Comment aider les jeunes ingénieurs à développer leur esprit d ...
7 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Comment aider les jeunes ingénieurs à développer leur esprit d ...

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
7 pages
Français

Description

Comment aider les jeunes ingénieurs à développer leur esprit d ...

Informations

Publié par
Nombre de lectures 89
Langue Français

Exrait

Comment aider les jeunes ingénieurs à développer leur esprit d’entreprendre ?
Attitudes, comportements, croyances, compétences :
Sur quelles dimensions l’école peut-elle agir ?
BACHELET Rémi , FRUGIER Dominique ; HANNACHI Aïni
* Ecole Centrale de Lille, Equipe de Recherche en Génie Industriel, LCGI
Cité Scientifique -BP 48,59651 Villeneuve d'Ascq Cedex, France.
remi.bachelet@ec-lille.fr
;
aini.hannachi@ec-lille.fr
;
dominique.frugier@ec-lille.fr
Résumé :
l'objet de ce présent article est de proposé l'état d'avancement de notre recherche sur le thème de la
construction de l'esprit d'entreprendre, et de l'intention entrepreneuriale. L'objectif que nous poursuivons, est non
seulement de comprendre les mécanismes de construction de cet esprit d'entreprendre, mais surtout d'identifier
les variables d'actions pédagogiques qui y contribuent. L’objet de notre communication est de présenter le
modèle qui nous a permis d'aborder la phase expérimentale de notre recherche, par l'élaboration d'un
questionnaire.
Mots-clés
:
esprit d'entreprendre, facteurs pédagogiques, attitudes, identité, intention d'entreprendre,
compétences.
Notre Recherche s'inscrit dans le cadre du Pôle Régional de Recherche sur l'Entrepreneuriat mis en place
par le Conseil Régional du Nord Pas de Calais.
Le problème : développer l'esprit
d’entreprendre chez les jeunes ingénieurs.
Bien que les ingénieurs soient souvent associés à
l’innovation, ils tendent à créer beaucoup
moins
d’entreprises que les anciens élèves d’écoles de gestion
(Fayolle 2001).
En effet le modèle dominant de
carrière pour les ingénieurs est plus orienté
vers les
fonctions techniques ou managériales au sein d’une
grande entrepris
e (Bouffartigue 94).
Compte tenu de l’importance de l’enjeu, la question se
pose de savoir comment favoriser l’émergence de cet
esprit d’entreprendre chez les jeunes ingénieurs. Sur
quels facteurs peut-on agir ?
L’origine familiale a un rôle démontré dans la
probabilité de créer son entreprise mais beaucoup
d’entrepreneurs n’ont pas ces antécédents, et une autre
approche
avancée
autour
de
l’identification
des
habilités et compétences entrepreneuriales
(Gartner88,
Carter, Gartner et Reynolds 95, Loraine, Belley,
Dussault 98),
ne permet pas de prédire l’occurrence du
phénomène et l’identité de l’acteur. Un certain nombre
d’auteurs mettent alors en avant le rôle du système
éducatif pour promouvoir un «esprit d’entreprendre »
en amont de l’intention de créer une entreprise (Albert
& Marion 97, Fayolle 00).
Notre expérience à l’Ecole Centrale de Lille montre
que seul un petit nombre de jeunes choisissent de
s’orienter dans le mastère création d’entreprise (en
3ème année). Ils le font après un certain mûrissement
(Verzat, Quenehen, Bachelet, Frugier, Giry 02).
Dans
cette phase qu’on peut sans doute, à la suite de Fayolle,
qualifier «d’éveil entrepreneurial» intervient entre
autre, la prise de conscience de l’importance pour eux
d’avoir eu un rôle significatif dans la conduite d’un
projet innovant en équipe sur 2 ans.
Le propos de cet article est d’explorer plus avant ce
qu’on peut appeler cet «esprit d’entreprendre», très
utilisé mais jusqu’ici mal défini dans la littérature,
comment il se construit, et sur quelles dimensions
précisément les différentes activités pédagogiques
peuvent agir. Il s’agit donc de proposer des hypothèses
pour bâtir un modèle de construction de l’esprit
d’entreprendre chez les jeunes ingénieurs.
Notre
communication
est
articulée
autour
de
4
questions : 1) Que peut on appeler l’esprit d’entreprise
ou d’entreprendre ? 2) Comment se manifeste l’esprit
d’entreprendre en amont de la décision de créer une
entreprise ? 3) Comment définir les composantes de
l’esprit d’entreprendre ?
4) Quelles variables d’action
pédagogiques sont possibles au niveau de l’école
d’ingénieur ? En conclusion nous vous présenterons les
perspectives et l'état d'avancement de notre recherche.
I.
L’esprit d’entreprendre, une notion
aujourd’hui mal définie. Proposition
d’un modèle dynamique.
Comment
définir
l’esprit
d’entreprise ou
d’entreprendre ? Bien que la notion soit très utilisée,
elle reste à notre connaissance fort mal définie.
Pour
Albert et Marion 01
: «
l’esprit d’entreprendre
consiste dans les affaires comme dans toutes les
activités humaines – à identifier des opportunités, à
réunir des ressources de différentes natures, pour créer
des richesses qui rencontrent une demande solvable
».
D'autres auteurs distinguent l'esprit d'entreprendre,
comme un ensemble d'attitudes positives à l'égard de la
notion
d'entreprise
ou
d'entreprendre,
de
l'esprit
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents