Zone d

Zone d'emploi de Gisors - L'emploi fortement touché dans la construction et l'industrie

-

Documents
1 page
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Gisors est la plus petite zone de la Haute-Normandie. Au 1er janvier 1998 elle compte 7 400 emplois dont 6 300 salariés.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 14
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème

ZONES D’EMPLOI
Zone d’emploi de Gisors
L’emploi fortement touché
dans la construction
et l’industrie
isors est la plus petite zone de laavec seulement 6,1% de croissance. part des demandeurs d’emploi ins-
53GHaute Normandie. Au 1er jan- L’activité de la zone reste toutefois as crits depuis plus d’un an est la plus
vier 1998, elle compte 7 400 emplois sez orientée vers le tertiaire qui con- faible (35,8%) et le chômage des jeu-
dont 6 300 salariés. Depuis 1990, l’emcent- re en 1997 deux tiers des emplois.nes reste contenu (22,3%). Les fem-
ploi y a chuté de 3,1%. Hors secteurLe commerce de gros et le commerce mes, pour leur part, semblent éprou
agricole, cette baisse a concerné de détail y semblent bien implantés. ver plus de difficultés sur le marché
d’abord la construction qui a perdu Dans l’industrie, les filières qui mobi du travail que les hommes. Elles re-
13,7% de ses effectifs totaux mais aussi lisent le plus d’emplois sont la chimie,présentent 56% des demandeurs
l’industrie qui accuse un recul de l’em l’industrie agro alimentaire et la phar d’emploi de catégorie 1.
ploi total ( 17,6%) supérieur de 6,8 macie. La zone de Gisors enregistre le
points à celui observé dans la région. taux de création le plus élevé de
La situation du tertiaire est un peu Haute Normandie (12%). 109 entre-
plus contrastée. Gisors fait partie des prises y ont été créées dont 70% dansUn chômage contenu
quatre zones d’emploi avec Lille- le tertiaire. Les services affichent un
bonne, Pont Audemer et Fécamp où Si l’emploi s’inscrit dans une ten taux de création de 10,5%, mais c’est
les effectifs du commerce (+1,6%) ont dance à la baisse, la zone de Gisorsdans la construction que l’initiative
progressé alors qu’ils ont diminué connaît aussi un des taux de chômage privée est la plus dynamique (16,4%
dans la région et en France. Dans lesles plus bas de la région (11,2%). Du contre 10,1% dans la région)
services, en revanche, la progression rant ces deux dernières années, le
de l’emploi est deux fois moins vive chômage a chuté de 2,2 points. La Christian CAMESELLA
ÉVOLUTION DE L’EMPLOI SALARIÉ ET DE L’EMPLOI TOTAL ÉVÉNEMENTS 1998
PAR GRAND SECTEUR D’ACTIVITÉ DANS LA ZONE D’EMPLOI DE GISORS DANS LA ZONE D’EMPLOI DE GISORS
Évolution 1990/1998 Évolution 1995/1998
1998 Zone de Haute- Zone de Haute- FORGES DE TRIE : BALLON D’OXYGÈNE À DANGU
Gisors Normandie Gisors Normandie
Les Forges de Trie Château ont un projet d’extension pour cette com
EMPLOI SALARIÉ
mune de 615 habitants. Les Forges ont fini par choisir ce nouveau site
Agriculture 245 22,2 17,1 2,5 7,3 afin d’étendre leurs activités avec comme investissement deux énor
Industrie 1 338 14,0 12,4 14,2 3,9
mes marteaux pilons de 250 tonnes : ces outils, très performants, per Construction 337 19,0 9,2 9,2 8,3
mettraient d’accroître leur part de marché en fournissant des piècesCommerce 1 127 1,7 1,7 6,5 0,0
Services 3 234 6,5 13,0 0,1 4,2 d’une taille que la concurrence ne peut réaliser. Le montant de l’opé
ration s’élève à 25 millions de francs. Quelques trente emplois vontEnsemble 6 281 2,4 1,8 -2,7 0,7
être créés dans ce village qui ne compte que 21 chômeurs...
EMPLOI TOTAL
ARGELAgriculture 580 18,9 26,2 2,7 8,3
Industrie 1 437 13,7 12,6 13,6 3,9 En novembre 1997, l’entreprise Argel avait été rachetée par la so
Construction 462 17,6 10,8 8,0 7,4 ciété Eurofeu filiale holding AER. Cette entreprise, spécialisée dans
Commerce 1 379 1,6 4,0 5,5 1,0 la production d’extincteurs, a fermé son site de production au prin
Services 3 581 6,1 12,2 0,4 4,1
temps 1998. Un plan social prévoit le reclassement de quatorze des
Ensemble 7 439 3,1 0,1 2,2 0,2
dix huit employés sur les autres sites de production d’Eurofeu
Unités : nombre, % Source : INSEE Estimations d’emploi au 1er janvier 1998 dans l’Eure et Loire et l’Allier. Les quatre autres employés reste
ront à Gisors.
A B CLE MARCHÉ DU TRAVAIL DANS LA ZONE D’EMPLOI DE GISORS
Implantée depuis 1958 à Bonneuil Sur-Marne, la société A.B.C (Acti Évolution en 1 an Évolution 1995/1998
Décembre
Zone de Haute- Zone de Haute- vités basées sur le conditionnement) s’est installée en mars 1998 sur1998
Gisors Normandie Gisors Normandie le même site que sa soeur Roon à Gisors. Le but du groupe Dumon-
Catégories 1 (brut) 1 148 7,4 5,7 14,1 8,6 tier, auquel appartient les deux usines, est de favoriser son expansionries 6 (brut) 245 0,8 1,9 133,3 104,4
à venir en développant la synergie de groupe. En effet, les activités
Catégories 1+6 (brut) 1 393 6,1 4,4 3,4 1,4
complémentaires de Roon (thermoformage de forte épaisseur) et de
Nombre de demandeurs
Dumontier (thermoformage automobile) permettent au groupe de
d’emploi catégories 1+6
toucher tous les segments du marché. A.B.C emploie 27 salariés et(CVS) 1 352 5,9 4,4 2,9 1,8
réalise un chiffre d’affaires de 12 millions de francs.Taux de chômage 11,2 -1,1 -1,1 -0,5 -0,4
Unités : nombre, % Source : Direction régionale du travail, de l’emploi Rubrique réalisée à partir d’articles parus dans la presse régionale en 1998.
et de la formation professionnelle
AVAL 85 2e TRIMESTRE 1999