Optimiser les retombées économiques du tourisme de la France : propositions d'actions

-

Documents
57 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Depuis quelques années, un fléchissement des retombées économiques de la destination France ainsi que des pertes de parts de marchés subies ont été constatés. Le rapport présente neuf propositions dans l'objectif de faire progresser la destination France.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 juin 2012
Nombre de visites sur la page 6
Langue Français
Signaler un problème

Conseilnational dutourisme

Opme
le eombée éoomque
u oume e l Fe

PrOPOsitiOns d’actiOns

Conseil national du tourisme
Section de l’économique touristique

Optimiser les retombées
économiques du tourisme
de la France :
propositions d’actions

Président délégué :
Michel MESSAGER
irecteur associé de onsul’ ours

Responsable de la note d’analse
et de propositions :
Michel MESSAGER

Session 

Optimiser les retombées économiques du tourisme en France : propositions d’actions

SynthèSe

1 - Principales causes
de la détérioration
des retombées économiques
de la destination France

eu points essentiels préalables à l’analse ont
été soulignés par les participants
 a moenne des dépenses ournalières des
touristes dans l’heagone sont logiquement iné
rieures à celles des pas oisins les touristes
dits « de passage » entre  et  millions qui ne
consomment rien ou très peu  étant comptabili
sés
 e déeloppement des pas émergents en ma
tière de tourisme qui partis de très bas atteignent
ort logiquement de meilleurs résultats notam
ment grâce à des taris etrêmement compétitis

1.1 - L’accueil

- Se méfier des réactions à priori : la sensibilité
constatée au nieau du déficit d’accueil bien que
réelle est souent réactie un cas particulier
étant alors érigé en dsonctionnement général
les Français aant souent tendance à une certaine
autoflagellation »
«
- Ne pas faire de énéralités sur l’accueil en
France : la distinction entre l’accueil au ni aire
eau de la capitale ou de certaines métropoles
régionales et celui au nieau des régions où la
notion d’hospitalité est beaucoup plus déeloppée
- isposer d’une enquête spécifique au nieau
de l’accueil en France : charte « ualité de la
l’accueil en France » et la mise en place par Atout
France d’une plateorme permettant au touristes
d’eprimer leur epérience deraient répondre
plus précisément en termes qualitatis et quanti
tatis à cette problématique

3

1. - L’attitude relatiement passie face
à la concurrence des autres destinations

- ffre qui souffre d’un manque sinificatif de
remise en cause. sa orte attractiité due Malgré
à son potentiel touristique la destination France
est auourd’hui considérée par un grand nombre
de isiteurs potentiels notamment par les eunes
clientèles comme « un pasmusée » quelque peu
figé dans le temps
- bsence d’éénements d’enerure natio-
nale ou internationale« datés » dans le temps qui
obligent le « touriste consommateur » à se décider
à partir pour ne pas le ou les rater
- Paris « la belle endormie ». itrine Paris
porte d’entrée et « locomotie » de la destination
France est elle aussi perçue comme une ille
dans laquelle l’on s’ennuie définie par un grand
nombre de participants comme « sans innoation
sans éénements qui pourraient donner enie de
enir et surtout d’ reenir »
’est sans doute pour ces raisons qu une concur

rence grandissante se renorce de la part de illes
ou de destinations réputées plus esties et donc
plus attraantes comme l’Europe de l’Est erlin
l’Espagne arcelone ou l’talie Rome

1. - ne communication et une promotion
en retrait par rapport au principau
concurrents de la destination France
- rop rande multiplicité de concepteurs et d’ac-

teurs de la caîne de la promotion et de la com-
munication alliée à un manque de collaboration
entre ces diérents interenants implique inéita
blement une certaine dilution des messages et de
la politique promotionnelle d’où une perte réelle
d eficacité

- anque d’opportunité et absence de réactii-
té : dtioncepe “ert e eononrtSo« rton ed uep nu s

“sufisance“ et de nos “bonnes manières“ »
ans un monde changeant à tout instant où
les modes se ont et se déont en quelques mois
oire quelques semaines la promotion et la com
munication se doient de bousculer auourd’hui
la « bienséance » « Soons imaginatis soons
réolutionnaires… abandonnons notre complee de
supériorité »

4

Optimiser les retombées économiques du tourisme en France : propositions d’actions

- etard ou insuffisance « énérique » de la
promotion et de la communication au nieau des
nouelles tecnoloies et notamment de la pré-
sence sur le eb.a nouelle ersion du portail de
l’ore touristique en France rendeousenrance
com lancée en uillet derait en grande partie
répondre à ces retards ou insufisances

1. - ne oranisation du tourisme
complee qui nuit à toute efficacité

- ultitude d’oranismes éritable « mille-
feuille touristique »aant parois des intérêts di
ergents oire contradictoires chacun traaillant
« dans son coin » entraînant une compleité opé
rationnelle qui inéitablement nuit à toute efica
cité Même si les régions du ait de la décentra
«
lisation ont énormément de pouoirs c’est à l’État
cependant d’insufler et de coordonner la politique
touristique rançaise »
- eilleure coordination et répartition des rôles
entre les différents acteurs du tourisme pour
une meilleure utilisation des onds publics et une
communication et promotion eficaces du produit
notamment à l’international comme pour les
parcs de loisirs par eemple

1. - ne complémentarité « public-prié »
dont les relations restent encore tendues
- anque d’implication des professionnels dans
l’élaboration et la mise en place des politiques
touristiques concernant la promotion et la com-
mercialisation.es proessionnels se sentent dé
laissés oire « mis de côté » et estiment que ces
questions ondamentales restent encore trop au
mains des organismes institutionnels
- eilleure répartition entre acteurs publics et
priés : promotionimae pour les uns et com-
mercialisationente pour les autres.e poids des
charges de représentation à l’étranger la multipli
cité des participations notamment au nieau des
salons ainsi que le coût pour assister à des orums
ou à des séminaires brouillent l’image qu’ont les
proessionnels du secteur prié de l’action du sec
teur public en matière de tourisme
e modèle espagnol a été de nombreuses ois
cité comme l’eemple d’organisation à suire :
« ette organisation ait penser à une mêlée de

rugb où l’État espagnol est en première ligne pour
la promotion et l’image et passe ensuite la balle
au troisquarts que sont les acteurs priés tou
ristiques pour la commercialisation et la ente »

1. - n déficit de maîtrise de la distribution

du produit France

- mpact de la  sur le tourisme réceptif : au

ourd’hui les rais « driers » de l’incoming ne sont
pas rançais mais sont les O étrangers l est cer
tain qu’une A à   est pénalisante pour nos
réceptis par rapport à leurs collègues étrangers
et ne les incitent donc guère à engager des eorts
dans cette oie
- éficit de maîtrise de la distribution à l’inter-
national :la France dispose de marques ortessi
comme le lub Méditerranée Pierre  acances
ou Accor cellesci doient encore multiplier leurs
eorts pour pouoir prétendre à une maîtrise par
aite de la distribution à l’international ’est en ce
sens que le partenariat de trois ans signé en uin de
cette année entre les hôtels Accor et Atout France
troue tout son intérêt et doit serir d’eemple

1. - n retard tecnoloique au nieau
de l’information et de la promotion qui
se creuse par rapport à nos principau
concurrents
e rapport d’actiités  d’Atout France in
dique un nombre de isites sur le eb stagnant
   et un nombre de pages ues en diminution
   e retard a pu contribuer au fléchisse
ment des retombées économiques de la destina
tion France ans le même temps « urespana »
décidait de relancer l’oensie sur les médias
sociau en s’appuant sur un budget de  mil
lions d’euros aec pour principales noueautés
la création d’une chaîne sur ouube et d’une
page Faceboo pour chaque ofice régional de tou
risme ainsi qu’une application iPad a nouelle
ersion du portail rendeousenrancecom qui
ait la part belle au médias sociau au cartes
interacties au isuels et au applications mo
biles derait sans aucun doute combler une partie
de ce retard

Optimiser les retombées économiques du tourisme en France : propositions d’actions

1. - ne fiscalité un ieillissement de
notre dispositif et un manque d’implication
de l’État impactent néatiement la
compétitiité de notre tourisme d’affaires
rois points maeurs peuent en partie epliquer
la baisse de recettes touristiques constatée en ce
domaine depuis quelques années
- ieillissement de notre dispositif : ieillisse
ment des outils dédiés insufisance des capacités
hôtelières en centre ille dificulté d’accéder au
patrimoine public…
- éime de  sur les actiités de ente de
oaes créant des distorsions par rapport à la
concurrence européenne.En dehors de ce pro
blème récurrent de la A il est aussi à souligner
que la loi  sur le financement de la Sécurité
sociale otée par le Parlement ait peser de ortes
inquiétudes sur le deenir des oages incenties
notamment l’article  concernant les aantages
en nature qui est un réel danger pour l’ensemble
de l’é nomie de ce secteur et de ceu s’ ratta
co
chant
- anque d’implication de l’État is-à-is de ce
secteur. puissance publique derait insufler a
la politique nécessaire à la réalisation d’inestis
sements importants et prioritaires au nieau des
outils dédiés au tourisme d’aaires et à l’ééne
mentiel pour s’adapter au nouelles attentes des
clientèles

1. - n déficit d’implication des politiques
dans la alorisation du produit France

- ndifférence de la classe politique : l’attitude
isant à croire que notre pas est incontournable
tant la France est riche en patrimoine et que le tou
risme est un secteur qui « marche tout seul » peut
epliquer que notre pas se troue auourd’hui en
termes de retombées économiques au troisième
rang oire au quatrième si ce n’est encore ait
derrière la hine
- Non-reconnaissance d’un secteur pouant ap-
porter des solutions au rands problèmes éco-
nomiques :la recherche de ce point de croissance
ou la lutte contre le chômage des eunes sont des
challenges que le tourisme peut gérer et gagner
ne des conditions : qu’il soit reconnu comme
un secteur à part entière de l’économie et que le

5

ministre puisse disposer des moens nécessaires
pour en aire un de ses combats prioritaires por
tant le proet d’une éritable politique nationale du
tourisme comme celle des années  à  qui
a suscité en son temps de grands programmes
d aménagement tant sur le littoral qu’à la mon

tagne

 - Neuf propositions pour
inerser la tendance de
détérioration des retombées
économiques de la destination
France

es neus propositions sont construites sur la base
d’une méthodologie et d’une approche permettant
d’enisager des pistes d actions concrètes et prag

matiques pouant être appliquées à court terme et
ne nécessitant pas de lourds inestissements
l a sans dire que pour être initiées ou réalisées
ces propositions si elles étaient retenues en par
tie ou en totalité deraient s’appuer sur la olonté
de l’État seul capable en un court laps de temps
d’insufler l’élan nécessaire permettant de ralentir
ou d’inerser la détérioration des retombées éco
nomiques de la destination France

Proposition 1
econnaître l’économie touristique en
répondant à l’un des soucis maeurs du
ouernement et des Français : l’emploi

Pour renorcer dnamiser et médiatiser les opé
rations qui seront proposées nous pensons qu’il

6

Optimiser les retombées économiques du tourisme en France : propositions d’actions

serait opportun de créer une action qui démontre
rait l’importance et la dnamique du secteur tou
ristique tout en alorisant concrètement son rôle
au sein de l’économie nationale
- Assises de l’emploi, du tourisme
et des loisirs
ne ournée pourrait être consacrée à des as
sises sous orme de tables rondes d’échanges
d’eposés… sur les « perspecties d’emploi dans
le secteur du tourisme et des loisirs » En amont
une étude réalisée par Atout France iendrait
appuer la démarche aisant le point sur l’emploi
tout en recensant l’ensemble de ses perspecties
Rendez-vous de l’emploi, du tourisme
-
et des loisirs
es rencontres auraient pour obet de permettre
au entreprises du secteur du tourisme et des
loisirs d’entrer en contact aec les demandeurs
d’ lois et les étudiants de dernière année de
emp
ormation dans les métiers du tourisme et des loi
sirs ou deant entrer dans les prochains mois dans
la ie actie
À notre connaissance du moins dans sa globa
lité et son energure ce tpe d’action serait une
première dans le secteur l présente l’aantage
de correspondre à une des attentes du Gouerne
ment en matière d’emploi mais répond également
à une demande des proessionnels notamment de
l’hôtellerierestauration qui ont des dificultés à
trouer du personnel

Proposition 
nciter les presque 1 millions de touristes
traersant la France à dépenser plus
a problématique réside à déelopper la consom
mation des presque  millions de touristes qui
traersent chaque année la France sans consom
mer ou peu de prestations touristiques et qui
iennent ainsi impacter de manière négatie le
ratio touristesretombées économiques de la
destination France
- Première opération : chaque grand péage à
d’autoroute distribution au touristes étrangers

oire au rançais d’un dépliant intitulé : « 
Sans Rendeous en France » e dépliant aec
la participation des  R agences de oages
parcs de loisirs… orirait au touristes cent pro
positions de mini circuits de deu ou trois heures
parallèles au tracé de l’autoroute leur permettant
de isiter un lieu ou un site touristique caractéris
tique de la région traersée
- euième opération : « Marets b ren les
deous en France » structures légères du stle
« étals de marché » installées sur les principales

aires de repos d’autoroute des gares et des aéro
ports proposeraient une série d’obets tpiques
et « standard » des régions de France es obets
seraient disposés à l’intérieur d’un coret cadeau
aec une incitation à décourir la région représen
tée par les obets dudit coret

Proposition 
 millions de Français accueillent
 millions de touristes
a charte « ualité de l’accueil en France une
ambition partagée » pourrait être appuée par
une série d’actions terrain pouant non seulement
satisaire les touristes mais également édérer
encore plus l’ensemble des acteurs du tourisme et
des loisirs autour de la notion d’accueil
- nquête sous forme d’un « questionnaire-in-

terie » au moment du retour des touristes dans
leur pas par des « étudiantsinterieers » dans
les ones d’attentes des gares erroiaires et mari
times et des aéroports
- réation d’une line téléponique multilinue
« elp touriste »      afin de aciliter les

démarches des touristes et de leur apporter une
aide en cas d’accident de ol etc sur le principe
des Sate Ofices d’attention au touristes étran
gers espagnols
- « Préparons notre aenir : accueillons nos
touristes ». ers les écoles et uniersités Action
des métiers du tourisme pour soutenir et renor
cer pendant les périodes de grandes acances les
structures d’accueil des isiteurs étrangers dans la
capitale les grandes illes et stations touristiques

Optimiser les retombées économiques du tourisme en France : propositions d’actions

- « ssurons notre métier : accueillons nos tou-
ristes ». Pour appuer les structures d’accueil
élargir leur maillage et déelopper leur densité
des partenariats pourraient être enisagés aec
diers sndicats comme celui des agences de
oages des loueurs de oitures des hôtelsres
taurants des maisons de la presse etc… pour créer
des « antennes relais d’inormation et d’accueil » à
l’attention des isiteurs étrangers sous le thème :

«  millions de Français accueillent  millions de
touristes
»

Proposition 
odifier la perception qu’ont les
étraners des Français en alorisant notre
« patrimoine iant »

À l’heure où les touristes ont de la rencontre une
de leur priorité et choisissent leurs destinations en
onction de leurs passions mettre en aant notre
patrimoine iant » le plus charismatique est un
«
atout maeur
- éunir sur un site attractif et dnamique les
acteurs du « patrimoine iant » : i apiculteur
gneron cuisinier artiste botaniste moniteur de
parapente artisan hébergeur pêcheur « gree
teur » organisateur de nuits à la belle étoile os
tréiculteur initant à décourir son métier de tra
dition etc…
et outil à notre connaissance n’eiste pas en
France en Europe et dans le monde Aucun me
dia ni aucun site ne semblent en eet proposer de
l’inormation ou des solutions concrètes enant
répondre de manière globale au nieau d’un pas
à cette demande
- À partir de cet outil de nombreuses ac-
tions peuent être enisaées : les « Greeteurs
ambassadeurs de France » émission de téléi
sion du stle la «  Star » dont les
ouelle acteurs
seraient ceu du patrimoine iant  campagne de
communication à partir des isuels d’un certain
nombre de emmes et d’hommes représenta
tis de notre patrimoine iant  présence de ces
« acteurs » locau dans les salons internationau
etc…

7

Proposition 
ontrer l’attractiité et le dnamisme
de notre industrie touristique râce
à une politique éénementielle imainatie
et structurée
- La Fête des réions françaises :grand défilé des
troupes olloriques des régions rançaises après
le défilé du  uillet ou le our de l’arriée du our
de France oire l’intégration sous une action plus
globale au « arnaal ropical » réalisé au mois de
uillet par la ille de Paris
- Les ournées du patrimoine :à l’intérieur des
ournées du patrimoine pourrait se tenir à Paris
une action alorisant le « patrimoine touristique
iant » du tpe d’un « éphémère » mini illage du
« patrimoine touristique iant » dans un endroit
smbolique et touristique de la capitale berges de
la Seine sous la our Eiel ardins du uembourg
en collaboration aec le Sénat Musée des arts et
métiers…
- Le our de France :la destination France peut
elle se passer d’un éénement qui est l une des

plus belles itrines touristiques de notre pas :
 millions de spectateurs au bord des routes dont
  d’étrangers et troisième éénement téléi
suel  chaînes de téléision  milliards de télés
pectate 
urs
- Présence plus actie au nieau du tourisme
durable : d’une personne commune nomination
au deu ministères ourisme et Enironnement
qui soit en quelque sorte le « Monsieur ourisme
durable » Rapprochement ia Atout France de ma
niestations du tpe la « ournée mondiale pour un
tourisme responsable »

Proposition 
Nos meilleurs ebmasters :
 millions de Français
- ssocier les Français comme relais de commu-
nication et d’information touristique. e bouche
à oreille à tort ou à raison est l’une des sources
d’inormation à laquelle on ait le plus souent
confiance Aussi les résidents peuent eercer une

8

Optimiser les retombées économiques du tourisme en France : propositions d’actions

influence non négligeable sur les isiteurs dans
leur choi Également si l’on considère leur impli
cation olontaire dans les nouelles technologies
et dans les médias sociau il  aurait aantage
d’encourager nos compatriotes à renseigner com
muniquer promouoir en priorité sur l’accueil et
l’inormation touristique
- ir directement sur les mentalités en faori-
sant la notion d’accueil en ue d’une eploitation
médiatiqueen s’inspirant des eemples aboutis ou
en proet dans certains pas ourisme Australie
et « here’s nothing lie Australia » ommission
canadienne du tourisme et « ocals no » tout
en sappuant soit sur le site rendeousenrance

com soit en créant un site distinct

Proposition 
Être un acteur présent dans la normalisation
pour peser sur les traau en cours
et défendre les intérêts français dans
les instances internationales

a compétitiité des entreprises et organisa
tions touristiques repose de plus en plus sur des
démarches de qualité de serice epuis l’instal
lation en  d’un comité technique de norma
lisation sur le tourisme au sein de l’Organisation
internationale de normalisation SO l’on constate
que les clientèles internationales renorcent leurs
eigences sur cette notion de qualité a prise
en compte de ces éolutions se heurte en France
parois à de ortes résistances par incompré
hension ou choi tactique e  préconise trois
aes de traail pouant être définis de la açon
suiante :
- mise en place d’un roupe de traail «ou-
risme et normalisation» FN   France 
N.a France se doit de rassembler et de sensibi
liser ses acteurs dans le domaine du tourisme afin
de pouoir disposer du maimum de compétences
pour être en mesure de pouoir peser sur les tra
au de normalisation internationau en cours 
- mise en place de plateformes d’informations
normatie des directions régionales des auprès
Entreprises de la oncurrence de la onsomma
tion du raail et de l’Emploi irrecte permettant

de relaer directement les inormations essen
tielles au acteurs du tourisme en région 
- élaboration d’une norme française sur la qua-
lité de l’accueil en complément et en appui de la
« charte de l’accueil France » Si le plus grand
nombre de secteurs du tourisme disposait d un

document national unique simple et consensuel
cela aoriserait indéniablement l’amélioration
des pratiques et l’image de l’accueil des touristes
étrangers en France

Proposition 
raniser et coordonner au nieau de
la ouernance la ricesse de notre
diersité tout en reconnaissant le caractère
eportateur de l’industrie touristique
ans l’obecti d’améliorer les retombées écono
miques de la destination France trois pistes pour
raient sensiblement influer et améliorer la gouer
nance de l’industrie touristique
nisaer sur la base du olontariat de mettre
-
en place au nieau des réions des « postes-
relais » pour assurer l’eficacité et la cohérence
de la politique tourisme émanant du ministre et
renorcer la destination France es « postes
relais » au tourisme outre le rôle cidessus pour
raient également en appui d’Atout France aoir
un rôle de conseil d’assistance et de acilita
teur au conseils régionau et conseils générau
ainsi qu’à leurs R et  ne telle initiatie
permettrait de dnamiser l’ensemble d’un dépar
tement d’ ne région oire de plusieurs régions
u
pour aoriser des actions communes en cohé
rence et en appui aec la politique nationale
touristique
- Le caractère eportateur in situ du tourisme
ne semble pas encore suffisamment reconnu et
pris en compte. action en ce sens serait à ne
réaliser ers nos ambassades à l’étranger e res
ponsable du bureau Atout France à l’étranger ou
son représentant derait être considéré comme
un acteur public à l’eportation à part entière au
même titre que ses homologues et donc partici
per plus que ce n’est le cas auourd’hui au réu

Optimiser les retombées économiques du tourisme en France : propositions d’actions

nions ou proets touchant tout ce qui est du ressort
économique
- enforcer la dnamique transersale du tou-
risme créant un poste spécifique de chargé en
interministériel au tourisme qui pourrait coordon
ner les diérentes initiaties prises en matière
de tourisme par les ministères concernés Agri
culture ulture Enironnement Santé Famille
Sports…
Reconnaître le caractère eportateur de l’indus
trie touristique et déelopper l’interministérialité
présentent l’aantage tout en renorçant la poli
tique actuelle de s’insérer paraitement dans son
cadre d’action de ne modifier qu’à la marge cer
taines positions et de reprendre en les actualisant
quelques propositions aites par les proessionnels
et les élus

Proposition 
tilisation d’un outil sous-eploité :
le onseil national du tourisme

Parmi les recommandations de l’étude de PMG
Analse comparatie des centres de profit des
industries touristiques rançaise et espagnole
celle touchant plus particulièrement à la gouer
nance souligne : « en Espagne la stratégie tou
o
ristique pour  a été élaborée par le“nseo
de urismo“ onestur qui réunit des institution
nels des personnalités émanant des entreprises
et des techniciens reconnus ette démarche
participatie garantit l’adhésion des entreprises
priées comme des communautés autonomes
malgré les ortes identités régionales »
a France depuis de très nombreuses années
 marquant le eanniersaire de l’adminis
tration touristique possède elle aussi une struc
ture similaire : le onseil national du tourisme
- ue peut apporter le N  e onseil natio
nal du tourisme est un outil pragmatique et in
noant pour le ministre du ourisme outil dont
l’Espagne s’est inspirée et qu’elle utilise en qua
sipermanence pour sa gouernance touristique
’est un outil de réfleion « terrain » un ecellent
baromètre des proessions et des marchés touris

9

tiques ’est également une orce de proposition et
non de reendication dont les membres sont édé
rés autour d’un même obecti : aire du tourisme
rançais un secteur économique à part entière et
de la destination France l’une des premières dans
le monde tant dans l’aspect quantitati que quali
tati
- ieu eploiter les compétences et appréen-
der les missions de cet orane consultatif face à
un secteur économique morcelé.e  pourrait
adoindre à sa mission première qui est sa parti
cipation à l’élaboration de la politique nationale du
tourisme les actiités suiantes : être cochargé
de la prospectie touristique  accompagner les
grandes décisions de politiques touristiques  déli
rer des indicateurs de tendances quantitaties et
qualitaties de l’actiité touristique

10

AvAnt-ProPoS

Optimiser les retombées économiques du tourisme en France : propositions d’actions

e onseil national du tourisme a souhaité priilégier la recherche d’actions concrètes pragmatiques
et réalisables à court terme laissant au autres instances touristiques Atout France direction générale
de la ompétitiité de l’ndustrie et des Serices sousdirection du ourisme… la réalisation d’études
plus « lourdes » et l’élaboration de propositions à moen ou à long termes

ompte tenu du délai imposé pour mener à bien cette réfleion le onseil a souhaité priilégier les
contacts directs aec des proessionnels et des personnalités du tourisme des élus des eunes étudiants
en tourisme des consommateurs ainsi que des communicants des sociologues des ournalistes et des
eperts en prospectie

Au total sous orme d’entretiens en ace à ace d’interies de mini tables rondes ou de
questionnaires spécifiques eniron  personnes auront été ainsi contactées et pu eprimer leurs ais
et leurs propositions dans l’obecti de aire progresser la destination France en termes de retombées
économiques

es ais et propositions ont été étudiés snthétisés et traaillés afin de pouoir présenter dans cette
note quelques pistes d’actions pouant être réalisées et appliquées à court terme

ette note et c’est l’intention du  pourra donc enir paraitement compléter les traau réalisés
en parallèle par Atout France la direction générale de la ompétitiité de l’ndustrie et des Serices
la sousdirection du ourisme et les autres parties prenantes à la progression de la estination France
au nieau des retombées économiques

e onseil national du tourisme tient à remercier ses membres ainsi que les eperts et les
personnalités du tourisme qui ont participé bénéolement à ces traau pour contribuer à la réalisation
de ces analses et propositions