Actes de S. S. Pie X (tome 4

Actes de S. S. Pie X (tome 4

-

Documents
399 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

  • mémoire - matière potentielle : la chose c'
  • mémoire
ACTES D E E N C Y C L I Q U E S , M O T U P R O P R I O BttGFS, ALLOCUTIONS, ETC. Texte latin avec traduction française en renard VWKCKDES D'UNE NOTICE BIOGRAPHIQUE S U I V I S D'UNE TABLE GENERALE ALPHABETIQUE T O M E I V PARIS 5, R U E B A Y A R D , 5
  • souverain pontife
  • pontife sixte-quint
  • causis ad
  • attributions des sacrées commissions
  • organisation de la curie romaine
  • sau­ vegarde de la discipline ecclésiastique
  • sacrées congrégations

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 61
Langue Latin
Poids de l'ouvrage 11 Mo
Signaler un problème

ACTES
D E
ENCYCLIQUES , MOTU PROPRIO
BttGFS, ALLOCUTIONS, ETC.
Texte latin avec traduction française en renard
VWKCKDES
D'UNE NOTICE BIOGRAPHIQUE
SUIVI S
D'UNE TABLE GENERALE ALPHABETIQUE
TOM E IV
PARIS
5, RUE BAYARD, 5 ACTES
D E
S. PIE X
TOM E IV PREMIÈRE PARTIE
ENCYCLIQUES
MOTU PROPRIO, LETTRES APOSTOLIQUES
BREFS ET ALLOCUTIONS
D E
S. S. PIE X SANCTISSIMI DOMINI NOSTRI
PII DIVINA PROVIDENTIA PAP^E X
CONSTHUT10 APOSTOLICA
de Romana Curia
PIU S EPISCOPUS SERVUS SERVORUM DE!
AD PERPETUAI REI MEIY10RIAIYI
Sapienti Consilio sa. me. Ponlifex Xystus V, Decessorum ves-
ligiis inhserens eorumque coepla perfìciens, sacros Gardinalium
coetus, seu Romanas Congregaliones, quarum aliquoL jam erant
ad certa negotia instituía?, augeri numero voluil, acsuisquamque
finihus contineri. Qua r e Apostolicis Litteris, die xxn mensis
Januarii an. MDLXXXVII, queis initium Immensa, ejusmodi Con-
gregaLiones consti Lui t quindecim, ut, « partila inlereos aliosque
Remanse Curia; magistratus ingenti curarum negociorumque
mole », qua» solet ad Sanctam Sedem deferri, jam necesse non
esset tam mulla in Consistorio agi ac deliberan , simulque possent
controversi» diligenlius expendí, et celerius faciliusque eorum
expediri negotia, qui undique, sive studio religionis ac pietatis,
sive juris persequendi, sive gratise impetrandse, aliisve de causis
ad Summum Ponltfìcem confugerent.
Quantum vero ulilitatis ex sacris his Congregalionibus acces-
serit sive ad ecclesiasticam disciplinam tuendam, sive ad jusli-
liam administrandam, sive ad .ipsos Romanos Pontífices rele-
vandos, crescentibus in dies curis negotiisque disten tos, com-
perlum ex Ecclesia historia exploratumque omnibus est.
. Ycrum decursu temporis ordinatio Romanee Gurisa a Xysto Y CONSTITUTION APOSTOLIQUE
DE N. T. S. P. PIE X
PAPE PAR LA DIVINE PROVIDENCE
concernant la Curie romaine.
PIE , EVÊQUE, SERVITEUR DES SERVITEURS DE DIEU,
POUR PERPÉTUELLE MÉMOIRE DE LA CHOSE
C'est par une heureuse inspiration que le Pontife Sixte-Quint, de
sainte mémoire, marchant sur les traces de ses prédécesseurs et para­
chevant ce qu'ils avaient commencé, voulut accroître le nombre et
préciser les attributions des Sacrées Commissions de cardinaux ou
Congrégations romaines, dont quelques-unes avaient déjà été instituées
pour certaines affaires. Dans ce but, par sa Lettre apostolique Immensa,
du 22 janvier 1587, il constitua ces Congrégations au nombre de
quinze, afin que la répartition entre leurs membres et ceux des autres
offices de la Curie romaine de la charge énorme de soins et d'affaires »
qu'on a coutume de déférer au Saint-Siège dispensât de la nécessité de
traiter et discuter tant de questions en Consistoire; afin qu'on'pût
aussi examiner plus soigneusement les causes et expédier plus rapi­
dement et plus aisément les affaires de ceux qui, de toutes parts, soit
par zèle pour la religion et la piété, soit pour se faire rendre justice,
soit pour obtenir une faveur, soit pour d'autres motifs, auraient recours
nu Souverain Pontife.
Quel rôle utile ont joué ces Sacrées Congrégations, soit-pour, la sau­
vegarde de la discipline ecclésiastique, soit pour l'administration de la
justice, soit pour l'allégement des Souverains Pontifes, surchargés de
soins et d'affaires qui se multiplient de jour en jour, l'histoire de
l'Eglise en'est une démonstration et une preuve évidente aux yeux
de tous.
Mais avec le temps l'organisation de la Curie romaine, établie prin-