Tract "Global Frackdown 2013" contre le gaz de schiste

Tract "Global Frackdown 2013" contre le gaz de schiste

Documents
1 page
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

parce que nous ne voulons pas que par profit, les industries pétrolières •UNE JOURNÉE INTERNATIONALE détruisent et sacrifient nos territoires, la terre et l’eau, biens communs. Malgré la décision du Conseil Constitutionnel, rendue vendredi 11 octobre, CONTRE LES GAZ DE SCHISTE de valider les articles 1 et 3 de la loi du 13 juillet 2011 interdisant la fractu- ration hydraulique, la question du gaz de schiste n'est pas close. Les voix des pétroliers et de certains politiques se sont déjà élevées pour demander la mise en place de la "Commission nationale d'orientation, de suivi et d'éva- luation des techniques d'exploration et d'exploitation des hydrocarbures liquides et gazeux" et des "expérimentations réalisées à seules fns de re - cherche scientifque sous contrôle public". Nous savons que celles-ci repré - sentent une porte ouverte à l'exploration, et donc à terme à l'exploitation par une technique d’un autre nom mais aux mêmes impacts. Nous appelons le gouvernement à prendre des mesures pour se mettre en cohérence avec l’esprit de la loi, et à : abroger les permis visant de manière implicite l'exploration d'hydrocar-• bures non conventionnels actuellement en cours. Notamment ceux du Bassin d'Alès, de Seine-et-Marne, du Jura...

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 18 octobre 2013
Nombre de visites sur la page 511
Langue Français
Signaler un problème
UNE J URN E INTERN TI N LE
 NTRE LES G Z DE S HISTE
 r ' r    r       r             r   fr    r        r    q  . U r s l r s l s s r l' -l r l' l s s s r l fr r    r  l q  :l l      s   s  s  l    s Z r wl w    r     r   l' s f r r ll l l rr l -l s     q       s    r r s r  rl' l  '      s   l s r   s  N w-r sw k l r s l M r l r s s s s s s-U s Es I l ll R M r . T q r                         l q r l r r fr rs ll l' q s ' l r  r s r r s q s l ss s r r s  r s s s r ll s s r q s ' r s-s r r ss s r s r s  r s l' s r l q r - l r s  l s ss s ff s rr  s s s q r l' r r q  l r l' I r l l' r q l s s  l s f s s f rs f l s r ss r s l s r s l r s...  q l r r l' l s r l ' r r s s s T s P r r s s : L r s s
 r q s l r s r s s s r r r l f s l q s  r s s r f s rr r s l rr l s s. M l r l s s l s l r r 11 r  l r l s r l s 1 l l 1 ll 2011 r s l fr -r r l q l q s s s ' s s l s . L s s  r l rs r s l q s s s l s r r l  s l l ss l ' r s ' -l s q s ' l r ' l s r r r s liquides et gazeux" et des "expérimentations réalisées à seules fins de re-cherche scientifique sous contrôle public". Nous savons que celles-ci repré-s r r l' l r r l' l  r q r s s s.
N r r r r  r r r r ,
 r ' l' l r r- l s r r r l r s s  r s ls ll rs. N  ss ' l s S - -M r J r ...  r r s r r l l f rr r l r  s l 27 trouver des réponses juridiques stables et pérennes pour rejeter défini- l s s s r 118 ) r l  r s.  r l s s 8 Fr 96 s-U s  s r s s s l' s r l r - r q s s s rs r s q s  l s s ' l r ' l s l s s s q l' r r l ss r l r s r - q r l l s r s f ss l s. NE LES L ISS NS P S IRE, NI I I, NI ILLEURS, NI UJ URD'HUI, NI DEM IN
 s : R : 26 r s .r s .fr r s : l s l. r s M l r: s s r l l. V l :s s- r l s r s.l . r : 07. s s s r M ll r l r l : s l.  s G l s : ll f 0 fr .fr  : f f s s . ll G r : ll . r f s l