceau
du ralentissement économique
années 90, le transport pour été observées en 2001 : l’une enLa conjoncture, morose
compte propre, hors construction, mars-avril, accentuée par les grè-en 2001, a ralenti la croissance
diminuait au rythme de 3 % par an. ves du mois d’avril, et surtout une
des transports de marchandises
Les chargeurs abandonnaient pro- forte détérioration au dernier qua-
et de voyageurs. gressivement le transport par leur drimestre, par suite de la dégrada-
Le transport aérien a subi propre flotte de camions, au profit tion de la conjoncture économique.
d’entreprises externes. Par ailleurs, Ce recul a concerné aussi bien lele contrecoup des attentats
la raréfaction de l’offre de transport trafic national que le trafic interna-du 11 septembre.
a eu pour conséquence une hausse tional.
des prix des transports de marchan-
dises entre 3 et4%en 2001. Les Le transport rhénan des ports al-
e transport de marchandises chargeurs ont essayé d’enrayer ces saciens a reflué de 6,2 %, et revientL est stable en 2001, avec 133 hausses par le recours à leurs pro- à 15,8 millions de tonnes ; après
pres véhicules. Le parc de camions une année 2000 exceptionnelle,millions de tonnes de biens trans-
portés en Alsace. Le ralentissement et camionnettes a augmenté de 2 % c’est un retour à la normale. Le tra-
économique explique cette stagna- en 2001. fic du port autonome de Strasbourg
tion, qui fait suite à une croissance a reculé de 11,4 %. Les exporta-
voisine de2%en 2000. Le trafic tions rhénanes de graviers ont subiRecul des transports
routier de camions de marchandi- le contrecoup du ralentissement deferroviaires et fluviaux
ses a pourtant retrouvé le rythme de la construction en Allemagne, et se
ces dernières années, avec une ex- Le trafic de marchandises par sont effondrées de 12,5 %, repré-
pansion de4%en 2001, après une voie ferrée a décliné de 11 %, avec sentant les deux tiers de la contrac-
année 2000 terne, avec une hausse 14,7 millions de tonnes transpor- tion du trafic. Le reste provient de
l’affaiblissement de 15 % du traficlimitéeà2%.La reprise du trafic de tées au départ et à l’arrivée des ga-
de pétrole, et de 19 % du trafic flu-marchandises pour compte propre res alsaciennes. Deux périodes de
s’est confirmée en 2001. Durant les vial de céréales, lié à un recul de laréduction du trafic ferroviaire ont
récolte de maïs. Le port de Mul-
house a connu un moindre recul
d’activité (- 2,4 %), correspondant
Baisse du trafic des aéroports régionaux à une réduction de 20 % du trans-
600 Milliers de passagers port de produits pétroliers.
Ensemble
500 Une circulation routière moins
vigoureuse
400
Le transport de personnes est res-Bâle-Mulhouse
té soutenu pour les déplacements300
professionnels et scolaires à l’inté-
rieur de la région, alors qu’il a fléchi200
pour les déplacements lointains en
Strasbourg-Entzheim
avion. La hausse du trafic de véhi-100
0
17
Chiffres pour l'Alsace · dossier n° 3 · L'année économique et sociale 2001 · juillet 2002
janv. 1999
avril 1999
juil. 1999
oct. 1999
janv. 2000
avril 2000
juil. 2000
oct. 2000
janv. 2001
avril 2001
juil. 2001
oct. 2001
janv. 2002
Source : DRE d’Alsace, aéroports de Strasbourg -Entzheim et Bâle-MulhouseTRANSPORTS
cules sur les routes a été minime. Bâle-Mulhouse. Son activité a chu-
Depuis deux ans, la circulation rou- té de 6,1 %, avec 3,5 millions de
tière a augmenté de moins de 2 %, passagers. L’aéroport de Stras-
alors que le rythme de croissance bourg-Entzheim a connu une re-
annuelle était voisin de 8 % dans les prise du trafic de 4 %, avec 2,1 mil-
années 90. Avec 70 000 immatricu- lions de passagers. Il s’agit d’un
lations de véhicules neufs en rattrapage seulement partiel, après
Alsace en 2001 (+ 4 %), le parc des la chute de 10 % en 2000, due aux
automobiles de moins de 15 ans a travaux de juillet-août 2000.
progressé de 1,5 % (1,8 % pour
l’ensemble de la France). Un trafic ferroviaire de voyageurs
tiré par les TER
Le nombre d’accidents routiers a
Les trains express régionauxdiminué en 2001, après avoir
(TER) ont continué de connaîtreconnu une recrudescence en 1999
une progression satisfaisante, deet 2000. Le nombre d’accidents
3,5 % du nombre de voyageurs/km,corporels s’établit à 3 133 en
prolongeant la tendance de cesAlsace, soit un recul de 4,3 % sur
dernières années. L’expansion de2000, mais une stabilité par rapport
à la moyenne des cinq années pré- 10,2 % en 2000 aura été exception-
cédentes. Le nombre de tués (164) nelle. Les projets de renforcement
et de modernisation des voiescontinue de reculer fortement de-
Strasbourg-Lauterbourg et Col-puis 6 ans. Le nombre de blessés
mar-Metzeral laissent augurer unegraves s’est alourdi en 2001, sans
poursuite de cette tendance, ettoutefois gommer la baisse specta-
même une accélération avec lesculaire de 2000.
projets tram-train de Stras-
bourg-Piémont-Vallée de la Bruche,Un trafic aérien marqué
et Mulhouse-Vallée de la Thur.
par le 11 septembre
Au niveau national pour les gran-Les attentats du 11 septembre
des lignes, hors grande vitesse et-ont accentué le recul du trafic aé
banlieue, le trafic a régressé derien, et le nombre de passagers est
4,1 % en 2001, avec des prix durevenu à 5,7 millions en 2001. La
transport ferroviaire en hausse debaisse du trafic aérien atteint 2,6 %
2,5 % en moyenne. La tendance estpour les aéroports alsaciens.
voisine au niveau régional. La re-
prise du trafic voyageur sur le trajetCet affaiblissement a été le révé-
Strasbourg-Paris est escomptée àlateur de situations financières for-
l’horizon 2006, avec la mise entement dégradées dans certaines
place du Train à Grande Vitesse.compagnies aériennes, en particu-
lier la compagnie Swiss Air qui
s’est retrouvée en faillite et a été re-
prise par Crossair. La réorganisa- Serge AUVRAY
tion de cette nouvelle entité, Swiss, Direction régionale
a affecté le trafic de l’aéroport de de l’Équipement
18
Chiffres pour l'Alsace · dossier n° 3 · L'année économique et sociale 2001 · juillet 2002