Rapport annuel 1998 de l Inspection générale des bibliothèques
103 pages
Français

Rapport annuel 1998 de l'Inspection générale des bibliothèques

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
103 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Bilan des activités de l'Inspection générale des bibliothèques depuis 1990 permettant aux ministères de l'éducation nationale, d'une part, et de la culture, d'autre part, et aux directions chargées des bibliothèques et de leur personnel d'évaluer les charges globales de l'Inspection. Tout d'abord, présentation de l'état des moyens de fonctionnement de l'IGB, ensuite bilan d'activité du service, puis observations de l'IGB sur le fonctionnement des bibliothèques. Trois questions sont abordées : les expériences d'évaluation du coût de la documentation dans les bibliothèques universitaires comme dans les bibliothèques publiques, les concours de recrutement des personnels des bibliothèques (organisation, bilan d'ensemble), la protection du patrimoine des bibliothèques publiques.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 décembre 1999
Nombre de lectures 13
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions initiales à l'identique
Langue Français

Exrait

 
MINISTÈRE DE L'ÉDUCATION NATIONALE, DE LA RECHERCHE ET DE LA TECHNOLOGIE
 
 
 
 
MINISTÈRE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION
 INSPECTION GÉNÉRALE DES BIBLIOTHÈQUES
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
RAPPORT ANNUEL 1998
 
 
 Février 1999
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
INSPECTION GÉNÉRALE DES BIBLIOTHÈQUES
RAPPORT ANNUEL 1998
 
 
 
 
2
INTRODUCTION
 
 
         ABLE DES MATIÈRES T
 
 
1. LE FONCTIONNEMENT DE L’INSPECTION GÉNÉRALE DES BIBLIOTHÈQUES
1.1. LE PERSONNEL........................................17. ................................
1.1.1.Les inspecteurs généraux 1.1.2.Le secrétariat de l'Inspection 1.2. L’ORGANISATION MATÉRIELLE 18..................................................... 1.2.1.Locaux 1.2.2.Crédits et équipement 1.2.2.1. Le ministère de la Culture et de la Communication (DLL) 1.2.2.2. Le ministère de l'Education nationale, de la Recherche  et de la Technologie
1.3. LE FONCTIONNEMENT91 ...................................................................
 
2. ACTIVITÉS DE L’INSPECTION GÉNÉRALE DES BIBLIOTHÈQUES EN 1998
2.1. ACTIVITÉS DE CONTRÔLE ET D'ÉVALUATION 12.....................................
2.1.1.Contrôle et évaluation suivant les programmes donnés par  le ministère de l'Éducation nationale et par le ministère  de la Culture 2.1.1.1. Contrôles 2.1.1.2. Visites 2.1.1.3. Principaux thèmes d'intérêt général abordés lors des contrôles  et visites 2.1.2.Activités d’expertise et de conseil hors du champ d’inspection 2.1.3.Études thématiques
2.2. ACTIVITÉS INTERNATIONALES........2. 6...............................................
2.3. PARTICIPATION A DES INSTANCES SCIENTIFIQUES ET TECHNIQUES
2.3.1.Conseils, comités et commissions 2.3.2.Groupes de travail
 
3
...... ..…….27 ………
 
2.4. ACTIVITÉS ADMINISTRATIVES.............3 0........................................ 2.4.1.Jurys de concours et d’examen 2.4.1.1. Concours de recrutement de conservateurs stagiaires élèves de l’ENSSIB, réservé aux élèves et anciens élèves de l’École des chartes 2.4.1.2. Concours de recrutement de bibliothécaires 2.4.1.3. Concours de recrutement de bibliothécaires adjoints spécialisés 2.4.1.4. Concours de recrutement de bibliothécaires adjoints 2.4.1.5. Concours de recrutement d'inspecteurs de magasinage 2.4.1.6. Concours de recrutement de magasiniers en chef 2.4.1.7. Concours de recrutement de magasiniers spécialisés 2.4.1.8. Autres jurys, commissions d'affectation 2.4.1.9. Réunion de bilan des concours 2.4.2.Gestion et évaluation des personnels 2.4.3.Travail avec les administrations
2.5. AUTRES ACTIVITÉS SCIENTIFIQUES ET PROFESSIONNELLES  
3. OBSERVATIONS SUR LE FONCTIONNEMENT DES BIBLIOTHÈQUES
3.1. LE PRIX ET LA VALEUR DES DOCUMENTS DE BIBLIOTHÈQUE
..............……………......38
………… . ..41 …………… ……
3.1.1.L'évolution du coût de la documentation 3.1.1.1.Historique, objectifs, et méthode 3.1.1.2.Caractères généraux de l'évolution du coût de la documentation 3.1.2.L'évaluation de la valeur des collections 
3.2. L'ORGANISATION DES CONCOURS DE RECRUTEMENT  DES PERSONNELS DE BIBLIOTHÈQUE...53 .3.2.1.La place des concours dans les tâches de l'Inspection 3.2.2.L'évolution de l'organisation des concours 3.2.3.Les concours en 1998 3.2.4.Concours interne / concours externe 3.2.5.Analyse de la constitution des jurys 3.2.5.1. Sources et méthodes 3.2.5.2. Observations sur l'ensemble des jurys 3.2.5.3. La participation des établissements 3.2.5.4. La spécificité du rôle de l'IGB 
3.3. L'EXERCICE DU CONTRÔLE DE L'ÉTAT SUR LES COLLECTIONS  PATRIMONIALES DES BIBLIOTHÈQUES PUBLIQUES.7. 6...
 
 
 
 
 
4
 
ANNEXES
 
Annexe 1... 
Établissements inspectés ou visités en 1998 - Tableau récapitulatif  Annexe 2....
83 
89
Intervention de J.-L. GAUTIER-GENTÈS à la conférence internationale organisée par le Conseil de l'Europe à Strasbourg ("Bibliothèques et démocratie : les responsabilités de l'État, des pouvoirs locaux et des professionnels.", 23-25 novembre 1998)  Annexe 3.95
Groupe de travail sur la bibliographie dans les services de l'Inventaire général, sous la direction d'A. POIROT - Compte-rendu  Annexe 4103 
Travaux et publications de l’IGB en 1998  Annexe 5
105 
Études thématiques confiées à l'Inspection générale des bibliothèques (1990-1997)  …… Annexe 6107
Textes concernant l'IGB (état au 31/12/98)  Annexe 7 . .……… . ………………………………………………………………… …………………… …… Extraits du rapport "Bibliothèques universitaires : le temps des mutations" de Jean-Philippe LACHENAUD, sénateur  Annexe 8...
Répartition des zones d'inspection en 1999  Annexe 9...
Responsabilités de jurys de concours en 1999  Annexe 10....
Informations pratiques
 
 
 
5
113
121
123
125
•BDIC :
•BA :
•BAP :
•BAS :
•ADBU :
Bibliothèque de documentation internationale contemporaine
•AFNOR :
•BAA :
Bibliothèque d'Art et d'Archéologie
Bibliothécaire adjoint
Bibliothécaire adjoint spécialisé
Bibliothécaire adjoint principal
Association des directeurs de bibliothèques départementales de prêt
•ADBDP :
Association française de normalisation
Association des directeurs des bibliothèques et de la documentation universitaires
•ABES :
Agence bibliographique de l’enseignement supérieur
•ABF :
Association des bibliothécaires français
 
6
 
 LISTE DES ABRÉVIATIONS ET DES SIGLES UTILISÉS
 
 
Bibliothèque interuniversitaire Bibliothèque interuniversitaire de Médecine
Bibliothèque municipale à vocation régionale
Bibliothèque départementale de prêt
Bibliographie de l'histoire de l'art
Bibliothèque universitaire
Centre d’acquisition et de diffusion de l’information scientifique et technique
Bibliothèque nationale de France
Bibliothèque publique d’information
Commission de coordination de la documentation administrative
Centre de documentation du patrimoine
Certificat d'aptitude aux fonctions de bibliothécaire
Centre d'accueil, d'information et de documentation Commission administrative paritaire
Centre national de la fonction publique territoriale
Centre de formation aux carrières des bibliothèques
•CFCB:
•CDP :
•CCDA:
•CAP :
•BIU :
•BHA :
•BDP :
•CNFPT :
•BPI :
•BNF :
•BMVR :
•BIUM :
•CAID :
•CAFB :
•CADIST :
•BU :
Direction régionale des affaires culturelles
Diplôme universitaire de technologie
Département de l'organisation et des systèmes d'information
Direction des personnels administratif, technique et d'enseignement
•DOSI :
•DPATE :
•DRAC :
Institut national polytechnique de Toulouse
Inspection générale des bibliothèques
Institut d'études politiques
Institut national de recherche pédagogique
École nationale supérieure des sciences de l’information et des bibliothèques
Fédération française de coopération entre bibliothèques
École nationale du patrimoine
École nationale supérieure de bibliothécaires
Institut de formation des restaurateurs d’oeuvres d’art
International federation of library associations and institutions
Institut de formation des bibliothécaires
•IFROA :
•IGB :
•INPT :
•INRP :
•ENSB :
•ENP :
•DUT :
•IFLA :
•CNSPBP :
•CSB :
•CTLes :
•DA :
•DAPA :
•DATAR :
•DES :
•CNRS :
Direction de l’administration
Centre technique du livre de l'enseignement supérieur
Direction de l'architecture et du patrimoine
Direction de l'administration générale
Centre national de la recherche scientifique
•DAG :
Conseil supérieur des bibliothèques
Conseil national scientifique du patrimoine des bibliothèques publiques
Direction du livre et de la lecture
Diplôme d'études universitaires scientifiques et techniques
•DOM-TOM :
Départements d’outre-mer, Territoires d’outre-mer
•DLL :
•DEUST :
Direction de l'enseignement supérieur
Délégation à l'aménagement du territoire et à l'action régionale
 
•CNL :
Centre national du livre
7
 
•ENSSIB :
•FFCB :
•IEP :
•IFB :
•INSA :
•INSEE :
•INSERM :
•MENRT :
•OPLPP :
•SCD :
•SICD :
•U3M :
•UFR :
•UNESCO :
•URFIST :
 
 
 
Institut national des sciences appliquées
Institut national de la statistique et des études économiques
Institut national de la santé et de la recherche médicale
Ministère de l'Éducation nationale, de la Recherche et de la Technologie
Observatoire permanent de la lecture publique à Paris
Service commun de la documentation
Service interétablissements de coopération documentaire
Université 3èmemillénaire
Unité de formation et de recherche
Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture
Unité régionale de formation à l’information scientifique et technique
8
INTRODUCTION
 
 
L'Inspection générale des bibliothèques (IGB) a été créée en 1822 pour assurer le contrôle des bibliothèques publiques issues des confiscations révolutionnaires. Ses fonctions ont été étendues après la reconstitution des bibliothèques universitaires. Dans sa définition actuelle, l'IGB est un service de contrôle et de conseil, placé sous l'autorité directe du ministre de l'Education nationale, de la Recherche et de la Technologie et mis à la disposition du ministre de la Culture et de la Communication pour les bibliothèques qui relèvent de sa compétence.
MISSIONS
Les missions de l'Inspection, définies par les textes rassemblés en annexe 6, se répartissent enquatre grandes catégories:
  Missions de contrôle ! L'IGB assure le contrôle des bibliothèques des universités, avec un rôle d'évaluation et de conseil, aux termes du décret du 4 juillet 1985 modifié sur les services de documentation des établissements d'enseignement supérieur (art. 5 et 14) et du décret du 27 mars 1991, relatif à l'organisation des services de la documentation des établissements d'enseignement supérieur des académies de Paris, Créteil et Versailles (art. 18), décrets pris en application de la loi du 26 janvier 1984 sur l'enseignement supérieur. A ce titre, l'Inspection trava ille en liaison étroite avec la Direction de l'enseignement supérieur (DES).
L'Inspection exerce le contrôle technique de l'Etat sur les bibliothèques publiques (bibliothèques municipales, bibliothèques départementales de prêt de Métropole et d'Outre-mer), mission permanente définie par le décret du 9 novembre 1988 (art. 7), pris en application de la loi du 22 ju illet 1983 relative à la répartition de compétences entre les communes, les départements, les régions et l'Etat. Cette mission est menée en liaison étroite avec la Direction du livre et de la lecture (DLL) du ministère de la Culture et de la Communication.
Par décision du ministre de l'Education nationale, de la Recherche et de la Technologie ou du ministre de la Culture et de la Communication, ces missions de contrôle, d'évaluation et de conseil peuvent être étendues à d'autres organismes documentaires relevant de leur autorité. Les membres de l'Inspection peuvent être chargés par décision conjointe du ministre chargé de l'enseignement supérieur et des ministres compétents de missions de contrôle, d'évaluation et d'études concernant des bibliothèques qui relèvent d'autres départements ministériels.
!  Missions d'études Des études thématiques sont demandées à l'Inspection par le ministre de l'Education nationale, de la Recherche et de la Technologie ou le ministre de la Culture et de la Communication, dans le cadre des programmes annuels fixés à l'Inspection. On trouvera en annexe 5 le récapitulatif des études thématiques menées par l'Inspection depuis 1990.
 
9
 
! Participation au recrutement et à la gestion des personnels de bibliothèques
L'expérience des inspecteurs en matière de personnel a conduit les directions gestionnaires des personnels de bibliothèques à charger des inspecteurs de présider la majorité des jurys de recrutement, à les associer au suivi des corps, à leur confier l'instruction de dossiers disciplinaires. A ce titre, l'Inspection travaille régulièrement avec la Direction des personnels administratifs, techniques et d'encadrement (DPATE). Plusieurs inspecteurs assurent en outre des formations. !Participation aux instances consultatives nationales Il s'agit des instances compétentes en matière de bibliothéconomie, de patrimoine bibliographique, d'organisation documentaire et de développement de la lecture. L'Inspection est associée aux groupes de travail traitant de ces sujets. Elle participe également aux conseils de grands établissements documentaires.
RÉORGANISATION 
L'Inspection générale n'a pas vu aboutir en 1998 la réorganisation nécessaire depuis la mise en extinction du corps des inspecteurs généraux des bibliothèques (1992). Ainsi que l'a noté le Conseil supérieur des bibliothèques dans son rapport pour les années 1996-1997 (p. 12), "ce retard que rien ne justifie ne peut que nuire s'il se prolonge au bon fonctionnement d'un rouage dont l'utilité a pourtant été réaffirmée à plusieurs reprises".
Pendant une longue période, l'Inspection générale des bibliothèques a bénéficié d'un cadre de fonctionnement simple et solide. Elle constituait un corps bien identifié. De 1945 à 1975, elle a été l'aux iliaire apprécié d'une direction chargée des bibliothèques publiques et universitaires et de leurs personnels d'Etat, qui organisait l'ensemble des tâches de l'Inspection (contrôle, études, jurys).
Diverses évolutions sont intervenues depuis :
"attributions du ministre de l'Education nationale en matière 1975, les  En de bibliothèques publiques ont été transférées au ministre de la Culture. L'Inspection, dont l'ensemble des moyens demeurait au ministère de l'Education nationale, a été mise à la disposition du ministre de la Culture pour les bibliothèques qui relevaient de sa compétence. La loi du 22 juillet 1983 relative à la répartition des compétences entre les communes, les départements, les régions et l'Etat a instauré un contrôle technique de l'Etat. Le contrôle sur les bibliothèques des collectivités territoriales a été défini par décret du 9 novembre 1988. Il est exercé de façon permanente, sous l'autorité du ministre de la Culture, par l'Inspection générale des bibliothèques.
En 1989, la gestion des personnels de bibliothèques a été rattachée à une " direction spécialisée du ministère de l'Education nationale.
Pour une meilleure organisation du fonctionnement de l'Inspection, qui travaillait désormais pour trois directions, l'IGB a reçu à partir de 1990 des programmes ministériels.
Un nouveau changement est intervenu en 1992, avec la mise en extinction du corps des inspecteurs généraux. Les nouveaux statuts du personnel scientifique des bibliothèques prévoyaient que les missions d'inspection générale seraient
 
10
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents