BAC-S-2017-HISTOIRE-GEO-CORRIGE-PARTIE-1-1

BAC-S-2017-HISTOIRE-GEO-CORRIGE-PARTIE-1-1

Documents
3 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

avec Corrigés bac 2017 Bac 2017 HISTOIRE-GEOGRAPHIE Série S PREMIÈRE PARTIE SUJET 1 La Chine et le monde depuis 1949 Éléments d’introduction Après trois années de guerre civile entre les nationalistes chinois menés par Tchang Kaï‐chek et les er communistes de Mao Zedong, la République populaire de Chine est proclamée le 1octobre 1949. Le communisme a triomphé. Problématique : Comment la Chine devient‐elle une puissance mondiale ? Proposition de plan détaillé 1. 1949‐1976 : s’imposer sur la scène internationale, la Chine de Mao en quête de puissance A. Une Chine communiste… La victoire de Mao Zedong crée une Chine communiste, pendant que Tchang Kaï‐chek se réfugie à Formose (Taïwan) et incarne la Chine aux yeux du monde. a. … qui s’allie avec l’URSS Les deux pays signent un traité d’amitié en 1950. La Chine apparaît dans un premier temps comme une alliée de l’URSS, dont elle reçoit une aide importante. Elle semble adopter son modèle de développement, dans l’espoir de retrouver rapidement une position de premier plan. L’aide de l’URSS favorise l’acquisition de l’arme nucléaire par la Chine (1964). La Chine soutient ainsi les communistes pendant la guerre de Corée (1950‐1953) et le Viêt Minh en Indochine. b.… puis s’en sépare… Cependant, la Chine se rapproche des non‐alignés (Bandung en 1955). Elle manifeste la volonté de devenir un leader pour les pays nouvellement décolonisés… Cette autonomie provoque la rupture avec l’URSS en 1963. c.

Informations

Publié par
Publié le 16 juin 2017
Nombre de lectures 13 450
Langue Français
Signaler un problème
avec
Corrigés bac 2017
Bac 2017 HISTOIRE-GEOGRAPHIE Série S PREMIÈRE PARTIE SUJET 1 La Chine et le monde depuis 1949 Éléments d’introduction Après trois années de guerre civile entre les nationalistes chinois menés par Tchang Kaï‐chek et les er communistes de Mao Zedong, la République populaire de Chine est proclamée le 1 octobre 1949. Le communisme a triomphé. Problématique :Comment la Chine devient‐elle une puissance mondiale ? Proposition de plan détaillé 1. 1949‐1976 : s’imposer sur la scène internationale, la Chine de Mao en quête de puissance A.Une Chine communiste… La victoire de Mao Zedong crée une Chine communiste, pendant que Tchang Kaï‐chek se réfugie à Formose (Taïwan) et incarne la Chine aux yeux du monde. a. … qui s’allie avec l’URSS Les deux pays signent un traité d’amitié en 1950. La Chine apparaît dans un premier temps comme une alliée de l’URSS, dont elle reçoit une aide importante. Elle semble adopter son modèle de développement, dans l’espoir de retrouver rapidement une position de premier plan. L’aide de l’URSS favorise l’acquisition de l’arme nucléaire par la Chine (1964). La Chine soutient ainsi les communistes pendant la guerre de Corée (1950‐1953) et le Viêt Minh en Indochine.  b. … puis s’en sépare… Cependant, la Chine se rapproche des non‐alignés (Bandung en 1955). Elle manifeste la volonté de devenir un leader pour les pays nouvellement décolonisés… Cette autonomie provoque la rupture avec l’URSS en 1963. c. … et qui veut accélérer son développement économique Le Grand Bond en avant (1958‐1962) est mis en place, pour permettre le développement du pays. Mais la création de communes populaires et la collectivisation agricole débouchent sur un échec : une famine qui fait plus de 30 millions de morts. B.S’affirmer comme puissance politique a. Cette rupture d’avec l’URSS permet à la Chine d’incarner (ou la pousse à le faire) une autre voie vers le communisme. Le maoïsme a ses admirateurs, aussi bien chez certains intellectuels occidentaux que chez certains pays décolonisés. Mais le modèle soviétique reste le modèle
1
avec
Corrigés bac 2017
communiste, d’autant que la Révolution culturelle, qui conduit le pays au bord de la guerre civile, est un cuisant échec. b. La Chine s’affirme comme une puissance indépendante. Elle se tourne vers l’Occident et, en 1971, elle retrouve son siège à l’ONU. La Chine représentée n’est plus celle des nationalistes de Formose mais la Chine communiste de Mao. c. Mais l’ouverture économique du pays reste insuffisante. En 1976 (mort de Mao), la Chine n’est pas une puissance mondiale. Dans le cas de la Chine, la puissance politique précède donc la puissance économique. 2. De 1976‐1978 à nos jours : devenir une grande puissance A.Une puissance économique : « être plus riche pour être plus puissant » a. En 1978, Deng Xiaoping lance l’ouverture économique du pays. Création des ZES, investisseurs dans zones franches. b. La Chine connaît rapidement une forte croissance et s’intègre à la mondialisation. Elle commerce de plus en plus avec les États‐Unis (qui deviendra son premier partenaire commercial). La Chine devient ainsi une puissance émergente mais pas d’ouverture politique. Le régime craint la contagion libérale occidentale, menant une répression politique (en 1989 sur la place de Tian’anmen) et refusant toute ingérence concernant son occupation du Tibet. B.Une puissance géopolitique a. Rapide modernisation de son armée et de sa marine qui inquiète. Lancement de vols spatiaux habités. b. La Chine s’impose aujourd’hui comme un nouveau centre géopolitique en Asie. Mais elle entretient un contentieux avec le Japon. Par exemple, la Chine s’oppose en 2005 à ce que le Conseil de sécurité de l’ONU soit ouvert au Japon. De plus, il existe des litiges frontaliers concernant les îles Senkaku/Diaoyu en mer de Chine orientale. c. Présence sur les autres continents (en particulier en Afrique). La Chine promet son assistance aux pays que ses dirigeants visitent (Maroc, Éthiopie, Kenya, Nigéria). On parle de Chinafrique… C.Une puissance mondiale a. Depuis les années 1980, la Chine intègre progressivement toutes les instances internationales. Entrée en 2001 à l’ OMC, participation au G20. b. 2008 : Jeux olympiques de Pékin, 2010 : exposition universelle de Shanghai. c. Unsoft power? Une particularité de la Chine tient à sa diaspora. Cela donne une nouvelle pertinence au « monde chinois », un véritable espace humain multipolarisé. Ainsi, de nombreux instituts Confucius sont ouverts dans le monde. Mais lesoft powern’est pas vraiment une attraction exercée par une société et un mode de vie, plutôt le résultat d’une logique d’État. Conclusion
2
avec
Corrigés bac 2017
Forte de ses 1,4 milliards d’habitants, la Chine est devenue une grande puissance, mais une puissance au système politique rigide qui n’accepte pas les contestations et qui ne peut pas encore rivaliser totalement avec les États‐Unis.
3