//img.uscri.be/pth/90099848cad6d7d1df929431cf14ef24cce33567
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication
Lire

Synthèse 2009 Concours Accès

17 pages
Concours du Supérieur Concours Accès. Sujet de Synthèse 2009. Retrouvez le corrigé Synthèse 2009 sur Bankexam.fr.
Voir plus Voir moins
        
 CONSEILS MÉTHODOLOGIQUES    1) Prenez le temps t d r e è  s li  r a e t  tentive  t m ou e s n l t es textes en surlignant ou soulignant les élé qui semblent appartenir à la problématique qui se dégage. Les textes sont calibrés seffectue en unm poienu d s  une heu .  re   2) Après avoir dégagé les idées principal u e n s  , pl é a  ta n qbulii scsoemz prendra obligatoirement un introduction, un développement en deux ou trois parties et une conclusion. Consacrez e à cet exercice.   3) Rédeigz lintroduc  ti q o u n i doit annoncer le sujet, posez la problématique et propose (qu’il sera important de respecter par la suite !). Comptez les mots de cette introd impérativement indiquer par un signe étoile (e* )5 u0 n meont s .e Iml bvloeu sd faut dix minutes environ cette partie de votre travail.   4) Reprenez les textes et r d é é di v g e e lo z p l p e e . m  e At n t t ention à bien respecter le plan annoncé lintroduction. Le lecteur doit pouvoir accéder au plae nl aà  clao psiiem. pRlée dvigu e zddes paragraphe distincts en noubliant pas dintroduire une p–h rà alsae f iqnu id pe ecrhmaeqtu e para– gdrea pfahier e le lien avec le suivant. Comptez les mots du développement. Sils son-tv toruosp  lan oqmubersetiuoxn,  dpuosez bien fondé de certains adverbes ou adjectifsCe travail peut du rer environ une heure.   5) Rédig l e a z   conclus  i q o u n i doit ouvrir le débat, sans toutefois contenir d’idées personne bien cette partie ; cest la dernière impressiotrne  sluerc ltaequru erleles tveroa. Comptez les mots de c dernière partie. Consacrez environ dix minutes pour ce travail.   6) Recomp  t t e o z us les mots (cinq minutes environ).   7) Rédigez votre synthèse sur la feuille de copie ACCES (dix minutes environ).   8) Gadrez o  bligatoire  m le e s n  t dix dernières minut r e el s i  r p e v o ut r  e synthèse. Noubliez pas que tr d’erreurs d’orthographe entraînent une forte décote sur la note. Pensez également à ind de mots dans le cadre prévu à cet effpeat g(ep rdeem liaè rec opie). Les mo s t y s s  t s é o m nt a  tique  ment recomptés lors de la correction.   9) Pour faciliter votre travail de comptage des mots, vous pouvez diviser vos feuil dix colonnes. Vous placerez un mot dans chaque cop l oendn e  c(voomirp tlaegx e  smur la page de gard du sujet).   10) Pour résumer, voici les conseils à suivre :   • Respecter l’orthographe et la syntaxe du français • Soigner la calligraphie   • Ne pas donner son avis sur le sujet proposé     • Ne pas faire erénfcéer à un texte en le nommant • Placer la marque étoile (*) tous les cinquante mots     • Indiquer sur la copie le nombre exact de  mots et vérifier     
  SESSION 2009     ÉPREUVE DE SYNTHÈSE    Lisez attentivement les instructions suivanteosu as vmane t tdr e  avu tr avail.  Il vous est dem daen fdaiére la synthèse et non une suite de résumés de lensemble des 11 d présentés, 3 e 5 n 0  mo  t a s vec une tolérance de 1-à0-d%ir ce edset 315 à 385 ;  mots  Voici le c s o  nsigne à s  suiv :r e  Respecter hl’ o grtraphe et la syntaxe d u français -- Soigner la calligraphie - Ne pas donner son avis sur le sujet proposé - Ne pas faire référence à un document en indiquant  son numéro d’ordre - Mettre un si * g anper ès chaque groupe de  50 mots - Noter le nombre tomtaolt sd ed ans le cadre prévu sur votre copie et vérifier. Le décompte de systématiquement vérifié par les correcteurs.  Le barème de correction prend en compte tous ces éléments.  Le no-rnespect de lune au moins des co f n o s r i t g e n m e e s n e t s p t én . a  lisé  Remarq :u e  La phras«eL e mati ndu 24 juin, elle a vu larc-en-ciel à lentré edu por.t»  comporte 15 mots.    Nombre de pages de l'épreuve : 16 pages Durée de l’épre:uve 3 h 00 Coefficient de lépr :e uve ESSCA? 4 IESEG? 2,5 ESDES? 3,5  Page2  sur17
  
Documen°t  n1  L'idée que les technologies de communication puissent être un instrument de progrè nouvelle. Au e  XsIiXècle, les s-sa i nmtoniens voyaient dans le télégraphe un l 'amssooyceian tiodne  « universe l»l,e réalisant la communiol'nO reientnrt e et l'Occident. Lors de sa naissance, on imagin télévision mettrait le savoir à la portée de tous et élargirait l'espace public. Aujourd'hui, d de la représentation démocratique, c'est Internetdq' u in se ursécnitoev la'teisopno idre nos systèmes politi En fluidifiant la circulation de l'information et en facilitant l'interaction des individus, le permettraient aux citoyens de participer plus activement à la vie ndte  ulna ec idt é  meto carnatnioe nc revitalisée : la démocratie électronique.  Internet peut affecter la vie politique de différentes manières. Le réseau mondial peut d meilleure information des citoyens et à une plus grande tranusblpiaqrueen. cIen tdeer nl'eat ctpiaornt icpipe en cela de l'idéal du citoyen éclairé cher à Thomas Jefferson. Par rapport aux médias exista quatre avantages pri :n cliap adiumxinution des coûts de diffusion de l'information, qui permet disposition des citoyens des données plus abondantes ; la diversification des sources d'i échappant par son caractère mondial au contrôle des autorités politiques ou au biais cu socié t; éun accès direct à l'tiinofno rpmriamaire, sans intervention de médiateurs susceptibles d'e le sen;sla possibilité de recherches personnalisées construites en fonction des interrogatio  Internet peut, en second lieu, faciliter la mobiliosliattiiqoune es t el'na rcétidouni spant les contraintes (manq temps, distance entre individus) qui entravent habituellement l'engagement civique. Des un intérêt commun, mais qui sont dispersées, peuvent entrer en contactu m(p adre  exem discussion spécialisé) et se regrouper pour élaborer un programme revendicatif. Internet pour influencer aussi bien l'opinion publique que les décideurs (par exemple par une cam  Internet peut égaleomnsetni t  ucer un lieu de débat, une réplique électronique de l'agora athéni groupes de discussion ou aux listes de diffusion, des milliers d'individus peuvent confron Internet présente l'avantage d'être un fxo rcuomur aonutvse rdt' oapuinion mal ou pas représentés dans public traditionnel, qui peuvent ainsi inscrire sur l'agenda public des questions délaissées ou les médias.  D'ici à quelques années, Internet pourrait moeduirf il e r  deénr opruloefomnednt des campagnes électorale électeurs disposeront d'outils leur permettant d'étudier en détail les programmes des ca comparer, comme le proposent déjà certains sites indépendants. Inteurrn e rt  upnoeu rprlauits  surt grande égalité entre les candi-cdia tpso :u rcreounxt faire connaître leurs programmes aux électeurs disposer de budgets considérables et d'un réseau de militants.  Dans quelques pays (Allemagn-eZ, éNlaonudv e )ll, edes expér ideen cveoste électronique ont été organis Celle-sci visent en général trois :  oabcjcercotiîftrse la participation électorale (en permettant aux p déplacement ou immobilisées de voter), diminuer la fraude ; réduire le  ceonû t œduevsr eé lectio d'élections électroniques pose toutefois de délicats pr :o bsli èl'moens  pt e ucth neisqpuéerser sécuriser le réseaux pour éviter les intrusions dans le processus électoral, en revanche on n'a pas l'isoloir (qui gara nvtoi t eleindividuel et empêche aussi bien les pressions de l'entourage que corruption).  Le développement de la démocratie électronique se heurte dans tous les pays au pro réseaux de communication. Internet n le' itnostuacnhte  qpuo' u rne minorité de la population de la pla peut, certes, estimer que les politiques des gouvernements (plan d'équipement des écol publics pour accéder à Internet, actions de sensibilisation et éd e s  foarumx ateifofon)r tsc odnejus gu fournisseurs d'accès et des fabricants d'ordinateurs accroîtront rapidement la pénétration celu-cii pe-uilt être un véritable outil pour la démocratie tant qu'une partie de la population ou l'écritu?re  La démocratie électronique repose, en outre, sur divers présupposés qui mér-i lt esnûtr  un ex que l'information donne plus  d? eL ap ocuavpoaircité des citoyens à agir ne dépend pas seule informations dont ilo s  ednits, pmais également des cadres institutionnels et de leur positi économique. Si la transparence des processus de décision est souhaitable en ce qu'elle  Page3  sur17