Bac 2017 HG ST2S corrigé

Bac 2017 HG ST2S corrigé

Français
5 pages
Lire
Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement

Description

Bac 2017, histoire‐géographie, Terminale STSS PREMIÈRE PARTIE QUESTIONS D’HISTOIRE 1. Citez deux dates clés de la Guerre froide et précisez à quels événements elles correspondent. Un certain nombre de dates sont possibles. Pour avoir tous les points, il faudra bien avoir expliqué à quel évènement la date correspond. Vous pouviez utilisez les dates du début et de la fin de la Guerre froide : 1947, discours de Truman ; 1991, chute de l’URSS. Vous pouviez utiliser aussi quelques moments clés (les crises) de la Guerre froide: la division de l’Allemagne en deux pays, RFA et RDA, en 1949, la construction du mur de Berlin en 1961, la crise des missiles de Cuba en 1962… 2. Choisissez parmi les définitions suivantes celle qui s’applique le mieux à la notion de décolonisation. a) Population qui s’oppose de manière violente à un État dominateur. b) Processus politique par lequel un peuple colonisé devient indépendant. c) Situation de domination d’un État sur un autre. Il fallait choisir la définition b) : « processus politique par lequel un peuple colonisé devient indépendant ». La définition a) correspondait plutôt à la définition d’«insurrection »et la c) à la définition de « colonisation ». 3. Montrez que la France connaît aujourd’hui une crise de la représentation démocratique. Cette question était difficile, vous pouviez faire appel à vos connaissances personnelles et notamment à l’actualité.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 16 juin 2017
Nombre de lectures 685
Langue Français
Signaler un problème
Bac 2017, histoire‐géographie, Terminale STSS
PREMIÈRE PARTIE
QUESTIONS D’HISTOIRE 1. Citez deux dates clés de la Guerre froide et précisez à quels événements elles correspondent.
Un certain nombre de dates sont possibles. Pour avoir tous les points, il faudra bien avoir expliqué à quel évènement la date correspond.
Vous pouviez utilisez les dates du début et de la fin de la Guerre froide : 1947, discours de Truman ; 1991, chute de l’URSS. Vous pouviez utiliser aussi quelques moments clés (les crises) de la Guerre froide : la division de l’Allemagne en deux pays, RFA et RDA, en 1949, la construction du mur de Berlin en 1961, la crise des missiles de Cuba en 1962…
2. Choisissez parmi les définitions suivantes celle qui s’applique le mieux à la notion de décolonisation. a) Population qui s’oppose de manière violente à un État dominateur. b) Processus politique par lequel un peuple colonisé devient indépendant.
c) Situation de domination d’un État sur un autre.
Il fallait choisir la définition b) : « processus politique par lequel un peuple colonisé devient indépendant ». La définition a) correspondait plutôt à la définition d’« insurrection » et la c) à la définition de « colonisation ».
3. Montrez que la France connaît aujourd’hui une crise de la représentation démocratique.
Cette question était difficile, vous pouviez faire appel à vos connaissances personnelles et notamment à l’actualité. La représentation démocratique est le fait que les dirigeants élus représentent le peuple, donc à la fois qu’ils aient été élus par une majorité de la populationetqu’ils en soient représentatifs (par exemple, en termes de milieu social…). Aujourd’hui, il y a de très forts taux d’abstentionaux élections (par exemple, aux élections législatives du dimanche 10 juin 2017). Les dirigeants élus, même s’ils ont la majorité des voix des votants, ne représentent pas la majorité de la population française… Vous pouviez mentionner aussi que lors des élections présidentielles et législatives, beaucoup de candidats revendiquaient le fait de proposer des élus quireprésentaient mieux la diversitécar c’est une critiquede la population – régulièrement faite à la classe politique. Vous pouviez certainement aussi mentionner la crise des partis politiques traditionnels et la montée de partis qui se réclament « hors système », ou fonctionnant différemment.
QUESTIONS DE GÉOGRAPHIE
4. Pourquoi peut‐on dire que la division internationale du travail est au cœur de l’actuelle mondialisation ? Il fallait d’abord définir la division internationale du travail : c’est le fait que les différentes étapes de la production économique soient divisées entre plusieurs acteurs, répartis dans différentes parties du monde. Il faut aussi définir la mondialisation : mise en relation des territoires du monde.
Dans l’actuelle mondialisation, on observe une spécialisation des territoires. Les grandes villes mondiales et globalement les pays les plus riches sont spécialisés dans les activités tertiaires de haut niveau ; les pays dits « ateliers », dans lesquels le coût de la main d’œuvre est moins important, dans les activités de production ; et les pays les plus pauvres sont en général plutôt voués à des activités d’extraction de matière
Bac 2017, histoire‐géographie, Terminale STSS première agricole ou minière. Il y a donc bien une division internationale du travail dans notre mondialisation. 5. Donnez une définition de la francophonie.
La francophonie, c’est l’ensemble des territoires dans le monde dans lesquels le français est parlé.
6. Localisez et nommez sur la carte fournie en annexe p. 12 deux des plus grandes façades maritimes mondiales et deux villes mondiales. Les plus grandes façades maritimes sont la façade nord‐américaine, ou ouest‐américaine, la façade de la mer du Nord en Europe, et la façade de l’Asie du Sud‐Est. Il fallait les localiser précisément, avec de préférence un figuré bleu, et écrire le nom pour avoir le point. Les villes mondiales sont : Londres, New York, Paris, Tokyo, mais aussi Berlin, Hong Kong, Singapour… Là aussi, la localisation correcte, le nom et l’orthographe comptent.
SECONDE PARTIE
EXERCICE 1 : L’ALGÉRIE DE 1954 À 19621. Présentez le contexte dans lequel le général de Gaulle prononce ce discours. e De Gaulle prononce ce discours en 1959 : il est président de la V République depuis décembre 1958. Depuis 1954, la situation en Algérie est difficile, car l’Algérie est alors encore une colonie française, dont une partie de la population réclame l’indépendance.
2. Expliquez ce qu’est l’autodétermination. Relevez, dans le texte, la phrase qui l’évoque.
L’autodétermination, c’est le fait, pour l’Algérie, de choisir si elle va rester une colonie française ou si elle va obtenir son indépendance. La phrase qui l’évoque dans le texte est celle‐ci : « par le libre choix que les Algériens eux‐mêmes voudront faire de leur avenir ».
3. Identifiez les deux conditions nécessaires au règlement du conflit selon l’auteur du texte.
Selon De Gaulle, les deux conditions nécessaires au règlement du conflit sont la fin des violences (« par la pacification d’abord ») et la possibilité pour tous les Algériens de voter (« que tous les Algériens aient le moyen de s’exprimer par le suffrage universel »).
4. Relevez les trois solutions proposées par le général de Gaulle concernant l’avenir de l’Algérie.
Les trois solutions proposées par De Gaulle pour l’avenir de l’Algérie sont : 1. Le fait que l’Algérie quitte la France (« la sécession »). 2. Le fait que l’Algérie reste française, mais avec une égalité des droits entre les citoyens français et algériens (ce qui n’était pas le cas).
3. Des liens renforcés entre un gouvernement algérien et la France.
Le général de Gaulle montre bien qu’il n’est pas pour ce qu’il appelle la « sécession » : « je suis pour ma part convaincu qu’un tel aboutissement serait invraisemblable et désastreux ». Il pense en effet que l’Algérie est trop pauvre et pas assez structurée politiquement pour avoir un gouvernement autonome. 5. En confrontant les deux documents, indiquez le choix effectué par les Algériens et ses conséquences. On voir dans le document 2 la joie des jeunes dans la rue à l’annonce de l’indépendance en 1962. On apprend donc que c’est bien la première solution envisagée par De Gaulle qui a été adoptée (vous pouvez compléter cette réponse par vos connaissances personnelles). La photographie souligne la joie des
Bac 2017, histoire‐géographie, Terminale STSS habitants : vous pouviez décrire les expressions des jeunes, leurs positions, le fait qu’ils brandissent le drapeau algérien, pour justifier votre réponse. EXERCICE 2 : LÉOPOLD SÉDAR SENGHOR1. À partir des éléments du texte, retracez le parcours politique et intellectuel de Léopold Sédar Senghor.
Le texte vous permettait de retrouver tous les éléments du parcours politique et intellectuel de Senghor :
Étudiant en France à Paris (« Quartier latin », « Sorbonne ») ;
Militant de la négritude ;
Professeur de langues et civilisations négro‐africaines ; Député du Sénégal (alors une colonie française) au Parlement français ; en tant que député il e participe aux commissions pour la rédaction des constitutions de la IV République et de la e V République ; Militant pour l’indépendance du Sénégal ;
Militant pour la francophonie. Vous pouviez citer les extraits du texte et y ajouter vos connaissances personnelles.
2. Présentez l’indépendance du Sénégal dans le contexte de la décolonisation de l’Afrique subsaharienne.
Vous pouviez utiliser le texte, dans lequel Senghor raconte comment il a proposé l’indépendance du Sénégal à De Gaulle, qui lui a donné son accord. Vos connaissances vous permettent de montrer que ce processus, une négociation plutôt pacifique, a eu lieu pour d’autres pays d’Afrique subsaharienne, même si la décolonisation a parfois été plus conflictuelle. 3. Expliquez pourquoi l’Organisation internationale de la Francophonie a organisé une « année Senghor ».
Senghor a été un des premiers militants de la « francophonie », c’est à dire d’un espace d’échange entre les peuples et les territoires parlant français dans le monde. C’est pourquoi une année a été organisée en son honneur en 2006.
4. À l’aide des deux documents, montrez que l’engagement de Léopold Sédar Senghor s’inscrit dans une double culture.
Senghor a toujours défendu les cultures qu’il nomme « négro‐agricaines » : la « négritude ». Il cherche à montrer leur richesse, tant par ses enseignements à l’université que par son engagement politique, ou que par sa création littéraire (vous pouviez mentionner ici les écrits de Senghor). En ce sens il est pleinement ancré dans sa culture. Grand défenseur de son pays, le Sénégal, il le représente au Parlement français, puis il négocie son indépendance, et il en deviendra le dirigeant.
En même temps, c’est un homme très imprégné de culture française : il a fait ses études à Paris, y a milité, y est devenu homme politique de rang important.
C’est pourquoi l’on peut dire que Senghor a une double culture.
EXERCICE 3 : LES ENGAGEMENTS MILITAIRES ET HUMANITAIRES DE LA FRANCE
1. Dans quelles parties du monde l’aide française au développement est‐elle distribuée ? Où est‐elle la plus importante ? Proposez deux explications.
Bac 2017, histoire‐géographie, Terminale STSS L’aide française au développement est la plus importante en Afrique subsaharienne (3,1 milliards de dollars) et dans l’outre‐mer : les îles de l’Océan Indien (1,6 milliard de dollars). On peut donner deux explications : ces territoires sont pauvres et ce sont d’anciennes colonies françaises avec lesquelles la France a des liens importants. 2. Quels sont les objectifs de l’Aide publique au développement versée par la France ? Les objectifs de l’Aide publique au développement sont :
La santé : lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme ;
Le développement économique ;
La sécurité ;
L’environnement. Vous pouviez citer des extraits du texte pour étayer votre propos. 3. Quelles sont les contreparties de cette Aide publique au développement ?
Pour bénéficier de l’Aide publique au développement, les États doivent respecter des règles démocratiques et les droits des femmes. 4. Montrez l’importance et les limites de l’engagement humanitaire de la France à l’étranger. L’engagement humanitaire de la France à l’étranger est important : e Par les sommes engagées (9 348 millions d’euros en 2011 : 4 contributeur mondial) ;
Par la diversité des pays dans lesquels l’aide est distribuée (Asie, Afrique, Amérique latine) ;
Par la diversité des actions menées ; Par le nombre de personnes bénéficiaires (exemples des traitements contre le sida ou la tuberculose).
Mais il a ses limites, notamment financières : il ne concerne que 0,46 % du PIB et les contraintes budgétaires se renforcent (donc les montants de l’aide risquent de diminuer). EXERCICE 4 : LES FRANÇAIS DANS LE MONDE
1. Quel est le profil des Français qui s’expatrient ? Comment l’auteur du rapport explique‐t‐il leur départ ? Dans le document 1, l’auteur décrit essentiellement des Français diplômés qui s’expatrient (« ses élites », « ses talents »).
L’auteur explique leur départ surtout par une augmentation de la mobilité, globalement (et non, comme on pourrait le penser, par une fuite des cerveaux »).
2. À l’aide des documents, montrez que l’État favorise les liens des expatriés avec la France.
La France cherche à entretenir les liens avec ses expatriés sur le plan politique et économique puisque les Français de l’étranger peuvent voter (doc. 1) et bénéficier de la Sécurité sociale (doc. 2).
3. Quels éléments du texte répondent à la phrase soulignée ? Deux éléments montrent que la France serait devenue une terre d’émigration : -il y a 1,5 à 2 millions de Français à l’étranger ; -leur nombre augmente depuis le début des années 2000 (de 3 à 4 % par an). 4. Expliquez pourquoi les expatriés français contribuent au rayonnement de la France dans le monde.
Bac 2017, histoire‐géographie, Terminale STSS Les expatriés Français sont, comme le montre le texte, majoritairement des actifs diplômés. Ils contribuent donc au rayonnement économique de la France dans le monde, en développant des activités. Par leur présence, ils contribuent aussi au rayonnement culturel du pays (ils parlent français, mettent leurs enfants peut‐être dans des écoles françaises, participent à des activités dans des centres culturels francophones…).