//img.uscri.be/pth/7429b86489ae0b16829ee4e06627e2a5a97678e0
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication
Lire

Français 2009 Concours externe interne 3ème voie Adjoint administratif territorial de 1ère classe

De
3 pages
Concours de la Fonction Publique Adjoint administratif territorial de 1ère classe. Sujet de Français 2009. Retrouvez le corrigé Français 2009 sur Bankexam.fr.
Voir plus Voir moins
D é p a r t e m e n td e sA l p e sd eH a u t eP r o v e n c e CE N T R ED EGL AD EE S T I O NFO N C T I O NPU B L I Q U ETE R R I T O R I A L EChemin de Font de Lagier - BP 9 -04130 VOLX- Tél.04 92 70 13 00 - Fax. 04 92 70 13 01E-Mail :courrier@cdg04.fr- Site web :www.cdg04.fr.
C O N C O U R S D ' A D J O I N TA D M I N I S T R A T I FT E R R I T O R I A L E p r e u v ed ’ a d m i s s i b i l i t éd uM e r c r e d i2 3s e p t e m b r e2 0 0 9 E p r e u v ed eF R A N Ç A I S Réponse à des questions à partir d’un texte. Exercices de vocabulaire, orthographe et grammaire. Durée : 1 heure 30Coeffici ent: 3
A V E R T I S S E M E N T SA U XC A N D I D A T S
Toute note inférieure à 5 sur 20 est éliminatoire.
Le travail doit être effectué sur la copie d'examen et non sur les sujets distribués.
Le barème tient compte de la présentation, du soin apporté à l'écriture, ainsi que de l'orthographe.
Page 2 / 3 - Concours d’adjoint administratif 2009 – Epreuve de français
I - QUESTIONS A PARTIR DU TEXTE(20 points)
1°): l'introduction, les deux parties du développement, la conclusion (précisez les Distinguez lignes) –4 points2°)est le rôle de la phrase “ QuelPourtant la gloire de l'automobile faiblit”? -2 points3°) Envous aidant des réponses précédentes, justifiez le titre du texte –3 points4°)dans le texte, le mot “ Définissez,multimotorisation” (ligne 8) –3 points5°)-les expressions suivantes Expliquez4 points: - “l'autonomie croissante des femmes” (ligne 11) ; - “les ménages péri-urbains” (ligne 27). 6°) Onparle souvent de “voiture verte” : Que signifie cette expression ? Illustrez votre réponse avec deux exemples –4 pointsII – EXERCICES DE VOCABULAIRE – GRAMMAIRE – ORTHOGRAPHE(20 points)
Question 1- 5 points a )mots “ Lesgrignotent” (ligne 19) “levier” (ligne 24) “terni” (ligne 32) sont-ils employés au sens propre ou au sens figuré ? Justifiez votre réponse à partir d'un des trois mots. b) Faitesune phrase dans laquelle chacun des trois mots aura un sens différent.
Question 2- 4 points a)partir de quels verbes les mots suivants sont-ils formés ? “ Aextension” (ligne 18) “croissante(ligne 31) “émissions” (ligne 32) “nuisibles” (ligne 37). b)pour chacun d'eux, un mot de la même famille. Donnez,
Question 3points- 4 Donnez la fonction de “évidents” (ligne 25 ) ; “sociologue britannique” (ligne 38 ).
Question 4- 7 points Réécrivez le texte suivant en remplaçant le mot « véhicule » par le mot « voitures » et faites tous les changements nécessaires. Pour cette question, en cas de mot non corrigé ou mal corrigé, des points pourront être enlevés.
Confié à des centres de démolition, le véhicule hors d'usage est nettoyé de ses liquides puis dépecé pièce par pièce pour être réutilisé ou recyclé. Le véhicule neuf actuel estrecyclable à 85 % mais, à partir de 2015, chaque nouveau véhicule devra être composé à 95 % de matériaux respectant les normes imposées.
Automobile : le grand tournant “L'automobile pour tout le monde”. Le slogan en forme de promesse énoncé par Henry Ford aura marqué tout le XXème siècle. La voiture est devenue inséparable de l'idée de prospérité et de liberté individuelle. Quel objet symbolise mieux qu'elle la consommation 5 de masse, ses bénéfices comme ses excès ? [..] En 2007, 82,84% des ménages français possédaient au moins une voiture, contre 44,3% en 1965. “Ces dernières années, la progression du parc automobile a surtout été liée à la multimotorisation”, analyse Rémy Pothet, Directeur du Département Automobile de TNS Sofrès. “37,8% des ménages possèdent deux voitures ou plus et 6,3% trois voitures ou plus”. Ce phénomène, amorcé il y a plusieurs décennies, s'explique pour l'essentiel par 10 l'autonomie croissante des femmes et leur insertion sur le marché du travail. [..] La voiture n'est pas un produit de consommation comme les autres. Sa démocratisation a eu un impact considérable sur les modes de vie et l'organisation des territoires. La motorisation a permis aux salariés d'aller trouver du travail de plus en plus loin de leur domicile et d'habiter de plus en plus loin des bassins d'emplois. [..] Dans une société où de plus en plus 15 de femmes travaillent et n'ont plus le temps de faire les courses, la voiture, avec son coffre volumineux, a permis de réduire cette corvée à une fois par semaine, un avantage décisif qui a contribué à l'extension incontrôlée des zones commerciales à la périphérie. Les agglomérations, en effet, grignotent la campagne et les petites communes alentour. 20 L'espace urbain s'est façonné autour des besoins de la voiture, au détriment notamment des piétons. [..] Pourtant, la gloire de l'automobile faiblit. Les signes d'un moindre usage convergent. Alors qu'elle semblait monter inexorablement, la circulation automobile baisse depuis 2005 en France pour la première fois depuis le choc pétrolier de 1973. L'envolée des prix des carburants est bien sûr un levier puissant de ces évolutions, mais pas seulement. Les coûts cachés paraissent de plus en plus évidents. [..] La voiture 25 constitue l'essentiel du budget transport des ménages, lequel absorbe le sixième de leurs dépenses courantes, en moyenne, car pour les ménages péri-urbains, c'est le quart de leur budget qui y passe. Pour les plus démunis, la voiture est une charge trop lourde : plus de 35% des ménages qui résident dans les quartiers “sensibles” ne possèdent pas de voiture alors que c'est bien souvent une condition nécessaire pour décrocher un emploi. La prise 30 de conscience croissante du réchauffement climatique et de la responsabilité particulière de la route dans les émissions polluantes a terni son image. Les coûts humains qu'elle entraîne sont aussi de moins en moins tolérés : 4 274 personnes ont trouvé la mort dans un accident de la route en 2008, en France Métropolitaine. [..] La fin du tout voiture a-t-35 elle pour autant sonné ? C'est aller vite en besogne. “On ne renoncera pas aux voitures simplement parce qu'elles sont dangereuses, destructrices de l'environnement, fondées sur une consommation énergique insoutenable et nuisibles pour l'espace public” tranche la sociologue britannique Mimi Sheller, “trop de gens les trouvent confortables, excitantes et même séduisantes” et beaucoup d'autres ne peuvent simplement pas s'en passer. 40 Marc Chevalier (Alternatives économiques, avril 2009)