Rapport sur l'opportunité de rendre obligatoire le port de la ceinture de sécurité dans les autocars par les passagers

-

Français
21 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Afin de mettre en oeuvre des actions coordonnées visant à réduire l'insécurité du travail dans les transports routiers et d'accroître la contribution du transport routier à la lutte contre l'insécurité routière, le rapport estime que le port de la ceinture de sécurité dans les poids lourds et dans les autocars pourrait sauver plusieurs dizaines de vies humaines. Il étudie l'opportunité de décisions prises en ce sens, pour les enfants et les handicapés notamment. Il se pose la question de la responsabilité pénale du chauffeur ou du transporteur en cas de non-respect de cette obligation.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 janvier 2000
Nombre de lectures 13
Langue Français
Signaler un problème

SP 213 bis
20janvier 2000











Ra p p or tsu rl’op p or t u n it éd er e n d r eob lig a t oir ele por td ela
ce in t u r ed esé cu r it é
d a n sle sa u t oca r sp a rle sp a ssa g e r s

Gr ou pede tr av ailpr ésidépar le génér alGu yQUEROLLE
Délégu égén ér alde l’Un iondes off icesin t er con su lair esdes tr an spor t set descom m u n icat ion s.
_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _




Les arrêtés du 5 décembre 1996 transposant lesdirect iv eseuropéennes
rendent obligatoire l’équipe-m entdes autocars en ceintures suivantun échéancier
er
qui a débuté pour les véhicules d’un nouveau type de plus de 3,5 t. le 1oct obre
er
1997, s’est poursuivi pour les véhicules d’un nouveau ty pede moins de 3,5 tle 1
oct obre1999 ;pour les véhicules mis pour la première fois en circulation, les
er
échéances ontét éfix ées,pour les plus de 3,5 t. au 1oct obre1999 et pour les
er
m oinsde 3,5 t. au 1oct obre2001.

Les véh icu lesde moin sde 3, 5t devr on tav oirdes ceint u r esà 3 point s,ceu x
de plus de 3, 5t .des ceint u r esà 3 point sou 2 point ss’ils sont mu n isde sièges
r édu ct eu r sd’im pact .

Cet t eobligat iond’équ ipem en tn es’appliqu epas aux véh icu lesm isen
cir cu lat ionav an tces échéan ces.I ldécou lede ces disposition squ ’enau cu ncas,
des ceint u r esde sécur it én epou r r on têt r ein st alléessu rdes véh icu lesan cien s.

Le min ist r ea deman déau CNT de lui fou r n iru nav issu rl’oppor t u n it éou non
de ren dr eobligat oir ele port de la ceint u r ede sécur it épar les passagers dans les
au t ocar s. ( cf ,an n ex eI I)

La quest ioncon cer n an tles condu ct eu r sde poids lour dset d’aut ocar sa été
ex am in éedan sle cadre d’un grou pede tr av ail« Hygièn eet sécur it édu tr av ail
dan sles tr an spor t s» ,pr ésidéepar M. Gaston Bessay, vice- pr ésiden tdu CNT. Il a
con cluà la nécessit éde ren dr ece port obligatoir eà ter m epou rles condu ct eu r sde
poids- lou r dset d’aut ocar s.I lpr oposequ ecet t em esu r esoit précédée d’un e
cam pagn ede sensibilisat ion ,élabor éeet men éeen liaison avec l’ensem bledes
par t en air es,qu idev r as’in scr ir edan sle cadre de l’action ent r epr isepar les
pou v oir spu blicspou rdim in u erle risqu er ou t ierdan sles ent r epr iseset prom ou v oir
u n ecu lt u r ede sécur it ér ou t ièr e.

2


Le cas des passagers des aut ocar sa été étu diépar un grou pede tr av ail
spécialem en tcon st it u é,présidé par le général Guy Quérolle, délégué général de
l’union des offices interconsulaires des transport set descom m unicat ions,et
rassem blantles représentant sdes administ rat ionsconcernées, des chefs
d’ent reprises,des salariés, des associations, des organisateurs de transport et des
forces de l’ordre.


ã ã ã ã



PRÉAM BU LE: DO N N ÉESD ’EN SEM BLEET ACCID EN TO LO GIE

Rappel concer n an tles véh icu lesléger s:

Dan sles véh icu lesléger s( -3 , 5T) équipés de ceint u r esde sécur it é,leu r
por t ,de mêm equ e,pou rles enf an t sde moin sde 10 ans, l’ut ilisat iond’u nsy st èm e
h om ologu éde ret en u e,son tobligat oir es( ar t icleR 53 - 1du code de la rou t e) .

- L’ut ilisat ionde ces dispositif sn ’estpas obligatoir edan sles véh icu les
léger saf f ect ésau tr an spor tpu blic.
- Pour les enf an t sde moin sde 13 ans. ,le condu ct eu rest respon sabledu
por tde la ceint u r eou de l’ut ilisat iond’u nsy st èm ede ret en u e.
- Pourdes raisons sociales (not am m entpour évit erde pénaliser les familles
nom breuses) ,l’arrêt édu 27 décembre 1991 précise que l’obligation
d’ut iliserces dispositifs, ceintures ou systèm esde retenue, ne joue que
« dans la limit edes possibilités d’installat ionet d’utilisat ioncorrect e».

Le bénéf icedu port de la ceint u r een ter m ede sécur it én ’estplu sà
dém on t r er .Mais il conv ien tde not erqu ’ila fallu un edizain ed’an n éespou robt en ir
son acceptat ionpar les usager sen voit u r epar t icu lièr eet un eef f ect iv it édu port ,
sin ongén ér ale,du moin ssat isf aisan t e.

1 .Ca r a ct é r ist iq u e sd ut r a n sp or tp a ra u t oca r

— Cett eact iv it épeu ts’ex er cersou splu sieu r sr égim es:

-les tt ourism e,loisirs etransport soccasionnels (qui sont exc..) ,parécut és
des transport eursinscrit sau registre, suivant un contrat de transport
conclu avec le client.
- lesservices réguliers, soitordinaires (lignes interurbaines ou
périurbaines) ,soit affectés à tit reprincipal aux scolaires (t ransport s
scolaires) ,qui font l’objet d’uneconvent ionpluriannuelle conclue entre le
t ransport euret l’autorit éorganisat rice( depuisla décentralisat ionet hors
I lede France: leconseil général, le syndicat de comm unesou la
com m une).


— Laf r équ en t at ion ,com m el’âge du parc, var ien tsu iv an tces activ it és:

- Len om br ede voy ageu r st r an spor t ésen 19 9 6selon la nat u r edu serv ice
en prov in ces’est répar t ide la façon suiv an t e: