Bilan Mandat Peggy Kançal
12 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Bilan Mandat Peggy Kançal

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
12 pages
Français

Description

Bilan 2010 - 2014 de Peggy Kançal Conseillère régionale d’Aquitaine Déléguée au Plan Climat Au terme de plus de 4 ans d’exercice de mon mandat régional, je souhaite publier un bilan de mon action en tant qu’élue, membre du groupe politique EELV. 4 ans : un temps très court pour agir et faire ses preuves en matière de politique publique…(surtout lorsqu’il s’agit d’un premier et unique mandat) mais un temps suïsant pour initier quelques actions. Pour rendre compte de mon activité, j’ai voulu une forme vivante, à l’image de ce qu’aura été ce mandat : une période de ma vie trépidante, pleine d’échanges, de rencontres, de déîs, et - je l’espère sincèrement - des réalisations qui seront au înal utiles, positives pour les Aquitains. kjkljITUyUIyàINE : - L e s d o s s i e r s c L és -P o L i t i q u e r ég i o n a L ei r - én e r g i e- a c L i m at mON MàNDàT :DEUx SÉQUENCES FORTES LES pRINCIpES QUI ONT GUIDÉ MON àCTION pOlITIQUE Dans le cadre de la délégation plan climat, j’ai eu principalement en charge la relance Tout d’abord, il aura été importantet le pilotage d’un plan climat régional, conformément à la loi Grenelle 2 (plan climat pour moi d’être lOyàlE vIS-â-vISobligatoire pour toute collectivité de plus de 50 000 habitants), ainsi que le développeDE MON GROUpE pOlITIQUE, dument raisonné, régulé des énergies renouvelables.

Informations

Publié par
Publié le 23 mars 2015
Nombre de lectures 2
Langue Français
Poids de l'ouvrage 2 Mo

Exrait

Bilan 2010 - 2014 de Peggy Kançal
Conseillère régionale d’Aquitaine
Déléguée au Plan Climat
Au terme de plus de 4 ans d’exer-cice de mon mandat régional, je souhaite publier un bilan de mon action en tant qu’élue, membre du groupe politique EELV.
4 ans : un temps très court pour agir et faire ses preuves en ma-tière de politique publique…(sur-tout lorsqu’il s’agit d’un premier et unique mandat) mais un temps suïsant pour initier quelques actions.
Pour rendre compte de mon acti-vité, j’ai voulu une forme vivante, à l’image de ce qu’aura été ce mandat : une période de ma vie trépidante, pleine d’échanges, de rencontres, de déîs, et - je l’espère sincèrement - des réalisations qui seront au înal utiles, positives pour les Aquitains. kjkljITUyUIyàINE :
- L e s d o s s i e r s c L és -P o L i t i q u e r ég i o n a L ei r - én e r g i e- a c L i m at mON MàNDàT :DEUx SÉQUENCES FORTES LES pRINCIpES QUI ONT GUIDÉ MON àCTION pOlITIQUE Dans le cadre de la délégation plan climat, j’ai eu principalement en charge la relance Tout d’abord, il aura été importantet le pilotage d’un plan climat régional, conformément à la loi Grenelle 2 (plan climat pour moi d’être lOyàlE vIS-â-vISobligatoire pour toute collectivité de plus de 50 000 habitants), ainsi que le développe-DE MON GROUpE pOlITIQUE, dument raisonné, régulé des énergies renouvelables. programme et des valeurs portés par EELV ; ce qui fait le charme, ladE MàRS 2010 â MI-gies renouvelables transition énergétique, marque de fabrique (parfois aussi2012 :jETER lES bàSES(bénéîciant prioritai-ce qui sera encore ren-la faiblesse) des écologistes, c’estDE là NOUvEllE pOlI-rement, sous forme forcé par la future loi notre capacité à débare, de façonTIQUE ClIMàT àIR ÉNER-de prêts boniîés, aux Transition énergétique poussée,acharnée,maisquellesqueGIE RÉGIONàlE, CONCE-PME PMI régionales pour la croissance verte. soient les positions individuellesvOIR DE NOUvEàUxles plus innovantes sur tel ou tel sujet, dans les prisesoutils de planiîca-dans ce domaine). La limite de l’exercice de positions publiques et les votestion, de înancement. étant de se cantonner à dans les instances de décision, j’aiJ’ai eu la chance d’être îxer des lignes d’hori-fait en sorte de me positionner deLe 19 décembre 2011, associée étroitement à zon trop théoriques, façon solidaire et unie avec mesdes jalons essentiels ce projet, qui a consis-éloignées du terrain, collègues.té à calibrer au mieuxont été posés, avec sanspouvoir agir vrai-l’adoption de 2 délibé-De même que, en tant que membrerations-cadres : le plan de l’exécutif régional assurant uneclimat-énergie «Déî délégation au plan climat, il m’estAquitaine Climat» et apparu tout aussi important deses 300 mesures pour respecter unelOyàUTÉ vIS-â-vIS DUréduire l’empreinte PRÉSIDENT DU cONSEIl rÉGIONàl.carbone du Conseil Régional, incluant le Lapositiond’ungroupeminoritaireprogramme «Aqui-au sein d’une majorité plurielletaine Energie Posi-n’est pas toujours évidente, il existetive». toujours des lignes de friction, de tension, de désaccord.Celui-ci aïrme la volonté politique de Mais le principe de responsabilité,la Région AquitaineForum Alternatiba, Bayonne, octobre 2013, plénière d’ouverture que j’ai toujours fait primer, signiîede promouvoir un pour moi de ne pas s’enfermer dansle fonds sur la basemodèle énergétique ment de concert avec les une logique d’opposition ou deplus décentralisé, d’un travail collectif élus locaux sur la réalité contestation, mais plutôt d’être uneainsi qu’un objectif (agence de développe-de la transition énergé-force de propositions, constructive,ment industriel, repré-ambitieux en matière tique, la régulation des utile à une majorité.d’énergies renouve-sentants des îlières, projets renouvelables, lables : doubler leur chefs d’entreprises), l’innovation apportée Enîn, ma conception despart dans le mix éner- référencer les projets dans les montages juri-politiques publiques, c’est qu’il fautéligibles, convaincregétique actuel (16 à dico-înanciers etc. uneFORTE DOSE DE pERSÉvÉRàNCE, DE32% d’ici à 2020). et recevoir en région la COURàGE ET DE pàSSIONfaire pour BEI… D’où mon souhait de bouger les lignes. C’est une visionParallèlement, des lancer des initiatives complètement anti-technocratiquemoyens înanciers De mi-2012 À în 2014 :complémentaires au ca-de l’action publique qui m’anime.dédiés à la transition proposer et mere enractère plus opération-énergétique ont été plàCE DES SOlUTIONS IN-nel, en accord avec le Par moments, j’avoue avoir pu medégagés, grâce à un NOvàNTES DàNS lE SENSPrésident du Conseil Ré-sentir « écrasée » par les enjeuxpartenariat-cadre avec D’UNE pOlITIQUE ÉNER-gional soutenant l’idée planétaires à traiter (changementla Banque Européenne GÉTIQUE DÉCENTRàlISÉE,de tester en Région des climatique, transition énergétique)d ’ I n v e s t i s s e m e n t s plUS SObRE ET àxÉE SURdémarches d’autonomie qui sont lourds et complexes,(BEI), et des banques l’ESSOR DES RENOUvE-énergétique des terri-mais j’ai trouvé énormément derégionales. làblES.toires. ressources, d’appui, d’expertises extérieurespOUR IMàGINER ET300 M€ sont ainsi é-Par ces délibérations C’est pourquoi, j’ai été RÉàlISER DE FàçON pàRTENàRIàlElachés vers la perfor-importantes, la Région force de propositions mise en place de solutions locales.mance énergétique Aquitaine s’est position- dès 2012, pour impulser des lycées, l’eïcacité née en chef de île enla politique TEPOS en C’est de cette histoire là dont il seraénergétique et le déve-matière de planiîcationAquitaine (lire page 5). question dans mon bilan de mandat !loppement des éner-et de înancement de la 2
d éf i a q u i ta i n e c L i m at
Là RElàNCE DEl’ENGàGEMENT RÉGIONàl
Le «Déî Aquitaine Climat», voté en séance plénière en décembre 2011, est le nouveau Plan Cli-mat-Energie Territorial du Conseil Régional d’Aquitaine qui prend la succession d’un premier plan initié en 2007.
Il concerne l’ensemble des grandes politiques de la Région (trans-port, formation, habi-tat, éducation, …) et son fonctionnement propre.
Composé de plus de 300 MESURES ET DE 69 àCTIONS, son objectif vise à réduire signi-
ficativement l’impact carbone et environne-mental des actions de la collectivité (poli-tique d’atténuation) et de s’adapter aux consé-quences du change-ment climatique (poli-tique d’adaptation).
Dès l’été 2010, j’ai été force de propositions
auprès du Président de Région et de la Vice-présidente Envi-ronnement pour relan-cer cette dynamique régionale, permettant à la fois de satisfaire aux obligations régle-mentaires (loi Gre-nelle 2) et d’initier des actions plus volonta-ristes.
Des eorts pour favoriserl’àppROpRIàTION DES ENjEUx ClIMàTIQUES
Une première phase de concertation s’est déroulée en interne avec l’identification de 25 «référents déve-loppement durable» au sein de chaque direction (qui ont pu bénéficier de crédits d’heures spécifiques), suivi d’une phase de débats citoyens dans toute l’Aquitaine (9 concertations menées en 2011).
Nous avons essayé de prendre en compte toutes les paroles et demandes citoyennes
Forum Alternatiba, aux côtés de Hervé Kempf (Reporterre) et de Christophe Cassou (chercheur membre du GIEC)
exprimées alors.
Depuis 2011, nous édi-tons un Baromètre de l’opinion des Aquitains sur le changement clima-tique et l’énergie.
Bilan intermédiaire DUdac 69actions /313MESURES 2 7R É F É R E N T S dÉvElOppEMENT dURàblE DàNS là COllECTIvITÉ 2/3àCTIONS INITIàlES DES SONT MISES EN œUvRE • Un bilan intermédiaire en bONNE vOIE • Une évaluation du DISpOSITIF EN 2015
Il vise à évaluer le ni-veau de connaissance,
de sensibilisation des citoyens sur le sujet, et donc éclairer les percep-tions, les impacts des politiques publiques mises en œuvre.
Par ailleurs, en termes de mobilisation du grand public, le Conseil Régio-nal a soutenu des ma-nifestations telles que Alternatiba (20 000 par-ticipants à Bayonne) qui jouent un rôle clé dans l’éveil des consciences et des envies d’agir loca-lement.
Le Déî Aquitaine clIMàT
20 octobre 2010: Signature de l’engagement 10/10 en présence de Yann-Artus Bertrand, Hôtel de Région.
eN DÉlIbÉRàTIONS CàDRES : hp://bit.ly/1ALhXEl eN SÉàNCE plÉNIèRE : hp://bit.ly/1BhF0rR hp://bit.ly/1IGpyG1 hp://bit.ly/14PHDVH hp://bit.ly/1stNhai hp://bit.ly/1C210Vi hp://bit.ly/14UFxTE hp://bit.ly/1stNDO4
dES INTERvIEwS : hp://bit.ly/1Ipra8B
uN ChàNTIER COlOSSàlâ pOURSUIvRE Bien entendu, l’action Le sommet de Paris, tion publique de lutte d’une collectivité via en décembre 2015, sera contre le changement un plan climat peut déterminant quant à climatique. paraître limitée au l’engagement des Etats. regard des enjeux pla- Il s’agira aussi d’inté-nétaires et du carac- En ce qui concerne la grer les évolutions tère dramatique de la Région Aquitaine, le réglementaires (volet situation, comme l’in- plan climat sera éva- Air intégré) ainsi que diquent à juste titre les lué en 2015 (par la l’élargissement du pé-chercheurs du GIEC Commission d’Eva- rimètre géographique (Groupement d’experts luation des Politiques régional. internationaux sur Publiques), ce qui per-l’évolution du climat) mettra d’améliorer depuis des années. voire de réorienter l’ac-3
PLUS DEVARIÉTÉET DERENOUVELABLEDANSLeMIX ENERGETIQUE
Là SITUàTION DE làRÉGION aQUITàINEMa délégation avait également pour but de favoriser le développement «raisonné» des énergies renouvelables en Aquitaine. D’où partait-on et pour aller où ?
Journée mondiale de l’éolien, Bordeaux, juin 2013
L’Aquitaine est une ré-gion globalement bien dotée en matière de sources renouvelables, qui permet de bénéîcier d’un mix énergétique renouvelable favorable (poids important du bois-énergie en chaleur; mix électrique soutenu
Cee icone indique un lien hyper texte. Il vous
suït de cliquer sur le lien pour aeindre la page.
par l’hydraulique) avec des potentiels impor-tants qui se sont déve-loppés ces dernières années (solaire photo-voltaïque et thermique, méthanisation, géother-mie…) ou en devenir (éolien terrestre, éner-gies marines).
Parfois ce développe-ment peut se faire de fa-çon anarchique, et cau-ser des conits d’usage lorsqu’il se fonde sur une approche trop spé-culative.
L’enjeu est bien d’ins-crire ce développement
massif dans un cadre régulé, raisonné… vaste déî !
Visite d’Exosun (Martillac) avec la députée européenne (EELV) Catherine Grèze
C’est notamment ce qui m’a poussée à proposer le programme «Terri-toires à énergie positive» (voir aussi pages 5-6).
alIRE EN COMplÉMENT Interview donnée à Objectif Aquitaine hp://bit.ly/1FPsHap
LES lIENS QUE j’àI TISSÉS àvEC lESENTREpRISES ET lES pROFESSIONNElS DE l’ÉCONOMIE vERTE
J’ai considéré que mon rôle premier était de défendre, soutenir au maximum les filières et professionnels des énergies renouvelables, qui vivent en France une situation délicate, parfois ubuesque… (contraintes, freins rè-glementaires ; poids des lobbies pétrolier et nucléaire ; frilosité des banques).
Le moratoire sur le so-laire a causé la destruc-tion de 15000 emplois.
Alors que les experts de Négawatt ont chiffré à un million le potentiel de création d’emplois dans la transition éner-gétique.
Visite d’Exoes (Gradignan), avec Ar-naud Desrentes, gérant, et Noël Ma-mère, député maire de Bègles, juin 2013 4
J’ai multiplié les visites d’entreprises, de sites, accès à de l’expertise, prises de position pu-bliques pour pouvoir être aux côtés de ces entreprises (cf page 7).
Je trouve, à titre per-sonnel et militant, que les écologistes doivent renforcer ces prises de position pro-énergies renouvelables, pour être cohérents et cré-dibles par rapport au programme prôné de sortie du nucléaire.
mES pRISES DE pOSITION ET INITIàTIvES SUR l’ÉOlIEN TERRESTRE L’Aquitaine fait figure d’exception : toujours pas d’éoliennes implantées à ce jour. Mon but était de participer à l’inauguration d’un premier parc, ce qui ne sera malheureusement pas le cas. C’est à la fois une déception personnelle et un échec collectif. Après avoir passé beaucoup d’obstacles, l’éolien terrestre en Aquitaine subit les mêmes freins qu’au plan national, malgré les actions entreprises … - Lors de l’adoption du Schéma Régional Eolien, j’ai défendu le scénario le plus volontariste, afin de pouvoir tracer des perspectives énergétiques et industrielles (intervention séance plénière du 25/06/2012 - http://bit.ly/1sVwxJb) - J’ai contribué au lobbying politique pour l’abandon du projet de radar MétéoFrance dans le Médoc qui compromettait la moitié du potentiel régional ; j’ai salué la décision du Préfet Delpuech - Je me suis penchée sur des questions techniques (SDIS des Landes / compatibilité éoliennes avec système vidéo de détection des feux de forêt ; pales furtives…) pour anticiper d’éventuels freins futurs - J’ai initié la création d’un groupe des « élus aquitains pro-éoliens » qui a publié une tribune commune dans la presse et un manifeste lors de la Journée Mondiale de l’Eolien (juin 2013) - J’ai soutenu des projets locaux (Saint-Laurent-du Médoc, SauveterredeGuyenne…)auxcôtés des élus locaux et des opérateurs devant la population - Je me suis très fortement mobilisée sur le projet d’Escource, aux côtés du Maire, afin de construire un parc éolien public et participatif, montage innovant grâce à l’engagement politique local et à l’opérateur Valorem.Je salue l’évolution positive de la position de la Sepanso Landes sur ce projet, exprimée par Georges Cingal, qui montre que nous pouvons trouver un terrain d’entente et de consensus sur l’éolien.
UNE NOUVELLE POLITIQUE: TERRITOIRES Á ÉNERGIE POSITIVE EN AQUITAINE (TEPOS)
qUEl ObjECTIF,QUEllE àMbITION ?La Région Aquitaine a été la première Région à se lancer dès 2012 dans l’expérimentation des territoires à énergie positive (TEPOS).
Le programme TEPOS a pu se mettre en place grâce à un cocktail à 3 ingrédients : La volonté politique de la région Aqui-taine de dévelop-per massivement les sources renou-velables et d’expé-rimenter un modèle énergétique plus dé-centralisé, affirmée dans des des délibé-rations adoptées en séance plénière. J’ai ainsi pu m’ap-puyer sur de l’exper-tise - auprès d’acteurs comme le CLER (Ré-seau pour la transi-tion énergétique), de
tePos
tePos - dÉFINITION ET DÉMàRChES EN fRàNCE : http://bit.ly/1xWPJ9J
tePos EN aQUITàINE : http://bit.ly/1xWPJ9J
iNTERvENTION EN SÉàNCE plénière le 24 juin 2013 : http://bit.ly/1DTvtqn
PlàQUETTE ÉDITÉE pàR lE groupe EELV : http://bit.ly/1KFqUVl
rEpORTàGE pUblIÉ DàNS lE mONDE : http://bit.ly/1xtt3tS
Signature de l’accord-cadre TEPOS en Aquitaine entre la Région et 8 territoires pionniers, septembre 2012
territoires pionniers européens ou fran-çais comme le Mené – et commencer à ima-giner un dispositif innovant qui pourrait être lancé en région.
Parallèlement, j’avais senti une envie, un élan particulier par-mi des élus locaux in-téressés par les ques-tions d’énergie, avec qui j’avais eu des
échanges informels dès 2011: tous étaient prêts à s’engager avec la Région sur de l’in-novation énergétique locale, au service du développement éco-nomique et social de leur territoire.
L’ambition est de dé-montrer que l’autonomie énergétique et l’objectif tendant vers les 100% renouvelables – déjà une réalité dans plusieurs territoires européens – est un modèle d’avenir accessible et réaliste, fac-teur de développement.
C’est une démonstration par la preuve !
cOMMENT S’EST-EllEMISE EN plàCE?
les questions d’énergie et de développement durable.
Plusieurs mois ont été un temps de réflexion et de maturation essentiel pour calibrer le dispositif.
Notre ciblage vers les i n t e r c o m m u n a l i t é s rurales s’est avéré Visite du site solaire du Gabardan, avec fructueux et pertinent, Serge Jourdan, maire de Losse puisque nous comptions avoir 3 ou Cee politique s’est4 territoires tests, en mise en place de façonfait ce sont 7 territoires pragmatique, co- (10 communautés de construite pas à pas avec communes) qui ont des intercommunalités contractualisé avec la rurales volontaires en Région Aquitaine en Aquitaine. septembre 2012. Nous agissons avec une J’ai investi le temps communauté d’élus qu’il fallait pour et de techniciens très aller découvrir ces motivés, passionnés par territoires, leur histoire 5
et culture énergétique, leur motivation, le portage politique des démarches...
Lancement de l’AMI TEPOS, co-construit avec les acteurs engagés Aquitains, mai 2012
Tous avaient des degrés de maturité et d’avancement divers, mais une mobilisation commune qui est perceptible et qui est le ciment de notre réseau régional TEPOS, qui se réunit depuis 2012.
UNE NOUVELLE POLITIQUE: TERRITOIRES Á ÉNERGIE POSITIVE EN AQUITAINE (TEPOS)
qUElS EN SONT lES FREINS,les points d’aention ?Les freins et obstacles à ce type de politique sont nombreux...
Rencontres nationales TEPOS à Mimizan, septembre 2014
Que ce soient les périodes électorales, les impacts de la réforme territoriale (in-tercommunalités passant à 20000 habitants, alors que la plupart de nos ter-ritoires sont plutôt autour du seuil des 10000), les délais d’instruction et de montages des projets re-nouvelables… Comme toute politique
innovante, il faut être très persévérant pour faire aboutir les projets.
Les élus doivent être ca-pables de se mobiliser, de s’engager sur un pro-gramme de long terme sur 15-20-30 ans, et de projeter leur territoire dans la transition malgré tous les aléas.
Mais le fait que notre pro-gramme aquitain fédère des élus de toutes ten-dances est à mon avis plu-tôt une opportunité, un gage de solidité et d’ins-cription dans le temps !
La loi Transition énergé-tique pour la croissance verte ore, il est vrai, une belle reconnaissance aux TEPOS et aux prises d’initiatives régionales
qUEllESpERSpECTIvES? Avec TEPOS, nous abordons la question de fond, des modes de propriété des outils de production renouvelables. La Haute Lande avec le Maire d’Escource, Patrick Sabin, est précurseuse sur le sujet grâce à projet de structure juridique qui va porter des projets solaires en toitures et d’éolien terrestre avec un mode de propriété publique et citoyen. Il en est de même pour le SIPHEM qui mène desoutiller, accompagner travaux de rénovation utilement les territoires énergétique du bâti en en ce sens. régie depuis plus de 20 L’enjeu est politique : ans et qui a inventé le comment les territoires, guichet unique avant les collectivités vont-l’heure... ils se réapproprier Les Régions peuventînancièrement ces outils
6
(Aquitaine, Rhône-Alpes, Bourgogne) et locales (40 territoires aujourd’hui engagés, ayant signé la charte du CLER, Réseau pour la transition énergé-tique).
Mais aention à ne pas élargir trop les dé-marches, avant d’appro-fondir.
Au vu des moyens ( hu-mains, înanciers, ingé-nierie ) qu’il faut pour ac-compagner eïcacement les territoires, il faut veil-ler à ne pas susciter trop d’envies, de vocations sans pouvoir fournir cet appui.
Donc miser sur l’eet levier sur les 5-10 pro-chaines années de nos territoires pionniers,
de production, pour que la richesse produite reste localement, bénéîcie aux habitants, et n’aille plus nourrir des fonds de pension étrangers qui spéculent sur le marché de l’énergie... ?
LES tePos àQUITàINS
10 Communautés de Communes engagées depuis 2012 avec la Région Aquitaine. Fin 2014, 25 territoires ont répondu à l’appel à projets national lancé par l’Etat (Ministère de l’écologie et du développement durable). Labellisation aendue pour l’année 2015.IlàN
pour aller au bout, être capables de démontrer que l’objectif TEPOS fonctionne. Faisons cee démonstration avant de généraliser…
Enîn, j’ai eu à cœur que TEPOS puisse être vecteur de développement local, être une vitrine pour les entreprises, les TPE PME PMI régionales que nous aidons par ailleurs au niveau de la Région (clus-ters, aquitaine croissance verte, dispositif d’aides économiques ... ).
Ce volet est fondamental : sur chaque projet, il faut faire le lien avec les opérateurs et développeurs régionaux, français qui sont en pointe sur de nombreuses techno-logies.
allER plUS lOIN…
rETOUR SUR lES rENCONTRES nàTIONàlES DE mIMIzàN : hp://bit.ly/1z5ky
mON INTERvENTION plÉNIèRE DE ClôTURE: hp://bit.ly/1su8ktc
aRTIClES ET INTERvIEwS: hp://bit.ly/1DTDVWx hp://bit.ly/1z5l3oB
EN
DENOMBREUSESACTIONS ENFAVEUR DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE dES rEpRÉSENTàTION DE là rÉGION lORS DERENCONTRES INàUGURàTIONS… NàTIONàlES, DE COllOQUES DES pROFESSIONNElSDES Parmi lesquelles : ÉNERGIES RENOUvElàblES Le lycée à énergie positive Vaclav Havel de Bègles, Temps forts lors desquels j’ai pu porter la parole de la Région, échanger avec les profes-sionnels et également leur apporter tout le soutien institutionnel et politique possible dans des périodes délicates (moratoire sur le solaire notamment).
cOllOQUE NàTIONàl ÉOlIEN (Bordeaux, décembre 2010),CONvENTION D’àF-FàIRES thETIS SUR lES ÉNER-
GIES MàRINES(Bordeaux, janvier 2012),eTàTS GÉNÉ-RàUx DU SOlàIRE àU SàlON aQUIbàT(Bordeaux, mars
2012),fORUM need(Bor-deaux, septembre 2012), Journée mondiale de l’ÉOlIENjuin (Bordeaux, 2013),cOllOQUE NàTIO-Nàl ÉOlIEN (Paris, octobre 2013),Journée technique tecsoL àUTOCONSOMMà-TION(Paris, octobre 2013), sIGNàTURE DU pROTOCOlE fRàNCE eNERGIES màRINES â PàRIS2013), (décembre aSSISES DE l’ÉNERGIE(Gre-noble 2012 et Dunkerque 2013),rEpRÉSENTàTION DU PRÉSIDENT DE rÉGION àU SÉMINàIRE «10 plàNS INDUSTRIElS pOUR là CROIS-SàNCE vERTE» co-présidé par Ségolène Royal et Arnaud Montebourg, au Ministère de l’Ecologie (mai 2014)…
Visites,SUIvI D’ENTREpRISES Moments clés pour comprendre les problématiques vécues par les acteurs économiques, me forger une opinion et une expertise, relayer au mieux les attentes vers la Région, ou encore accompagner leurs démarches de recherche de financements.
J’ai donc consacré un temps important de mon mandat aux liens avec le monde écono-mique – notamment les entreprises de l’écono-mie verte, pour l’essen-tiel des PME qui luttent pour se développer.
Je n’ai pas hésité à mar-quer mon soutien public à leurs filières quand cela a été important. (cf page 10) notamment pour les acteurs de la filière solaire.
7
 hp://bit.ly/1DTMdhg
Le projet Darwin à la Caserne Niel,
Leprojetdebiométhaniseur Larrère à Liposthey,
Enercoop Aquitaine,
Et aussi : L’inauguration des locaux d’Archenergie à Saint-Jean d’Illac ; la chaufferie bois de Mézos,portéparlamairieavec la SCIC Landes Bois Energie ; l’unité de CHO Power à Morcenx ; l’inauguration de LocHalleBio sur le MIN de Bordeaux Brienne ; le projet Fourmicoop à Gradignan, http://bit.ly/1FQ29FN
D ÉB AT S P U B L I C Sc L i m at, L ’én e r g i es u r L e «Répondre présente, le plus possible, pour intervenir dans des débats publics, que ce soit dans »à un cadre médiatique ou militant à l’initiative des groupes écologistesN INTERMÉDIàIRE EN bONNE vOIE
o C T O b R E 2013 Forum Alternativa à Bayonne: présenceenplénièred’ouverture et aux ateliers. hp://bit.ly/1Ipra8B
nOvEMbRE 2011 Débat organisé par les Jeunes Européens Bordeaux, avec Antoine Cuercq, directeur régional d’EDF hp://bit.ly/1KVmkCd
màI 2012 Invitée de l’émission « La voix est libre », France 3, sur les sujets de la sécurité nucléaire et du développement de l’éolien en Aquitaine, avec Jacques Maugein, conseiller général, président délégué de la Commission Locale d’Information Nucléaire (CLIN) de la centrale du Blayais.
sEpTEMbRE 2012 Débat au Forum NEED conomie verte), Bordeaux ,
8
nOvEMbRE 2011 Débats sur la transition énergétique et la démarche Négawa organisés par des groupes locaux (EELV Bassin d’Arcachon, Sarlat, Lot-et-Garonne, Bègles, Médoc…), de même que j’ai organisé à Dax, un débat sur la crise du solaire, en plein moratoire.
avRIl 2012 Lancement du plan climat énergie du Département de la Dordogne, en présence de Géraud Guibert, la Fabrique Ecologique.
màI 2013 Débats Terra Nova dans le cadre du Débat National Transition Energétique, Sciences Po Bordeaux.
I M P L I C AT I O N S U R L E S D O S S I E R S R ÉG I O N A U X
PESTICIDES/LUTTE contre Les éPandages aériens J’ai rencontré le préfet des Landes après la dérogationaccordée aux épandages à l’été 2012, pour faire part de nos préoccupations (santé publique) et donc de notre opposition très ferme aux dérogations, en appui sur le droit européen.
sortie du nucLeaire J’ai été partie prenante des manifestations anti nucléaires après Fukushima, de même que j’ai porté le vœu « Organiser la sortie du nucléaire en Aquitaine », en séance plénière en juin 2011.
é n e r g i eDes réunions publiques, des rencontres que j’ai initiées ou auxquelles j’ai contribué, à l’aention des groupes écologistes EELV, pour établir des ponts, des contacts avec des entreprises
STOCKAGE GAZ Landes Au-delà de notre contribution critique au débat public sur le projet Salins des Landes (stockage gaz naturel EDF etqui a îni par saumoduc) être abandonné, j’ai été aux côtés du collectif citoyen «stockage gaz Landes », que ce soit pour des tractages à Dax, pour le grand forum de mobilisation de Vieux Boucau en avril 2012, ou des forums citoyens à la Grange aux Pierre à Messanges.
Ligne À grande VITESSE (LGV)J’ai soutenu les positions d’EELV sur la LGV Sud Europe Atlantique en lien avec les collectifs citoyens (notamment coordination landes et Laissez Gourby Vivant au Sud de Dax).
innovantes : Energie de la lune (voir photo) et Hydrotubes (énergies marines), DomoHelios ( a u t o c o n s o m m a t i o n photovoltaique), TCE Solar (BEPOS), Exosun (concentration solaire), Immosun (site pilote hydrogène)...
fertiLadour J’ai participé à la visitesur site et au point presse du groupe à l’automne 2010, pour témoigner de notre grande vigilance sur ce dossier, de notre soutien auprès des victimes.centrale du Blayais (mai 2012)
antennes reLais Je suis venue en appui du collectif citoyen de Pouillon dans les Landes, notamment lors d’une réunion publique avec l’association Robin des toits.
aLLer PLus Loin... LGV : http://bit.ly/1u1TlrC
airaq:hp://bit.ly/1Iqxzk7
engagement citoYen J’ai passé une journée aux côtés des équipes de jeunes d’Uniscité, en service civique volontaire, à Mont-de-Marsan, et j’ai témoigné auprès d’eux sur mon engagement politique.
quaLite de L’air En tant que présidente d’AIRAQ (novembre 2011- 2014), j’ai notamment soutenu des projets d’ouverture, de rayonnement de l’agence (accessibilité des données par Open Data, application IPhone, actions de sensibilisation auprès des Associations des Maires et des collectivités locales en général. J’ai aussi fortement porté des décisions d’investissement sur des dispositifs de mesure (particules ultra înes, pesticides) – mesures non réglementaires mais permeant à l’agence d’être dans l’anticipation des enjeux de santé publique, dans l’innovation.
A C H A T S R E S P O N S A B L E SJ’ai œuvré pour la pérennisation et la structuration du Réseau Aquitain des Acheteurs Responsables
http://bit.ly/15kT9s8
«Au-delà du strict périmètre de ma délégation, je me suis investie sur bien d’autres dossiers d’intérêt régional : projets stratégiques et structurants aux côtés des collègues du groupe EELV, des militants et groupes locaux écologistes, du monde associatif… »à dossiers transversaux ayant trait à l’innovation.N INTERMÉDIàIRE EN bONNE vOIE
9
DOSSIERS LIES à L’INNOVATION ECONOMIQUE, ÉCOLOGIQUE ET SOCIALE
eCO MàTÉRIàUx bIOSOURCÉSet certiîcation
Point presse à l’Assemblée Nationale, février 2013. l’OPECST s’est saisi des problèmes de certiîcation pour les PME Saisie du sujet par une et de leurs emplois sur nos entreprise familiale landaise territoires… (Ouateco, Saint-Geours-de- Bien que complexe et encore Maremne),j’aitravaillésurles en débats, ce dossier m’a questions de certiîcation despassionnée, à plusieurs produits dits «innovants». titres: à la fois sur les impacts En jeu : la survie pure et immédiats d’une telle action, simple de ces entreprises sur la mobilisation politique
qui a transcendé les clivages partisans, et sur la capacité à agir concrètement. La Région Aquitaine ayant accompagné en juin 2013 la mise en place d’un système de certiîcation régionalisé alternatif, via l’Association «Matériaux Biosourcés».
J’ai eu plaisir à agir de concert avec mon collègue conseiller régional Patrick Beauvillard, les députés Jean-Pierre Dufau et Noël Mamère, Guy Hascoët (ancien secrétaire d’Etat à l’économie solidaire, conseiller régional Bretagne).
aUTOCONSOMMàTIONphOTOvOlTàïQUE La Région Aquitaine a été pionnière dans le lancement d’un appel à projets dans ce do-maine.
Cela a permis à la fois de démontrer le bien fondé de la logique d ’a u t o c o n s o m m a t i o n é c o n o m i q u e m e n t , techniquement.
Cela a également permis de favoriser le «er, en Aquitaine, Nous voulions cré un laboratoire de l’autoconsommation. Alors que le projet de loi sur la transition énergétique prévoit la mise en place, par ordonnance, d’un régime pour l’autoconsommation, la région Aquitaine a pris une longueur d’avance.
Depuis 2011, elle soutient des projets, grâce à un mécanisme d’aide » innovant. Article publié dans Environnement & Technique
Darwin à Bordeaux - projet lauréat exemplaire, mené avec TCE Solar positionnement des BEPOS sur un marché acteurs du solaire et de la émergent, très porteur. construction et du l’autoconsommation permet n°342 etActu-Environnement. com le 01/08/2014de sortir du tarif de rachat hp://bit.ly/1zC6cz9peu lisible et pas pérenne, de globaliser une solution « Sileinvestissement/exploitation gouvernement semble et de sortir du dogme de pour l’heure très timidel’intégration chère. Sur les quant au développement aspects énergétiques, elle de l’autoconsommation permet de maintenir voire photovoltaïque, les d’améliorer le service, de régions, dans leur volonté recourir à une solution d’expérimentation et alternative et de maîtriser d’autonomie énergétique, les consommations » s’y intéressent. C’est électriques. notamment le cas de la Rencontre TECSOL : région Aquitaine qui a lancé L’autoconsommation à portée un appel à projets sur le de main (26/11/2013). sujet. Avec des objectifs très hp://bit.ly/14QyM67 précis. Sur le plan înancier 10
Je salue surtout la pugnacité des entreprises comme Ouateco et son dirigeant Thierry Tonuii, qui se baent au quotidien pour développer leurs activités, leurs emplois, qui sont visionnaires et pas assez reconnus, ni aidés dans le cadre actuel français.
hp://bit.ly/1IqAclV hp://bit.ly/1FQb6yU hp://bit.ly/1CGSICY
i N T E R v E N T I O N S E T T R I b U N E S Dans mon activité, j’ai toujours accordé une place importante à la production de textes, écrits de façon individuelle ou collective, qui permeent à la fois une prise de recul par rapport à la «routine» du mandat et une mise en perspectives des actions menées.
- «clIMàT, MÉDIàS, DÉMOCRàTIE », Sud Ouest – tribune libre (10/12/10). hp://bit.ly/1y7vsQF
- «Là pàGE DU NUClÉàIRE se tourne, enîn», co signature Peggy Kançal et Claudio Rumolino – Aqui. (juin 2011) hp://bit.ly/14vlOJY
et moi... ?
i N T E R v E N T I O N S E T T R I b U N E S
- «dE l’INàCTION ET DE l’INCàpàCITÉ DES eTàTS â pENSER l’IMpENSàblE», Aqui et Le Monde – 09/12/11. hp://bit.ly/17DIA4i
- «Là bàTàIllE DE là D É C E N T R à l I S à T I O N ÉNERGÉTIQUE NE FàIT QUE COMMENCER ! », Sud Ouest – tribune libre et Médiapart (22/08/11). hp://bit.ly/1KFLnct
- «L’ÉOlIEN EN aQUITàINE, C’EST MàINTENàNT ! », Sud Ouest et Médiapart (27/02/12) en co-signature avec une douzaine d’élu-e-s d’Aquitaine, de tout bord politique… hp://bit.ly/1yfpFFR
-Tribune «tRàNSITION ÉCOlOGIQUE !», Sud Ouest (16/08/2012). hp://bit.ly/1FQfYUX
- Tribune co-signée avec mE aRNàUD gOSSEMENT SUR lE DÉbàT ÉNERGIE ,Terra Eco (novembre 2012). hp://bit.ly/1DDlXdx
- Tribune en co-signature avec Noël Mamère, «fRàNCE,pàySDElàRÉTICENCE ENvIRONNEMENTàlE». h t t p : / / b i t . l y / 1 C e e c q M
Là RESpONSàbIlITÉ :«eT TOI... qUE FàIS-TU pOUR lE ClIMàT ? Sans entrer dans la dé- contres Nationales TE-eMpREINTE CàRbONE FàMIlIàlE : magogie qui consiste- POS de Mimizan, Maire 1,6 plàNèTE – MàlGRÉ TOUS NOS rait à faire porter la res- d’une ville allemande en EFFORTS, NOUS NE SOMMES pàS ponsabilité de l’urgence autonomie énergétique, DÉCROISSàNTS climatique sur les indi- il a choisi d’abord de dÉplàCEMENTS : 0 avion vidus, plus que sur les parler de son engage-durant mon mandat, 0 Etats ou les industries, je ment individuel, fami-avion à titre personnel – 1 reprendrais bien l’inter- lial en faveur de la tran-voiture qui roule au GPL pellation de Yann Artussition énergétique, avant alIMENTàTION : pas Bertrand, parrain de même d’exposer sa poli-locavores, ni végétariens, notre plan climat, lancée tique publique. mais très attention au bio dans la plénière, pleine à et aux circuits courts craquer, de lycéens : «Et Je me soumets donc à la eNERGIE:passaged’EDFà toi, que fais-tu pour le question de mon enga-Enercoop,effortsencours climat ? ». gement personnel en dans notre démarche matière de lue contre d’économies, isolation De même que j’ai été le changement clima-de notre toiture avec de sensible à l’intervention tique… la ouate de cellulose; d’un invité d’honneur, Sociétaire d’Energie en ouverture des Ren-Partagée (parts dans le parc éolien participatif de Béganne) L’ÉlU-E, l’ExpERT-E...ET l’ExpERTISE CITOyENNE Vaste débat que celui du ni- mon mandat via les Verts et de nombreux acteurs des veau d’expertise requis pour Greenpeace. énergies marines à Brest, ou qu’un-e élu-e soit le plus effi- encore RTE Toulouse qui a cace possible à ses fonctions. J’ai eu accès à cette expertise saisi l’opportunité du travail via : commun sur le SR3EnR pour Doit-il/elle maîtriser complè- - Des contacts et liens m’ouvrir leurs portes et m’ex-tement son sujet, son champ constants avec des experts pliquer le fonctionnement de délégation - au risque d’y ou réseaux d’experts, tels que d’un centre de dispatching être trop impliqué personnel- le CLER, Négawatt, Ener-lement – ou bien au contrairecoop, Enerplan, Energie Par- - Des actions menées en y être plus extérieur, plus tagée… ou encore avec des commun avec d’autres élu-neutre… ? professionnels aquitains qui e-s (parlementaires comme m’ont beaucoup appris et élus locaux) qui, de par leur A titre personnel, j’ai besoin ont alimenté, éclairé ma ré- expérience importante des de comprendre comment flexion, sur certains dossiers politiques publiques et du fonctionnent les choses, de régionaux (sur cette délibéra- terrain, m’ont beaucoup ap-creuser un sujet avant de tion par exemple, voir pris pouvoir me forger une opi-http://bit.ly/1CH9LVD) nion ou encore prendre une - Des visites person-décision ; j’ai également une - Des échanges éga- nelles : le tourisme énergé-tendance marquée à me pas- lement précieux avec destique, c’est aussi une façon sionner facilement pour les chercheurs du GIEC, dont d’allier l’utile à l’agréable… domaines sur lesquels je tra- certains en Aquitaine ont D’un site phare d’énergies vaille. porté la démarche et le marines à Mutriku dans le rapport prospectif inédit Gipuzkoa, à un site éolien C’est donc naturellement que «Changement Climatique en touristique à St Michel j’ai cherché – tout au long de Aquitaine» (Hervé le Treut,chef chef, sans compter mon mandat – à me former,de nombreux bâtimentsFrancis Grousset, Eric Ville- à élever mon niveau d’ex- nave…) démonstrateurs, j’ai vu de pertise sur les questions du nombreuses expériences changement climatique et de - Des visites d’entreprises inspirantes. l’énergie, au-delà de ma sen- ou de sites : je remercie en sibilisation et de mon enga- particulier Energie de la gement militant antérieur à Lune pour m’avoir présenté 11
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents