Partiel d'Integration et Analyse de Fourier

-

Documents
5 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Niveau: Supérieur

  • cours - matière potentielle : manuscrites


Partiel d'Integration et Analyse de Fourier Ecole normale superieure de Lyon 16 novembre 2004 DENSITE, RECURRENCE ET ERGODICITE Le sujet est constitue de trois problemes independants, et d'une section supplementaire qui etablit des liens entre ces trois problemes. Les questions sont de difficulte variable. La non-resolution d'une question n'est pas un obstacle a la resolution des questions suivantes. Les notes de cours manuscrites et imprimees sont autorisees. Il n'est pas necessaire de traiter une proportion importante du sujet pour obtenir une tres bonne note. 1. Ensembles “fortement denses” On rappelle un resultat de topologie elementaire, qu'on ne demande pas de demontrer : Tout ouvert O de R est union au plus denombrable d'intervalles ouverts disjoints, appeles composantes connexes de O. Dans ce probleme, on souhaite partager l'intervalle [0, 1] en deux sous-ensembles mesurables disjoints A et A? tels que pour tout intervalle I ? [0, 1], non reduit a un point, les ensembles A ? I et A? ? I soient non denombrables. Combler les trous (de maniere concise) dans la construction suivante, presentee de maniere informelle : “On note C ? [0, 1] l'ensemble triadique de Cantor. Pour construire l'ensemble A, on commence par y introduire C ; puis on “remplit” chaque composante connexe de [0, 1]\C avec une copie de C (obtenue par dilatation/translation).

  • application mesurable

  • maniere concise

  • theoreme ergodique de birkhoff

  • theoreme

  • physique statistique

  • tribu

  • systeme dynamique en temps discret

  • tribu engendree par les applications coordonnees

  • stabilite du systeme solaire

  • renforcement considerable du theoreme de poincare


Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 novembre 2004
Nombre de lectures 54
Langue Français
Signaler un problème
PartieldInt´egrationetAnalysedeFourier
Ecolenormalesup´erieuredeLyon 16novembre2004
´ ´´ DENSITE, RECURRENCE ET ERGODICITE
Lesujetestconstitue´detroisprobl`emesind´ependants,etdunesectionsuppl´ementaire quie´tablitdesliensentrecestroisproble`mes.Lesquestionssontdedicult´evariable. Lanonre´solutiondunequestionnestpasunobstaclea`lar´esolutiondesquestions suivantes.Lesnotesdecoursmanuscritesetimprime´essontautorise´es.Ilnestpas n´ecessairedetraiteruneproportionimportantedusujetpourobtenirunetre`sbonne note.
1.Ensembles “fortement denses” Onrappelleunr´esultatdetopologiee´le´mentaire,quonnedemandepasded´emontrer: Tout ouvertOdeR,stnireavitnlbdebmarisjortsdouvellessteoinupuandsulone´ appele´scomposantesconnexesdeO. Dansceprobl`eme,onsouhaitepartagerlintervalle[0,1] en deux sousensembles mesurables disjointsAetAtels que pour tout intervalleI[0,nu],1nrnodu´e`ait point, les ensemblesAIetAInentno´dnemorbba.sseoli Comblerlestrous(demani`ereconcise)danslaconstructionsuivante,pr´esente´e demani`ereinformelle:OnnoteC[0,1] l’ensemble triadique de Cantor. Pour construire l’ensembleA, on commence par y introduireC; puis on “remplit” chaque composante connexe de [0,1]\Cavec une copie deC(obtenue par dilatation/translation). Onrecommenceensuiteleproce´d´e(remplissagedestrous)a`linni.LensembleA ve´riealorslecahierdescharges;unargumentdethe´oriedelamesuremontreque l’ensembleA= [0,1]\Aaussi.” R´ecurrenceetthe´orieergodique Pr´eambuleculturel:cl`elee,evd´opelxiduuene`ivisemadnlAepemtnedal physiquestatistiquedunepart,delame´caniquec´elestemodernedautrepart,motiventle´tudemath´ematiquedesyste`mesdynamiquesentempsgrand,aveclespoir, entre autres, de justifier le second principe de la thermodynamique (la croissance de lentropiedessyst`emesisole´s)oudevalider/r´efuterlastabilit´edusyst`emesolaire. Le physicienLudwig Boltzmannintroduisit alors l’euqiodrgeeesh`otyph, se lonlaquelleunsyst`emem´ecaniquevisitedemanie`re´egaletoutlespacedes phases disponible; il avait pour but de troquer des moyennes temporelles, a priori impossibles`acalculer,contredesmoyennesspatiales.Sapremi`ereformulation(une trajectoiretypiqueremplitlespacedesphases)e´taitgrossi`erementerrone´e;ilconjecturaensuitequunetrajectoiretypiquee´taitdensedanslespacedesphases.Cestla naissance de lath´eoreuqreeiidog, qui aura une importance capitale en physique
1